Wikia

Wiki Star Wars

Korriban

5 648pages sur
ce wikia
Discussion0
Cet article parle d'un sujet considéré comme Légendes.

Korriban est une planète hostile des Mondes Sith dans la Bordure Extérieure sur laquelle est apparue une espèce humanoïde de manipulateur de la Force. Elle est un lieu de pèlerinage pour les adeptes du côté obscur.

Berceau ancestral des SithModifier

Korriban mérite à double titre son surnom. En effet, c'est sur son sol poussiéreux que naquirent l'espèce et l'Ordre Sith.

Les Sith au sang purModifier

Korriban fut la planète natale de cette race de conquérants à la peau rouge. De plus, il est possible que l'environnement rigoureux de la planète ait un lien avec la grande affinité des Sith au sang pur pour la Force, mais ceci reste à prouver.

Vallée des Seigneurs Noirs.jpg

Vallée des Seigneurs Noirs

Les Sith au sang pur prospérèrent sur cette planète rouge au climat inhospitalier et y bâtissent une impressionnante civilisation. D'ailleurs cette dernière rencontra durant la Préhistoire l'Empire Infini des Rakata qui tenta de soumettre les Hommes rouges. Mais ces derniers, grâce à leur maîtrise de la Force repoussèrent l'envahisseur.

La société Sith sur Korriban resta tout de même assez primitive durant le début de l'Histoire. Mais cela changea rapidement suite à l'arrivée de nouveaux étrangers sur la planète.

L'Ordre SithModifier

L'arrivée des Jedi Noirs sur Korriban en 6 900 av. BY, menés par Ajunta Pall, bouleversa l'Histoire de la planète. De part leur impressionnante maîtrise de la Force et leur technologie, les Sith au sang pur firent de ces nouveaux arrivants Humain de véritables dieux. Ces derniers, puissants dans le côté obscur de la Force assujettissèrent les autochtones. Le chef des Jedi Noirs, Ajunta Pall, fonda alors sur Korriban un nouvel ordre d'utilisateur de la Force : l'Ordre Sith. Il fonda sa propre armée qui devint un mélange entre Humains et Sith au sang pur qui lui permit de débuter la conquête de systèmes voisins, construisant ainsi l'Ancien Empire Sith.

Cet empire et l'Ordre Sith à sa tête prospérèrent durant de longues années animées par les conquêtes et les querelles politiques intestines.

Guidé par de puissant Seigneur Sith comme : Marka Ragnos, Tulak Hord, Ludo Kresh, Naga Sadow,... le pouvoir de l'Ancien Empire Sith et de l'Ordre Sith ne cessa pas de s'accroître. Les Sith construisirent d'immenses monuments à la gloire de leurs maîtres dans une vallée désormais appelée: la Vallée des Seigneurs Noirs. Sur cette Vallée trônent d'incroyables colosses, sculptures géantes sorties du sable de Korriban qui ont sous leurs pieds un infini trésor, l'Héritage de l'Ancien Empire Sith : les tombeaux des Seigneurs Noirs.

Sous le règne de Naga Sadow, la civilisation sith avait atteint le statut de superpuissance galactique et défia un rival à sa hauteur : la République Galactique. L'affrontement eu de terrible conséquence pour Korriban.

La Grande Guerre de l'HyperespaceModifier

La Grande Guerre de l'Hyperespace est le nom donné au premier grand conflit opposant la République et l'Empire, les Jedi contre les Sith. Bien que les combats furent menés loin de Korriban, cette dernière fut brutalement touchée durant la fin de la guerre.

La guerre civile de Naga SadowModifier

Alors que le conflit semblait en faveur des Sith, l'apprenti du Seigneur Noir Naga Sadow le trahit ce qui renversa l'issu du conflit. En effet, le Seigneur Noir fut contraint de battre en retraite sur Korriban. Mais cette dernière, en l'absence de Sadow, s'est choisit un nouveau chef qui retourna le peuple Sith contre Naga Sadow.

Eclata alors une guerre civile terrible entre les forces du Seigneur Noir et celle du prétendant au trône Ludo Kresh. Naga Sadow remporta certes la victoire, mais le conflit coûta trop cher à l'Ancien Empire Sith. Ce dernier était alors trop faible pour pouvoir rivaliser avec les troupes de la République Galactique qui suivirent Naga Sadow jusqu'à Korriban.

Vaincus, sans chef, les Sith subirent l'occupation de la République jusqu'à ce que le Sénat de la République Galactique se prononce sur les conditions de paix venant conclure la Grande Guerre de l'Hyperespace.

Le massacre de KorribanModifier

C'est à ce moment que la République prit une terrible décision, conformément à l'avis du Conseil Jedi. En premier lieu, il faut se souvenir que les Jedis adhèrent majoritairement à la conception de la Force Unifiée, qui postule notamment que les côtés lumineux et obscurs de la Force existent de façon distincte dans l'équilibre de l'Univers. Or, face au cas particulier de la race Sith naturellement sensible à la Force, l'Ordre Jedi pensa qu'il se trouvait devant une singularité du côté obscur, une anomalie cosmologique. A l'époque, ils étaient convaincus que l'espèce Sith n'était pas simplement sensible à la Force, mais plus précisément au côté obscur de la Force. Ce n'est que plus tard qu'ils apprirent que l'Ordre Sith était l'héritage des Jedis noirs qu'ils avaient combattus et exilés 2 000 ans plus tôt, et avait donc orienté toute l'espèce sur la voie du Mal sans qu'elle n'eut d'inclination maléfique à la base. Quoi qu'il en soit, sur la base de ce postulat erroné, les Jedis jugèrent que l'espèce Sith représentait une trop grande menace pour être laissée en vie en l'état. Il y eut bien quelques idéalistes qui proposèrent de lancer une campagne massive de conversion à la Lumière comme on vaccine contre une pandémie, mais la majorité estima cette option irréaliste, d'autant qu'elle est très périlleuse car elle expose le soigneur à la contamination par le côté obscur face à une volonté plus forte que la sienne. Par ailleurs, la galaxie avait conservé la mémoire des horribles exactions commises par les Jedis noirs du temps du second grand schisme, et la République était déterminée à ne pas les laisser se répéter. Ainsi donc, le Conseil préconisa, la mort dans l'âme, l'élimination des Siths, pour le bien de la galaxie. Le Sénat de la République ordonna alors la destruction pure et simple de l'Ancien Empire Sith. Des forces républicaines arrivèrent en renfort des forces occupantes et commencèrent une exécution en règle. Parallèlement, un groupe de Jedi pénétra dans l'académie de Korriban et y massacra tous les Siths jusqu'au-boutistes qui s'y étaient retranchés.

Massacre de Korriban.png

Massacre de Korriban

Annihilant tout sur leur passage, les républicains éradiquèrent tout ce qui fit par le passé la puissance de l'Ancien Empire Sith. La grande majorité de la population impériale fut tuée lors du massacre, sans distinction entre sensitifs ou non. Les rares survivants qui parvinrent à s'enfuir firent un voyage sans retour vers Dromund Kaas au terme d'une errance de 20 ans dans le vide sidéral.

Sans population et avec une culture éradiquée, Korriban sombra dans l'oubli.

Le pèlerinage d'Exar KunModifier

Le Jedi déchu Exar Kun, en quête des secrets du côté obscur se rendit sur Korriban près de 1 000 ans après le massacre. L'apprenti Sith faillit y mourir. Mais lorsqu'il quitta la planète afin de construire son propre empire, il amena avec lui les secrets obscurs de la planète sith.

En 3993 av.BY, alors que Exar Kun fut vaincu, les Jedi Noirs survivants de son armée s'installèrent sur Korriban et fondèrent la colonie de Dreshdae. Cette colonie se développa et les Jedi Noirs construisirent une véritable école du côté obscur : l'Académie Sith.

Mais cette colonie était très loin de la puissance de son modèle antique.

Le pèlerinage de Dark RevanModifier

A son tour, Dark Revan accompagné de son apprenti Dark Malak, posa le pied sur Korriban en quête de pouvoir obscur dissimulé parmi les restes des Seigneurs Noirs des Sith. Dans un esprit de réaffirmation du pouvoir sith et pour faire de son empire l'héritier de l'Ancien Empire Sith, Dark Revan réhabilita et développa les infrastructures de la planète. Mais lorsque Dark Revan et Dark Malak se déchirèrent dans une terrible lutte de pouvoir, Korriban retomba dans l'oubli.

Le retour des SithModifier

Reconquête de Korriban.png

Malgus devant la reconquête de Korriban

En 3681 av.BY, l'Empire Sith et l'Empereur Sith Dark Vitiate sorte de l'ombre et lance ses forces contre la République Galactique. Korriban est alors sa cible prioritaire. Il charge Dark Vindican, un Sith au sang pur, et son apprenti Dark Malgus de mener cette campagne.

L'assaut brutal a raison sans difficulté des défenses républicaines.

Korriban est à nouveau patrie des Sith. Cependant, l'Empereur Dark Vitiate se refuse à en faire la capitale de l'Empire Sith. Il en fait tout de même la capitale de l'Ordre Sith et réhabilite l'Académie Sith qui devient le lieu de rassemblement de tout les manipulateurs de la Force présents au sein de l'Empire.
Sith Academy.jpg

Académie Sith

Chute des SithModifier

Après la victoire définitive de la République Galactique sur l'Empire Sith. Un Seigneur Sith du nom de Dark Ruin tenta de refonder un Nouvel Empire Sith en 2000 av.BY. Le Nouvel Empire Sith se transformant en la Confrérie des Ténèbres en 1600 av.BY, les Sith conservèrent le contrôle de leur planète. Mais la folie destructrice des Seigneurs Sith engendra un conflit qui coûta la vie à une grande majorité des Sith qui abandonnèrent définitivement Korriban.

Le pèlerinage impérialModifier

Après la transformation de la République Galactique en Empire Galactique, l'Empereur Dark Sidious se rendit en pèlerinage sur Korriban afin d'étudier les secrets des Seigneurs Noirs des Sith. Mais il manqua d'y périr lors de son exploration. Il y revint à l'aube du déclin de son empire et fut pris au piège par un escadron rebelle.


Sommaire :
Planète - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z