Fandom

Wiki Star Wars

L'Aventure des Ewoks : La bataille pour Endor

9 409pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

L'Aventure des Ewoks : la bataille pour Endor est un film américain produit en 1985 et réalisé par Jim Wheat et Ken Wheat. Ce film est le prolongement direct de l'épisode précédent, L'Aventure des Ewoks : La caravane du courage, sorti en 1984, car il traite des Ewoks, les habitants de la Lune forestière d'Endor qui sont apparus dans Le Retour du Jedi. L'action du film se déroule, comme précédemment, entre les événement relatés dans L'Empire contre-attaque et Le Retour du Jedi.

Comme pour le film précédent, ce long-métrage a été produit à l'origine pour la télévision et a été diffusé en 1985 sur la chaîne ABC.

Résumé du filmModifier

L'attaque des Maraudeurs de SanyassanModifier

L'action du film se déroule quelques mois après les faits relatés dans La caravane du courage en 3 ap.BY. Tandis que Jeremitt Towani s'affairent aux dernières réparations de son vaisseau spatial, le village ewok où est réfugiée sa famille est attaquée par des pillards venus de la planète de Sanyassa. Au cours de leur incursion, de nombreux Ewoks, ainsi que son fils et sa femme, Mace et Catarine Towani, furent tués. Terak, le chef des Maraudeurs, et la sorcière Charal exigèrent de Jeremitt qu'il leur donne le « pouvoir » qu'il détient dans son vaisseau, à savoir l'oscillateur de puissance, une cellule d'énergie capable de faire fonctionner son engin spatial. Terak s'en empare et tue Jeremitt. Cindel, seule survivante de la famille Towani, fut capturée avec le reste des Ewoks survivants, dont Wicket Wystri Warrick, par les Maraudeurs qui les emmenèrent dans leur château.

La bataille pour l'oscillateur de puissanceModifier

Mais la captivité de la petite Cindel fut de courte durée puisqu'elle réussit à s'échapper avec Wicket, son fidèle ami ewok. Au château, la sorcière Charal essaya en vain d'activer l'oscillateur de puissance à l'aide d'incantations qui n'eurent aucun effet sur l'appareil. Elle conclut alors que seule Cindel était capable de le faire fonctionner. Terak, impatient de connaître tous les secrets de cette « puissance », ordonna la capture de la fille de Jeremitt Towani. Charal usa de ses pouvoirs pour attirer Cindel dans un piège et l'amener devant son maître qui lui exigea d'utiliser sa « magie » pour faire fonctionner la « Puissance », capable d'aider les Maraudeurs à quitter Endor pour regagner leur planète d'origine. Mais la petite fille était incapable d'activer l'oscillateur de puissance. Terak, exaspéré, lui donna jusqu'à l'aube pour faire fonctionner la cellule d'énergie, faute de quoi Cindel, ses amis ewoks et Charal, elle-même, seraient exécutés. Le chef des Maraudeurs s'empara l'anneau de Charal, source de tous ses pouvoirs, et enferma la sorcière et la fillette dans les oubliettes du château.

Cindel fut libérée par Noa Briqualon. Ce vieil humain vivant en ermite sur Endor depuis des années avoua à la petite fille qu'il possède un vaisseau spatial mais pas l'énergie nécessaire pour le faire fonctionner. C'est pour cette raison qu'il s'empara de l'oscillateur de puissance. Terak, apprenant ce vol, libéra Charal pour qu'elle puisse suivre à les évadés sous la forme d'un corbeau vers le vaisseau spatial caché de Noa Briqualon, le seul engin capable pour les Maraudeurs de leur faire quitter Endor. Terak laissa la sorcière se transformer en oiseau mais conserva sur lui l'anneau de Charal afin d'éviter qu'elle ne le trahisse. Terak et ses Maraudeurs quittèrent leur château et suivirent la trace des deux humains et de leurs amis ewoks.

Tandis que les fuyards s'enfoncèrent au plus profond de la forêt, ils gagnèrent le vaisseau défendu par de nombreux pièges posés par Noa et les Ewoks. Le vieil homme parvint à utiliser l'oscillateur de puissance pour alimenter les systèmes d'armement de son vaisseau spatial au moment où l'armée de Terak arriva sur le lieu où était caché son appareil. Une bataille terrible s'engagea et les Maraudeurs, surpris par la puissance des canons laser de l'engin spatial, prirent peur et battirent en retraite malgrès les ordres de Terak.

Alors que les Ewoks croyaient avoir gagné la bataille, Terak enleva Cindel et la garda en otage en échange de l'oscillateur de puissance. Pour sauver la vie de la fillette, Noa n'eut d'autre choix que de jeter la cellule d'énergie aux pieds de Terak qui s'empressa de la ramasser. Ayant eu ce qu'il voulait, il se tourna vers le vieil ermite pour le tuer. Se défendant tant bien que mal, Noa n'eut pas le dessus et se retrouva à terre à la merci du chef des Maraudeurs. Alors qu'il allait lui donnait le coup de grâce, Wicket sauva in extremis la vie du vieil humain en lançant une pierre sur Terak avec sa fronde. Celle-ci heurta violemment l'anneau de Charal qu'il portait autour du cou. L'objet magique se mit à briller d'un vif éclat et Terak, impuissant, se retrouva enveloppé dans un grand champ d'énergie qui le consuma entièrement, le réduisant à l'état d'une carcasse squelettique et fumante. Terak, une fois mort, la bataille pour Endor était gagnée. Les Maraudeurs survivants s'entretuèrent faute de chef pour les guider. La paix retrouvée, les Ewoks aidèrent Noa à faire refonctionner son engin spatial qui permit au vieil humain de quitter Endor en compagnie de Cindel, trop triste de quitter son ami Wicket.

Détails techniques concernant ce filmModifier

Le succès de L'Aventure des Ewoks : La caravane du courage, en 1984, donna à George Lucas l'idée de faire une suite. Sur la recommandation de son ami réalisateur Steven Spielberg, Lucas engagea les frères Jim et Ken Wheat pour réaliser La bataille pour Endor tout en étant producteur exécutif comme dans le précédent épisode des aventures des Ewoks.

Tous les acteurs qui avaient joué dans le premier volet reprirent leur rôle respectif à l'exception de Guy Boyd. Indisponible, il fut remplacé par Paul Gleason dans le rôle de Jeremitt Towani. Pour l'anecdote, le chanteur Michael Jackson vint visiter les lieux de tournage de La bataille pour Endor, faisant accroître l'aura de ce long-métrage produit par Lucasfilm et Disney. La gestion des effets spéciaux présents dans ce film fut à l'accoutumée confié à la société de George Lucas, Industrial Light & Magic, qui n'appliqua pas la technique go-motion à la suite des aventures des Ewoks puisque cette technique cinématographique était encore trop cher à l'époque du tournage de ce film.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard