FANDOM


Originaire de la planète Krevas, Vodo-Siosk Baas fut un des plus grands et sages Maîtres Jedi de son époque mais il passa essentiellement à la postérité pour avoir été le Maître d'Exar Kun, qui tenta de rétablir l'Empire Sith durant la Grande Guerre des Sith en 3996 av.BY. S'il échoua avec Kun, Maître Vodo forma ou contribua à former avec succès de nombreux autres Chevaliers Jedi dont certains sont entrés dans la légende, comme Nomi Sunrider. Maître Vodo partageait son temps entre Dantooine, où il avait installé un camp d'entraînement et dont il était le Jedi gardien et Ossus avec la Bibliothèque Jedi. Il était en effet un Jedi Historien qui avait accumulé de nombreuses connaissances sur les Sith et les adeptes du Côté Obscur, savoir qu'il enregistrait dans divers holocrons et Vodo était suffisamment sage pour étudier le Côté Obscur sans que celui-ci ne risque de le corrompre. Parmi les membres de l'Ordre Jedi de son époque, Vodo-Siosk Baas avait pour particularité de ne pas utiliser un sabre-laser mais un simple bâton.

A une époque indéterminée antérieure au Soulèvement Naddiste, il commença la formation de la Miraluka Shoaneb Culu. Au cours de sa formation, son apprentie ne cessait de le bombarder de questions et Maître Vodo s'en inquiéta, craignant que son comportement ne traduise une avidité pour le pouvoir. En abordant le sujet avec elle, il découvrit avec soulagement que la curiosité de Shoaneb n'était guidée que par son désir de former à son tour des Jedi parmi les membres de son peuple. Rassuré sur ses intentions, Maître Vodo intensifia l'enseignement de la Miraluka. Malheureusement, la formation de Shoaneb ne se déroula pas sans nuages. Maîtrisant un peu moins la Force que ses camarades, la Miraluka était à la traîne sur l'aspect technique de sa formation tout en excellant dans les matières plus académiques. Elle traversa une période de profonde dépression jusqu'à ce que Maître Vodo lui fasse comprendre qu'elle ne devait pas se focaliser sur l'avenir dont elle rêvait mais se laisser guider par la Force. Dès lors, elle accepta avec philosophie les difficultés qu'elle rencontra et fit de grands progrès, à son rythme.

A peu près à la même époque, Maître Vodo eut un nouveau apprenti en la personne de Qrrrl Toq, prince de Nazzri. Bien qu'il ne sache pratiquement rien sur la Force à son arrivée, l'apprenti progressa plus rapidement que quiconque ne l'escomptait. Maître Vodo participa également à la formation de deux autres apprentis ayant déjà un Maître : Dace Diath, fils et apprenti de Sidrona Diath et Nomi Sunrider, élève de Thon. Vodo apprit à Nomi comment construire son propre sabre-laser en compagnie de Shoaneb qui éprouvait de grandes difficultés à forger son arme. Généreusement, Nomi Sunrider lui offrit un des précieux cristaux adegans qui avaient coûté la vie à son époux Andur, permettant à la Miraluka d'achever sa formation. ientôt, l'Ordre Jedi reçut sur Ossus un appel au secours d'Ulic Qel-Droma qui affrontait avec ses camarades une résurgence de la puissance Sith sur Onderon. Tous les Jedi présents se portèrent volontaires pour cette mission délicate, y comprit les élèves de Maître Vodo. Pensant que Shoaneb Culu n'avait pas encore suffisamment confiance en ses capacités et que ses doutes risquaient de compromettre la mission, Vodo-Siosk Baas la prit en aparté et lui exprima ses doutes. Nullement affectée par les doutes de son Maître, la Miraluka lui répondit qu'elle le comprenait mais qu'elle avait placé toute sa confiance en la Force et qu'il lui semblait que celle-ci voulait qu'elle participe à la mission.

Maître Vodo fut surpris par ses paroles et par son calme. Comprenant qu'elle était prête à mettre ce qu'elle avait appris à l'épreuve, il lui dit quelques mots d'encouragements. Finalement, Shoaneb Culu fit partie des cinq Jedi qui furent choisis par les Maîtres pour se rendre sur Onderon, aux côtés de Kith Kark, Dace Diath, Qrrrl Toq et Nomi Sunrider où ils se distinguèrent. Par la suite, Vodo-Siosk Baas forma trois autres apprentis : les Cathars Crado et Sylvar ainsi qu'Exar Kun, qu'il forma sur Dantooine. Un jour, le Maître Jedi surprit ce dernier en train de regarder, le pensant absent, le contenu d'un de ses holocrons sur l'histoire du Côté Obscur et le mit en garde : seul un Jedi ayant derrière lui de longues années de maîtrise de la Force était autorisé à étudier le Côté Obscur, car il était capable d'en éviter les pièges. Un tel savoir était donc bien trop dangereux pour un simple apprenti. A son insu, les paroles de Vodo-Siosk Baas ne firent qu'accroître la soif de connaissances d'Exar Kun… Juste après cette discussion, le Maître Jedi supervisa un entraînement au sabre-laser entre ses trois apprentis. Après avoir vaincu Crado sans difficultés, Exar Kun affronta Sylvar mais le combat dégénéra rapidement : le jeune humain provoqua une rage instinctive chez la Cathar qui lui griffa profondément la joue et entra lui-même dans une colère noire. Alors qu'il s'apprêtait à abattre la Jedi à terre, Maître Vodo le désarma avec son bâton et tenta de lui faire comprendre le danger que représentait la colère mais Exar Kun avait trop confiance en lui-même et en ses capacités pour que des paroles de sagesse aient un réel impact sur lui. Il pensait également être au dessus du commun des Jedi, pour ne pas dire de tous. Pour prouver sa valeur, Exar Kun affronta son Maître et Vodo-Siosk Baas domina largement la technique au sabre-laser de son apprenti avec son seul bâton. Mais le cours du combat changea quand Exar Kun réussit à s'emparer d'un second sabre-laser et attaqua furieusement son Maître, brisant son bâton. Maître Vodo jugea cette victoire à armes inégales peu glorieuse et mit en garde Exar Kun : s'il était l'élève le plus exceptionnel qu'il ait jamais formé, il sentait également un vide en lui, un vide qu'il se cachait même à lui-même.

Suite à cet épisode, Exar Kun abandonna son apprentissage pour suivre sa propre voie et se rendit sur Onderon sous de faux prétextes afin d'en apprendre plus sur les Sith. L'abandon de son plus prometteur apprenti et sans doute également la crainte que sa curiosité ne lui fasse prendre des chemins sombres, perturbèrent Maître Vodo. Alors qu'il était en retard, une habitude chez lui, pour se rendre au Conclave de Deneba, un cri poussé par Exar Kun résonna à travers la Force. Par le biais de celle-ci, le Maître Jedi tenta d'aider son ancien apprenti qui l'appelait à l'aide, mais il fut violemment repoussé par l'esprit de Freedon Nadd. Le cheminement d'Exar Kun vers le Côté Obscur donna à Vodo-Siosk Baas une perspicacité unique concernant l'équilibre de la Force. Quand Nomi Sunrider et Cay Qel-Droma reçurent la permission des plus grands Maîtres Jedi de partir au secours du frère de ce dernier infiltré parmi les Krath, Maître Vodo mit en garde sagement les deux jeunes gens : si Ulic Qel-Droma avait choisi de suivre le chemin du Côté Obscur, rien ne l'en ferait revenir et il finirait par se détruire lui-même. Un groupe de Chevaliers Jedi accompagné par Oron Kira et ses bêtes, attaquèrent le palais de Cinnagar et affrontèrent les sortilèges d'Aleema Keto. Quand, aveuglé par le Côté Obscur, Ulic Qel-Droma refusa de les suivre, son frère et ses amis tentèrent de l'emmener par la force. Nomi Sunrider se souvint alors des paroles sages qu'avaient prononcées les Maîtres Jedi avant leur départ et demanda à ses camarades de le laisser : Ulic devait prendre de lui-même la décision de revenir à la lumière… Quelques mois plus tard, l'Ordre Jedi fut averti que plusieurs bases républicaines auraient été attaquées par un Jedi félon. Suite à cette rumeur, Maître Vodo se rendit sur Coruscant en compagnie d'un contingent de sept jeunes Chevaliers Jedi pour tenter de convaincre le Sénat de les laisser affronter ce renégat, quelle que soit son identité. A leur arrivée, ils apprirent qu'Ulic avait été formellement identifié. Vodo-Siosk Baas comprit alors que la situation était plus grave encore qu'elle ne le semblait et que Qel-Droma s'était allié à Exar Kun, réalisant ainsi d'anciennes prophéties Sith annonçant le retour de l'Ordre Sith. Alors que le Maître Jedi émettait le désir d'aller à leur rencontre pour tenter de les arrêter, Shoaneb Culu sentit qu'il était trop tard. En effet, tous purent bientôt voir une flotte attaquer Coruscant laissée sans défense par une ruse d'Ulic. Sentant la présence d'Ulic, les Jedi décidèrent de tenter de le capturer et coururent vers sa position. En les voyant, Aleema Keto décida que le moment était idéal pour trahir Ulic et ordonna la retraite des troupes. Maître Vodo désarma avec la Force les hommes qui accompagnaient Ulic, puis avec Nomi Sunrider, il créa un voile énergétique qui emprisonna le Seigneur Sith. De retour sur Dantooine, Maître Vodo réfléchit aux évènements qui avaient conduit à la situation actuelle. Il s'en sentait responsable, ayant échoué à former Exar Kun. Après avoir réparé le bâton qui avait été détruit lors de son duel contre son ancien apprenti, il retourna sur Coruscant pour assister au procès d'Ulic Qel-Droma. Quand Vodo arriva au Sénat, en retard comme à son habitude, le procès avait été interrompu par l'irruption d'Exar Kun et de ses hommes venu délivrer Ulic. Son ancien apprenti lui proposa alors de rejoindre les Sith et, devant son refus, l'attaqua. Le Maître Jedi para ses coups les uns après les autres et tenta de le ramener à la lumière, en vain. Exar Kun alluma alors la seconde lame de son sabre-laser et prit le dessus. Avant le dernier assaut du Seigneur Sith, Vodo-Siosk Baas lui prédit qu'ils s'affronteraient de nouveau et que cette fois, il sortirait vainqueur du combat. Exar Kun ignora la prophétie, convaincu qu'un destin grandiose l'attendait et frappa mortellement son ancien Maître dont le corps s'évanouit dans la Force.

Après la mort de Vodo, Exar Kun poursuivit son ascension mais fut finalement vaincu par l'ensemble des Jedi sur Yavin IV. Son âme fut emprisonnée durant quatre mille ans dans le Grand Temple de la lune et se réveilla lors de la création de l'Académie Jedi de Luke Skywalker. En partie grâce aux renseignements fournis par un des holocrons contenant la mémoire de Vodo-Siosk Baas, les élèves de l'Académie purent vaincre, définitivement cette fois, l'esprit maléfique d'Exar Kun. A l'époque où Jacen et Jaina Solo commençaient à fréquenter l'Académie Jedi (an 23), l'une des élèves qui avait vaincu Exar Kun, Tionne, chanta une œuvre de sa composition, la Ballade de Maître Vodo-Siosk Baas, pour illustrer un de ses cours, perpétuant ainsi la légende du Maître Jedi...

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard