FANDOM


Les Transport Blindé Tout Terrain (abrégé en TB-TT ou AT-AT en anglais pour All Terrain Armored Transport) étaient les quadripodes les plus répandus dans l'Armée Impériale avant et pendant la Guerre Civile Galactique.

Description et histoireModifier

Conçu par les Chantiers Navals de Kuat, ce véhicule d'assaut gigantesque (22,5 mètres) se déplaçait sur quatre pattes et avait globalement l'allure d'un animal quadrupède. Les TB-TT furent notamment utilisés pour l'assaut de la base rebelle de Hoth.[1] Ils étaient généralement largués sur le terrain par des barges Titan Y-85, des barges de classe Theta ou encore par des croiseurs de classe Gozanti.

L'équipage se composait d'un commandant, d'un canonnier et d'un pilote. Des soldats pouvaient être transportés dans sa baie de stockage principale. Les pilotes étaient protégés grâce à 15 cm d'armure renforcée, les mettant à l'abri de tout tir d'armes laser, comme sur Hoth où les tourelles rebelles anti-véhicules et les snowspeeders leur tirait dessus, sans effet. Un des moyens connu pour détruire un TB-TT était d'utiliser les câbles de remorquages des snowspeeders qui, en l'enroulant autour des pattes de celui-ci, provoquaient sa chute s'il ne stoppait pas sa marche. Luke Skywalker en détruisit également un en lui ouvrant le "ventre" au sabre laser avant d'y jeter une grenade ; ce qui provoqua une réaction en chaîne et détruisit le cou, autre point faible du marcheur, qui, privé de poste de pilotage, s'écrasa sur le sol.[1] Ce point faible était essentiellement dû au fait qu'il ne possédait que des canons laser lourds sur la cabine, mais aucun canon antipersonnel ou antiaérien, ce qui le rendait très peu efficace face à l'infanterie et encore moins face à l'aviation. Il restait cependant dévastateur contre les bâtiments ou véhicules lourds et légers, c'est pourquoi c'était un symbole de la toute-puissance Impériale et qu'il terrifiait les populations à travers la galaxie.

Le TB-TT fut décliné en plusieurs variantes dans l'Armée Impériale, notamment le CB-TT et le TB-TT d'élite.

Exemplaires notables de TB-TTModifier

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier