FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 

Les Mandaloriens était le nom désignant les habitants de Mandalore et des mondes sous son influence comme Concordia, Concord Dawn, Kalevala ou Krownest. Issue d'une longue tradition guerrière, Mandalore s'était rangé derrière les idéaux pacifistes du gouvernement des Nouveaux Mandaloriens à l'époque de la Guerre des Clones. La Death Watch, un groupe dissident n'hésita pas à s'allier à la Confédération des Systèmes Indépendants puis au Collectif des Ombres pour reprendre le pouvoir et retrouver cette tradition guerrière.

Après l'avènement de l'Empire Galactique, le peuple de Mandalore vécut sous domination Impérial avec Gar Saxon pour Vice-Roi.

HistoireModifier

Guerre civile Mandalorienne–JediModifier

Mandalore mural

Une peinture murale mandalorienne d'un croisé affrontant un Jedi.

Aussi loin que remonte l'histoire connue des Mandaloriens, cette dernière est jalonnée de combat et de guerre.[1] En des temps anciens,[19] des guerriers Mandaloriens effectuèrent une série de croisades qui les amenèrent à en conflit avec l'Ordre Jedi.[20][21] Au cours de cette période, les Mandaloriens affrontèrent et furent battus par les Chevaliers Jedi à de multiples reprises.[22] À l'époque de la Guerre des Clones, des peintures murales retraçant ces exploits pouvaient être vues à Sundari, la capitale de Mandalore, et sur la lune Concordia.[21] Pendant une croisade dans la Bordure Intérieure, les Mandaloriens dévastèrent la planète Ubduria par mépris pour les Ubduriens qu'ils considéraient comme des lâches sans honneur.[19]

Les Mandaloriens affrontèrent également l'Ancienne République.[23] Au cours de la chute de la République, des membres de la Maison Vizsla prirent d'assaut le Temple Jedi sur Coruscant et récupèrent le sabre noir. Ce sabre laser unique en son genre avait été fabriqué par Tarre Vizsla, le tout premier Mandalorien à être devenu Jedi.[16] La planète Concord Dawn, une colonie Mandalorienne, fut ravagée par plus d'une centaine de conflits opposant uniquement les Mandaloriens entre eux.[24] Ces siècles de conflit permanent laissèrent affectèrent Mandalore un peu plus à chaque fois. La dernière lutte qui opposa les Mandaloriens aux Jedi causa un cataclysme d'une telle ampleur que la surface de Mandalore fut transformée en un désert sans vie.[25] Depuis, ces habitants furent contraints de vivre à l'intérieur de dôme scellé hermétiquement.[26]

Guerre civile MandalorienneModifier

Au cours des années qui précédèrent l'invasion de Naboo, une nouvelle guerre civile ravagea les rangs des Mandaloriens : la Guerre Civile Mandalorienne. Ce conflit opposa ceux souhaitant que Mandalore renoue avec sa tradition guerrière et les Nouveaux Mandaloriens dirigés par Satine Kryze.[27] À la fin du conflit, Satine Kryze devint la Duchesse de Mandalore, les clans guerriers se retrouvèrent exilés sur Concordia.[1]

La Death Watch et le Collectif des OmbresModifier

À l'insu des Nouveaux Mandaloriens, le gouverneur Concordien Pre Vizsla s'employa à redonner vie à la culture Mandalorienne traditionnelle pendant la Guerre des Clones. Il forma la Death Watch,[28] un groupe terroriste contestant l'autorité de Satine Kryze et des siens. Conspirant avec le Comte Dooku de la Confédération des Systèmes Indépendants, la Death Watch attira l'attention de la République Galactique en commettant plusieurs actes terroristes sur Mandalore, un croiseur républicain,[1] et sur Kalevala. Ces attaques devaient pousser le Sénat Galactique à intervenir sur Mandalore. La Death Watch aurait eut toute latitude pour repousser cet envahisseur, gagner le soutien de la population et des Séparatistes. Toutefois, la duchesse Satine découvrit le complot et se rendit jusque sur Coruscant où elle parvint à convaincre le Sénat de préserver la neutralité de Mandalore.[6]

Honnie, la Death Watch fut contrainte à l'exil et ses membres devinrent des mercenaires. Vizsla s'allia un temps avec le sénateur Séparatiste Lux Bonteri pour tenter d'assassiner Dooku.[29] Plus tard, avec le soutien du Collectif des Ombres de Dark Maul, la Death Watch parvint à faire un retour triomphal sur Mandalore.[30] Toutefois, Vizsla tenta d'évincer Maul. Le Sith affronta et vainquit le Mandalorien au cours d'un duel. Maul prit la tête de Mandalore et de la Death Watch. Bo-Katan Kryze refusa de lui jurer fidélité et se rebella avec quelques uns des siens déclenchant ainsi une guerre civile.[31]

Almec'sCommandos

Le Premier Ministre Almec travaillant pour Maul s'adresse aux Mandaloriens.

Le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi chercha à faire la lumière sur le coup d'état et à libérer Satine Kryze. Maul assassina la duchesse sous le regard impuissant du Jedi. Kenobi put toutefois s'évader à l'aide Bo-Katan. Il retourna sur Coruscant pour avertir la République de la situation de Mandalore. Entre temps, le Chancelier Suprême Sheev Palpatine, secrètement le Seigneur Noir des Sith Dark Sidious, captura Maul et l'envoya dans la Flèche de Spire sur Stygeon Prime.[32] Les super commandos Mandaloriens de Maul prouvèrent leur loyauté en le libérant. Pris entre le feu de la République et de la Confédération, Maul ne put conserver son influence sur Mandalore qui fut finalement occupée par l'Empire Galactique.[33][34]

Occupation ImpérialeModifier

Pendant l'occupation Impériale, les Protecteurs établirent une base sur la troisième lune de Concord Dawn et furent payés pour assurer la protection du système au nom de l'Empire. Sous l'égide du Vice-Roi Gar Saxon, le reste des Mandaloriens furent amenés à servir au sein de l'Armée Impériale en tant que Super Commandos Impériaux.

Environ deux ans avant la bataille de Yavin, Saxon et ses Super Commandos annihilèrent les Protecteurs poussant ainsi Fenn Rau à rejoindre la rébellion.[35] Plus tard dans l'année, Sabine Wren retrouva le Sabre noir sur Dathomir après que Kanan Jarrus, Ezra Bridger et elle y eurent affrontés Maul.[36] Sous la pression de Rau, de Jarrus et de Hera Syndulla, Wren accepta d'apprendre à manier le Sabre noir afin de réunifier son peuple et de venir renforcer la rébellion.[16]

Sabine wren affronte gar saxon

Sabine Wren affronte Gar Saxon.

Une fois son entraînement achevé, Sabine, accompagnée de Rau, Jarrus, Bridger, retourna à la forteresse du Clan Wren sur Krownest. Là, Sabine tenta de convaincre sa mère et dirigeante du clan, la Comtesse Ursa Wren, de rejoindre la rébellion. Dans un premier temps, la comtesse décida de livrer les Jedi et le Sabre noir au Vice-Roi Saxon en échange de la grâce de sa fille. Saxon refusa de tenir parole et déclara le clan ennemi de l'Empire. Ursa et son fils Tristan affrontèrent le Vice-Roi et ses Super Commandos aux côtés des Jedi et de Rau. Lorsque Saxon tenta de tuer Ursa avec le Sabre noir, Sabine s'interposa et l'affronta avec le sabre laser de Bridger. Grâce à son entrainement, Sabine remporta le duel et soumis Saxon. Le Vice-Roi refusa sa défaite et tenta d'abattre Sabine qui fut sauvée grâce à l'intervention de sa mère. Comprenant qu'une nouvelle guerre civile allait secouer son peuple, Sabine décida de rester avec les siens jusqu'à ce qu'elle trouve une personne digne de diriger Mandalore.[18]

Implication dans la bataille d'AtollonModifier

Quelques temps après, Bridger réussit à passer le blocus Impérial d'Atollon et retourna sur Krownest pour quérir l'aide du clan Wren contre le Grand Amiral Thrawn. Déjà occupé à lutter contre le clan Saxon, Ursa ne put déployer l'ensemble de ses forces. Toutefois, elle autorisa Sabine, Tristan et Fenn Rau à mener un petit groupe de volontaire. Le Gauntlet et plusieurs chasseurs Fang voyagèrent jusqu'à Atollon où ils détruisirent le Croiseur interdicteur empêchant la fuite des rebelles. La bataille d'Atollon prit fin avec la fuite des rebelles tandis que les Mandaloriens retournèrent sur Krownest.[37]

CultureModifier

LangueModifier

En plus du Basic, les Mandaloriens parlaient le Mando'a,[2] dont la forme écrite était appelée Mandalorien.[38]

Dans la galaxieModifier

Symbole Mandalorien

Une bannière de guerre Mandalorienne

La vue d'une armure mandalorienne faisait défaillir de nombreuses personnes à travers la galaxie.[28] Le chasseur Trandoshan Garnac gardait le casque d'un Neo-Croisé Mandalorien comme trophée[38] tandis que les chasseurs de primes Jango et Boba Fett portait une armure mandalorienne rappelant ainsi le glorieux passé des Mandaloriens pendant la Guerre Civile Galactique.[39] L'armure de Jango inspira celles des soldats clones de la Grande Armée de la République démarrant ainsi un modèle qui évoluerait sans cesse jusqu'à être repris par le Premier Ordre.[40] Plusieurs bannières mandaloriennes décoraient l'entrée du Château de Maz Kanata sur Takodana.[41]

En coulissesModifier

Artof-01

Art conceptuel de Joe Johnstons sur les "supercommandos".

Alors que L'Empire contre-attaque était en pré-production, il fut l'idée d'une escouade "supercommandos" originaire du système Mandalore dont l'armure intégraient des armes. Le prototype du costome fut repeint pour Boba Fett et l'idée des Mandaloriens fut présentée à travers la novélization de L'Empire contre-attaque écrit par Donald F. Glut. Comme mentionné dans le roman, les Mandaloriens étaient un "groupe de guerriers malfaisant qui fut battu par les Chevaliers Jedi pendant la Guerre des Clones". La popularité inspira grandement la littérature de l'Univers Étendu supposant au passage que Boba et son père étaient – à l'instar des armures qu'ils portaient – eux aussi Mandaloriens. Lorsque les Mandaloriens furent introduits dans la saison deux de la série animée Star Wars: The Clone Wars, George Lucas et Dave Filoni décidèrent de garder l'idée générale de l'histoire déjà établie dans l'Univers Étendu. Une grande partie de l'histoire mandalorienne connue fut considérée Légendes.

Filoni voulut donner à l'apparence des Mandaloriens une "saveur nordique". Filoni et Lucas estimèrent qu'il était essentiel de préciser que les Mandaloriens étaient une armée et non une bande de guerriers désorganisée portant une armure personnalisée. L'armure de la Death Watch devint ainsi un uniforme (et permit de converser le caractère singulier de l'armure de Boba Fett). Filoni espérait également montrer comme les Mandaloriens étaient devenus les mercenaires qui fournirent à Fett sa célèbre armure.

Avant son annulation, The Clone Wars devait décrire le Siège de Mandalore. L'auteur Henry Gilroy déclara que Mandalore fut probablement occupé par la République. Il spécula qu'en raison de l'important de Mandalore, l'occupation continua sous l'Empire Galactique qui plaça un nouveau leader à sa solde à la tête du gouvernement mandalorien.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Complot de Mandalore"
  2. 2,0 et 2,1 Star Wars Rebels : Sabine, journal d'une rebelle
  3. Encyclopedia-Logo Almec dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  4. Encyclopedia-Logo Amis dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  5. 6,0 et 6,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "La Duchesse de Mandalore"
  6. 7,0 et 7,1 Dark Maul - Fils de Dathomir 1
  7. Star Wars Propaganda : L'Art de la Propagande dans la Galaxie
  8. Encyclopedia-Logo Bo-Katan Kryze dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  9. Encyclopedia-Logo Korkie dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  10. Encyclopedia-Logo Duchesse Satine Kryze dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  11. Encyclopedia-Logo Lagos dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  12. Kanan 10: Premier Sang 4
  13. 14,0 et 14,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Corruption"
  14. Encyclopedia-Logo Pre Vizsla dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  15. 16,0, 16,1 et 16,2 Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Le Sabre du pouvoir"
  16. StarWars-DatabankII Sabine Wren dans la Databank
  17. 18,0, 18,1 et 18,2 Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "L'Héritage de Mandalore"
  18. 19,0 et 19,1 Star Wars: Aliens of the Galaxy
  19. Star Wars : Tout ce que vous devez savoir
  20. Encyclopedia-Logo Chasseur Gauntlet dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  21. Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Duel entre Mandaloriens"
  22. StarWars-DatabankII Mandalore dans la Databank
  23. Encyclopedia-Logo Super commando Mandalorien dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  24. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Voyage de la Tentation"
  25. 28,0 et 28,1 StarWars-DatabankII Death Watch dans la Databank
  26. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Un ami dans le besoin"
  27. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "L'Alliance"
  28. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Le Complot"
  29. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Sans foi ni loi"
  30. Star Wars: Dark Maul - Fils de Dathomir
  31. Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Hors des ténèbres"
  32. Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Un ralliement imprévu"
  33. Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Les Forces occultes"
  34. Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Assiégés"
  35. StarWars-DatabankII Boba Fett dans la Databank
  36. Ultimate Star Wars
  37. Star Wars : Les lieux emblématiques de la saga

Liens externesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.