FANDOM


Klik-Klak était un Geonosien qui vivait sur Geonosis vers 2 ABY. Il était l'un des derniers représentants de son espèce - pour ne pas dire le dernier - et gardait secrètement avec lui un œuf de reine qu'il espérait faire éclore pour ainsi faire perdurer sa race, complètement exterminée par l'Empire Galactique après la construction de l'Étoile de la Mort sur l'orbite de la planète.

Klik-Klak avait une sorte de petite maison dans les profondeurs de Geonosis. Au fil des années, il y amassa nombre d'objets divers et a même pu fabriquer sa propre armée de droïdes de combat grâce aux objets laissés par les Séparatistes après la Guerre des Clones. En 2 ABY, plusieurs membres des Partisans et Saw Gerrera furent envoyés par le Commandement Rebelle pour enquêter sur la disparation du peuple Geonosien. Se croyant en danger, Klik-Klak utilisa ses droïdes contre l'envahisseur, tous furent abattus sauf Gerrera qui parvint à s'enfuir. Plus tard, Klik-Klak reçut la visite de l'équipage du Ghost et de Rex qui avaient été envoyés pour retrouver Saw. Après une brève poursuite dans les catacombes, Gerrera et les rebelles coincèrent Klik-Klak. Ezra remarqua vite que Klik-Klac n'était pas une menace malgré les réticences de Saw. Klik-Klak essaya ensuite de leur prouver l'existence de l'Étoile de la Mort mais lorsqu'il dessina deux cercles l'un dans l'autre, personne de comprit. Plus tard, en explorant les profondeurs d'un puits Geonosien, les rebelles découvrirent la preuve que l'Empire avait exterminé les Geonosiens grâce à des armes chimiques. Après avoir laissé fuir Klik-Klak dans les profondeurs de Geonosis avec l'œuf de reine, les rebelles parvinrent à s'enfuir hors du système.

En coulissesModifier

Dans la série télévisée d'animation Star Wars: Rebels, Klik-Klak apparu pour la première fois dans l'épisode double Les Fantômes de Geonosis, il est interprétée par Matthew Wood.

ApparitionModifier

Autres langues