Fandom

Wiki Star Wars

Technologie spatiale

8 096pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

La technologie spatiale est une technologie très répandue dans la galaxie de Star Wars, maîtrisée par la grande majorité des civilisations et qui leur permet de voyager avec une facilité déconcertante entre planètes éloignées.

La vitesse sub-luminiqueModifier

Découvert à plusieurs reprises par diverses civilisations précurseurs de la République, le voyage spatial semble définitivement acquis à partir de l'époque de l'ancienne République, même si une nouvelle régression restera toujours envisageable en cas de cataclysme.

A partir des appareils laissés par les Rakatas suite à leur débâcle en 25200 av.BY, les humains de Coruscant construisirent leurs premiers vaisseaux spatiaux à vitesse sub-luminique, manœuvrés par des équipages placés en animation suspendue pendant des décennies, réveillés périodiquement à des fins de maintenance. Lentement, les humains commencèrent à coloniser leurs premières exo-planètes: Alsakan, Metellos, Alderaan.... Les premiers explorateurs d'Alderaan découvrirent d'ailleurs à cette occasion les restes des nids d'étranges insectes, connus plus tard sous le nom de Killiks.

A noter que les Sith de Korriban firent de même avec les épaves des pertes Rakatas au cours de leur tentative d'invasion ratée, du moins une fois que la sanglante guerre civile provoquée par la mort d'Adas fut terminée. Ils devinrent à leur tour une civilisation spatiale, et établirent une nouvelle colonie sur Ziost.

Les canons d'HyperespaceModifier

Malgré tout, l'éloignement entre planètes rendait les trajets terriblement long, et chaque pionnier devait s'attendre à ne jamais revoir les proches restés sur place, jusqu'à la fin de sa vie. Se souvenant de la technologie Hyperdrive qui permettait aux Rakatas de voyager rapidement au sein de leur gigantesque empire, les plus brillants scientifiques entreprirent d'étudier plus profondément les vestiges toujours conservés de leur technologie. Malgré l'affirmation de Tiran, le fameux scientifique Drall qui avait prédit des siècles auparavant que rien ne pouvait dépasser la vitesse de la Lumière, ils parvinrent à appréhender la notion d'Hyperespace et construisirent des canons capables d'envoyer les vaisseaux dans cette quatrième dimension. Cela amena soudainement les voyages spatiaux dans une échelle de temps raisonnable pour la longévité humaine, et sous réserve de construire un second canon au point d'arrivée, rendait possible le retour des colons du vivant de leurs familles, et donc le maintien des contacts et des échanges. Bientôt, un véritable réseau de canons d'Hyperespace fut établi entre les mondes du Noyau, ce qui permit le développement d'une véritable civilisation spatiale organisée. Les humains de Coruscant rencontrèrent à cette occasion les Duros, qui seront réputés parmi les plus aventureux explorateurs de la galaxie par la suite.

Les générateurs HyperdriveModifier

Malgré l'énorme progrès apporté par les canons, la manœuvrabilité restait limitée dans la mesure où la trajectoire était complètement figée par les coordonnées initiales rentrées lors de la propulsion par le canon. De plus, les accidents restaient fréquents, car la moindre erreur de trajectoire pouvait signifier la perte de l'équipage, qui risquait d'errer dans le vide spatial pour toujours après avoir raté la cible, sans espoir de secours (d'où le courage des Duros). Cependant, le progrès exponentiel de la technologie continua, et au cours du CCLIème siècle av.BY, des scientifiques corelliens parvinrent à miniaturiser les canons afin de les transformer en pièces de moteur transportable: ce sont les premiers générateurs hyperdrives créés par les humains. Grâce à l'intégration de cet équipement à l'intérieur des vaisseaux eux-mêmes, les équipages devinrent capables de maîtriser davantage leur trajectoire, en sortant et rentrant à volonté dans l'Hyperespace selon les besoins. Il n'y avait plus besoin d'attendre l'ouverture de fenêtres de lancement afin d'avoir la configuration optimale des champs gravitationnels des astres sur toute la distance, et l'échelle du temps de trajet passa des mois aux jours, voire aux heures. Cela participa notamment à la décision des planètes de s'unir dans une même entité politique afin de coordonner la multiplication des relations engendrées, fondant ainsi la République Galactique.

A titre anecdotique, on peut noter que de nombreux vaisseaux sub-luminiques alors toujours en chemin furent repêchés par les nouveaux appareils pendant des décennies, de sorte que ceux qui se croyaient jadis pionniers se retrouvèrent en fin de compte les derniers dans l'histoire de l'exploration spatiale.

Au cours des millénaires, des prototypes toujours élaborés furent mis au point, de sorte qu'à l'époque de la saga, les vaisseaux les plus rapides (capables d'atteindre une vitesse de 100 MGLT) pouvaient théoriquement traverser la galaxie d'un bout à l'autre en quelques heures, et la technologie de l'hyperdrive était si banale qu'il était possible d'acheter les pièces détachées chez n'importe quel vulgaire ferrailleur de la Bordure Extérieure.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard