Wikia

Wiki Star Wars

Nouvel Ordre Jedi

Discussion1
1 586pages sur
ce wiki

Après vingt-cinq mille ans d'existence, l'antique Ordre Jedi fut balayé par la trahison d'Anakin Skywalker, devenu Dark Vador, et de son Maître, le Seigneur Sith Darth Sidious alias Palpatine. Seules quelques dizaines de Jedi survécurent à la Purge diabolique orchestrée par les deux Sith, et moins encore vécurent assez longtemps pour voir l'Empire Galactique s'effondrer. Formé hâtivement par Obi-Wan Kenobi et Yoda et considéré comme le dernier des Jedi, Luke Skywalker reçut la lourde tâche de restaurer cet ordre chevaleresque disparu. Par la suite Le Nouvel Ordre Jedi fallit être anéanti durant La Guerre Des Yuuzhan Vongs et s'effondra à la fin de La Guerre Impérialo-Sith.

BiographieModifier

CréationModifier

En l'an +11:

La première tâche que Luke Skywalker se confia fut celle de trouver des apprentis sensibles à la Force et capables de suivre ses enseignements. Il utilisa ses contacts au sein de la Nouvelle République pour détecter de nouveaux talents et les convaincre de se ranger sous son enseignement pour devenir ses premiers Jedi. Il rassembla ainsi douze étudiants qui allaient devenir les premiers Jedi du Nouvel Ordre avec parmi eux Gantoris, Kirana Ti, Kam Solusar, Tionne, Dorsk 81, Cilghal, Corran Horn ou encore Kyle Katarn.

Luke Skywalker réussit ensuite à obtenir de la Nouvelle République l'autorisation de fonder une Académie Jedi sur Yavin IV. Le lieu convenait parfaitement au Maitre Jedi qui souhaitait un endroit calme et reculé pour que ses apprentis découvrent leurs pouvoirs sans risquer de mettre en danger des innocents. L'Académie Jedi, aussi nommée Praxeum Jedi, fut établie dans l'un des grands temples massassis de la planète.


L'Académie de Yavin IV représentait un véritable symbole pour Luke Skywalker. Elle illustrait parfaitement ses objectifs et accomplissait la mission que Yoda lui avait jadis confié sur son lit de mort, transmettre ses connaissances. Les douze étudiants découvrirent leurs pouvoirs grâce aux enseignements de Skywalker qui se découvrit également des dons de formateur. Malgré de nombreux doutes sur la qualité de ses méthodes d'apprentissage, Luke fut satisfait des progrès de ses élèves et plus globalement de la légitimité grandissante de son académie.

Cependant, les premiers échecs et déceptions ne tardèrent pas à faire leur apparition. Le premier incident qui secoua l'académie et ses élèves fut la mort de l'un d'entre eux, Gantoris, consumé vivant par la colère de l'esprit millénaire d'Exar Kun. L'ancien Seigneur Sith, qui avait emprisonné son esprit dans les murs du temple massassi des millénaires avant l'arrivée de l'Académie, parvint également à détourner Kyp Durron, un nouvel élève des plus prometteurs, vers le Côté Obscur. Luke fut en même temps terrassé par l'esprit de Kun et ne fut finalement libéré que grâce à l'union de tous ses élèves face à l'esprit Sith.

DéveloppementModifier

En l'an +12:

Alors que la coopération entre la Nouvelle République et le Nouvel Ordre Jedi naissant s'accentuait, Luke vit arriver de nouveaux élèves qui constituèrent une seconde génération de Jedi. Mais quelques temps plus tard, un autre élève du nom de Desann fut séduit par le Côté Obscur de la Force. Avec l'aide de son apprentie, la Jedi Noir Tavion Axmis, il parvint à mettre en péril l'Académie Jedi toute entière. Heureusement, ses plans furent contrecarrés par Kyle Katarn, travaillant à la fois pour le compte des Jedi et de la Nouvelle République. Peu après, ce furent deux autres Jedi, Jaden Korr et Rosh Penin, qui furent pris dans la tourmente lorsque Tavion Axmis sema le trouble en tentant de ressusciter le Culte de Ragnos.

En l'an +14:

Les rangs du Nouvel Ordre Jedi s'agrandirent à nouveau avec l'arrivée d'une troisième génération d'étudiants très talentueux parmi lesquels Jacen Solo, Jaina Solo, Anakin Solo, Tenel Ka, Tahiri Veila, Lowbacca, Miko Reglia, Wurth Skidder ou encore Raynar Thul.La plupart de ces nouveaux arrivants se lièrent étroitement d'amitié ce qui améliora la cohésion générale des Jedi de l'Académie. Cependant, ces nouveaux Jedi eurent à affronter Brakiss et son Académie des Ombres qui planifiait de détruire le Praxeum de Luke Skywalker. Le pire fut évité puisque les Jedi eurent le temps de se mettre à l'abri avant l'attaque de Brakiss, mais le temple fut gravement endommagé et dut être en grande partie reconstruit pour pouvoir à nouveau accueillir les étudiants. Après la chute de l'Académie des Ombres, l'un des Jedi Noir du nom de Zekk décida de se convertir du Coté Clair de la Force. Avec l'aval de Luke Skywalker, il intégra les rangs du Nouvel Ordre Jedi.

Une force de paix de retourModifier

En l'an +25:

Luke Skywalker ne put que se satisfaire de l'expansion continue de son ordre et du prestige qu'il avait réussir à acquérir auprès de la Nouvelle République et des citoyens de la Galaxie. Il pouvait de plus compter sur les incroyables talents de ses neveux et nièces, Jacen, Jaina et Anakin, et sur l'expérience des premières générations de Jedi qui avaient désormais pour la plupart acquis le rang de Maître Jedi ou de Chevalier. Lorsque les Yuuzhan Vong envahirent la galaxie, tous les peuples de la Galaxie furent pris par surprise et le Nouvel Ordre Jedi n'échappa pas à la règle.

Quand les envahisseurs prirent le contrôle de nombreux mondes en attaquant les populations civiles, Luke Skywalker décida qu'il était temps que les Jedi assument leur rôle de protecteurs. Mais ils devaient aller à la rencontre des populations sinistrées tout en continuant à combattre activement sur le front face à des ennemis encore méconnus. L'effort des Jedi fut cependant mis à mal lorsque les Yuuzhan Vong concentrèrent leur attention sur eux. Les envahisseurs avaient en effet eu vent des pouvoirs particuliers des Jedi et en avaient fait leur cible prioritaire à capturer ou à assassiner. En même temps, les Jedi durent composer avec des mouvements anti-Jedi provoqués par les Brigades de la Paix, des groupes de mercenaires à la solde des Vongs. Ces mouvements furent amplifiés par l'incapacité du Nouvel Ordre à assurer la sécurité de la population par manque d'effectifs. Ainsi, de nombreux Jedi furent trahis et assassinés alors qu'ils proposaient leur aide, comme ce fut le cas pour Dorsk 82 sur Ando.

Attaqué de toute part et voyant que le Nouvel Ordre Jedi était en train de chanceler, Luke Skywalker tenta de resserrer les rangs, mais se heurta à Kyp Durron en total désaccord avec les méthodes jugées trop laxistes que Luke employait pour gérer la crise. Kyp proposait en effet des méthodes beaucoup plus agressives qui donnaient selon lui l'avantage et auraient pu sauver la vie de nombreux Jedi tombés depuis le début de la guerre. Devant l'imperméabilité de Skywalker à ses arguments, Kyp Durron et de nombreux suivants décidèrent de ne plus répondre aux ordres de Skywalker et de former un groupe de Jedi indépendants. L'opposition entre le Parti Radical Jedi dirigé par Kyp et le Parti Traditionnel Jedi conduit par Luke contribua à diviser encore plus les Jedi pourtant déjà dans une situation critique.


ComplicationsModifier

En l'an +26:

Pendant ce temps, l'envahisseur ne cessait de gagner du terrain et monde après monde, système après système, se rapprochait dangereusement des portes de Yavin. De plus, les Vongs avaient mis au point de nouvelles créatures appelées Voxyns, capables de ressentir les Jedi à distance et de les pourchasser. Luke ne pouvait accepter que ses étudiants soient pris au piège au sein de l'Académie, aussi il prit la décision de former un réseau de communication clandestin nommé la Grande Rivière pour faire évacuer l'Académie Jedi. Utilisant d'anciennes routes hyperspatiales désaffectées, les jeunes étudiants Jedi furent secrètement conduits en sécurité dans des bastions reculés comme le complexe de La Gueule ou au sein de la Base Eclipse, cachée dans le Noyau Profond. Lorsque les Vongs envahirent finalement Yavin, la majorité des apprentis avait déjà été mise en sécurité.


En l'an +27:


Par la suite et malgré une situation catastrophique, les Jedi et notamment Anakin Solo prirent l'initiative de mettre définitivement un terme à la menace des Voxyns. Un commando Jedi, composé entre autres d'Anakin, Jacen, Jaina, Tahiri ou encore Raynar Thul, fut envoyé à l'assaut du laboratoire Yuuzhan Vong où les créatures étaient conçues. Les Jedi attaquèrent ainsi un vaisseau-monde ennemi en orbite de Myrkr. La mission fut un succès puisque la reine des Voxyns fut tuée, mais elle vit également la disparition de nombreux membres de l'équipe, notamment la mort du leader du groupe, Anakin Solo, qui provoqua une grande émotion au sein du Nouvel Ordre.

En l'an +28:

Les rangs des Jedi furent encore plus réduits lorsque Jaina Solo sombra du Coté Obscur à la suite de la mort de son frère et de la capture par les Yuuzhan Vong de son jumeau Jacen. Le Nouvel Ordre était au plus mal, à l'image de la Galaxie toute entière.


Contre-attaqueModifier

En l'an +29:

Peu de temps après, Luke Skywalker soutint le Sénateur Cal Omas lorsqu'il se fit élire Président de la Nouvelle République à la place de Pwoe, qui avait usurpé le titre à la mort de Borsk Fey'lya. Omas dissout ensuite la Nouvelle République pour fonder l'Alliance Galactique. Grâce à son soutien, Luke obtint de Cal Omas l'autorisation de refonder un Conseil composé de six Jedi et six membres non-Jedi choisis parmi les politiciens, dont le rôle serait de renforcer la coopération entre l'Alliance et les Jedi. Le Nouvel Ordre Jedi commença légèrement à se redresser lorsque plusieurs Jedi se retrouvèrent sur Mon Calamari, désignée capitale suite à la chute de Coruscant aux mains des Vongs. Sur la planète des Mon Cals, Luke organisa l'adoubement de nouveaux Chevaliers Jedi pour le courage dont ils avaient fait preuve jusque là. Cette cérémonie fut suivie par le retour de Jacen Solo qui avait réussi à s'échapper des griffes des Vongs avec l'aide de Vergere, une Jedi Fosh de l'Ancienne République. Luke apprit de Vergere l'existence d'une planète vivante nommée Zonama Sekot qui semblait être la solution pour mettre un terme à la guerre.

Luke Skywalker se mit donc à la recherche de Sekot pendant que le reste des Jedi continuait à combattre aux cotés de l'Alliance ou à protéger les apprentis dans les bases secrètes de l'Ordre. Les Jedi jouèrent un rôle primordial lors des dernières batailles contre les Yuuzhan Vong à Ebaq 9, Mon Calamari puis à Coruscant. Luke Skywalker et Jacen Solo infiltrèrent la citadelle du Seigneur Suprême Shimrra et le tuèrent, mettant ainsi un terme à la guerre.


Décimés de moitiéModifier

En l'an +30:

Le conflit contre les Yuuzhan Vong laissa le Nouvel Ordre Jedi saigné à blanc avec la perte d'une très grande partie de ses effectifs, dont des Jedi extrêmement talentueux. Pour tourner la page de ce triste épisode, Luke Skywalker convoqua tout les Jedi lors du Conclave de Zonama Sekot. Au cours de cette réunion extraordinaire, il fit le point sur l'histoire et les réalisations du Nouvel Ordre depuis sa création quinze ans auparavant, puis décida de réorganiser la totalité de l'Ordre avant de définir de nouveaux objectifs à long terme. Les Jedi devaient maintenant se relever de cette crise et retrouver leur prestige perdu.

Dans une Galaxie libérée, le Nouvel Ordre Jedi travailla activement à sa restauration et finit par atteindre environ deux cents membres actifs. La formation des nouveaux apprentis reprit son cours, et une nouvelle académie fut fondée sur Ossus puisque Yavin était devenue invivable après le passage des Vongs. Grâce à l'Alliance Galactique et aux efforts de l'Autorité de Reconstruction, chargée de rendre à nouveau habitable la planète-capitale, les Jedi se virent offrir une parcelle de terrain sur Coruscant. Ils y firent édifier le Nouveau Temple Jedi de Coruscant, un chef d'œuvre architectural composé de plusieurs pyramides en transparacier qui représentait le symbole du retour définitif de l'Ordre Jedi et de son prestige spirituel dans la galaxie toute entière. Malgré toutes ces avancées, le Nouvel Ordre Jedi restait cependant relativement fragile puisqu'il ne disposait d'aucune instance capable de superviser sa gestion interne. Le Haut-Conseil formé pendant la guerre entre Luke et Cal Omas n'avait pas pour but de diriger l'Ordre mais de faciliter l'entente entre les Jedi et le système politique de l'Alliance Galactique. Dépourvu de véritable système de direction, l'Ordre était à la merci des tensions grandissantes entre les différents Maitres Jedi, et l'éclatement de la crise du Nid Obscur empêcha Luke Skywalker de pacifier les conflits.

De retourModifier

En l'an +34:

La crise Killik eut une influence particulière sur le Nouvel Ordre puisqu'elle fut en partie déclenchée par les Jedi survivants de la Mission Myrkr de la précédente guerre. Ces derniers avaient reçu un appel dans la Force de Raynar Thul, un ancien Jedi porté disparu, leur demandant de lui venir en aide. Thul était en fait devenu un affilié Killik et agissait au nom de l'esprit collectif insectoïde dont il faisait partie. Ce terrain instable provoqua le premier profond désaccord entre l'Alliance Galactique et les Jedi. D'un coté Cal Omas était sommé par les Chiss, menacés par les Killiks, de mettre un terme à leur menace, et de l'autre l'Ordre refusait de suivre l'Alliance dans sa guerre contre une espèce en apparence pacifique. Cette mésentente fut renforcée lorsque Omas accusa les Jedi de protéger leurs membres présents dans les Nids Killiks, et même d'avoir intentionnellement provoqué ce conflit.

Puis arriva ce que tout le monde jugeait impensable : Luke Skywalker fut capturé et pris en otage par UnuThul, le dirigeant des Killiks, dans la Nébuleuse d'Utegetu. Skywalker refusa de tenter de s'échapper de peur que cela n'aggrave encore plus la situation, mais son absence prolongée fut une aubaine pour Cal Omas qui espérait évincer Luke et le remplacer par un Maitre Jedi beaucoup plus enclin à agir pour les intérêts de l'Alliance. Ainsi Omas nomma Corran Horn à ce poste, sans consulter les autres Maitres Jedi, ce qui provoqua à nouveau de très vives tensions entre les Jedi. D'un coté Kenth Hammer et Corran Horn soutenaient que les Jedi devaient combattre aux cotés de l'Alliance et de l'autre, Mara Jade Skywalker et Kyp Durron rétorquaient que les Jedi n'avaient pas à s'impliquer dans le conflit. Ces profondes divergences manquèrent de diviser durablement le Nouvel Ordre Jedi et de provoquer son effondrement.

A son retour, Luke découvrit effaré les nouvelles divisions entre les Maitres Jedi et comprit qu'il devait intervenir rapidement avant que les Jedi n'en viennent aux mains. Pendant plusieurs semaines, il se plongea dans une profonde transe dans laquelle il contacta tous les Jedi dispersés dans la Galaxie en les sommant de rejoindre Ossus le plus rapidement possible. Lorsqu'il sortit de sa transe, Luke découvrit avec surprise que la plupart des Jedi avaient répondu à l'appel. Pendant le conclave, Luke demanda à ce que tout les Jedi incapables de placer l'Ordre avant toute autre priorité quittent les rangs du Nouvel Ordre Jedi, en espérant que cela résoudrait la crise interne entre les Maitres.

Danni Quee et Tenel Ka avaient à peine fait part de leur démission que les Maitres Jedi se disputèrent à nouveau sur les méthodes à employer pour gérer la crise. Luke observa avec beaucoup d'amertume que son intervention avait été vaine et que les Maitres Jedi étaient incapables de se fédérer autour d'une cause commune. Agacé par leur manque de discernement, Luke décida d'utiliser son influence en temps que fondateur pour reprendre les rennes avant qu'il ne soit trop tard. Ainsi, il s'auto-proclama Grand Maître de l'Ordre Jedi et prit ainsi officiellement le contrôle total du Nouvel Ordre Jedi, un titre et des responsabilité extrêmes qu'aucun Jedi n'osa jamais lui contester.

Les disputes furent immédiatement étouffées et même les Jedi les plus contestataires ne purent que céder et se ranger derrière les opinions et les paroles du Grand Maitre Skywalker. Les Jedi, unifiés derrière Skywalker, participèrent activement à la résolution de la crise en attaquant le Nid Obscur. Ce fut à nouveau Luke qui porta le coup final en traquant puis tuant Lomi Plo, instigatrice du conflit. L'Ordre n'eut pas de pertes à déplorer au cours du conflit, mis à part la chute du Côté Obscur et la disparition d'Alema Rar.

Le Nouvel Ordre Jedi sortit grandi de la crise et surtout plus fort grâce à la prise de contrôle de Skywalker, qui lui permit de fédérer tous les Jedi autour d'une même cause. Conscient qu'il ne devait pas être le seul à superviser l'Ordre, Luke Skywalker décida de restaurer définitivement le Conseil des Jedi, appelé Conseil des Maîtres et exclusivement composé des Jedi les plus expérimentés. Bien que membre du nouveau Conseil, Luke conserva cependant son titre de Grand Maître, qui lui conférait ainsi le contrôle total du Conseil et lui permettait d'outrepasser ses décisions en cas de nécessité.

ReconstrutionModifier

En l'an +39:


Pendant les cinq années suivantes, le Nouvel Ordre Jedi continua son expansion en formant toujours plus de nouveaux apprentis et en affichant une image de plus en plus redorée. Pendant cette période, la majorité des activités de l'Ordre furent transférées au Nouveau Temple Jedi sur Coruscant, l'Académie Jedi d'Ossus se limitant ainsi à la formation des nouveaux Jedi.

En l'an +40:

Lorsque la crise de la Seconde Insurrection Corellienne éclata, le Nouvel Ordre Jedi tenta d'œuvrer pour trouver une solution pacifique au conflit par le biais du Conseil des Maîtres et du Grand Maître Skywalker. Leurs efforts ne leur permirent cependant pas d'empêcher la crise de sombrer dans une guerre ouverte entre la Confédération, rassemblant les mondes séparatistes, et l'Alliance Galactique. Parallèlement, les Jedi durent faire face à plusieurs menaces les visant tout particulièrement. La première d'entre elles était Jacen Solo, qui après s'être éloigné de l'Ordre, avait accepté de prendre la tête de la Garde de l'Alliance Galactique, la police secrète du gouvernement. Luke et le Conseil des Maîtres désapprouvèrent totalement le rôle et les méthodes extrêmement aggresives et perverses de Jacen. De plus, Jacen parvint à prendre le contrôle de l'Alliance en planifiant à la perfection un coup d'Etat avec l'aide de Cha Niathal, Suprême Commandeur des Armées. Les Jedi ne purent que constater que le fils de Han et Leia Solo était en train de sombrer définitivement dans l'obscurité.

Cette chute du Côté Obscur était notamment provoquée par Lumiya, la deuxième menace majeure pour le Nouvel Ordre. La Sombre Dame de la Sith avait en effet pris Jacen comme apprenti pour le conduire sur la voie des Sith, une liaison que les Jedi ne parvinrent pas à découvrir. Ainsi, les objectifs de la Sombre Dame restèrent longtemps obscurs. De peur que cette dernière ne s'en prenne à son fils Ben Skywalker, Luke chargea la Maître Tresina Lobi de surveiller les activités de la Sith. L'opération se solda par un échec puisque Lobi fut retrouvée assassinée dans un parc sur Coruscant. Luke et plus particulièrement sa femme, Mara Jade Skywalker, decidèrent de pourchasser Lumiya pour mettre un terme à sa menace latente.

Dans sa traque, Mara découvrit la véritable relation qui unissait Jacen et Lumiya et entreprit d'y mettre un terme. Elle piegea l'apprenti Sith Jacen dans le Consortium de Hapes dans le but de l'affronter et d'éliminer la menace qu'il représentait, mais Jacen parvint à prendre le dessus du combat et à assassiner sa tante. La mort de Mara foudroya l'ensemble des Jedi, en particulier Luke et Ben, qui furent extrêmement affectés. Tenant Lumiya pour responsable du décès de sa femme, Luke la pourchassa jusqu'à Terephon où il l'affronta en combat singulier avant de la décapiter. Il découvrit peu après que Lumiya n'était pas l'assassin, même si la véritable identité de ce dernier restait inconnue. Les Jedi pensaient qu'avec la mort de Lumiya, il y aurait une menace de moins à peser sur leurs épaules, mais c'était sans compter sur Jacen Solo, qui après avoir accompli son sacrifice nécessaire, se proclama secrètement Seigneur Noir des Sith et prit le nom de Dark Caedus.


DivisésModifier

En l'an +41:

Quelques jours plus tard, le Nouvel Ordre organisa les Funérailles de Mara Jade Skywalker au Temple de Coruscant. Au cours de la cérémonie, tenue dans la Cour du Matin, Saba Sebatyne prit la parole et reprocha presque ouvertement les activités de Jacen Solo, alors présent dans l'assemblée aux cotés de nombreux Jedi et politiciens, ce qui ne fit que d'agrandir le gouffre entre Solo et le reste de l'Ordre.

Pour assurer ses arrières, Caedus profita du regroupement des Jedi aux funérailles sur Coruscant pour envoyer des troupes de la GAG à l'Académie d'Ossus, officiellement pour protéger les jeunes Jedi du terrorisme de la Confédération. Cependant la véritable signification était claire pour tout le monde : Jacen venait de prendre les jeunes Jedi en otage.

Cette situation n'échappa bien sûr pas au Conseil des Maîtres qui essaya de convaincre Luke de prendre des mesures radicales pour répondre à Jacen, mais le Grand Maître, encore affecté par la mort de Mara, fut difficile à convaincre. Il décida finalement que Jacen était allé trop loin et décida de le piéger à son propre jeu. Les Jedi se rendirent en nombre à Kuat, là où Jacen et les flottes de l'Alliance Galactique livraient une intense bataille contre la Confédération. Luke tenta de parlementer avec Jacen mais ce dernier menaça de s'en prendre aux jeunes Jedi d'Ossus en cas coup tordu de la part de l'Ordre. Luke Skywalker répondit à la menace en se jetant volontairement dedans. Alors que les Jedi allaient rejoindre la bataille et soutenir l'Alliance en difficulté, ils quittèrent immédiatement le champ de bataille, laissant Caedus totalement démuni.

Peu de temps après, le Nouvel Ordre Jedi décida de cesser de soutenir l'Alliance Galactique. Leur allégeance irait toujours au gouvernement créé dix ans auparavant, mais pas tant que Jacen Solo serait à sa tête. La "séparation" avec l'Alliance faisant suite à la pagaille de la Bataille de Kuat convainquit Jacen Solo alias Caedus de traquer Luke et les Maitres sur Kashyyyk où il incendia la planète forestière. Les Jedi contre-attaquèrent la force de frappe de l'Alliance mais Jacen s'opposa lui-même à Luke et Jaina à bord de son chasseur. Luke feignit sa mort dans l'explosion de son vaisseau afin de pouvoir infiltrer le Anakin Solo où il découvrit que son fils Ben était torturé par Jacen. Le Grand Maître s'opposa alors à Caedus dans un duel sans pitié dont il sortit vainqueur en laissant néanmoins à Jacen la vie sauve, sans cependant connaître sa véritable identité de Seigneur Sith.

Par la suite, Luke entreprit de faire déménager l'ordre dans un endroit tenu secret, à l'Avant-poste Jedi situé sur Endor, où ils pourraient s'organiser sans crainte d'être attaqués par la GAG ou par Solo en personne. Le Nouvel Ordre créa ensuite la Coalition Jedi, front uni regroupant l'ensemble des opposants à Dark Caedus, comme se faisait désormais ouvertement appeler l'ex-Jedi. Ce regroupement entre les Jedi, les forces de l'Alliance fidèles à Cha Niathal, la Consortium de Hapes, la Confédération et la Flotte Irrégulière de la Gueule de l'Amiral Daala, permit de faire face à la machine de guerre déclenchée par le Seigneur Sith. Mais, pendant ce temps, l'ancienne prophétie du Sabre des Jedi était sur le point d'être réalisée. Jaina Solo, qui avait reçu le titre en question quinze ans auparavant, décida de partir elle même à la traque de Caedus et de mettre un terme à sa tyrannie. Ses efforts furent portés par l'ensemble de la Coalition. Le Sabre des Jedi affronta le Seigneur Noir par deux reprises, la dernière résultant en la mort de Caedus et la fin immédiate de la Seconde Guerre Civile Galactique.

Exil forcéModifier

En l'an +43:

La menace passée, les Jedi réintégrèrent les installations de Coruscant mais durent commencer à faire face à une politique anti-Jedi menée par le nouveau Chef d'Etat, Natasi Daala, en conséquence directe de la chute d'un des leurs et donc de leur responsabilité dans ce conflit. Ils furent aussi surpris par la vague de folie s'attaquant aux jeunes Jedi comme Seff Hellin , Bazel Warv et d'autres. Elle a été causée par Abeloth, une entité malfaisante prisonnière dans l'amas de la Gueule grâce à la station abritant les Buveurs d'esprit des fanatiques de la Force.

HéritageModifier

En l'an +126:

Un siècle plus tard , le Nouvel Ordre Jedi était toujours présent auprès de l'Alliance Galactique et sur Coruscant. Le Conseil des Jedi, dirigé par le possible Grand Maître Kol Skywalker, héritier de la lignée Skywalker, avait alors autorisé les Yuuzhan Vong à mettre en place une grande entreprise de vongoformation des planètes dévastées par le conflit du siècle précédent. Les premiers essais avaient été menés sur Ossus, sous l'impulsion de Kol Skywalker, et s'étaient montrés très concluants.

En l'an +127:

Malheureusement, le travail effectué par les modeleurs Vongs sur les autres planètes fut saboté en secret par le Nouvel Ordre Sith, ce qui provoqua des émeutes chez les populations, envers l'Ordre Jedi et l'Alliance Galactique.

En l'an +128.

Profitant du conflit débuté un 1 ans plus tôt , les Sith s'allièrent à l'Empereur Roan Fel du Nouvel Empire Galactique


La 3° Purge jediModifier

En L'an +130:

Les Sith et l'Empire parvinrent à détruire l'Alliance Galactique au cours de la Bataille de Caamas. Parallèlement, le Nouvel Ordre Jedi fut attaqué par surprise à l'Académie Jedi d'Ossus mais aussi au Temple de Coruscant. Les Jedi furent complètement dépassés et nombre d'entre eux furent décimés par les Sith, tandis que d'autres parvinrent à s'enfuir et à se cacher. Sur Ossus, Kol Skywalker combattit vaillament pour repousser les hordes de Sith sous les ordres de Dark Krayt, mais le champion des Jedi tomba sous les coups de Dark Nihl.

Le Nouvel Ordre Jedi semblait balayé à tout jamais, et les Sith profitèrent de cette "liberté" pour se révéler au grand jour et renverser Roan Fel, jusqu'alors leur allié, pour prendre le contrôle de l'Empire. Cependant, les nombreux survivants de l'Ordre se cachèrent pour échapper à la traque des Sith. Un grand nombre d'entre eux rejoignirent le Temple Caché, un bastion secret du Nouvel Ordre Jedi construit sous l'impulsion de Kol Skywalker au début de la guerre contre l'Empire.


Retour des SkywalkerModifier

En l'an +137:

Sept ans plus tard, tous les espoirs du Nouvel Ordre se tournèrent vers Cade Skywalker, le fils de Kol, qui avait refait sa vie en tant que Chasseur de Primes. Par la force des choses, le dernier héritier des Skywalker dut reprendre le voie de la Force et se confia pour mission de détruire Dark Krayt, qui dominait la galaxie d'une main de fer et exerçait une tyrannie à la barbarie sans égale. Pour ce faire, Cade fut conduit au Temple Caché, où il rencontra les derniers membres du Conseil des Maîtres dont K'kruhk et T'ra Saa, deux Jedi ayant un temps fait parti de l'antique Ordre Jedi sous l'Ancienne République. Cade Skywalker fut entraîner par les 2 maîtres Jedis et puis alla affronter Dark Krayt et le tua. Cade Skywalker reforma le Nouvel Ordre Jedi avec le reste des Jedis survivants et avec l'arrivée de nouveaux et talentueux étudiants et qui deviendront la nouvelle génération des Jedis. La galaxie connut alors la paix.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard