Wikia

Wiki Star Wars

Temple Jedi

2 662pages sur
ce wikia
Discussion0
JediTemple-Deceived
Temple Jedi
Type : Temple
Destruction : Partiel en 19 av.BY
Planète : Coruscant
Lieu proche : Bâtiment du Sénat
Propriétaire : Jedi
Affiliation : Ordre Jedi, République Galactique


Le Temple Jedi désigne le quartier général de l'Ordre Jedi, en distinction des multiples académies locales de moindre importance disséminées à travers la galaxie. C'est ce bâtiment qui abrite la majeure partie des lieux d'enseignement et d'entraînement des recrues, les archives millénaires de la Bibliothèque, et surtout le siège du Conseil Jedi. Historiquement, le Temple n'a été construit que sur deux planètes: Ossus, qui l'a abrité pendant 21 000 ans depuis l'allégeance des Jedi à la République jusqu'à la Grande Guerre des Sith en 4000 av.BY qui le laissa en ruine, et Coruscant, sur lequel l'Ordre le rebâtira et demeurera jusqu'à son extinction en 19 av.BY, exception faite de la parenthèse du retour sur Tython pendant la Grande Guerre Galactique.

BiographieModifier

L'ère d'OssusModifier

Le premier Temple fut bâti sur Ossus vers 24 900, suite à l'allégeance des Jedi à la République. Compte-tenu de l'état de délabrement de Tython et des relents du côté obscur qui continuaient de l'infester à la suite de la guerre de la Force 800 ans plus tôt, les Jedi préférait fonder directement une nouvelle Académie, mais cette fois, sur une plus grande superficie. Ils y amenèrent des sensitifs à la Force en grand nombre, d'une part afin de fournir à la jeune République l'armée dont elle avait besoin pour se défendre, mais d'autre part afin d'éviter l'apparition intempestive d'autres Jedi Noirs, êtres sensibles qui pourraient apprendre à utiliser la Force sans supervision Jedi et risqueraient grandement dans ce cas de sombrer du côté obscur. Le but avoué des Jedis était ainsi d'acquérir le monopole de l'utilisation de la Force au bénéfice du côté lumineux, et il est clair qu'il fut atteint pendant longtemps puisqu'on ne recensa pratiquement aucune manifestation du côté obscur pendant 18 000 ans, jusqu'à l'éclatement du Second Grand Schisme.

Ce monopole a aussi déteint sur le vocabulaire, puisque le mot "Jedi" lui-même est devenu pour beaucoup synonyme d'"être sensible à la Force", au grand dam des Sith et des "Jedi gris".

Pendant 21 000 ans, Ossus fut considérée comme la « capitale » des Jedi, symbole de son indépendance et de son impartialité au sein de la République. Il était aussi réputé pour son impressionnante bibliothèque où était minutieusement consignées toute les connaissances et l'histoire de la galaxie connue depuis la fondation de la République.

Mais la République justement n'étais pas satisfaite de cette trop grande indépendance à son égard, et commençait à percevoir l'Ordre Jedi comme un trop grand contrepouvoir, voire un danger pour son autorité. Les Jedis exerçaient déjà les missions de maintien de l'ordre, et beaucoup de citoyens venaient même régler leur contentieux auprès d'eux tant leur sagesse était réputée.

A l’issue de la Grande Guerre de l'Hyperespace qui l'opposa à l'Empire Sith, la République mesura l'étendue des pouvoirs de la Force utilisés dans une volonté de destruction par un régime ennemi, et réfléchit à un moyen de mettre les Jedi sous une plus grande surveillance tout en profitant de leur protection. Sous prétexte d'un remerciement pour l’aide qu’il avait fourni durant cette bataille, le Sénat Galactique accorda un immense terrain à l’Ordre Jedi afin d’y construire leur sanctuaire. Toutefois, l’emplacement ne fut pas choisi au hasard puisque c’est au sommet d’une montagne que furent posées les premières pierres du bâtiment.

Néanmoins, la République Galactique fut déçue par la faible rentabilité du terrain qu’elle avait alloué aux Jedi. A la place d’une puissante forteresse parée à faire face à une éventuelle attaque, ce qu’espérait secrètement le gouvernement, les Jedi ne construisirent que quelques bâtiments en pierre afin d’installer quelques salles d’entraînement et de méditation, mais également des dortoirs et des salles communes. Ce qui était par ailleurs dommage car la montagne permettait à la Force de jaillir de manière plus abondante que n’importe quel autre endroit sur Coruscant.

Expansion et déplacement du siteModifier

Néanmoins, en 4019 av.BY, quatre Maîtres Jedi décidèrent de construire un édifice plus important. Le duracier remplaça donc progressivement la roche et les bâtiments furent regroupés en un ensemble unique au sommet de la montagne. Les salles furent agrandies, de nouvelles pièces furent ouvertes, notamment pour héberger des salles d’études et quelques artefacts Jedi. Petit à petit, la forme finale du Temple commençait à prendre forme.

Néanmoins, si l'académie Jedi de Coruscant avait été réaménagée, elle était encore loin d’être le centre nerveux de l’Ordre Jedi, rôle toujours dévolu au Temple, sur Ossus. Malheureusement, la Grande Guerre des Sith en 4000 av.BY, et plus précisément la Bataille d’Ossus provoqua la quasi destruction de la planète. Faute de mieux, il fut décidé de déménager la majeure partie de l'Ordre Jedi sur Coruscant. Les rescapés de la destruction d’Ossus et les artefacts récupérés en hâte furent donc pris en charge par les responsables des lieux.

Fin de l'expansionModifier

Avec la coopération croissante entre la République et les Jedi, ces derniers se trouvaient de plus en plus fréquemment sur Coruscant afin d’aider le gouvernement dans sa tâche. Tout au long de son histoire, le (Nouveau) Temple Jedi connut de nombreux travaux dont quatre furent particulièrement importants. La première extension du Temple fut décidée en 3519 av.BY. Mille ans plus tard, en 2519 av.BY, vit le deuxième gros chantier de l’Ordre avec notamment la création des Archives Jedi. La troisième commença en 2019 av.BY et la dernière démarra un millier d’années avant la Bataille de Yavin. Ce dernier chantier fut d’ailleurs très important puisque c’est à cette date que furent érigées les quatre piliers entourant la tour centrale du Temple Jedi.

Avec son implication de plus en plus forte au sein de la République et la succession de travaux pour l’adapter au nombre croissant de Jedi, la conséquence la plus directe fut l’arrêt plus ou moins brutale des activités des autres académies disséminées un peu partout dans la galaxie. Avec la destruction de la Bibliothèque Jedi et la centralisation de l’Ordre sur Coruscant, le Temple devint le nouveau bastion, le nouveau quartier général des Jedi.

Durant cette période, le Temple était un lieu de vie, d'entrainement, de savoir et de méditation pour les Jedi. De même, toutes décisions importantes étaient prises ici, que ce soit par le Conseil des Jedi ou par un des trois autres conseils. Avec la coopération de la République Galactique, le Temple fut interdit au public, laissant seul les Jedi et à leurs alliés.

Siège du templeModifier

Après 25 000 ans d'existence , ayant survécu à divers conflits, l'Ordre Jedi finit par être considéré comme l'ennemi de la République , grâce à Dark Sidious, alias le Chancelier Palpatine, en ordonnant l'assaut du Temple par son nouvel apprenti Dark Vador sous le commandant des 9900 soldats de la 501e légion, au moment ou ils entrèrent dans l'édifice, l'attaque fut lancé de plein fouet déclenchant l'Opération Knightfall débutant ainsi le massacre de ses occupants.

AbandonModifier

Lorsque l’Ordre 66 fut édicté, le Temple Jedi fut vidé de ses occupants ; néanmoins la violence de l’attaque et les nombreux incendies ne détruisirent pas totalement l’édifice. Ainsi, pendant une vingtaine d’années le Temple Jedi ne fut plus occupé par les Jedi, et demeura partiellement en ruine.

ReconstructionModifier

Avec la chute de l'Empire Galactique et la formation de la Nouvelle République, le Temple fut reconstruit afin d’accueillir le Nouvel Ordre Jedi, alors dirigé par Luke Skywalker.

ConstitutionModifier

La Tour du Temple est l’élément central du sanctuaire des Jedi. C’est la plus haute des cinq tours, dépassant les autres bâtiments de Coruscant de plus d’un kilomètre. Construite au centre du domaine, alors que les quatre autres piliers étaient répartis aux extrémités, la Tour du Temple hébergeait véritablement le cœur de l’Ordre Jedi. C’est à cet endroit qu’étaient entreposé les vieux textes et les antiques artefacts amassés depuis des millénaires. Certains documents étaient si anciens qu’on raconte qu’ils remontaient à la fondation de l’Ordre Jedi lui-même ! D’ailleurs de nombreux historiens, archéologues et scientifiques s’y rendaient régulièrement afin de profiter de cette somme faramineuse de savoir. La Tour du Temple hébergeait également un imposant mémorial dédié aux nombreux Jedi du passé.

Construites environ mille ans avant l’Ordre 66, les quatre piliers, ou quatre tours, furent aménagées pour accueillir au sommet de chacune d’entre elles une salle où se réunissaient les plus hautes autorités de l’Ordre Jedi. Coiffées d’une multitude d’antennes et de satellites de communication, les quatre tours bénéficiaient de moyens de communication parmi les plus performants de toute la galaxie. Grâce à cela, le Conseil et les Jedi sur place pouvaient savoir à tout moment les derniers événements ayant lieu dans une grande partie de la galaxie ; cela leur permettait donc de réagir en conséquence, en coordination avec la République, afin de donner rapidement des instructions et d’entrer en contact avec des Jedi éloignés, isolés ou en déplacement. Nombre de hangars de tailles diverses furent également construits dans ces différentes tours afin d'abriter une petite flottille interne, apte à convoyer rapidement n’importe qui à n'importe quel endroit.

La première de ces quatre tours, et la plus célèbre, était la Tour du Conseil Jedi. C’est à son sommet que se réunissait le Haut Conseil Jedi composé des douze membres les plus puissants et les plus sages de tout l’Ordre Jedi. Parmi eux citons notamment Yoda, Mace Windu ou encore Obi-Wan Kenobi. De forme circulaire, la salle était également vitrée. C’est dans cette tour qu’étaient prises les décisions les plus importantes et qu’étaient reçus les ambassadeurs de gouvernements étrangers et les dignitaires de la République.

La seconde tour s’appelait la Tour du Conseil de la Réconciliation. Sa mission, comme son nom l’indique, était de permettre à différents intervenants de résoudre pacifiquement et honorablement un début de crise ou un conflit un cours. Ce lieu pouvait donc être le théâtre d’affrontements diplomatiques sérieux, certaines délégations pouvant représenter des systèmes entiers ! Les enjeux étaient donc très importants.

Le troisième pilier abritait le Conseil de la Première Connaissance. Ce conseil, en collaboration avec les Archives Jedi, avait comme délicate mission de préserver les archives Jedi et d’en étudier le fond. Le Conseil de la Première Connaissance essayait également d’enseigner aux Jedi les méthodes et traditions du passé afin de les appliquer, si possible, à des événements actuels.

Enfin, la dernière tour était celle du Conseil de la Réassignation. Son rôle était assez particulier puisque il devait s’occuper des apprentis n’ayant pas été choisis par un Maître Jedi afin d’être formé aux arcanes Jedi. L’existence de dizaines de milliers d’enfants sensibles à la Force était à la fois une bénédiction mais également un problème. En effet, il n y avait pas assez de Maîtres Jedi pour former l’ensemble de ces jeunes, d’autant plus que le règlement Jedi était très strict : Un Maître Jedi, un Padawan. De plus, tous ces enfants n’auraient sans doute pas réussi les tests et la formation. Le Conseil de Réassignation était donc là pour résoudre le cas de centaines voire de milliers d’enfants qui n’étaient donc pas choisis. Ils étaient donc redirigés vers des fonctions et des métiers les plus en phase avec leurs capacités.

ApparitionModifier

  • Saison 1