FANDOM


Tab-canon-black  Tab-legends-white 
Bane Zannah DoE

Dark Bane et Dark Zannah.

"Toujours par deux ils vont, ni plus, ni moins : le maître et son apprenti."
―Yoda[src]
La Règle des deux était une philosophie Sith dictant qu'il ne pouvait exister seulement deux Sith à un moment donné : un Seigneur Noir des Sith pour incarner le pouvoir et son apprenti pour le convoiter.

Cette philosophie fut créé par Dark Bane, unique survivant d'une guerre qui opposa les Sith à l'Ordre Jedi environ un millénaire avant la Guerre des Clones, afin que les Sith puissent opérer en secret en usant de la ruse plutôt que de la force brute afin de préparer leur revanche contre les Jedi.

HistoireModifier

Dark Bane n'a pas inventé seul cette règle. Depuis la fondation du premier Empire Sith par les Jedi noirs, les Sith ont adopté la coutume de l'Ordre selon laquelle presque chaque membre est toujours accompagné d'un élève en formation (le Padawan). Mais les Sith l'ont adapté à leur sauce en la mélangeant avec les pratiques violentes ancestrales de leur espèce dans les luttes de pouvoir. À leurs yeux, l'élève doit être formé non pour devenir l'égal du maître mais uniquement pour prendre sa place le jour où ce dernier deviendrait trop faible. Cela créait donc une hiérarchie très stricte entre les Sith, chacun étant maître d'un seigneur en dessous qui cherche à le tuer, et apprenti d'un seigneur au-dessus qu'il cherche à tuer. L'intérêt du système était de créait une forte dynamique de motivation pour rester au mieux de sa forme, et garder les Sith à un haut niveau d'excellence par rapport à leurs ennemis; mais cela entretenait aussi la suspicion et des assassinats en chaîne très déstabilisant pour l'Empire.

À trois reprises, les Jedi remportèrent la victoire contre des Empires Sith successivement recréés, même si c'était in extremis. En 1000 av.BY, Dark Bane, seul Sith survivant de la Bataille de Ruusan, renonça à ressusciter l'Empire et adopta la fameuse Règle dans une tactique d'infiltration de la République plutôt que d'affrontement direct, où le Seigneur Noir des Sith opérerait seul en compagnie de son apprenti destiné à prendre sa relève.

Les Sith préparèrent leur vendetta pendant près de mille ans en accédant au pouvoir pour saper les fondements de la République tandis que les Jedi les imaginaient éteints. Leur survie fut finalement révélée au cours de l'invasion de la planète Naboo par la Fédération du Commerce.[1]

Ils provoquèrent également la Guerre des Clones[2] qui permit au Chancelier Suprême Palpatine - qui était secrètement le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious - d'obtenir les pleins pouvoirs et d'ordonner l'élimination de tous les Jedi.[2] Les Sith contrôlèrent la galaxie pendant 23 ans jusqu'à ce qu'Anakin Skywalker se sacrifie pour vaincre Palpatine durant la bataille d'Endor.[3]

ApparitionsModifier

Notes et référencesModifier