FANDOM


Pour les articles homonymes de "Sith", voir "Sith (homonymie)"

Forgée du temps du Second Empire Sith, l'expression "Sith au sang pur" sert à désigner les vrais spécimens de l'espèce Sith, en distinction des sensitifs à la Force d'autres espèces qui se voient décerné le titre de "Sith" par assimilation, quand ils rejoignent leur Ordre au sein de l'Empire.

HistoireModifier

Il est fort probable que leur planète natale reçue la visite d'une Tho Yor. En effet plusieurs sith faisaient parties de l'Ordre Je'daii en 25793 av.BY.

Cette expression est intrinsèquement liée à l'histoire de l'espèce. A l'issue de la Grande Guerre de l'Hyperespace, presque tous les spécimens Sith de Korriban furent massacrés par la République afin de préserver la galaxie de leur nuisance. Seuls quelques rares individus eurent la chance d'y échapper, et parvinrent à se cacher dans les recoins de l'ancien Empire Sith démantelé.

Cependant, après la fuite de Naga Sadow, un nouveau chef du nom de Dark Vitiate prit la relève et mena les survivants vers leur nouveau foyer, Dromund Kaas. Malheureusement, les Sith n'étaient plus assez nombreux pour constituer une nation à eux seuls, et l'expédition inclut des espèces anciennement vassales de l'Empire afin de former la nouvelle société civile sur laquelle il pourrait s'appuyer (notamment des humains, qui leur ressemblaient un peu). Naturellement, les Sith occupaient les fonctions militaires et administratives de ce régime, mais il restaient encore largement en sous-nombre comparativement. Afin de ne pas gacher des ressources humanoïdes tout en rendant leur joug acceptable, l'adhésion à l'Ordre Sith fut ouvert aux sensitifs parmi les espèces vassales, les Sith soumettant tout prétendant à des épreuves mortelles afin de vérifier qu'il était digne de les rejoindre. Bientôt, afin de conserver le monopole de l'usage de la Force, l'adhésion fut rendue obligatoire pour tous les sensitifs, systématiquement capturés et livrés tel quel aux épreuves, ce qui ne laissait entrer ainsi que les plus forts. Progressivement, malgré ces conditions de sélections draconiennes, l'Ordre Sith fut composé de plus en plus d'espèces "non-sith", de sorte que, afin de briser la confusion, les spécimens vraiment sith se renommèrent "Sith au sang pur".

Leur nombre n'étant pas suffisant pour perpétuer l'espèce, leurs lignées déclinèrent inéluctablement avec le temps, s'hybridant avec des humains ou disparaissant tout simplement. Treize siècles après le massacre, durant la Grande Guerre Galactique, il ne restait plus qu'une poignée d'entre eux, qui eurent ainsi l'immense satisfaction de venger leurs lointains ancêtres eux-mêmes. Cependant, le conflit eut tôt fait de les faire disparaître à leur tour, et l'espèce fut déclarée définitivement éteinte par la suite.

Remarque : faute de terminologie claire pour distinguer les Sith en tant que membre de l'Ordre et les Sith en tant qu'espèce, le terme peut être employé rétroactivement pour désigner même les individus de l'époque où tous les Sith étaient des natifs de Korriban.

On remarquera aussi que des Jedi déchus comme Exar Kun, Qel Droma ou Phanius revendiquèrent ce nom sans avoir été reconnus par l'Empire Sith. Le terme finit par dépasser la désignation de l'espèce pour désigner la philosophie elle-même sur la Force et le côté obscur.

ApparitionsModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard