Fandom

Wiki Star Wars

Palpatine

9 171pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 
Palpatine, appelé aussi l'Empereur Palpatine ou Dark Sidious, est un seigneur Sith né sur Naboo en 82 av.BY. Il prit les commandes de la République en devenant d'abord sénateur, puis Chancelier Suprême. En 19 av.BY, il créa l'Empire Galactique avec son apprenti, Dark Vador.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Palpatine ou l'Empereur est né en 82 av.BY sur Naboo, probablement à Theed. Son père s'appelait Cosinga Palpatine, ancien Roi de Naboo, et député pour l'être cette année-là, en 64 av.BY, tandis que Palpatine fils avait 17 ans, et étudiait à l'université de Theed. Un jour, Hego Damask, alias Dark Plagueis (le futur maître de Palpatine), vint à Theed pour soutenir la candidature d'un autre député pour Naboo, Bon Tapalo. Il fit un détour à l'université, sachant que le fils Palpatine y était, et que cela lui permettrait peut-être d'en savoir plus sur Cosinga Palpatine. Il interpela Palpatine ("jeune humain!"), mais celui-ci, qui était en pleine discussion avec son mentor, Vidar Kim (qui était conseiller de la Sénatrice de la République de Naboo) ne répondit pas. Plagueis l'appela alors par son nom ("Palpatine"), et celui-ci se retourna. Ils discutèrent alors, Cosinga ayant déjà parlé de Hego Damask à son fils. Palpatine affirma ne pas être sûr de travailler plus tard dans la politique. Hego Damask (Dark Plagueis) apprit aussi que le jeune Palpatine ne soutenait pas la candidature de son père mais celle de Tapalo, qui avait ses propres opinions politiques. Hego et Palpatine se promenèrent à Theed, puis devinrent rapidement amis.

Plus tard, Cosinga Palpatine apprit que son fils était devenu ami avec son ennemi politique. Aussi, il alla chercher son fils à l'université et lui demanda de monter dans son vaisseau. Lorsqu'ils furent dans l'hyper-espace (avec toute leur famille, mais qui était à un autre endroit du vaisseau), Cosinga annonça à son fils qu'il l'emmenait sur Chommell Minor, et qu'il allait résider avec la famille Greejatus (humaine). Palpatine junior refusa, et ajouta que, de toute façon, il réussirait à s'échapper. Dans le vaisseau, la dispute éclata. Père et fils avouèrent qu'ils se détestaient ; Cosinga aurait voulu tuer son fils depuis sa naissance, qui n'a pas été causée naturellement: Palpatine est né alors que Cosinga et sa femme n'avaient rien fait pour avoir un enfant. Cosinga, persuadé que sa femme l'avait trompé, effectua un test ADN: Palpatine avait bien le sang de son père dans les veines. Tue-moi, puisque tu l'as toujours voulu, dit Palpatine. Cosinga s'avança vers son fils pour le faire, mais il fut projeté contre une cloison. Cosinga dit alors à son fils: c'est pour ça que je t'ai toujours détesté ! Tu n'as jamais été comme les autres. Lorsque tu étais tout petit, tu m'as combattu avec une force extraordinaire pour ton poids et ton âge, la première fois que j'ai voulu t'étouffer. [...] Si c'est la Force qui t'a créé, je la hais !

Plus tard, Dark Plagueis reçut un appel du jeune Palpatine qui le priait de venir le chercher. Palpatine expliqua qu'il avait tué toute sa famille... Il avait senti le cou de sa mère entre ses mains, alors qu'il ne la touchait pas. Il l'avait étranglée et avait également tué tous ses frères et soeurs, ainsi que les gardes.

Plagueis put alors convaincre Palpatine de devenir son apprenti... Dark Sidious.

Dark Sidious et Dark PlagueisModifier

En 54 av.BY, cela faisait onze ans que Plagueis et Sidious étaient maître et apprenti. Palpatine (qui avait tout juste 28 ans) était devenu ambassadeur, grâce au pouvoir politique de son maître (qui était directeur du Clan Bancaire Intergalactique). Hego Damask (Dark Plagueis) ayant soutenu et aidé Bon Tapalo à devenir roi de Naboo, celui-ci le remercia avec plusieurs "cadeaux", dont l'élection de Palpatine en tant qu'Ambassadeur de Naboo. A ce moment-là, les deux Sith étaient très unis, bien que la Règle des Deux fut abolie. Ils tenaient beaucoup l'un à l'autre, bien que le désir de tuer son maître soit présent chez tous les apprentis Sith. Dark Plagueis savait très bien qu'un jour Dark Sidious parviendrait à le tuer. Mais la mort est l'allié du Sith: "mourir pour mieux renaître".

Dark Sidious le SithModifier

Voilà 1000 ans que les Sith attendent la naissance de quelqu'un qui aura la puissance nécessaire pour permettre leur retour. Dark Sidious est celui-là - c'est la revanche des Sith sur l'Ordre Jedi qui a anéanti presque tous les adeptes du Côté Obscur. On ne sait pas vraiment comment il devint Sith. On suppose seulement que ses étonnantes affinités avec la Force ont échappé à l'Ordre Jedi, au profit d'un Sith, Dark Plagueis.

Dark Plagueis : le MaîtreModifier

Le Maître de l'Empereur est un personnage qui fascine du fait qu'il n'ait été mentionné qu'une seule fois dans toute la saga, et qu'il soit extrêmement puissant car il pouvait créer la vie en influençant les midi-chloriens. Comme le dit son élève, Dark Plagueis n'avait peur que d'une seule chose : perdre son pouvoir, ce qui arriva bien entendu. Palpatine a omis de préciser à Anakin que c'est lui qui l'a assassiné dans son sommeil. Certains fans pensent que Dark Plagueis est le père d'Anakin Skywalker au vu de son pouvoir quasi divin et qu'il aurait choisi Shmi comme mère porteuse pour l'Élu de la prophétie.

Dark Sidious et Dark Maul : le Maître et son apprentiModifier

Dark Sidious forma en toute discrétion un jeune être sensible à la force. Dark Sidious le rebaptisa Dark Maul. Palpatine fit de Maul une arme de destruction, féroce, rapide et avide de haine, le tout armé d'un double sabre-laser. Palpatine voulait que les Sith se dévoilent aux Jedi de la façon la plus violente et meurtrière possible. Dark Maul fut blessé sur Naboo, coupé en deux par Obi-Wan Kenobi après avoir tué Qui-Gon Jinn.

Dark Sidious et Dark TyranusModifier

Déçu par la République Galactique et les positions de l'Ordre Jedi, le riche Dooku quitta l'Ordre peu après l'invasion de la planète Naboo. Dark Sidious entra alors en contact avec lui, lui promettant ainsi pouvoir et puissance, encore plus que celle dont le Comte Dooku disposait déjà. Palpatine demanda au Comte de tuer le Maître Jedi Sifo-Dyas et, sous l'identité de l'ancien maître défunt, de passer commande d'une armée de clones pour la République. Cette armée serait programmé pour être pré-disposée à obéir au Chancelier Palpatine. Dooku est ensuite chargé de diriger officiellement et de conduire un mouvement Séparatiste. Pendant 10 ans, Palpatine se battit contre ce mouvement, qu'il avait en privé lui même orchestré. La démocratie s'écroula sous la guerre. Le Sénat vota de plus en plus de pouvoir au Chancelier de la République, Palpatine alors élu Chancelier Suprême, qui devenait pareil à un dictateur sans en avoir le titre. Ce post était justifié dans le système démocratique dans un état d'urgence autour de la crise Séparatiste. Lorsque Palpatine demanda au Comte de le capturer dans le but qu'Anakin Skywalker vienne le libérer, il regarda le jeune Jedi s'opposer en duel au Comte. Lorsque Anakin vainquit le Comte, Palpatine l'obligea à le décapiter. Dooku ne trahit pas l'identité du Sith, et mourut, trahi.

Dark Sidious et Dark Vador Modifier

La relation entre Sidious et Anakin Skywalker, son nouvel Apprenti alias Dark Vador, ressemble beaucoup à une relation père-fils. Après l'avoir envoyé sur Mustafar pour éliminer les leaders Séparatistes, Palpatine ressentit la défaite de son apprenti et va le sauver. Arrivé près du corps ravagé du Seigneur Vador, il le place dans une capsule médicale qui le maintiendra en vie durant le saut hyperspatial jusqu'à Coruscant. En chemin, Dark Sidious utilise divers équipements et potions pour entamer le processus qui transformera le jeune Anakin en Dark Vador l'homme-machine, bras droit de l'Empereur.

Palpatine le politicienModifier

Il doit sa réussite à sa patience infatigable. Après des débuts en politique difficiles, il a appris à attendre son heure, et s'est patiemment élevé jusqu'au rang d'influent représentant sectoriel au sein même du Sénat Galactique de Coruscant. Il représente alors 366 mondes d'un secteur lointain et isolé parmi lesquels Naboo, sa planète natale. Il mit cette origine provinciale à son profit, Palpatine a hanté les hauts lieux de la politique, impressionnant ses amis comme ses adversaires par sa simplicité et sa faculté de disséquer les faiblesses du pouvoir politique. Il a un flegme qui séduit.

Le SénateurModifier

Sénateur Palpatine.png
Palpatine n'appréciait pas le précédent souverain de Naboo, le roi Veruna, qui négligeait trop à son goût la politique étrangère de la planète. La reine Amidala lui convient davantage, car il pense se faire mieux écouter auprès de cette souveraine.

Le Chancelier SuprêmeModifier

Palpatine veille à se présenter en humble serviteur de la République alors démocratique. Calme, apaisé, il a accédé à son poste alors que l'opinion publique était profondément déçue par son prédécesseur qui fut détesté - mais il s'avère qu’en coulisse c'est Palpatine qui a orchestré ce rejet massif des milieux politique. Une autre de ses facettes semble se dévoiler : prétextant l'intérêt de la République, il n'a cessé d'accroître son pouvoir personnel, notamment en créant la Garde Rouge, qui, suite à un attentat spécialement conçu exprès, est désormais présente à toutes les réunions. Certains soupçonnent que ses projets réels demeurent obscurs.

Pleins pouvoirs : un pas vers l'Empire GalactiqueModifier

Arrangeant une République Galactique divisée et condamnée, Palpatine a consacré près de la moitié de ses treize ans de mandat - une durée sans précédent à la tête de l'univers - à lutter contre la menace Séparatiste. Affable et modeste avant le déclenchement de la Guerre des Clones, il est devenu, avec l'aide des Chevaliers Jedi et de la Grande Armée de la République, le visage défenseur acharné de la démocratie, sacrifiant sa vie privée à son devoir. Présenté comme déterminé à préserver la Constitution, il jura que sitôt les Séparatistes éliminés il renoncera aux pouvoirs extraordinaires que le Sénat Galactique a jugé bon de lui conférer.

L'Empereur, fusion des deux personnalitésModifier

Dark Sidious ne se considère pas comme un traître, mais comme un sauveur suprême. Une fois l'Ordre Jedi détruit, il n'a pas à dévoiler son identité de Seigneur Sith, car il est désormais le bien-aimé sauveur de la galaxie. Il ne se soucie pas si des Jedi ait pu survivre à l'Ordre 66. Même unis, Yoda et Obi-Wan ne sont pas forme de menace pour les Sith. Bientôt, on se souviendra des Jedi dans la Galaxie comme des guerriers archaïques, adeptes d'une religion lugubre, et la République elle-même devra être oubliée. Le plan de Sidious se déroule à la perfection. Cependant pour parachever sa réussite, il doit encore retrouver et tuer Yoda - alors, le Côté Lumineux de la Force sera définitivement aboli et l'Ordre Jedi cessera d'exister. Ce combat contre Yoda se déroula dans le Sénat Galactique, et ce duel entre ces deux plus puissant combattant de la Force se soldat par une égalité, les deux ne pouvant se départager, étant propulsés dans deux directions opposées après que Yoda eut repoussé les éclairs de force de Sidious. Yoda, déçu de ne pas l'avoir vaincu, s'exila ensuite sur une planète lointaine avant d'être retrouvé par Luke, grâce à Obi-Wan. Dark Sidious, se présente comme le dernier des Sith, est, grâce à la règle des 2, il est certainement l’un des plus puissant Sith de tous les temps, dans la ligné des grands Seigneurs Noirs, 4000 ans plus tôt avant sa domination (à l’instar de Dark Revan, Dark Vitiate, Dark Malgus ...).

Un règne incontestéModifier

Durant les premières années de l'établissement de l'Empire Galactique, Palpatine règne grâce à la terreur, en constituant une nouvelle armée, avec l'Armée Impériale, la Marine Impériale, et, afin de traquer tous les derniers Jedi qui ont survécus à l'Ordre 66, il crée l'Inquisitorius ainsi que divers autres organismes de la bureaucratie Impériale pour étendre son pouvoir et établir son autorité.

De plus, il peut compter sur son bras droit Dark Vador pour maintenir la paix et étouffer les révoltes au sein de l'Empire.

Mais c'est surtout dans la Bordure Extérieure que les activités impériales sont importantes, car elles sont surtout loin des yeux du Sénat qui surveille néanmoins étroitement les autorités impériales. En effet, Palpatine ne peut constituer son Empire totalitaire en un seul jour. Et pour cela, il lui faut du temps et obtenir la confiance des sénateurs qui lui permettent de former les tentacules de son pouvoir.

MortModifier

La mort de Palpatine00:20

La mort de Palpatine

Lors de la bataille d'Endor, Luke Skywalker fut ramené par Dark Vador sur la Seconde Étoile de la Mort, l'Empereur souhaitant le voir converti au côté Obscur. Un duel s'engagea entre le fils et le père, ce dernier provoquant la colère de son fils pour le faire basculer définitivement dans le camp Sith. Luke prit le dessus, mais refusa de tuer son père. Déçu, l'Empereur déchaîna ses éclairs de Force contre Luke, dans le but de le tuer. Dark Vador, refusant de voir son fils mourir, saisit soudainement son ancien Maître pour le jeter dans un des puits sans fond de l'étoile de la Mort. L'Empereur décéda électrocuté, tout comme Dark Vador.

Son sabre laserModifier

Dark Sidious cache son sabre laser de Sith dans une sculpture en neuranium de ses appartements du bâtiment administratif du Sénat Galactique. Il est à l'image de son porteur : élégant (il est recouvert d'un alliage de phrik et l'émetteur de la lame est en aurodium précieux) et dangereux (la longueur de la lame est effrayante et lui permet des mouvements d'estoc mortels). Il ne le porte pas à la ceinture comme les Jedi ou les Sith, mais le met dans ses manches et le dégaine rapidement grâce à la Force. Cela prend par surprise Agen Kolar et Saesee Tiin, mais pas Yoda ou Mace Windu.

ApparitionsModifier


Sénateur précédent Sénateur du secteur Chommell Sénateur suivant
Vidar Kim 52 av.BY - 32 av.BY Padmé Amidala


Chancelier précédent Chancelier Suprême de la République Galactique Chancelier suivant
Finis Valorum 32 av.BY - 19 av.BY Lui-même en tant qu'Empereur


Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard