Wikia

Wiki Star Wars

Sith

3 303pages sur
ce wikia
Discussion0
Empereur Palpatine

Dark Sidious

Les Sith sont les ennemis jurés des Jedi. Ce sont des êtres vils qui apprennent à utiliser le Côté Obscur de la Force. Depuis l'avènement de Dark Bane au rang de Seigneur Noir des Sith, ceux-ci ne sont que deux, un Maître et un apprenti, afin d'éviter des conflits internes qui risqueraient de les détruire. En effet, la nature même des Sith veut qu'ils soient toujours à la recherche de plus de pouvoir. Ainsi, si le Maître fait preuve de faiblesse, son apprenti le tue et prend sa place. Les Sith ne doivent pas être confondu avec les Jedi Noir, qui sont des Jedi passés du Côté Obscur, tandis qu'un Sith n'a bien souvent jamais été un Jedi.


Les Sith étaient des êtres primitifs, liés à la Force de façon naturelle. Ils vivaient dans une société peu complexe et employaient une forme primitive mais puissante de la Force : la Magie Sith.

Les Sith sont originaires de la planète Korriban, du système portant le même nom. Cette planète deviendra plus tard le berceau du Côté Obscur de la Force.

Les Sith vivaient de façon paisible sur la planète jusqu'à l'apparition de Jedi renégats, ayant quitté l'Ordre pour diverses raisons. Les Jedi Noirs furent vite considérés comme des dieux aux yeux des Sith. Les bannis de l'Ordre Jedi prirent conscience de l'immense pouvoir de la nouvelle race et l'utilisèrent de façon à conquérir les planètes avoisinantes pour y bâtir l'Empire Sith.

Peu à peu, les races se mélangèrent et les différences ne se firent plus. La race des Sith finit par s'éteindre et le mot Sith désigne à présent les utilisateurs du côté Obscur de la Force ayant suivi une formation Sith.

Les Sith utilisent des sabres alimentés par des « cristaux de sabres » synthétiques, de la couleur de ce qu'ils adorent voir : le sang.

HistoireModifier

L'espèce Sith atteint le stade de civilisation sur Korriban vers 100 000 av.BY. Comme bien des peuples avant l'ère spatiale, ils connurent leurs lots de guerre et division pendant des millénaires. Jusqu'à ce que vienne l'avènement du roi Adas en 28 000 av.BY, qui finira par unir toute la planète sous son règne. C'est aussi à cette époque que sont exilés un groupe de Siths hérétiques vers Tund, qui deviendront connus plus tard sous le nom de sorcière de Tund.

Trois cents ans plus tard, le puissant Empire Infini des Rakata débarqua sur Korriban afin de soumettre la planète, comme ils l'avaient fait avec d'innombrables mondes précédemment. Toutefois, malgré l'apparence primitive de la civilisation Sith et un rapport de force largement favorable aux Rakata, ces derniers eurent la surprise d'affronter une "technologie" qu'ils n'avaient jamais rencontrée jusque-là: la "magie Sith", le nom que l'espèce donnait à la Force et dont ils possédaient tous naturellement la maîtrise. Confrontés à un véritable déluge de phénomène surnaturels, les Rakatas durent rendre les armes, et se retirèrent de Korriban.

Pendant plus de 20 000 ans, l'on entendit plus parler des Siths, et il est probable que l'espèce eut continué son existence paisible si son destin n'avait croisé celui des Jedis noirs, en 6900 av.BY. Ces derniers, vaincus au terme du Second Grand Schisme après un siècle de combats, avaient été exilés hors des territoires connus de la galaxie par les partisans lumineux de l'Ordre Jedi. Ils dérivaient depuis des années dans le vide intersidéral lorsqu'ils croisèrent l'orbite de Korriban. Rétrospectivement, beaucoup se demandèrent si ce hasard n'était pas dû à l'intercession du côté obscur. Lorsque ces aliens débarquèrent sur la planète, les Siths furent très impressionnés par leur maîtrise de la "magie", dont notamment leur profonde connaissance de son potentiel destructeur et la puissance qu'ils étaient capable d'en tirer. Très vite, les Jedis noirs s'imposèrent comme des dieux, et asservirent cette race primitive. Mais lorsqu'ils découvrirent sa sensibilité naturelle à la Force, ils comprirent l'extraordinaire atout que l'espèce Sith représentait pour leur secte. Ils entreprirent alors de convertir la totalité de la planète au côté obscur, et passèrent le restant de leur vie à prêcher le Mal: bien qu'ils se doutaient de ne jamais pouvoir se venger de leur vivant, les Jedis noirs tenaient à transmettre un héritage afin de laisser un cadeau empoisonné à l'attention de la République et de leurs rivaux du côté lumineux, le jour ils croiseraient les Siths à leur tour.

Les générations suivantes de Siths s'approprièrent progressivement les préceptes et la doctrine des Jedis noirs, et c'est ainsi que fut fondé l'Empire Sith, régenté par l'Ordre (qualifié d'Ordre Sith en distinction des Jedis). L'utilisation de la Force était désormais encadrée par une véritable institution, réprimant tout discours alternatif sur son usage. La société Sith se sclérosa et adopta un visage beaucoup plus dur, fondé sur une compétition exacerbée et le culte du pouvoir. L'Empire Sith entama une politique expansionniste et eut tôt fait de conquérir tous les systèmes stellaires voisins, asservissant à son tour les peuples non sensibles à la Force, qu'il considérait inférieurs.

Jusqu'à ce que vienne le jour où comme les Jedis noirs l'avaient prédit, des explorateurs républicains croisèrent la civilisation des Siths, en 5000 av.BY. Sous le commandement du seigneur Naga Sadow, l'Empire Sith lança une spectaculaire campagne d'invasion contre la République, et ils manquèrent de peu de remporter une victoire totale. Mais la chance tourna en défaveur de l'Empire, et cette fois, son ennemi avait bien plus de ressources que tous ceux qu'il avait jamais pu affronter. Au terme d'un sanglant conflit, dont une inutile guerre civile entre Naga Sadow et des contestataires qui lui reprochaient la défaite, l'Empire Sith fut complètement vaincu.

C'est là que l'histoire des Siths prit un tournant décisif. La République et ses défenseurs Jedis avaient remarqué la propension naturelle des Siths à la maitrise de la Force, et plus précisément les pouvoirs du côté obscur. Malheureusement, l'Ordre commit l'erreur de croire que l'espèce était reliée naturellement au côté obscur, ce qui la rendait intrinsèquement maléfique. Il ne découvrit que trop tard que c'était la doctrine de l'Empire et de son Ordre, héritage des Jedis noirs, qui corrompait toute l'espèce. Quoi qu'il en soit, sur la base de cette fausse certitude, la République prit la lourde décision d'éradiquer totalement la civilisation Sith: toute la population fut méthodiquement exterminée par les troupes républicaines, et toute trace de son existence effacée. Le but était de les faire sombrer définitivement dans l'oubli, et éviter ainsi toute résurgence du côté obscur à travers eux.

A partir de ce jour, l'avenir des Siths en tant qu'espèce fut condamné. Bien que quelques centaines de survivants au massacres purent fuir et reconstruire leur civilisation sur Dromund Kaas, le nombre de spécimens n'était plus suffisant pour perpétuer l'espèce. Bientôt, la population du nouvel Empire "Sith" ne fut composé essentiellement que d'êtres humains. Pendant les siècles qui suivirent, les vrais spécimens Siths se renommèrent "Siths au sang pur" pour se distinguer des sensitifs à la Force humains, mais leurs lignées diminuèrent progressivement, jusqu'à l'extinction.

Cela n'empêchera pas l'Ordre Sith, refondé par Dark Vitiate, de se réclamer d'eux pendant des millénaires. Le massacre de Korriban a alimenté le feu de leur haine pendant treize siècles, jusqu'à ce qu'ils aient l'occasion de se venger lors de la Grande Guerre Galactique en 3681 av.BY. Et c'est en leur mémoire que Dark Ruin et Dark Bane reprennent le flambeau successivement en 2000 av.BY puis 1100 av.BY, et ressuscitent l'Empire Sith. En -19, c'est bel et bien son héritier Dark Sidious qui accomplira la vengeance définitive des Siths en détruisant l'Ordre Jedi et transformant directement la République en un Empire.

Par ailleurs, en 4400 av.BY, l'esprit de Naga Sadow pervertit le chevalier Jedi Freedon Nadd en l'initiant au côté obscur. Et à son tour Freedon corrompra Exar Kun, qui mènera une terrible guerre contre l'Ordre Jedi, avec l'aide des Massasis, une sous-espèce de Siths. Son esprit, scellé sur Yavin IV au terme de cette guerre, viendra lui-même tourmenter le nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker 4 000 ans plus tard.

Mais les esprits des Siths de l'ancien Empire sont toujours restés en rivalité avec ceux du Nouvel Empire, au point que Dark Vitiate dut prendre soin de sceller le tombeau de Sadow afin de s'assurer qu'il n'aurait pas à affronter d'autres ennemis que la République et les Jedis à son retour. Il est difficile d'établir une continuité d'un Empire à l'autre. Au point que lors de l'établissement du nouvel ordre Sith par Dark Krayt en 130 ap.BY, les esprits des anciens Siths se sont prononcés contre cette appellation dont ils ne l'estimaient pas dignes, mais ses disciples répliquèrent que seuls les vivants ont le droit définir ce qui est Sith.

PolitiqueModifier

Les Sith sont organisés en un Empire dont le dirigeant est le « Seigneur Noir des Sith ».À la mort d’un Seigneur Noir des Sith, un autre prend sa place. Le plus souvent, il s’agit de l’apprenti du Seigneur décédé mais il peut aussi s’agir d’un autre Sith qui aurait éliminé ses opposants. Il est alors reconnu par l’ensemble des Seigneurs Sith qui devront lui obéir jusqu’à sa mort. La tradition veut que l’apprenti du Seigneur Noir tue celui-ci pour prendre sa place lorsqu’il devient assez puissant. Cela permet de conserver toujours le plus puissant des Sith au poste de chef. Mais il n'est pas rare que plusieurs prétendants se disputent le pouvoir ; dans ce cas, le problème est réglé soit par un duel au sabre laser (souvent à mort), soit par l'assassinat des rivaux par le plus fourbe...

On ne peut pas établir d'équivalence avec la République et les Jedi. Si les Jedis sont organisés dans une congrégation bien distincte de la République, les Siths au contraire sont bel et bien incorporés à l'Empire, dans lequel ils occupent les postes de direction et de commandement. Et alors que les Jedis sont au service de la République, l'Empire a pour seul vocation de servir les Siths.

Du temps de l'ancien Empire Sith, il n'y avait pas de distinction entre le régime et les utilisateurs de la Force, dans la mesure où tous les habitants étaient sensibles à la Force. C'était un régime où régnait la loi du plus fort, les plus talentueux ou manipulateurs occupant les tâches de direction de l'Empire et soumettant les autres.

Après la Grande Guerre de l'Hyperespace qui décima la quasi-totalité de l'espèce, c'est l'Empereur Dark Vitiate qui posa les bases de l'Empire moderne sur Dromund Kaas, avec l'assistance du premier grand Moff: Odile Vaikan. Leur but était de créer une nouvelle civilisation à l'efficacité inégalable, vouée à un seul but: la vengeance contre la République, et la domination de la galaxie. C'est à cette époque que l'Empereur crée le Conseil noir, chargé d'administrer l'Empire et d'opérer les choix de stratégies à long terme. Il regroupe notamment les sensitifs à la Force dans une caste privilégiée à son service, mais en prenant soin de ne sélectionner que les plus forts: c'est la naissance de ce qu'on peut appeler "Ordre Sith", qui se rapproche plutôt d'un régime féodal, chacun servant son mentor dans une chaîne de suzeraineté qui remonte jusqu'au Conseil Noir, lui-même soumis collectivement à l'Empereur. Et l'autorité du Seigneur Noir des Sith n'empêche pas l'existence d'une certaine rivalité entre "clan" pour le pouvoir, certains entrant même en guerre ouverte comme l'illustre le cas du Seigneur Grathan, assiégé sur Dromund Kaas pendant la Grande Guerre Galactique. De son côté, le grand Moff Vaikan établit le régime d'entraînement impérial pour les non-sensitifs à la Force, s'attelant à la construction d'une société martiale entièrement tournée vers l'effort de guerre. Il mena la campagne de défrichage pour bâtir la nouvelle citadelle de la capitale impériale au milieu de la Jungle, puis commença la construction d'une flotte. Répartissant les tâches d'ingénierie, d'extraction minière et de fabrication du matériel, il posa les bases de ce qui deviendrait plus tard l'armada impériale, et reçut l'aval du Conseil Noir pour entamer ce projet qui prendrait des siècles. Après sa mort, qu'il trouva en combattant des aliens lors des campagnes d'expansion de l'Empire, le Conseil Noir en fit une icône pour embrigader les non-sensitifs, vantant sa loyauté et sa dévotion totale à l'Empire et aux Siths (devenu synonyme de sensitifs à la Force).

L'Empire fut plusieurs fois vaincu durant sa confrontation millénaire avec la République, mais il se trouva à chaque fois des Jedis déchus pour le reconstruire en s'inspirant des méthodes de Dark Vitiate et Odile Vaikan.

Toutefois, une modification de la politique Sith s'effectua un millénaire avant la bataille de Yavin. Après un épisode particulièrement sanglant ayant opposé l'Ancienne République à l'Empire Sith (connu depuis lors sous le nom de Guerre des Sith), les Sith furent décimés par les Chevaliers Jedi. Les survivants se déchirèrent entre eux, à la fois à cause de la défaite, se rejetant mutuellement la faute, et de la guerre de succession au titre de Seigneur Noir des Sith, car le Seigneur Noir était mort à la guerre. Ils ne réussirent qu'à s'exterminer, si bien qu'il ne resta qu'un seul survivant, du nom de Dark Bane. Voyant que la tradition Sith était menacée de disparition, Bane pris alors la résolution qui allait permettre aux Sith de restaurer leur puissance à l'insu de tous, et surtout des Jedi eux-mêmes : la règle du Maître et de l'Apprenti. Un maître, le Seigneur Noir, ne forme qu'un élève ; ce dernier devient Seigneur Noir à la mort du maître, ou après l'avoir tué, et prend à son tour un élève. C'est ainsi qu'il n'y eut que deux Sith en même temps durant mille ans, ce qui assura discrétion et stabilité à l'Ordre Sith.

Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins : le maître et son apprenti - Yoda

Pour honorer Bane et sa sagesse, ses successeurs, lors de leur initiation, prenaient un nouveau nom, composé, dont la première partie était «Dark» (Darth en version originale venant de Dark Lord of the Sith ou Seigneur Noir des Sith), titre montrant l'appartenance à la seigneurie Sith, tout comme le titre de Chevalier pour l'ordre Jedi. Cependant cette règle du Maître et de l'Apprenti fut laissée de côté lors de l'accession de Palpatine, alias Dark Sidious, au titre d'Empereur et du massacre des Chevaliers Jedi. L'Empire des Sith put ainsi renaître de ses cendres.

Le Code SithModifier

Le Code Sith est la référence des Sith en matière de comportement et de pensée face à la Force.

La paix n'est que mensonge.
Il n'y a que la passion.
Par la passion, j'ai la puissance.
Par la puissance, j'ai le pouvoir.
Par le pouvoir, j'ai la victoire.
Par la victoire, mes chaînes se brisent.
La Force me libérera.
Il n'y a pas de paix, il y a la colère.
Il n'y a pas de peur, il y a le pouvoir.
Il n'y a pas de mort, il y a l' immortalité.
Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur.
Je suis le cœur de l'Obscurité.
Je ne connais pas la peur mais je l'instille à mes ennemis.
Je suis le destructeur de ce monde.
Je connais le pouvoir du Côté Obscur.
Je suis le feu de la haine.
Tout l'univers se prosterne devant moi.
Je m'engage dans l'Obscurité où j'ai découvert la vraie vie,
Dans la Mort de la Lumière.