FANDOM


Tab-canon-black  Tab-legends-white 

Les Quarrens étaient les habitants de la planète Mon Calamari, avec les Calamariens.

Les Quarrens possédaient une peau terne et caoutchouteuse caractérisée par une teinte orange cuir, des yeux turquoises et des doigts terminés par des sortes de ventouses. A cause des quatre tentacules qui émergeaient de la partie basse de leur visage, ils avaient hérité du surnom un peu péjoratif de "Têtes de Calamars", sobriquet malheureusement utilisé par beaucoup d'étrangers. Les Quarrens étaient plutôt conservateurs. Bien qu'ils étaient connus comme d'excellents comptables et managers commerciaux, très peu d'individus quittaient leur monde natal, préférant leurs paisibles océans - auxquels ils vouaient une passion millénaire - aux étendues vides et hostiles du vide spatial.

A travers les années de cohabitation qui furent souvent parsemées de conflits, les Calamariens avaient forgé une amitié politique avec leurs voisins. C'est par exemple eux qui encouragèrent les Quarrens à les aider à réaliser leurs projets dans les domaines de l'aérospatial et des sciences avancées. Alors que les Calamariens élaboraient le design, amélioraient le concept et se chargeaient des finitions, les Quarrens étaient chargés d'extraire les matériaux brutes depuis les exploitations maritimes. Ensemble, les deux espèces construisirent de nombreuses merveilles comme les légendaires cités flottantes, qui dominaient les océans de Mon Calamari par leur splendeur. Contrairement à ce que leur nom suggérait, ces cités géantes s'étendaient bien en dessous de la surface de la mer. Elles abritaient les principaux centres culturels, économiques et administratifs de la planète. A l'inverse du peuple Calamarien, qui préférait la lumière du jour et qui vivait dans les niveaux supérieurs des cités, les Quarrens avaient élu domicile dans les quartiers situés dans les profondeurs de chaque métropole, entourés de l'insondable sécurité des fonds marins. Cela s'accordait d'ailleurs avec leur réputation d'êtres pragmatiques, réticents à l'idée d'adopter un nouveau concept ou une idée neuve. Leur littérature, et leurs arts en général, révélaient un peuple qui ne rêvait pas de meilleurs lendemains, mais qui attachait beaucoup d'importance au passé. En cela, les Quarrens évitaient le ciel, synonyme d'élévation spirituelle, préférant les profondeurs qu'ils associaient au souvenir.

Au début de la Guerre des Clones, ils se regroupèrent sous la Ligue d'Isolation Quarren et rejoignent les Séparatistes, alors que les Calamariens restèrent fidèles à la République Galactique.

Une bataille éclatera donc entre les Calamariens - aidés des soldats clones et du Maître Jedi Kit Fisto - et les Quarrens.

Plus tard, l'Empire Galactique réduisit les Quarrens et les Calamariens en esclavage et les soumit à un labeur intensif dans les nombreux camps de travail prévus à cet effet. Grâce à cela, les deux espèces, réunies dans le malheur, trouvèrent une cause commune et élaborèrent ensemble des plans de résistance. L'Empire réprima ces soulèvements en détruisant certaines cités flottantes, massacrant des milliers de civils. Mais cette atrocité ne servit qu'à renforcer la détermination des deux peuples pacifiques à lutter contre leur oppresseur. Les habitants de Mon Calamari repoussèrent finalement leurs tortionnaires hors de leur planète. Par la suite, les Quarrens et les Calamariens vécurent en paix, bien qu'on retrouvât çà et là les tensions d'anciens conflits.

ApparitionsModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard