Wikia

Wiki Star Wars

Meetra Surik

Discussion0
1 586pages sur
ce wiki
MeetraSurikSpirit-TOR.jpg L'Ombre Jedi de Meetra Surik
Meetra Surik
Infos biographiques
Décès: 3950 av.BY
Dromund Kaas
Fonctions
Position: Padawan, Chevalier Jedi
Affiliation: Jedi
Physique
Espèce: Humain
Sexe: Féminin
Taille: 1,76 m
Armes: Sabre laser, la Force
Véhicule: Ebon Hawk



Meetra Surik, également connue sous le pseudonyme de l'Exilée, est une femme, humaine . Canoniquement, son âge n'est toujours pas connu avec exactitude mais elle paraît une dizaine d'année de plus que Bastila Shan (la compagne de Revan , dont l'âge n'est pas connu non plus). Meetra avait des cheveux bruns courts, une peau blanc pâle et des yeux bleus perçants. Elle était plus grande que Bastila, avait environ une dizaine d’années de plus, bien que pouvant, dans les faits, être encore considérée belle. Elle possédait présence et confiance, avec une grâce naturelle enviable. Elle était vêtue d’une simple bure de Maître Jedi, mais, on ne sait comment, elle réussissait à rendre élégant même le terne tissu brun. Son monde natal est inconnu mais elle considère Dantooine comme son monde (Elle a grandi sur Dantooine). Elle meurt en 3950 BBY , sur Dromund Kaas , dans l'Empire des "Vrais Sith " où elle était venu porter secours à Revan. Son esprit reste concentré et elle poursuit son aide.

Biographie Modifier

Meetra Surik a eu une vie découpée en étapes dont seules deux nous sont réellement connues.Naissance et prime enfance de Meetra Surik : inconnues (on ne sait rien de cette période)Enfance et adolescence de Meetra Surik : padawan, entre autre, de Maître Vima Sunrider et de Maître Kavar, à l'Enclave de Dantooine (on ne sait rien de plus de cette période sinon qu'elle avait une facilité déconcertante à créer des liens dans la Force )Guerres mandaloriennes de Meetra Surik : chevalier Jedi , général des armées républicaine, suit Revan au combat contre l'avis du Conseil des Jedi .

Revan lui confie la moitié de son armée (donc, Revan dirigeant le tiers des armées républicaines, Meetra dirige le 1/6ème de la flotte républicaine - voir "Effectifs des armées de Revan"). Est chargée par Revan, qui la considère comme son meilleur général, de déclancher l'arme secrète de la République , qui anéanti les mandaloriens en une seule fois. Elle se coupe de la Force à cet instant pour ne pas être tuée par la terrifiante onde de douleur qui secoue la Force. Devient un héros de la République pour certains, et son sauveur. Devient un boucher sanguinaire aux yeux de la majorité car une grande partie de la flotte républicaine, servant d'apât, est sacrifiée.

On sait également que, durant cette période, elle a fait escale sur Nar Shaddaa, mais pas pour combattre, selon Maître Zez-Kai Ell (on ne sait rien de plus de cette période)Retour à la vie civile de Meetra Surik. Elle est exilée de l'Ordre Jedi. Elle part alors en errance durant 9 ans, à la recherche de sa rédemption (on ne sait rien de cette période).Sauve la République une seconde fois, éradique complètement l'Ordre Sith dit des "Nouveaux Sith", reconstitue l'Ordre Jedi et reçoit l'enseignement de Maître Arren Kae, alias Kréia, alias Darth Traya (cette période est bien connue par le jeu vidéo Star Wars - Chevaliers de l'Ancienne République II - Les Seigneurs Sith (Knights of the Old Republic II - The Sith Lords).Part porter secours à Revan, est tuée par traitrise, mais son esprit ne se disperse pas dans la Force et se concentre sous forme d'un rare cas d' "Esprit de Force ". Elle reste sous cette forme auprès de Revan qui va être maintenu en vie et prisonnier, durant 300 ans, des "Vrais Sith", pour l'aider à perturber les "Vrais Sith" et leur projet de retourner dans l'espace républicain, en délivrant de fausses informations sur la République aux "Vrais Siths".

Cette période est assez bien connue par le roman Star Wars - Ancienne République - Revan (de Drew Karpyshyn).Futur de Meetra sous forme d'un "Esprit de Force" (totalement inconnu pour l'instant). La biographie détaillée de Meetra Surik, pour la seconde partie de sa vie, est donnée sur 170 pages par la solution au jeu vidéo Kotor 2. L'autre partie connue de sa vie se trouve dans le roman The Old Republic - Revan - de Drew Karpyshyn. Meetra Surik, longtemps connue uniquement sous le seul pseudonyme de l'Exilée, est une femme, humaine, jeune Jedi, qui choisi de désobéir aux ordres du Conseil des Jedi, au début des Guerres Mandaloriennes, et de suivre le Jedi Revan pour affronter les Néo-croisés mandaloriens qui déferlaient sur la République Galactique, dès 3963 BBY. Elle se fit rapidement remarquer et devint Chevalier Jedi et Général de la République durant cette période qui pris fin à la Bataille de Malachor V en 3960 BBY.

Responsable du déclenchement de l'arme qui mit un terme à cette guerre, elle n'en tira aucune gloire et, au contraire, elle se rendit responsable des horreurs du cataclysme final qui vit l'anéantissement des mandaloriens mais aussi d'une partie de l'armée républicaine et de nombreux Jedi que Revan avait choisi comme appât à sacrifier. Pour échapper à une mort certaine, en même temps que des millions d'autres, elle éleva instinctivement un "Mur de Lumière", la coupant de la Force et des terribles échos de douleurs qui la parcouraient et broyaient tout sur leur passage. Alors que le 1/3 des armées républicaines qui avaient été affectées à Revan, ainsi que les milliers de Jedi qui l'avaient suivi depuis 3963 BBY (voir Effectifs de Revan), décidaient de rester avec lui après la guerre et allaient basculer du Côté Obscur , Meetra Surik fut le seul Jedi à retourner à Corruscent où le Conseil l'exila immédiatement, officiellement en qualifiant ses actes de crimes.

Officieusement, le Conseil ne donna jamais clairement les raisons de l'Exil de Meetra Surik mais on comprend que le Conseil souhaitait observer comment Meetra Surik pouvait survivre sans la Force, ce qui les effrayait, et comment il pourrait utiliser Meetra pour soigner ce qu'ils appelait une "Blessure dans la Force " qu'il attribuait au geste de Meetra de s'auto-couper de la Force et/ou au drame de Malachor V (le Conseil n'a jamais été capable de comprendre, ni même de sentir que c'est Darth Nihilus la cause de cette "blessure" dans la Force). Durant neuf ans, Meetra Surik parcouru la Galaxie sans laisser de trace, et traversa la fondation de l'Empire Sith de Revan puis les Guerres Sombres et la Purge Jedi , sans que l'on sache ce qu'il était advenu d'elle. Elle même semble ne pas savoir grand chose de ce qui s'est passé dans la République durant ses années d'errance. Au terme de la Purge Jedi, l'un des 5 derniers Maîtres Jedi survivant, Maître Atris , tenta de se servir de l'Exilée comme appât pour faire sortir les Siths de leur cachette et les attaquer. Maître Atris rendi publiques toutes les données qu'elle possédait, en tant qu'historienne des Jedi, sur Meetra Surik. C'est à cette occasion que Meetra Surik fut retrouvée par la République et que sa route croisa celle d'une nommée "Kréia ", une ancienne Maître Jedi sous le nom de Arren Kae , puis ancienne Seigneurs Noir des "Nouveaux Sith" sous le nom de Darth Traya, qui lui fit retrouver la Force et la forma. Meetra Surik fut alors manipulée par Kréia qui se servit d'elle pour débusquer les derniers Jedi cachés et mettre un point final à l'oblitération totale de l'Ordre Jedi.

Ensuite, Kréia manipula encore Meetra Surik qu'elle lança dans l'oblitération totale de l'Ordre des "Nouveaux Sith", pour sauver la Force, car l'un d'entre ces "Nouveaux Siths", Darth Nihilus , risquait de détruire toute formes de vie et donc de détruire la Force elle-même, qui est un fluide émanant de la vie. Kréia et la destruction de la Force :On évoque parfois le fait que Kreia haïrait la Force au point de vouloir détruire la Force elle-même. Lorsque Kréia parle de « Destruction de la Force » ou de « Mort de la Force », ce n'est pas La Force, en tant que fluide, que Kréia cherche à détruire en se servant de l'Exilée (Meetra Surik), mais la Force au sens des "Pouvoirs de la Force". Elle hait tous ces utilisateurs de la Force qui séparent ce fluide unique en deux et séparent la Galaxie en deux camps qui s’affrontent et se détruisent mutuellement.

Et c'est pourquoi ils doivent être éliminés, eux et leurs techniques. Plus personne ne doit à nouveau connaître, par l'expérience ou l'apprentissage, ce que leur maîtresse faisait. Autrefois, il n'y avait que des Jedi. Je me demande quelle forme prenait le mal à cette époque. A bien y réfléchir, il fut un temps où il n'y avait pas de Jedi du tout. Peut-être que la Force s'oppose à cette stricte classification par ses adeptes. Elle cherche et réussi à éliminer la totalité des deux obédiences d'individus sachant concentrer la Force pour s'en servir en tant que "Pouvoirs de la Force" puis, en dernier, elle cherche sa propre élimination (non pas dans un acte Sith du prétandant qui veut prendre la place du maître, mais dans un acte formateur où l'élève doit dépasser le maître). Elle est allé au bout de sa logique. Après cela, plus personne ne saura manipuler la Force qui perdurera sans cette terrible dichotomie entre des exploiteurs "gentils" et "méchants" du fluide.

De la même manière, lorsqu'elle dit, sur un ton calme et fatidique, à l'Exilée (Meetra Surik) : "Quand je vous regarde, c'est comme si je regardais la mort de la Force.", ce n'est pas de la mort du fluide dont elle parle, mais de la mort de tous les manipulateurs de la Force, manipulateurs qu'elle va conscienscieusement faire éliminer par l'Exilée, l'outil qu'elle est train de se forger, dans Kotor 2, pour éliminer tous les "Nouveaux Sith". Kotor 2 marque le sauvetage de la Force par Kréia. Une fois l'Ordre Jedi oblitéré, elle n'aura de cesse de former l'Exilée (Meetra Surik) à l'élimination de Darth Nihilus car c'est lui qui risque de détruire le Fluide qu'est la Force puisqu'il détruit toutes formes de vie dans la Galaxie et que la Force est un fluide qui émane de la vie. Le mal qui ronge la Force est Darth Nihilus, mais ces incompétents de Jedi ne l'ont pas compris et en accusent l'Exilée. En éliminant l'Ordre Jedi, Kréia protège l'Exilée qui est la seule personne capable d'éliminer Darth Nihilus, car elle n'a plus de lien à la Force : elle a développé une relation à la Force d'une nature inconnue mais qui la met à l'abrit des attaques de Darth Nihilus. Ceci ne répond pas à la question posée dans Kotor 2 : est-ce que les formes de vie, d'où émanent ce fluide appelé "La Force", engendrent aussi le bien et le mal par la nature même de l'expression de la vie, ou est-ce que la Force devient une entité qui a sa propre volonté, son expression lumineuse et obscure (aux sens de notre morale humaine actuelle) et influe sur la Vie ? Sans doute les deux. Par contre, Kréia, qui poursuit son enseignement unifié qu'elle pratiquait déjà lorsqu'elle était Arren Kae, est en pleine utopie. Son élimination programmée ne met pas un terme aux anciens ordres et aux anciens enseignements.

Son utopie oublie Revan , Bastila , Atris (la gardienne, dévoyée et jetée en prison pour trahison, de l'orthodoxie pure et dure du code Jedi) et sans doute quelques individus isolés qui ont fait l'expérience et l'apprentissage personnel de l'utilisation de la Force, sans appartenir à une organisation ou une école (pourtant, elle le sait) : KreiaIl n'est pas nécessaire d'être un Jedi pour apprendre les secrets de la Force. Kréia semble ignorer l'existence des "Vrais Sith", comme toute la Galaxie (ce qui semble curieux de la part d'une historienne et de l'utilisatrice du Nexus de Trayus qui lui donne une vision du futur). Elle permet également à Meetra Surik de poursuivre sa voie, avec tous ses compagnons devenus Jedi. Ce sont les disciple de l'Exilée qui vont reconstruire l'Ordre Jedi et affronter les "Vrais Sith". L'histoire continue. La formation prodiguée par le mentor Kréia consista surtout à faire en sorte que Meetra Surik se forme elle même, découvre et transcende son potentiel, comme savent le faire les très grands Maîtres. Kréia...l'enseignement que vous vous êtes vous-même prodigué ne doit pas disparaître. Vous n'êtes pas un vrai Jedi... Elle la conduisit sur une pratique du millieu, en équilibre entre le côté Lumineux et le côté Obscur, tandis que l'alignement de Meetra Surik restait indefectiblement du côté Lumineux de la Force.

Kreia :« Peut-être ne suis-je ni l'un ni l'autre et suis-je les deux pour ce qu'ils sont, les éléments d'un tout. Il vous suffit de savoir que je vous apporte la connaissance. »

Kréia« On se rend vite compte que le code des Jedi ne répond pas à tout. Si on veut vraiment comprendre, il faut arriver à confronter plusieurs idées et non adhérer à une seule. »

Après avoir vaincu les "Nouveaux Sith", Meetra Surik parti porter secours à Revan, qu'elle retrouva sur Dromund Kaas , au coeur de l'Empire caché des "Vrais Sith", un Empire que tout le monde croyait détruit depuis plus de 1000 ans, depuis 4990 BBY et les 10 années de représailles qui ont suivi. Revan était prisonnier. Meetra Surik, aidée de Lord Scourge, un Sith pur sang assoiffé de pouvoir, le délivra et tous les trois tentèrent de tuer l'Empereur Sith Vitiate . Durant la confrontation, Scourge trahi ses aliés et assassinat Meetra Surik d'un coup de sabre laser dans le dos. Meetra Surik mouru sur le coup mais sa volonté était telle qu'elle refusa de se fondre dans la Force et son esprit resta concentré. Elle resta auprès de Revan et l'aida à endurer la souffrance et la torture que lui infligeait l'Empereur Vitiate pour tenter d'extirper de l'esprit de Revan des informations sur la République. Les fausses inormations ainsi délivrées à l'Empereur retardèrent de 300 ans l'attaque des Sith contre la République. Meetra Surik, durant cet affrontement contre les "Nouveau Sith", vit plusieurs personnes se joindre à elle dont quelque unes, sensibles à la Force, qu'elle eu comme disciples et qui, alors qu'elle part porter secours à Revan dans l'espace profond, vont refonder l'Ordre Jedi. Meetra Surik eu plusieurs maîtres dont, au moins :Maître Kavar comme maître et ce Jedi légendaire la considérait comme sa meilleure élèveVima Sunrider comme maître (Vima Sunrider, enfant, permit à Ulic Qel-Droma de connaître la rédemption. Vima Sunrider deviendra l'un des plus grands Jedi de son temps et un personnage de légende)Arren Kae , le maître de Revan, comme maître et mentor. Arren Kae fut le personnage le plus secret et le plus puissant de son temps, et peut être de tous les temps.Maîtres Zez-Kai Ell et Vrook lui enseignèrent également chacun une forme de combat au sabre laser.

Membres de l'équipage de Meetra Surik dans l'Ebon HawkModifier

Lors de la Recherche des Jedi Perdus, Meetra Surik à eu le temps de tisser des liens d'amitié ou retrouver certaines personnes qu'elle croyait perdues.

-Kreia, connue sous le nom de Dark Traya, Seigneur de la Trahison, qu'elle retrouva sur Peragus II alors qu'elle se trouvait dans une morgue. Elle apprit par la suite qu'elle la manipulait mais elle l'aimait tout de même.

Kreia à Meetra - "J'aurais détruit la galaxie pour vous préserver. J'aurais laissé la galaxie mourir. Vous êtes plus précieux que vous ne le pensez. Et l'enseignement que vous vous êtes vous-même prodigué ne doit pas disparaître. Vous n'êtes pas un vrai Jedi et c'est pour cela que je vous aime."

-Atton "Jack" Rand, rencontré également sur Péragus dans le niveau administratif, ce jeune voyou amoureux de Meetra l'aida à mainte reprise particulièrement sur Dxun où il répara l'Ebon Hawk qui a été endomagé par des chasseurs Sith.

Atton à Bao-Dur - "A propos, votre amie Jedi - vous la connaissez depuis longtemps, non ? Mais qu'est-ce que vous savez d'elle, en réalité ?"

-Bao-Dur, ex-technitien républicain iridonien, il retrouve Meetra dans la zone de restauration de Telos.

Brianna à Meetra Surik à propos de Bao-Dur - "Il déploie sur les machines un don que bien d'autres rêveraient de posséder. Il domine la technologie des boucliers mieux que les ingénieurs Echani les plus talentueux. Vous ne savez pas ce que cela représente d'être respecté et suivi par un être tel que lui. L'Iridonien ne s'est jamais rallié à personne sur Télos. Pourtant, il est prêt à vous suivre, vous. Au péril de sa vie. Son attitude est le reflet de la vôtre, à bien des égards. On dirait qu'il porte le monde sur ses épaules. Et, tout comme vous, je me demande s'il s'en rend seulement compte."

-T3M4, ancien compagnon de Revan, T3 est un droïde astromécano rencontré sur Péragus II, il aida l'Exilée à mainte reprises et particulièrement sur Nar Shaddaa où il infiltra l'entrepot du seigneur du crime Goto.

Bastila à T3-M4 - "Sans toi, nous n'aurions jamais réussi à nous échapper... Je tenais à te remercier."


-Mical, connu sous le pseudonyme du "Disciple" était l'ancien padawan de Meetra Surik qu'elle retrouva sur Dantooine.

Kreia à Mical - "Vous n'êtes qu'un pion que de la République a gâché, petit. Vous auriez pût être tellement plus, même avec vos grands yeux innocents et votre amour naïf des autres."

-Mira, chasseuse de prime de Nar Shaddaa, elle rejoint l'exilée alors qu'elle venait de croire d'avoir tué le wookie Hannaar qu'elle acheva ce dernier sur Malachor V.

Hannaar à Mira - "La petite humaine n'aurait pas dû commettre cette erreur il y a si longtemps. Sur Kashyyyk, les femmes qui commettent des erreurs meurent. Hanharr sent votre peur, même à travers la puanteur de la lune."

-Visas Maar, Miraluka et ex-apprentie du Seigneur de la Faim Dark Nillhus, elle se rallia à la bande de l'Exilée après un duel à bord de l'Ebon Hawk où elle avec Atton la guérirent de ses blessures. Elle raconta par la suite à Meetra qu'elle a vu son monde - Katarr - se faire détruire par son propre maître.

Visas Maar à Meetra - "Sa présence ici est une menace pour nous comme pour vous. Ne la sous-estimez pas, ne sous-estimez pas sa loyauté."

-HK-47, droide assassin appartenant autrefois à Revan auquel ce dernier l'avait acheté sur Tatooine. Sa présence est étrange car Meetra vit pour la première fois HK dans un compartiment et manquait de certains organes vitaux.

HK-47 à Meetra - "Remémoration : La dernière chose dont je me souvienne, c'est l'effacement de mes cinq dernières années de mémoire. J'en tiens mon maître pour responsable."

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard