Fandom

Wiki Star Wars

Wedge Antilles

9 724pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 
Cet article parle du pilote de l'Alliance Rebelle et de la Nouvelle République. Vous cherchez peut-être les autres usages de ce mot.
"Ce que vous avez dit est exact : l’Étoile de la Mort devait être arrêtée. Tout comme l’Empire doit être détruit. Pour que ça se produise, certains d’entre nous auront du sang sur les mains. Nous devons être prêts à tuer et à mourir. Ce n’est pas facile et ça ne le sera jamais. En revanche, Kyrell, je peux vous dire que c’est plus facile que de rester les bras croisés et de laisser faire l’Empire."
―Wedge Antilles à Thane Kyrell.[src]
Wedge Antilles était un célèbre pilote de chasseur originaire de la planète Corellia qui servit dans l'Alliance Rebelle et la Nouvelle République durant la Guerre Civile Galactique. Il rejoignit la rébellion dans sa lutte contre l'Empire Galactique et participa à de nombreuses batailles du conflit. Il combattit durant la bataille de Yavin au sein de l’escadron Red avec Luke Skywalker. Après la destruction de l’Étoile de la Mort, Skywalker et lui furent les uniques survivants de l’escadron.

Dans les années qui suivirent, Antilles devint un membre respecté de l’escadron Rogue, volant sous l’indicatif Rogue Trois au cours de la bataille de Hoth. Wedge Antilles et son cannonier, Wes Janson, furent les premiers à parvenir à mettre à terre un des Transports Blindé Tout Terrain qui attaquaient la base Echo, l’avant-poste rebelle de la planète Hoth. Six mois après l'évacuation de la base Echo, Wedge Antilles commanda l'escadron Red au cours de la bataille d'Endor. Avec le général Lando Calrissian, il s'infiltra et détruisit la seconde Étoile de la Mort, la nouvelle station de combat Impériale. Cette bataille décisive conduisit à la disparition de l'Empereur et laissa l’Empire brisé par cette défaite.

L’Alliance Rebelle forma rapidement la Nouvelle République et Antilles continua de servir dans la guerre contre l’Empire. Il suggéra notamment à l'amiral Gial Ackbar de le laisser mener une mission de reconnaissance dans la Bordure Extérieure afin de découvrir les bases restantes de l’Empire. Alors que sa mission l’amena dans le système de la planète Akiva, il fut capturé par l’amiral Rae Sloane qui organisait un sommet secret dans le but de déterminer l’avenir de l’Empire. L’évasion de Wedge Antilles permit de prévenir la Nouvelle République qui envoya rapidement des forces et força les impériaux à battre en retraite.

BiographieModifier

JeunesseModifier

"L'Empire a fait du mal à mes proches. De la famille. Des amis. Une fille que j'aimais."
―Wedge Antilles à l'amiral Rae Sloane.[src]
Wedge Antilles grandit sur Corellia où il travailla comme pilote et mécanicien.[1]

A l'époque où Wedge pilotait des cargos, il fut recruté par l'Empire Galactique. En effet, l'offre faite par l'Empire semblait d'avantage excitante que le transport de pièces détachées à travers la galaxie. Antilles s'enrôla et fit ses classes à l'Académie Skystrike sur la planète Montross sous la supervision de l'instructeur de vol Goran. Tout en apprenant à piloter des chasseurs TIE, Wedge se lia d'amitié avec les cadets Derek "Hobbie" Klivian et Rake Gahree.[3]

La rébellionModifier

DésertionModifier

Près de deux ans avant la bataille de Yavin et suite au massacre de l'équipage d'un transport rebelle non loin de Teralov, Wedge et ses amis perdirent suffisamment foi pour décider d'essayer de déserter l'Empire. L'information arriva jusqu'à un des nombreux agents Fulcrum de la rébellion qui prévint la cellule rebelle Phoenix basée sur Atollon. Les rebelles chargèrent Sabine Wren, guerrière mandalorienne et ancienne cadette, d'infiltrer l'académie Impériale et de porter assistance aux cadets. Sabine prit l'identité de Ria Talla et se présenta à l'académie.[3]

Wedge Sabine Skerris.jpg

Wedge et Sabine sont réprimandés par le capitaine Vult Skerris.

Durant un exercice dans un simulateur de vol Wedge et Ria détruisirent plusieurs Y-Wings mais hésitèrent ensuite quand il leur fut ordonné de détruire un transport rebelle désarmés. Leurs chasseurs TIE furent finalement détruit par une version simulé du Ghost au cours de la simulation. Après l'exercice, les deux cadets se virent réprimandé par le capitaine Vult Skerris qui profita de cette occasion pour pointer du doigt les conséquences de l'insubordination. Une fois seul, Wedge prévint Talla que le personnel de l'académie ne souciaient guère de l'éthique. Également averti de la possible désertion de cader, le Bureau de Sécurité Impériale envoya le gouverneur du secteur Lothal Arihnda Pryce et l'agent Kallus à l'académie Skystrike pour enquêter sur la véracité de cette information. Leur arrivée et les premiers interrogatoires qui suivirent affola Wedge, Hobbie et Rake qui débattirent vivement pour essayer de déterminer s'ils avaient été découvert. Ria Talla ayant entendu quelques bribes de la conversation alla trouver Wedge et lui révéla sa véritable identité. Elle assura à Wedge qu'elle pouvait prévenir la rébellion et qu'ils pourraient s'enfuir à la première occasion.[3]

Cette occasion se présenta lorsque Goran organisa un exercice de combat en orbite de Montross. Sabine s'arrangea pour prévenir ses camarades rebelles qui rejoignirent le système à bord d'une corvette CR90. Sur l'ordre de Sabine, Wedge et ses amis rompirent la formation et volèrent en direction du vaisseau rebelle. Toutefois, le gouverneur Pryce désactiva à distance les chasseurs TIE en détachant les panneaux solaires. Alors que les chasseurs dérivaient dans le vide spatial, Pryce ordonna au capitaine Skerris de détruire l'un des chasseurs en guise d'avertissement pour les autres cadets. Rake Gahree mourut à bord de son chasseur sous le regard impuissant de ses amis.[3]

Suite à la mort de Rake, Wedge, Hobbie et Sabine furent amenés devant le gouverneur Pryce. Lorsqu'ils refusèrent de coopérer en dévoilant l'identité de l'agent rebelle, Pryce menaça de torturer Wedge avec un dispositif électrique. Sabine décida alors de se dévoiler. Tandis que Kallus escortait Wedge et Hobbie jusque dans une cellule, Sabine parvint à neutraliser ses geôliers. Elle arriva peu après et libéra ses compagnons. Le trio commença à s'enfuir et tomba sur l'agent Kallus au détour d'un couloir. Toutefois, au lieu de tenter de les capturer, l'agent impérial qui considérait à avoir une dette envers Garazeb Orrelios leur indiqua une baie d'amarrage contenant un vaisseau qui leur permettrait de s'enfuir.[3]

The Antilles Extraction.png

Wedge et Hobbie avec Sabine Wren.

Les fugitifs rejoignirent le Hangar 24 où ils volèrent un bombardier TIE. Ils tentèrent alors de s'enfuir à travers l'atmosphère tandis qu'ils étaient poursuivis par le capitaine Skerris à bord d'un Intercepteur TIE. Heureusement, ils furent secourus par la corvette rebelle. Après être monté à bord du vaisseau, ils voyagèrent jusqu'à la base rebelle sur Atollon. Sur place, Wedge et Hobbie furent accueillis au sein de la rébellion par le leader de la cellule rebelle, le commandant Jun Sato.[3]

Base ChopperModifier

Hobbie Wedge Warhead.jpg

Wedge et Hobbie sur Atollon.

Peu de temps après la mission de l'équipage du Ghost sur Geonosis, Antilles et Klivian ainsi que d'autres membres de l'escadron Phoenix quittèrent la base Chopper pour participer à un exercice d'entraînement. Au cours de son absence, un droïde infiltrateur E-XD dénommé EXD-9 découvrit la base et tenta de transmettre son emplacement à la Marine Impériale. Il en fut toutefois empêché grâce à l'intervention de Garazeb Orrelios et du droïde astromech Chopper qui le renvoyèrent sur son Destroyer Stellaire après avoir activé son système d'auto-destruction.[9]

Alliance RebelleModifier

AtollonModifier

Antilles et Hobbie pilotèrent tout deux des chasseurs A-Wing au cours de la bataille d'Atollon. Wedge demanda à Hobbie de le suivre tandis qu'ils attaquaient les marcheurs TB-TT envoyé par le Grand Amiral Thrawn. Ils parvinrent à s'échapper avec les survivant de l'escadron Phoenix et du Groupe Massassi du Général Jan Dodonna pour rejoindre Yavin IV.[10]

CamaraderieModifier

Lors de l'une de ses premières missions en tant que pilote de l'Alliance, il écrasa son A-Wing[11] au abord d’un volcan. La jambe du jeune homme fracturée en trois endroits le fit boiter pendant plusieurs mois. Cet incident manqua de mettre un terme à sa carrière de pilote. Toutefois, Wedge parvint à convaincre l'Alliance de le laisser travailler comme artilleur à bord d'un cargo et occasionnellement comme navigateur.[7] De plus, il devint amis avec les pilotes Biggs Darklighter et Jek Tono Porkins.[1]

Guerre Civile GalactiqueModifier

ScarifModifier

Antilles était stationné Grand Temple Massassi sur Yavin IV quand une escouade de soldats rebelles décida de son propre chef de partir dérober les plans de l'Étoile de la Mort. Quand le Haut commandement de l'Alliance apprit qu'ils affrontaient l'Empire sur Scarif (marquant ainsi le début de la Guerre Civile Galactique), il fut décidé d'envoyer tout le renfort nécessaire. Antilles se vit confier la tâche de demander au personnel de vol de se présenter avant de les rediriger vers Scarif tandis que lui même restait sur Yavin.[12]

Yavin IVModifier

Au cours de la Guerre Civile Galactique, Wedge Antilles était présent dans le Grand Temple Massassi de Yavin IV lorsque l’Alliance Rebelle déroba les plans de l'Étoile de la Mort, la nouvelle station de combat spatiale de l’Empire Galactique.[2] Tandis que les plans étaient étudiés par les analystes de l’Alliance, Wedge fut chargé de superviser le test de simulation de leur nouvelle recrue, Luke Skywalker.

Lorsque l’Étoile de la Mort arriva dans le système Yavin, Wedge assista au briefing au cours duquel le général Jan Dodonna détailla le plan d’attaque consistant à prendre d’assaut la station avec plusieurs escadrons de chasseurs et de cibler un conduit de ventilation mal protégé avec une paire de torpilles à protons. Le Corellien fit part de son scepticisme quant à la faisabilité de ce plan. Cependant Luke Skywalker lui raconta qu’il tirait régulièrement sur des rats womps sur Tatooine, son monde d’origine, afin d’encourager les autres pilotes.

Wedge Antilles Yavin.jpg

Wedge Antilles durant la bataille de Yavin.

Membre de l’escadron Red, Wedge Antilles pilotait un X-Wing T-65B sous l’indicatif Red Deux lorsque l’Alliance Rebelle débuta la bataille de Yavin. Avec seulement quinze minutes devant eux pour remplir l’objectif de leur mission, Wedge parvint à détruire bon nombres de Chasseurs TIE mais ne put sauver son ami Jek Tono Porkins. Il parvint toutefois à sauver la vie de leur jeune recrue Luke Skywalker en détruisant un Chasseur TIE qui le poursuivait.

Après que Red Leader, Garven Dreis, ait manqué son tir et que ses torpilles à protons se furent écrasé à l’entrée du conduit de ventilation, Wedge Antilles rejoignit Luke Skywalker et Biggs Darklighter. Ensemble, ils commencèrent à remonter la tranchée. Sur leur parcours, le chasseur de Wedge fut endommagé et le contraignit à se retirer du combat. Biggs fut tué par Dark Vador alors que ce dernier pilotait un TIE x1 avancé. Luke, aidé du Faucon Millenium piloté par Han Solo et Chewbacca, parvint à détruire l’Étoile de la Mort. Avec seulement quatre vaisseaux revenant de la bataille, Wedge et Luke furent les uniques survivants de l’escadron Red.[2]

OulanneModifier

Dix-huit mois après la bataille de Yavin, Antilles, désormais lieutenant Commandant, fut envoyé en mission sur la planète Oulanne. Aux côtés d’autres pilotes de l’Alliance Rebelle, il fut chargé d’amener une quantité substantielle de matériel médical et de rations d’urgence après qu’un violent séisme ait dévasté une partie du mégacontinent du monde un mois plus tôt. Après avoir appris qu’un cargo nommé l’Abominable Chêne de l'Apocalypse ait bravé un gigaouragan (une énorme tempête couvrant près d’un quart de la surface de la planète) pour pouvoir se poser et ravitailler les Oulannistes, il alla à la rencontre du pilote, Thane Kyrell, afin de le féliciter et de lui proposer d’avoir une conversation en privé lorsque le déchargement serait terminé.

Au cours de leur conversation, Wedge demanda à Thane de se joindre à la Rébellion. L’ex-pilote impérial refusa dans un premier temps. Toutefois, après quelques heures de discussion, plusieurs bières corelliennes et un entretien avec sa patronne Lohgarra, Thane accepta finalement l’invitation de Wedge.[13]

HothModifier

Trois ans après la bataille de Yavin, Wedge Antilles était affecté à la Base Echo sur la planète Hoth où il servait comme membre vétéran de l’escadron Rogue aux côtés de Luke Skywalker. La base rebelle fut découverte par une sonde impériale et attaqué par les forces de l'Empire Galactique. Les membres de l'escadron Rogue engagèrent le combat avec les Transports Blindé Tout Terrain déployés dans le but de détruire le générateur du bouclier d'énergie qui protégeait la base.

WedgeMissionAccomplished.jpg

Wedge à bord d'un snowspeeder.

Commandé par Luke Skywalker, l’escadron pilotait des snowspeeders et Wedge, sous l’indicatif Rogue Trois, avec l’aide de son artilleur Wes Janson ciblèrent un TR-TT en utilisant leurs lasers. Toutefois le blindage du transport résista aux tirs. Skywalker ordonna aux Rogues d’utiliser les câbles de remorquage afin de les faire s’écraser. Wedge et Wes furent les premiers à le tenter. Tandis que Wes accrochait le câble sur une des jambes du TR-TT, Wedge pilota le snowspeeder autour du transport et emmêla le câble dans ses jambes jusqu’à ce le véhicule ne s’écoule. Son effondrement laissa le cou du TR-TT exposé et Wedge cibla ce point faible avec ses lasers. Le transport explosant faisant de Wedge Antilles le premier pilote à détruire un TR-TT au cours de la bataille de Hoth.[6]

Les prouesses des Rogues ne furent pas suffisants et les TR-TT parvinrent à détruire le générateur de bouclier. Les forces impériales, menées par Dark Vador en personne, prirent d’assaut la base Echo. Les rebelles restants évacuèrent la planète. A bord de son X-Wing, Wedge Antilles, Wes Janson et Derek Klivian escortèrent le dernier transport rebelle, le Bright Hope, à s’échapper de la planète.[1] Ils rejoignirent la Flotte de l’Alliance au point de rendez-vous. A bord du croiseur MC80 Liberté, Wedge informa Thane Kyrell de la mort de Dak Ralter au cours de la bataille. Comme plusieurs rebelles d’une importance vitale pour la Rébellion manquaient, le général Carlist Rieekan organisa une réunion d’urgence convoquant toutes les personnes les plus haut gradés rattachés à cette portion de la flotte - dont Wedge faisait parti.[13]

EndorModifier

Home One briefing room.jpg

Le briefing à bord du Home One.

Six mois après la bataille de Hoth, Wedge Antilles était présent lors d’un briefing à bord du Home One, vaisseau amiral de la flotte rebelle. Au cours de cette réunion, le haut commandement de l’Alliance Rebelle présenta un plan afin de détruire la seconde Étoile de la Mort, une nouvelle station de combat impériale. Une petit équipe menée par le général Han Solo et composée de membres des SpecForces devrait détruire le générateur de bouclier situé sur la lune forestière d'Endor. Suite à cela, un groupe d’escadrons commandé par le général Lando Calrissian - soutenu par la flotte - devrait ensuite prendre d’assaut la station. La présence de l’Empereur Palpatine fut par ailleurs révélée faisant prendre conscience à chacun que la Guerre Civile Galactique était à un tournant majeur.[14] Avec l’escadron Red (ainsi que les escadrons Green et Gold), Wedge fut affecté à la force de frappe de Calrissian qui devait pénétrer dans la station et la détruire de l’intérieur. Pour cette mission, Wedge demanda à Norra Wexley à cette force de frappe tant ils avaient désespérément besoin de pilotes talentueux pour mener à bien cette mission.[7]

Avec le reste de la flotte de l’Alliance, Wedge Antilles et son escadron arrivèrent dans le système Endor et découvrirent que le bouclier de la seconde Étoile de la Mort était encore actif. Tombée dans un piège de l’Empereur, la flotte se retrouva pris en étau entre la station de combat et la flotte de l’Empire Galactique. Lorsque l’Étoile de la Mort commença à tirer sur les vaisseaux capitaux de l’Alliance - révélant ainsi qu’elle était opérationnelle - les rebelles engagèrent le combat avec la flotte impériale dans l’espoir d’obtenir une - relative - protection contre les tirs de la station de combat. Sur ordre de Lando Calrissian, tous les escadrons se lancèrent à l’assaut du Super Destroyer Stellaire Executor. Wedge et tous les autres pilotes de chasseurs affrontèrent la horde de Chasseurs TIE qui se précipita à leur encontre.

WedgeFires-ROTJHD.jpg

Wedge faisant feu sur les régulateurs de la tour Nord.

Finalement, le général Solo et son équipe d’assaut parvinrent à détruire le générateur du bouclier sur la lune permettant à Wedge, Lando et les escadrons Red et Gold de pénétrer à l’intérieur de la superstructure. Traversant le labyrinthe de conduits, ils atteignirent le centre du réacteur. Antilles détruisit les régulateurs de puissance de la tour Nord tandis que le Faucon Millenium ciblait le noyau lui-même. Leur destruction déclencha une réaction en chaîne qui laissa tout juste le temps aux deux vaisseaux de s’échapper. Le X-Wing de Wegde fut le premier à émerger de la seconde Étoile de la Mort et fut suivi de près par le Faucon. La station de combat de l’Empire disparut dans une gigantesque explosion peu après.

Après la bataille, les forces de l’Alliance rejoignirent le village de Bright Tree où Han Solo et son équipe fêtaient la victoire en compagnie des Ewoks - des autochtones qui les avaient été à affronter l’Empire sur Endor. Wedge Antilles participa évidemment à la célébration. Il serra la main de Chewbacca et partagea une accolade avec son ami Luke Skywalker.[14] Tandis que l’ensemble de rebelles se réjouissaient de leur victoire, Wegde attendaient avec impatience de pouvoir reprendre le service avec l’escadron Rogue.[15]

MalastareModifier

Quelques temps après la bataille d’Endor, Wedge Antilles effectua une mission de reconnaissance sur un centre de communication Impérial sur la planète Malastare qui par la suite serait prise pour cible dans une mission menée par l’escadron Blade.[16]

Nouvelle RépubliqueModifier

AkivaModifier

"La galaxie abrite des individus fondamentalement bons. Et nous sommes plus nombreux que vous."
"Ce n'est pas une question de nombre ou de pourcentage. C'est une question de foi. Même si nous sommes moins nombreux, notre foi est plus forte."
"J'ai foi en la Nouvelle République."
"Cette foi va être mise à l'épreuve."
"C'est votre visage qui sera mis à l'épreuve, quand je vous défoncerai la mâchoire.
"
―Wedge Antilles et Yupe Tashu.[src]
Dans les mois qui suivirent la bataille d’Endor, Wedge Antilles fut promu au rang de capitaine et continua son service au sein de la Nouvelle République, le jeune gouvernement formé par l’Alliance Rebelle suite à la mort de l’Empereur Palpatine. Convaincu que les forces de l’Empire Galactique s’étaient réfugiées dans la Bordure Extérieure, Wedge persuada le Grand Amiral Gial Ackbar et la Chancelière Mon Mothma de le laisser partir à la rechercher des lignes d’approvisionnement impériales. A bord du Starhopper HH-87 Vagabond et se faisant passer pour Gev Hessan, le Corellien effectua sa mission de reconnaissance à travers la Bordure Extérieure. Il visita les planètes Florrum, Ryloth, Hinari, Abafar, Raydonia et finalement Akiva. Ce fut dans le système de cette dernière planète qu'il découvrit une présence impériale. Le Destroyer Stellaire de classe Impérial Vigilance s'aperçut au cours d’un contrôle que son identité était fausse - Gev Hessan étant mort dans des geôles de l’Empire quelques temps plus tôt - et captura le Vagabond à l’aide de ses rayons tracteurs. Wedge, bien décidé à ne pas se laisser capturer, fit exploser son vaisseau alors que ce dernier arrivait dans la baie d’amarrage. Profitant de l’explosion, le pilote de la Nouvelle République s’échappa dans un conduit de ventilation et rejoignit la salles des communications où il envoya un message vers Akiva dans l’espoir qu’un sympathisant pourrait prévenir la République.

L’amiral Rae Sloane trouva et fit arrêter Wedge. Elle lui fournit des soins médicaux pour sa jambe blessé au cours de l’explosion du Vagabond et l’emmena avec elle sur Akiva où elle devait assister à la première réunion du Conseil de l'Avenir Impérial. Sédaté la majorité du temps, Wedge Antilles fut torturé de manière intermittente par Yupe Tashu.

Wedge parvint à s’enfuir lorsqu’une coupure de courant désactiva pendant un bref instant ses menottes. Se faufilant à travers le palais du satrape (lieu qui accueillait le sommet impérial), il affronta Adea Rite, l’assistante personnelle de l’amiral Sloane. Une fois la jeune femme mis hors d’état de nuire - et ce malgré sa faiblesse physique résultant des séances de torture - il lui déroba son datapad et s’en servit pour avertir les forces de la Nouvelle République de la présence de l’Empire Galactique sur Akiva avant de sombrer dans l’inconscience.

L’amiral Sloane décida de mettre un terme précocement au sommet impérial lorsqu’une émeute - fomentée par l’ex-rebelle Norra Wexley et quelques compagnons - éclata en ville et qu’il fut à peu près certains que les forces de la Nouvelle République allaient débarquer sous peu. Ligoté sur une table montée sur répulseurs et encadré par des stormtroopers ainsi qu’un droïde médical 2-1B, Wegde Antilles particulièrement mal en point fut amené à bord de la Harpe Dorée, le yatch privé de Arsin Crassus qui devait évacuer les dignitaires participant au sommet. Gardé dans une pièce à part du Yatch, il fut secouru par Temmin Wexley après le crash de leur vaisseau. Il fut ensuite évacué par à bord d’une navette de classe T-4a Lambda pilotée par la chasseuse de primes Jas Emari. Grâce à eux, il put être ramené sur Chandrila où ses blessures furent soignées.

Un mois plus tard, après que la pilote Norra Wexley se soit également remise de ses blessures écopées au cours de la bataille d'Akiva, l’amiral Ackbar et Wedge lui décernèrent une médaille et lui confièrent la mission de chasser les criminels de guerre impériaux.[7]

HéritageModifier

Dans les décennies qui suivirent la fin de la Guerre Civile Galactique, Wedge Antilles devint la source d'inspiration de l'Interception Antilles, une formation basique pour les pilotes de chasseurs stellaires au sein de la Résistance.[17]

Traits et personnalitéModifier

Wedge Antilles était un humain avec des cheveux bruns, des yeux marrons et la peau claire.[2] Au cours de ses années de service dans l'Alliance Rebelle, il gagna le respect des autres combattants rebelles.[8] Calme et concentré quand il volait, il avait l’intime conviction que la seule manière de s’améliorer en tant que pilote était de repousser ses limites constamment. Durant les combats, il faisait confiance à son instinct. Malgré son talent, Wedge resta une personne accessible et sympathique avec ceux autour de lui. Il possédait une foi inébranlable dans l’Alliance Rebelle puis la Nouvelle République.[7]

En coulissesModifier

Wedge Antilles apparut pour la première fois en 1977 dans le film Star Wars épisode IV : Un Nouvel Espoir où il fut crédité en tant que "Red Two (Wedge)".[2] Son nom de famille ne fut jamais mentionné dans les films mais il apparaissait dans le script d'Un Nouvel Espoir.

ColinHiggins.jpg

Colin Higgins, surnommé le "Faux Wedge."

Wedge fut joué par deux acteurs dans Un Nouvel Espoir. Durant le briefing rebelle sur Yavin IV, il était joué par le comédien Colin Higgins avant d'être remplacé par Denis Lawson dans les scènes de combat spatial. Les dialogues du personnage furent finalement réenregistré avec la voix de David Ankrum. N’ayant pas eu le temps de mémoriser ses lignes de dialogues, Higgins fut nerveux et découragé lors du tournage des scènes du briefing. Après une journée de tournage, il fut renvoyé par la production et remplacé par Denis Lawson. Pour sa brève apparition dans le film, Colin Higgins fut surnommé le “Faux Wedge”.[18]

Denis Lawson reprit son rôle dans les films Star Wars épisode V : L'Empire contre-attaque et Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi.[6][14] En 2014, l’acteur révéla qu’il avait été contacté par Lucasfilm Ltd. pour savoir s’il était intéressé pour incarner à nouveau Wedge Antilles dans Star Wars épisode VII : Le Réveil de la Force. Lawson déclina l’offre estimant le rôle “ennuyeux”.[19]

Wedge Antilles apparut également dans la série animée Star Wars: Rebels à partir de l'épisode "Cadets en danger où il fut doublé par Nathan Kress.

En français, le personnage de Wedge Antilles fut doublé par Pierre Trabaud dans les films Un Nouvel Espoir et Le Retour du Jedi.[20][21] Dans L'Empire contre-attaque, il fut doublé par Marc De Georgi.[22]

ApparitionsModifier

Apparition non-canonique

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard