Fandom

Wiki Star Wars

Leia Organa

< Leia Organa

8 064pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 
Leia Amidala Skywalker devenue plus tard Leia Organa Solo est née en 19 av.BY sur Polis Massa du chevalier Jedi Anakin Skywalker et de son épouse, la sénatrice Padmé Amidala, peu de temps après son frère jumeau, Luke Skywalker.

Celle que tous connaissent comme la Princesse Leia d'Alderaan fut élue à l'âge de 18 ans la représentante d'Alderaan au Sénat Impérial, suivant ainsi la trace de son père adoptif et sans le savoir, celui de sa mère biologique ; tout au moins avant la dissolution du Sénat Impérial ordonnée par l'Empereur Palpatine, alias Dark Sidious, qui confie la gouvernance des secteurs galactiques aux gouverneurs impériaux en mandat direct sous le gant de fer de l'Étoile Noire pour les maintenir dans la peur.

BiographieModifier

NaissanceModifier

Leia bébé.png
Leia est né en 19 av.BY sur Polis Massa avec son frère jumeau Luke. Sa mère était Padmé Amidala mais elle mourut à l’accouchement de la suite de ses blessures mais aussi d'avoir vu le père de ses enfants, Anakin Skywalker, passer du côté Obscur de la Force. Luke fut ramené sur Tatooine dans sa famille. Leia, quant à elle fut adoptée par la reine Breha Organa et son mari, le sénateur et prince consort Bail Organa d'Alderaan.

Son adolescenceModifier

Leia n'est pas une jeune fille très chanceuse. Après avoir perdu sa mère biologique, Leia perd sa mère adoptive, la reine Breha Organa, qui décède peu de temps après son adoption. La petite princesse se retrouve orpheline pour la seconde fois à l'âge de dix ans. La jeune fille est élevée par son père adoptif, Bail Organa, sénateur d'Alderaan, et (à son grand désespoir) par madame Vesta. Il faut préciser que Leia est un véritable bout-en-train, toujours à faire les quatre cents coups. Leia reçoit, en sa qualité de princesse, une excellente éducation. Celle-ci comporte entre autre des leçons de maintien, apprendre à marcher avec des livres sur la tête, par exemple... Mais Leia considère qu'il existe des choses bien plus importantes dans la galaxie que les robes hors de prix et les soirées chics. Elle ne supporte pas l'attitude snobinarde de la plupart de ses... amis et n'hésite pas à leur lancer le contenu de son bol ou de son verre pour le leur faire comprendre. En fait sa seule amie et confidente est Winter, une jeune fille blonde du même âge que la princesse. Winter est douée d'une mémoire parfaite qui lui permet de retenir tout ce qu'elle voit et entend à la manière d'une banque de données. Leia ressent inconsciemment le manque lié à l'absence de son jumeau, "j'ai parfois l'impression qu'il me manque une part de moi". Une absence que même Winter ne peut combler.

Les princesses aussi ont des petits copains. Ceux de Leia sont tout sauf recommandables et jamais Bail n'a donné son accord aux escapades nocturnes de sa fille. Mais ce qu'il ignore ne peut lui faire de tort, et grâce à la complicité et aux déguisements de Winter, il n'en a effectivement jamais rien su. Avec les années, Leia s'assagit un peu. Elle reçoit des cours d'auto-défense et de tir par un maître d'armes afin de se préparer à rentrer dans la résistance. Elle entre à l'Université d'Alderaan où elle suit des cours d'art et d'histoire et multiplie les actions bénévoles auprès des réfugiés non-humains.

Une héroïneModifier

Leia Organa représente à elle seule l'unique élément féminin de la trilogie originale (à l'exception du leader de la Rébellion Mon Mothma, qui présente le plan de bataille de l'Étoile de la mort, de Beru Lars, la tante de Luke, et de quelques danseuses à la cour de Jabba).

Furieuse, la princesse manque à tout protocole en s'enfuyant avec les plans de l'arme absolue du pouvoir de l'Empire Galactique, qu'elle cache dans les entrailles de l'un de ses deux robots. On pourrait croire que le scénario du film ne la cantonne alors, une fois entre les griffes d'un noir despote aux vues dominatrices sur tout son entourage, dans le rôle usé du repos du guerrier, pour la mise en valeur du premier libérateur venu : tour à tour capturée, menacée afin qu'elle livre les plans, transférée sur l'Étoile Noire, forcée au spectacle du ravage de son monde natal (la planète Alderaan), emprisonnée en section de détention (Prisonnière n°2187), soumise à la question par un robot piquant de sérums de vérité… la pauvre n'avait plus rien à placer dans son jeu.

Et voilà, contrairement aux poncifs, ce personnage se révèle particulièrement piquant et rebelle, tient tête au hiérarque de l'ordre nouveau en évoquant son odeur méphitique comme on parle de naphtaline, remercie son héros qui la délivre en parlant des nains qui sont recrutés dans les commandos impériaux, dit que le Wookieee compagnon de Solo est une carpette ambulante, et renvoie les contrebandiers dragueurs dans les brancards !

Une fois libérée, plus rien n'arrêtera cette championne de la justice qui mettra un terme à l'Empire galactique avec sa bande de garnements (scoundrel, qualificatif qui correspondra à l'attitude prise en particulier par Han Solo pour parvenir à ses fins avec cette furie guerrière).

Elle prend vite sa place dans la rébellion où elle joue hors champ un rôle de cadre de premier plan dans l'organisation de la base de Hoth, dépassant largement sa charge première de magistrate en représentation.

Cette progression de VIP ne l'empêche pas de troquer son bâton de commandement pour un treillis camouflé sur la lune forestière d'Endor où, après avoir séduit la peuplade des Ewoks qui l'adopte pour son charisme autant qu'un dieu droïde doré, elle participe à la bataille du bunker jusqu'à être blessée à l'épaule par un tir de blaster.

Elle ne dépose les armes que sous le ciel chargé de feux d'artifices célébrant la chute des séïdes du côté obscur : des temps plus nuptiaux sont arrivés.

Une femme courtiséeModifier

Leia attire bien vite les deux jeunes gens que sont le garçon de ferme et le mercenaire hors la loi dans une compétition amoureuse à son égard, pour laquelle ils vont s'exprimer chacun différemment. Cette jalousie piquante des deux protagonistes envers elle durera tout au long de la trilogie jusqu'aux derniers moments du Retour du Jedi, avec la révélation finale d'un lien de parenté.

Elle est comme cela, Leia, il ne faut pas transiger : femme libérée, elle embrasse un Luke défait qui a perdu la main lorsque Han croit la partie gagnée ; approchée par un administrateur hâbleur à la moustache dilettante sur la Cité des Nuages, elle le voue aux gémonies au premier geste de trahison, malgré ses manières courtisanes ; lorsqu'elle se libère, elle représente également une "femme dans un monde de brutes" lorsque, démasquée par le mafieux dégoulinant de corruption Jabba le Hutt, ce dernier lui applique sa version d'une condition féminine digne d'une autre galaxie lointaine, dans très, très longtemps : même enchaînée par un collier de servage à son trône dans des habits de houri danseuse pour sa cour des miracles, Leia ravalera sa fierté et attendra le moment propice pour retourner les chaînes contre l'immonde esclavagiste le moment venu.

Une mèreModifier

Après son mariage avec Han Solo, Leia tombera enceinte une première fois, et mettra au monde des jumeaux (comme sa mère), Jaina et Jacen Solo, ainsi qu'une seconde fois, où elle donnera alors naissance à un fils, nommé Anakin, comme son père.

NomModifier

Même si elle a été adoptée par les Organa, l'adoption n'est pas légale, son père biologique - et reconnu, car Padmé et Anakin étant officiellement mariés -, étant encore vivant. Le véritable nom de Leia est donc Leia Amidala Skywalker (Amidala étant peut-être son second prénom), puis Leia Amidala Skywalker Solo après son mariage.

L'actrice et le jeu du personnageModifier

Dans le civil, le personnage de Leia est joué par l'actrice américaine Carrie Fisher. Son jeu dans le trio de tête de la saga originale avec Harrison Ford et Mark Hamill suit le registre des vannes incessantes d'adolescents enjoués, contribuant considérablement à détendre l'atmosphère par un humour de confrontation.

Aspect qui est réduit dans la trilogie des "parents des personnages", mais qui se retrouve notamment dans le duo Anakin/Obi-wan et où la présence du personnage de Jar Jar Binks (dans les deux premiers films, car réduit à un personnage secondaire dans l'épisode III) ne convainc par ses facéties que le public enfantin ou amateur de burlesque.

Ceci incombe au jeu d'acteur formé par eux, le réalisateur s'étant peu impliqué sur la direction d'acteurs pour l'épisode IV. Certaines répliques étaient d'ailleurs directement inspirées par les acteurs eux-mêmes pour étayer ce genre de dialogue entre leurs personnages dans les coursives du Faucon Millenium.

En version française, Carrie Fisher était doublée par Évelyne Séléna.

ApparitionModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard