Fandom

Wiki Star Wars

Yoda

8 746pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaires4 Partager
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 
R2 répare.png

Modification en cours !

Treejy modifie actuellement le contenu de cette page.

Par courtoisie, merci de ne pas éditer cet article tant ce que ce message apparaît.

Yoda était un individu d'une espèce inconnue qui comptait parmi les maîtres Jedi les plus puissants et reconnus de toute l'histoire de la galaxie, célèbre pour sa sagesse légendaire, sa maîtrise de la Force et ses talents au sabre laser. Il était membre du Haut Conseil Jedi pendant les dernières décennies de la République Galactique et en était le Grand Maître avant et pendant la Guerre des Clones. À la suite de la bataille de Géonosis, Yoda prit le titre de Maître de l'Ordre en plus de Grand Maître. Durant ses siècles de service à la Force, le Grand Maître Yoda fut impliqué dans la formation de presque tous les Jedi de l'Ordre, dont des membres de premier plan comme Obi-Wan Kenobi, Ki-Adi-Mundi et Mace Windu ; qui deviendront tous membres du Conseil à ses côtés.

Si Yoda était probablement le membre de l'Ordre le plus sensible à la Force, il n'était pas infaillible. C'est en partie à cause de son incapacité à reconnaître la main du Chancelier Suprême Sheev Palpatine derrière la Guerre des Clones et son identité de Seigneur Sith : Dark Sidious que la République fut renversée et les Jedi décimés. Le Grand Maître fut un des rares survivants de la Grande Purge Jedi fomentée par l'Empereur Palpatine après laquelle il s'exila sur Dagobah.

Quelques années plus tard, avant de ne faire plus qu'un avec la Force en 4 PBY, le maître Jedi forma Luke Skywalker qui vaincu les Sith. Après sa mort, Maître Yoda conserva son identité dans la Force et on se souviendra de lui comme du plus légendaire des maîtres Jedi de l'histoire.

BiographieModifier

Sous la RépubliqueModifier

Formation de JediModifier

Il n'y a pas d'informations complètes à propos de la biographie entière de Yoda : sa vie longue de 900 ans pourrait remplir des holocrons entiers de bibliothèque.

Pendant des siècles, le petit Jedi mena quantité de missions au compte de l'Ordre, et gravit les échelons. Grâce à son gigantesque taux de midi-chloriens, il était doté d'une affinité hors du commun avec la Force. Mais contrairement à Anakin Skywalker, il ne se laissa jamais griser par ce pouvoir, il apprit à méditer et développa une profonde connivence avec cette énergie vitale qui baigne l'Univers. Il évita aussi de se prendre trop au sérieux, et fit preuve d'humour jusqu'à la fin de sa vie. Grâce à sa profonde sagesse, il gagna l'admiration et l'estime de ses pairs, jusqu'à intégrer le Conseil Jedi.

Si l'on sait peu sur ses apprentis, on apprend néanmoins qu'il a décidé d'enseigner la Force aux plus jeunes des aspirants, sans doute dégoûté par la trahison de son ancien élève, le comte Dooku, et son ralliement au côté obscur de la Force.

L'Invasion de NabooModifier

"Il n'y a aucun doute, le mystérieux guerrier était un Sith
— Toujours par deux, ils vont. Ni plus, ni moins. Le maître et son apprenti
— Mais lequel des deux est mort, le maître ou l'apprenti ?
"
―Mace Windu et Yoda, à propos de Dark Maul[src]
Yoda durant la crise de Naboo.png

Yoda pendant l'invasion de Naboo.

En 32 ABY, le Sénat Galactique vota une loi instaurant des taxes sur les routes commerciales vers les systèmes éloignés dans l'espoir d'affaiblir une Fédération du Commerce de plus en plus puissante ; au point qu'elle avait sa propre délégation sénatoriale et qu'elle « persuadait » très facilement les inspecteurs de la République de négliger la transformation de ses cargos en vaisseaux de guerre surpuissants ainsi qu'une armée d'invasion formée de droïdes de combat.[1]

Pour protester contre la nouvelle législation, la Fédération engagea un blocus de la petite planète Naboo. La reine Amidala des Naboos implora l'aide de la République ce à quoi le Chancelier Suprême Finis Valorum répondit en demandant à Yoda et au Conseil d'envoyer des Jedi en tant qu'ambassadeurs de la République pour négocier avec la Fédération.[1]

Le Conseil décida de confier au maître Jedi Qui-Gon Jinn et à son apprenti Obi-Wan Kenobi la tâche de parlementer avec les dirigeants de la Fédération du Commerce. Malheureusement, dès leur arrivée, celle-ci tenta d'assassiner les Jedi et envahit Naboo ; ils purent cependant s'échapper et libérer la reine Amidala.[1]

Qui-Gon Jinn amena sur Coruscant le jeune Anakin Skywalker qu'il présenta au Conseil en demandant la permission de le former dès qu'Obi-Wan aurait réussi les épreuves Jedi car un maître Jedi ne pouvait avoir qu'un seul padawan à la fois. Yoda, en tant que professeur de nombreux membres du Conseil et son membre le plus respecté joua un rôle majeur dans la décision initiale de refuser la demande. Le Grand Maître pensait que l'enfant était psychologiquement marqué par ses années d'esclavage et qu'il se raccrochait trop à la mémoire de sa mère pour que sa formation soit sans dangers. Selon lui, le futur du garçon était trouble. Pour sa part, Jinn était convaincu qu'Anakin était l'Élu qui ramènerait l'équilibre à la Force.[1]

Le retour des SithModifier

En plus de ce supposé Élu, Qui-Gon rapporta des informations sur le retour des Sith ; alors que les Jedi et la suite royale préparaient leur départ de la planète Tatooine suite à la réparation du vaisseau, ce qui ressemblait à un seigneur Sith confronta le maître Jedi dans un duel au sabre laser.[1]

Obi-Wan Knighted Episode I Canon.png

Yoda fait chevalier Kenobi.

Après avoir trouvé le Sénat peu réceptif à ses demandes d'aide, la reine Amidala lança une motion de censure à l'encontre du Chancelier Suprême Valorum et ce avant de retourner sur Naboo où elle mena une révolte victorieuse contre l'occupation de la Fédération du Commerce. Pendant cette bataille, le mystérieux assaillant de Qui-Gon réapparut et parvint à éliminer le maître Jedi avant de trouver la mort des mains d'Obi-Wan Kenobi. Il devint évident à Yoda et au Conseil que les Sith étaient effectivement revenus bien qu'on ne sache pas si la victime de Kenobi était le maître ou l'apprenti.[1]

Suite à la motion de censure lancée par Amidala, le sénateur de Naboo Sheev Palpatine fut élu Chancelier Suprême de la République Galactique à la place de Valorum. De plus, le Conseil Jedi accepta, malgré les réticences de Yoda, de confier la formation d'Anakin Skywalker au nouveau chevalier Jedi Obi-Wan Kenobi.[1]

La Crise SéparatisteModifier

Poussés par l'incapacité du Sénat à voter sur des textes aussi consensuels que la loi de réforme financière, de nombreuses planètes, systèmes et corporations commencèrent à quitter la République. De plus, le fait que le leader de ces Séparatistes soit le comte Dooku, un ancien Jedi désabusé, troublait particulièrement les Jedi et surtout Yoda qui l'avait formé.[2]

Attentats contre la sénatrice AmidalaModifier

Jedi et chancellier.jpg

Yoda et d'autres membres du Conseil dans le bureau du chancelier pendant la Crise Séparatiste.

La menace grandissante poussa les membres du Sénat à demander une loi de création militaire qui permettrait au Chancelier Suprême Palpatine de créer une armée de la République. Le leader de l'opposition à cette loi fut la sénatrice Padmé Amidala, l'ex-reine de Naboo. Quand vint le vote, un attentat auquel elle survécut fut perpétré contre elle à son arrivée sur la planète capitale.[2]

Préoccupé par cette action, le Conseil confia au Jedi Obi-Wan Kenobi et à son padawan Anakin Skywalker la charge d'assurer la sécurité de la sénatrice. Kenobi et Skywalker capturèrent la chasseuse de primes responsable d'une deuxième tentative d'assassinat contre la sénatrice ; pendant son interrogatoire, elle fut tuée par un autre chasseur de primes à l'aide d'une fléchette empoisonnée.[2]

Le Conseil demanda à Kenobi d'enquêter sur le second chasseur de primes tandis que Skywalker mettait Amidala en sécurité sur sa planète natale. Yoda aida Kenobi à comprendre le mystère derrière la disparition de la planète Kamino où le chevalier avait situé l'origine de la fléchette toxique ; le maître pensait que certains fichiers avaient été supprimés des archives Jedi pour une raison inconnue. Seul un Jedi aurait la capacité d'effacer un fichier, ce qui rendait l'événement encore plus troublant.[2]

L'Armée cloneModifier

À son arrivée sur Kamino, Kenobi découvrit qu'une immense armée de clones était en développement, apparemment sur ordre du défunt maître Jedi Sifo-Dyas. Kenobi en informa les Maîtres Windu et Yoda, les anciens du Conseil qui n'avaient pas eu connaissance de cette armée clone. Obi-Wan était certain que le modèle de l'armée clone, un chasseur de primes nommé Jango Fett, était le même qui était impliqué dans les attentats contre la sénatrice Amidala.[2]

Kenobi traqua Fett jusqu'à Géonosis, mais fut capturé alors qu'il faisait son rapport, détaillant sa découverte de l'alliance formée par le comte Dooku sous le nom de Confédération des Systèmes Indépendants. Cela poussa le Sénat à accorder les pleins pouvoirs à Palpatine, avec lesquels il autorisa la création de la Grande Armée de la République. Pendant ce temps, Amidala et Skywalker tentèrent de venir en aide à Kenobi mais ils furent à leur tour capturés. Maître Windu forma un groupe d'intervention pour extraire le trio tandis que Yoda se rendit sur Kamino pour en apprendre plus sur l'armée clone et amener une partie de ces troupes sur Géonosis.[2]

La Guerre des ClonesModifier

La bataille de GéonosisModifier

Yoda1280.jpg

Yoda combat son ancien élève, le comte Dooku, sur Géonosis.

Windu et ses Jedi étaient confrontés à une immense armée droïde sous le commandement du comte Dooku quand, en tant que général Jedi, Yoda arriva à la tête d'un contingent de la nouvelle armée clone. Yoda commandait les forces de la République quand il ressentit une perturbation dans la Force.[2]

Maître Yoda se présenta au hangar pour affronter Dooku, lequel venait de blesser grièvement Skywalker et Kenobi. Après avoir surmonté les attaques de Force de Dooku, dont des éclairs de Force, Yoda réalisa que le comte avait sombré du Côté obscur, devenant un Seigneur Sith. Un duel au sabre laser s'ensuivit, et le maître Jedi fut proche de vaincre Dooku mais le Sith utilisa la Force pour faire tomber un pilier sur Obi-Wan et Anakin ce qui força Yoda à concentrer ses efforts pour stopper l'énorme construction ; le seigneur Sith en profita pour s'échapper à bord de son voilier solaire.[2]

Malgré la victoire de la République durant la bataille de Géonosis sous le commandement du haut Général Yoda, de nombreux Jedi perdirent la vie. Plus encore, la paix qui s'était instaurée était arrivée à son terme. Yoda pressentait que la Guerre des Clones serait une période longue et périlleuse pour la République et l'Ordre Jedi, ce qu'elle fut en effet, remuant la galaxie entière. Pendant la Guerre des Clones, Yoda, comme de nombreux Jedi, fut contraint de devenir un général combattant pour la République à travers tout la galaxie.[3]

Pendant 3 ans, il dut diriger l'Ordre dans un état de guerre généralisée entre la République et la Confédération des Systèmes Indépendants. Malheureusement, il ne put démasquer les manœuvres de Palpatine, alias Dark Sidious, qui profitait de la guerre pour avancer ses pions. La puissance du Seigneur Sith était telle que sa clairvoyance dans la Force en était troublée, Yoda était pour la première fois incapable de pressentir le danger dans l'avenir, et il espérait que la victoire de la République le forcerait à se montrer.

Yoda combat l'empereur.jpg

Yoda combat Palpatine au cœur du Sénat.

Malheureusement, la situation tourna à l'avantage de Sidious, qui en profita pour déclencher l'Ordre 66. Yoda, qui commandait les troupes sur Kashyyyk, fit partie de la poignée des survivants. Grâce à l'aide des Wookiees sur place, il put s'échapper et rejoindre Obi-Wan pour s'opposer aux Sith. Il affronta Dark Sidious au cœur du Sénat, à coups de pouvoir de la Force. Yoda prit l'avantage en renvoyant les éclairs du Sith mais perdit son sabre laser lors du combat, ce qui l'obligea à s'enfuir, et après un dernier adieu à Obi-Wan, il partit se réfugier sur Dagobah, planète isolée sans intérêt pour l'Empire Galactique de Sidious.

ExilModifier

Un nouvel apprentiModifier

Lukeetyoda.jpg

Luke aux côtés de Yoda lors de sa formation.

Yoda y vécut reclus pendant 20 ans, jusqu'à être retrouvé par le jeune Luke Skywalker. Il en continua l'entraînement à la suite de Kenobi, mais fut bien obligé de le laisser partir quand Luke sentit ses amis en danger et voulut les secourir bien que le vieux Maître ne le sentait pas prêt. Il avait raison. Heureusement, Luke ne prit pas la même voie que son père et survécut. Tenant sa promesse, il revint sur Dagobah pour achever sa formation, mais Yoda n'avait plus la force de continuer. Il lui confia qu'il n'avait plus rien à lui apprendre, confirma la réalité de ses liens de parenté avec Dark Vador, et eut à peine le temps de lui apprendre pour sa sœur jumelle, Leia, avant de pousser son dernier soupir.

Puis son corps se volatilisa, et son esprit rejoignit ceux de d'Obi-Wan, Qui-Gon ainsi que les innombrables grands Jedi qui perduraient au sein de la Force.

Traits et personnalitéModifier

Yoda est l'un des maîtres Jedi les plus respectés dans l'Ordre. Malgré sa petite taille et son âge avancé, il n'en est pas moins très agile et capable de rivaliser avec les plus grands Sith comme le comte Dooku et Dark Sidious en personne.

En coulissesModifier

TPM-CGYoda.jpg

Une version numérique de Yoda de l'épisode I fut créée comme test pendant le processus d'animation de l'épisode III.

C'est Frank Oz qui prêta sa voix à Yoda dans les films Star Wars. Dans la trilogie originale et la Menace Fantôme, on utilisa une marionnette contrôlée par Oz. Sa canne est en réalité ce qui permet de déplacer la marionnette. L'apparence de Yoda fut créée par le maquilleur britannique Stuart Freeborn, qui se basa le visage du Jedi en partie sur le sien et en partie sur celui d'Albert Einstein. Dans la Menace Fantôme, l'acteur Warwick Davis joua Yoda dans les scènes où il devait marcher. Réalisé en images de synthèses pour les épisodes II et III, il apparut dans des situations autrement impossibles, comme des scènes de combats. Cependant, la première apparition de Yoda en images de synthèses est dans l'épisode I, où il parle de son avenir et celui d'Anakin à Kenobi.

George Lucas redoutait que sa première apparition dans l'épisode V fasse penser au personnage de Kermit dans le Muppet Show. Il voulait une marionnette qui ne soit pas ridicule pour ne pas gâcher tout le film.

ApparitionsModifier

  • Saison 1
  • Saison 2
  • Saison 3
  • Saison 4
  • Saison 5
  • Saison 6
  • Saison 1

Apparition non canoniqueModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard