FANDOM


Saw Gerrera était un résistant humain qui combattit la Confédération des Systèmes Indépendants en tant que leader des rebelles d'Onderon pendant la Guerre des Clones. Sa sœur Steela et lui jouèrent un rôle dans la libération de leur monde au cours de la bataille d'Onderon. Il devint plus tard un membre clé de la lutte contre l'Empire Galactique et de la formation de l'Alliance Rebelle. Sa stratégie contre l'Empire l'amena à être vu comme un extrémiste, dont la notoriété lui valut d'être connu jusque sous la Nouvelle République.

Dans les premiers temps de la résistance contre l'Alliance Séparatiste sur Onderon, Gerrera et ses compagnons de guerre furent surclassés en nombre et en puissance de feu par les droïdes de bataille. Ils demandèrent l'aide du Haut Conseil Jedi, qui dirigeait la Grande Armée de la République Galactique dans sa lutte contre la Confédération. Toutefois, l'Ordre Jedi préféra ne pas s'impliquer directement dans les affrontements onderoniens. Au lieu de cela, ils envoyèrent une petite équipe de conseillers – les Généraux Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, Commandant Ahsoka Tano et le Capitaine clone Rex (CT-7567) – pour entraîner les résistants d'Onderon. Les Jedi et Rex leur enseignèrent des techniques et des stratégies pour affronter l'armée droïde et les rebelles commencèrent à prendre l'ascendant. Gerrera se rendit compte que les rebelles avaient choisi Steela comme leader et il fut capturé lorsqu'il tenta de libérer le roi Ramsis Dendup prisonnier des Séparatistes. Ils furent tous les deux secourus par les résistants qui finirent par affronter les forces Séparatistes dans une bataille finale. Grâce à leurs efforts, les rebelles libèrent Onderon et le roi Dendup retrouva sa place sur le trône. Toutefois, Saw Gerrera paya le prix fort au cours de la bataille : Steela perdit la vie. La disparition de sa soeur laissa Saw avec un terrible sentiment de culpabilité.

À la fin de la Guerre des Clones, la République fut transformée en un puissant Empire Galactique. Gerrera combattit l'Armée Impériale et dirigeant un groupe de résistance sur la lune désertique Jedha nommé les Partisans. Ce groupe fit partie des premières cellules qui formèrent l'Alliance Rebelle. Il fut ensuite impliqué dans la mission rebelle pour voler les plans de la super-arme Impériale connue sous le nom d'Étoile de la Mort. Pendant la période de la Nouvelle République, le sénateur Ransolm Casterfo suggéra que malgré leur présence dans les rangs de la Rébellion, Saw Gerrera et ses Partisans se livraient à des tactiques terroristes.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Onderonian humans

Saw et Steela équipés de leurs armes favorites.

Saw Gerrera était un humain natif de la planète jungle Onderon. Il vit le jour pendant les dernières années de la République Galactique et grandit dans les murs de la capitale onderonienne Iziz avec sa sœur Steela.[8] Au cours de sa jeunesse, il apprit à respecter le monarque d'Onderon, le roi Ramsis Dendup.[3][9] Près de vingt-deux ans avant la bataille de Yavin, des milliers de systèmes stellaires se séparèrent de la République et formèrent leur propre gouvernement galactique, la Confédération des Systèmes Indépendants. Rapidement, une guerre totale éclata – la Guerre des Clones – et le roi Dendup se rangea aux côtés de la République et de sa nouvelle armée de clones.[10]

Après deux ans de conflit,[11] l'Armée Droïde Séparatiste sous le commandant du chef confédéré le Comte Dooku envahit le monde de Saw et soumit sa population à la domination Séparatiste.[12] Le roi Dendup fut évincé du trône et remplacé par Sanjay Rash qui n'était guère plus qu'une marionnette au service de Dooku. Le roi Rash promulgua rapidement un édit royal déclarant que tout individu qui tenterait d'usurper le trône serait déclaré terroriste. Profondément troublés par l'avenir d'Onderon, Steela et Saw furent bannis d'Iziz pour avoir ouvertement défié le roi Rash. Ils commencèrent à rassembler d'autres individus partageant leurs idéaux dans l'espoir de former une résistance pour lutter contre Rash et les droïdes de combat.[4]

Guerre des ClonesModifier

L'aide JediModifier

RebelsAndTheCouncil-AWOTF

Saw et Lux exposent leur situation au Conseil Jedi.

Quelques temps plus tard, Saw était devenu dans la pratique le leader des rebelles d'Onderon, et depuis leur bannissement d'Iziz, ils s'étaient installés dans avant-poste abandonné se trouvant au sein d'un groupe de ruines dans le secteur S-29 de la jungle. À cette époque Lux Bonteri, le fils de l'ancienne sénatrice d'Onderon Mina Bonteri, rejoignit Saw et sa résistance. Ayant obtenu suffisamment d'armures, de blasters et d'autres armes de petits calibres pour équiper leurs forces, Saw, Steela et Lux préparèrent un assaut sur Iziz pour reprendre la capitale. Après plusieurs escarmouches contre les droïdes de combat, les chefs rebelles réalisèrent qu'ils n'avaient ni la formation ni les compétences pour livrer une guerre ouverte contre les Séparatistes. En conséquence, Saw et Bonteri contactèrent la République pour demander de l'aide. Le Haut Conseil Jedi entendit l'histoire des rebelles d'Onderon au cours d'une transmission HoloNet et le Grand Maître Yoda promit que l'Ordre Jedi trouverait un moyen de les aider.[4]

Peu de temps après, les combattants de la liberté furent alertés d'une intrusion dans le secteur S-11 de la jungle. Steela emmena une équipe avec elle afin d'enquêter. Peu après, Steela chevauchant un dalgo, revint au campement avec la promesse de Yoda : une équipe composée des Jedi Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi, Ahsoka Tano et du Capitaine clone CT-7567, surnommé "Rex". Saw, juché sur son ruping, accueillit les quatre conseillers militaires de la République. Skywalker informa Saw qu'ils ne pouvaient combattre aux côtés des rebelles pour libérer Onderon – après tout, la planète avait légitimement rejoint la Confédération – mais qu'ils les entraîneraient afin qu'ils soient en mesure de battre les Séparatistes.[4]

OnderonianRebellion-WOTF

Les conseillers de la République entraînent les rebelles.

Rex expliqua qu'en tant que soldat clone, il assisterait les généraux Jedi. Il emmena les rebelles dans une clairière située à un demi-kilomètre du campement où un Char d'Assaut Blindé avait été laissé inactif. Le commandant Jedi Tano et le Capitaine clone Rex enseignèrent alors aux résistants comment désactiver ce modèle de tank. Ils devaient placer deux grenades à impulsion électromagnétique dans le cockpit du véhicule : une pour le pilote et une pour le canonnier. Saw et Bonteri firent équipe pour l'exercice, mais à cause de leur rivalité les empêchant de coopérer, ils sabotèrent leurs efforts malgré eux. Dégoutté, Saw ridiculisa Bonteri en le qualifiant de mauvais soldat ce qui déçut les conseillers Jedi. Au fur et à mesure que la journée avançait, Saw gagna davantage en frustration allant jusqu'à reprocher à sa sœur de passer du temps avec Lux – les deux partageant une attraction mutuelle. L'animosité amena les deux rebelles au bord de l'affrontement, Steela calma les deux hommes en leur faisant remarquer qu'ils auraient tous les deux ce qu'ils voulaient : des affrontements contre l'ennemi pour Saw et des discours politiques dans lesquels Bonteri excellait.[4]

Les rebelles retournèrent ensuite à leur campement où le Général Skywalker et Rex montrèrent comment mettre hors service un droïdekas avec efficacité. Protégés par un bouclier déflecteur, ces droïdes étaient à l'abri des décharges de blaster. Skywalker montra qu'il suffisait de faire rouler lentement une grenade aux pieds du droïde pour traverser le bouclier. Confiant dans ses capacités, Saw se porta volontaire pour essayer cette technique en premier. Toutefois, il lança la grenade avec trop de force qui rebondit sur le bouclier. Bonteri essaya juste après lui et parvint à désactiver le droïde. Plus tard, après de nombreux essais et les conseils d'Ahsoka Tano, Saw réussit à faire rouler la grenade à la bonne vitesse.[4]

Une guerre sur deux fronts

Saw s'élance sur le champ de bataille dès qu'il sait que le campement est attaqué.

Peu de temps après, les conseillers Jedi formèrent les rebelles à l'utilisation des fusils blaster. Steela, une excellente tireuse d'élite, impressionna les Jedi. Alors qu'elle s’entraînait, elle aperçut que des droïdes attaquaient leur campement. Saw réussit à éviter d'être emporté par l'explosion d'un missile tiré par un super droïde de combat B2 et avança sur la ligne de front où il fit feu également. Au signal de Steela et des Jedi, Saw et les autres rebelles lancèrent des grenades disrupteurs sur le chemin des droïdes qui explosèrent. Toujours désarmée, Steela relâcha les dalgos, les falumpasets et les tee-muss qui piétinèrent les droïdes restants. Bientôt, il ne resta plus qu'un Char d'Assaut. Saw et Bonteri essayèrent une fois de plus de désactiver le tank. Contrairement aux séances d'entraînement, les deux rebelles travaillèrent de concert et réussirent à détruire le char avec une paire de détonateurs thermiques. Jubilant après cette première victoire, Saw plaisanta en disant que Bonteri ressemblait plus à un soldat qu'à un politicien maintenant. Sachant que l'emplacement de leur base était maintenant compromis, les rebelles et leurs conseillers élaborèrent un plan pour infiltrer Iziz et amener leur insurrection jusque dans les murs de la capitale.[4]

Affronter la ConfédérationModifier

Plus tard dans la journée, les rebelles et les conseillers militaires se faisant passer pour des chasseurs montèrent à bord de transports Mandaloriens et voyagèrent jusqu'à Iziz. À l'entrée de la capitale, ils trompèrent le droïde de commandement OOM se trouvant au point de contrôle afin de pouvoir pénétrer dans la ville. Les rebelles se séparèrent ensuite : Saw partit alerter d'autres rebelles déjà présents dans Iziz tandis que Steela, Bonteri, Tano et les autres rebelles se lancèrent dans une campagne de recrutement.[4]

Saw reckless in Iziz Onderon

Saw Gerrera tire sans ménagement sur les droïdes séparatistes.

Au fil du temps, beaucoup d'Onderoniens s'enrôlèrent avec les combattants de la liberté et s'installèrent dans une maison sûre de la ville. En plus des enseignements et des informations prodigués par les conseillers Jedi présents sur place, les rebelles purent compter sur l'aide des Maîtres Jedi de Coruscant. Saw et les rebelles tentèrent ce qu'ils purent pour perturber les patrouilles des droïdes de combat et détruire les droïdes harcelant les citoyens d'Iziz. Parfois les rebelles se livraient jusqu'à cinq escarmouches par jour. Saw ouvrait souvent le feu sur les serviteurs des Séparatistes, comme dans le marché de Malgan, faisant monter la crainte au sein de la population - bien qu'il n'eut jamais de victimes parmi les civils.[9]

Un jour, Saw et la résistance se réunirent dans leur cachette où Skywalker les félicita pour avoir réussi à mener si bien leur campagne. Cependant, Kenobi et Tano signalèrent que la perception publique de l'insurrection n'était pas celle escomptée. En effet, la population était apeurée par cette soudaine violence qui assiégeait leur ville. Saw, incapable de voir que cela pouvait être lié à ses actes, considérait que ce n'était que le résultat de la présence des droïdes. Steela et Bonteri ajoutèrent qu'ils devaient s'assurer que la population sache que les rebelles se battaient pour leur liberté à tous. Steela pensait que les résistants devaient gagner le cœur des habitants d'Iziz pour obtenir leur confiance – chose que Saw s'avérait incapable de comprendre. Afin de prouver aux civils que les rebelles étaient en mesure de se débarrasser des Séparatistes, Bonteri suggéra qu'ils s'attaquent au générateur d'énergie d'Iziz. Considérant qu'ils avaient rempli leur part du marché, Skywalker, Kenobi et Rex retournèrent dans les Mondes du Noyau.[9]

Lux and Saw plan their attack Iziz

Les leaders de la résistance élaborent une stratégie pour attaquer le générateur d'énergie d'Iziz.

Les Jedi promirent qu'ils continueraient de financer le mouvement rebelle et ils laissèrent Ahsoka sur Onderon. Au crépuscule, Saw, Steela, Bonteri et Tano explorèrent le complexe du générateur d'énergie. Bonteri expliqua que s'ils parvenaient mettre hors service le générateur, ils provoqueraient une panne de courant générale qui perturberait l'Armée Droïde Séparatiste. En effet, si les droïdes pouvaient opérer sans nécessiter un ordinateur de contrôle, ils devaient tout de même recharger régulièrement leurs cellules d'énergie. Cependant, les rebelles arrivèrent à la conclusion qu'ils devaient se procurer le maximum d'information sur la centrale électrique avant de pouvoir la prendre d'assaut. Saw se chargea de recueillir les informations désirées : il descendit rapidement au pied du bâtiment et fendit brutalement la tête d'un patrouilleur. Il retourna sur le toit où une robolobotomie fut pratiquée grâce un dispositif prévu à cet effet fourni par la République. À partir des images holographiques extraites, Saw et ses compagnons arrivèrent à la conclusion que toute attaque contre le complexe énergétique s'avérait impossible tant ce dernier était trop bien gardé. Bonteri signala qu'il restait une possibilité, mais que toutefois ils auraient besoin de davantage de puissance de feu et ils auraient besoin de voler un char d'assaut Séparatiste.[9]

Pour y parvenir, la résistance prépara un plan : dans une rue voisine, la rebelle Dono laissa un speeder chargé de grenades EMP en plein milieu du passage. Lorsqu'une patrouille passa à côté du véhicule, elle les fit exploser et le reste des rebelles attaquèrent les droïdes dans l'espoir que ces derniers demanderaient des renforts. Ils laissèrent le droïde de commandement en vie le tant que ce dernier transmette un appel de détresse.[9]

Les Meneurs

Saw et Lux Bonteri affrontent les droïdes dans les rues d'Iziz.

Deux droïdekas furent d'abord envoyés. Saw et Bonteri contournèrent les deux droïdes afin de les neutraliser. Saw envoya une première grenade qui désactiva sa cible. Lorsque Bonteri fit rouler sa grenade aux pieds du droïde, elle arriva bien trop rapidement pour traverser son bouclier. Steela courut à leur rencontre et parvint à neutraliser le droïdeka restant. Juste après le char d'assaut tant désiré débarqua dans la ruelle. Grâce à l'entraînement prodigué par les Jedi, Saw et Bonteri déposèrent deux grenades EMP à l'intérieur avant de s'éloigner du véhicule. Ils se retrouvèrent face aux super droïdes de combat B2 qui escortaient le tank. Heureusement pour eux, Steela les détruisit à l'aide de son fusil sniper. Saw grimpa à bord du char d'assaut et tenta sans succès de le redémarrer. Steela, usant de sa "touche féminine" et du fait qu'elle était une meilleure pilote que Saw et Bonteri, ralluma le système du véhicule.[9]

Saw pilota le tank jusqu'à la centrale électrique et explosa les deux portes métalliques du complexe. Steela et Bonteri firent feu sur les droïdes commandos BX tandis que le canon laser du char d'assaut se rechargeait. Saw tira ensuite sur le générateur provoquant une explosion et plongeant la cité dans l'obscurité. Saw enfila une paire de lunettes de vision nocturne et eut le plaisir de constater que les citoyens acclamaient les rebelles. Saw, Steela, Tano et Bonteri retournèrent à leur base où ils célébrèrent leur victoire. Skywalker, Kenobi et Rex les contactèrent via l'HoloNet et félicitèrent les troupes de la résistance. Kenobi ajouta que le mouvement allait devoir se choisir un leader derrière lequel la population pourra se ranger. Convaincu qu'il serait choisi, Saw fut désagréablement surpris quand sa soeur Steela fut choisie par les soldats Onderoniens. Saw prit la fuite sous le coup de la colère.[9]

Sauvetage du roi et libération d'OnderonModifier

Finalement, après des pertes importantes et la mort de Steela, les rebelles d'Onderon vainquirent contre l'armée de droïdes et détrônèrent Sanjay Rash pour restaurer le pouvoir de la planète.

Ère de l'EmpireModifier

À la fin de la guerre, la République devint l'Empire Galactique et Gerrera commença la lutte contre les troupes de l'Armée Impériale avec son groupe nommé les Partisans. Il engagea notamment un mercenaire Lasat qui tua les hommes de la section de Kallus, qui fut le seul survivant.

Saw gerrera on Star Wars Rebels

Saw Gerrera sur Geonosis.

Environ six ans après l'avènement de l'Empire, Saw devint le protecteur de Jyn Erso, la fille de Lyra et Galen Erso. En effet, la famille était traquée par Orson Krennic pour que Galen reprenne son travail sur l'Étoile de la Mort. Lorsque Krennic les retrouva sur Lah'mu, Lyra fut tuée au cours de l'entrevue et Galen fut capturé laissant Jyn orpheline. Pendant les huit années qui suivirent, Saw entraîna Jyn comme l'un de ses membres de son mouvement rebelle sur la lune de Jedha avant de lui demander de partir avec pour seule protection un blaster.[2]

Environ deux ans avant la bataille de Yavin, Saw mena une mission d'investigation sur la planète Geonosis. Par la suite, Saw et ses Partisans firent partie des cellules qui fondèrent l'Alliance Rebelle. Toutefois, ses méthodes (torture, attaque sur la population civile) étaient bien trop extrêmes pour la Rébellion qui préféra l'exclure du mouvement.[7]

Réunion avec JynModifier

"Sauve la Rébellion ! Sauve le rêve !"
―Saw Gerrara[src]
Saw Gerrera with cane

Saw retrouve Jyn.

Quelques temps avant la bataille de Scarif, les hommes de Saw capturèrent Bodhi Rook, un pilote Impérial qui venait de déserter les rangs de l'Empire. Persuadé que c'était un piège pour le capturer ou le tuer, Saw utilisa un Bor gullet pour lire les pensées du pilote avant de l'emprisonner dans une des cellules de sa base. Plus tard, lorsque Cassian Andor, Jyn Erso, Chirrut Îmwe et Baze Malbus furent capturés par les Partisans, il ne reçut que Jyn pour s'entretenir avec elle. Il lui demanda pourquoi elle était là craignant qu'elle fût un agent Impérial chargée de l'assassiner. Jyn lui répondit que l'Alliance Rebelle l'avait chargé de demander le message transmis par son père pour le remettre aux rebelles. Face à son détachement, Saw l'interrogea sur les raisons de son absence de conviction pour le combat de la liberté. La jeune femme lui répondit qu'il l'avait abandonné à l'âge de seize ans et que sa guerre ne signifiait rien pour elle. Il lui montra ensuite le message de Galen dans lequel ce dernier expliquait que la nouvelle super-arme de l'Empire possédait une faiblesse. Peu après, l'Étoile de la Mort fit feu sur la ville sainte et Saw trouva la mort quand les décombres de l'explosion détruisirent sa base.[2]

En coulissesModifier

Saw Gerrera apparut pour la première fois dans l'épisode "Une guerre sur deux fronts" de la série animée Star Wars: The Clone Wars où il fut doublé par Andrew Kishino. Il fut originellement créé par George Lucas pour la série Star Wars: Underworld (qui ne fut jamais produite).

Dans le film Rogue One: A Star Wars Story, il est incarné par Forest Whitaker. Cette information fut dévoilée dans The Star Wars Show le 22 juin 2016. Lors de l'apparition de Saw dans l'épisode "Les Fantômes de Géonosis" dans la troisième saison de la série animée Star Wars: Rebels, Forest Whitaker assura le doublage du personnage.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.