FANDOM


Les Killiks sont une espèce insectoïde, native de la planète Alderaan et dont on pensa pendant longtemps qu'elle était éteinte, elle puise ses racines à une époque qui précède de longtemps la création de la République Galactique, bien longtemps donc avant que les humains ne prolifèrent à travers la galaxie.

HistoireModifier

A l'époque où les espèces que l'on considère aujourd'hui comme évoluées - comme les humains, mais aussi par exemple les Duros - n'en étaient encore qu'aux balbutiements du vol spatial, les Killiks avaient déjà selon leur dires construit la célèbre station Centerpoint, à une époque indéterminée mais qui doit être bien antérieure à l'arrivée des premiers colons humains sur Aldeeran, qui ne trouvèrent pas trace de civilisation avancée. Avant l'arrivée des premiers colons humains, il semblerait que les Killiks quittèrent leur planète natale ainsi qu'Alsakan, une planète colonisée par les Killiks, et rejoignirent les Régions Inconnues environ 30 millénaires avant la bataille de Yavin . Nul n'entendit plus jamais parler d'eux avant bien longtemps, et tous s'imaginèrent alors que les Killiks avaient bel et bien cessé d'exister, et depuis cette époque les rumeurs et les racontars les plus fous circulent à leur sujet. 

En raison de tous ces mystères, les Killiks sont depuis longtemps devenus des personnages légendaires, auxquels de nombreuses personnes attribuent toutes sortes de contes - le plus souvent extravagants et sans fondement historique réel. Cette civilisation disparue est devenue, au fil du temps, une inspiration pour les artistes, peintres et autres écrivains, qui ont ainsi contribué, à travers leurs œuvres, à perpétuer le souvenir des Killiks. L'oeuvre la plus fameuse dans la galaxie ayant pour thème cette espèce s'intitule Le Crépuscule des Killiks, et fut l'objet, durant la Guerre Civile Galactique , d'une lutte discrète mais farouche entre les Services de Renseignements impériaux et rebelles . Malgré la qualité de l'oeuvre, ce n'était pas sa beauté artistique, mais bien la présence camouflée de codes secrets, qui intéressait les deux camps. Des années après cet événement impliquant ce tableau, Le Crépuscule des Killiks fut remis à Leia et Han par le Grand Amiral Gilad Pellaeon à la fin de l'Invasion Yuuzhan Vong.

Tout le monde resta donc longtemps dans l'ignorance que les Killiks avaient bel et bien survécu, bien que leur civilisation ait subi une régression telle qu'à l'époque de la Guerre Civile Galactique on puisse considérer que les insectes qui composaient les nids killiks soient des êtres dénués de toute forme d'intelligence que l'on pouvait mettre sur le même plan que des mynocks . On ignore à ce jour les raisons pour lesquelles une brillante civilisation, capable de voyager à travers l'espace et de construire une station spatiale aussi fabuleuse que Centerpoint, en vint à faiblir à ce point. 

Toutefois, en l'an 27, alors que la galaxie était en proie à une lutte sans merci contre les envahisseurs Yuuzhan Vong, les Killiks reçurent une étrange visite qui devait bouleverser totalement leur mode de vie et les faire réapparaître sur le devant de la scène : un vaisseau s'écrasa un beau jour non loin du Nid Yoggoy, et des flammes sortirent trois individus brûlés et blessés : le Jedi Raynar Thul, traînant derrière lui deux Jedi Noirs nommés Welk et Lomi Plo . Les trois individus, à moitié morts, furent récupérés par les Killiks du Nid Yoggoy pour subir un sort pour le moins désagréable, puisqu'ils devaient à la base servir de nourriture aux larves du Nid. Mais les insectes, à travers leur esprit collectif, perçurent le bien en Raynar, et firent des trois invidus des Affiliés - adoptant par là-même leurs forces et leurs faiblesses, mais aussi et surtout leurs qualités et leurs défauts.

Les Yoggoy firent ainsi de Raynar Thul leur chef sous le nom d'UnuThul, adoptant sa bonté et son sens de la vie, et en furent considérablement changé. Les insectes découvrirent alors la valeur de la vie et de l'individu, eux qui n'étaient habitués qu'à leur esprit collectif et n'accordaient aucune importance à leur personne. Les comportements évoluèrent grandement - les blessés et les malades étant soignés au lieu de servir de nourriture notamment. La civilisation killik connut depuis cette époque un essor très important. Mais les choses ne se passèrent pas pour autant de manière parfaite : car si les Yoggoy avaient "absorbé" les bons côtés et les principes de Raynar Thul, ils avaient fait de même avec Lomi Plo et Welk, dont les sentiments étaient tout autres. Les deux Jedi Noirs furent ainsi à l'origine de la création des Gorog, le Nid Obscur des Killiks, qui contrôlait secrètement l'esprit de Raynar Thul et donc de tous les Killiks, et allait bientôt conduire à un terrible conflit connu sous le nom de Guerre de l'Essaim . Tandis que Lomi Plo devenait la Reine Secrète, Welk prenait le titre de Héraut de la Nuit. 

Sous les auspices de Raynar - et du Nid Obscur - les Yoggoy influèrent sur les autres nids et bientôt ce furent tous les Killiks qui répondaient aux ordres d'UnuThul. A partir de ce moment, les Killiks entreprirent de se développer, et très bientôt ils entrèrent en contact avec les civilisations proches pour commercer - principalement de la nourriture, des matériaux de construction et de la membrosie. En apparence, les Killiks avaient tous les aspects de la communauté pacifique et désireuse de se développer dans les meilleures conditions possibles - accroissant dans le même temps le nombre des Affiliés au fur et à mesure que d'autres espèces entraient en contact avec eux. 

Dans les années qui suivirent, les Killiks entrèrent ainsi en contact avec les Chiss, et débutèrent des relations pacifiques avec eux - du moins dans les premiers temps et en apparence seulement. Plusieurs Maisons Chiss employèrent les efficaces ouvriers killiks dans leurs rangs, sans savoir que le Nid Obscur projetait à court terme d'attaquer l'Empire Chiss et de servir des prisonniers pour nourrir a ses larves - chose que les Nids sous le contrôle de Raynar Thul avait cessé de faire depuis longtemps. Mais très rapidement les Chiss découvrirent le pot aux roses, et au moins deux de leurs grandes Maisons furent totalement anéanties - soit du fait des Killiks eux-mêmes, soit parce que les Chiss souhaitaient stopper l'invasion et annihiler toute forme de "contamination". Après ces événements, qui restent largement méconnus, il semble qu'une sorte de "paix vigilante" se soit instaurée entre les deux espèces. 

Les choses s'envenimèrent en l'an 35, lorsque éclata le plus sérieux conflit frontalier entre les Chiss et les Killiks, qui avaient décidé de s'établir en masse sur les bords de l'Espace Chiss, entraînant une réaction immédiate - bien que modérée, puisque les Chiss se contentèrent d'essayer de chasser les Killiks en utilisant des défoliants sur les mondes nouvellement colonisés. Les choses auraient pu en rester là si le Nid Obscur ne tirait pas les ficelles et n'avait poussé UnuThul à appeler plusieurs Jedi - ceux de la mission menée sur Myrkr des années auparavant - en invoquant une agression des Chiss face à un "peuple pacifique désireux de vivre dans une bonne entente avec ses voisins". Bien évidemment, il ne fut pas mention du Nid Obscur ni du sort réservé aux prisonniers chiss, ou encore du processus d'Affiliation. Les Jedi, menés par Jaina Solo , se rallièrent alors en secret aux Killiks et combattirent les Chiss. 

Finalement, après l'intervention des forces de l'Alliance Galactique , des Hapiens et des Jedi de Luke Skywalker , le conflit parvint à son apogée lors de la Bataille de Kr, qui opposa d'un côté les Hapiens alliés aux Killiks, et de l'autre côté les Chiss et les Jedi - surtout désireux de vaincre le Nid Obscur. Ce qui fut apparemment fait lorsque Welk fut tué et que les forces en présence cessèrent le feu après un accord conclu avec UnuThul, selon lequel les nids killiks devaient quitter la frontière chiss pour s'établir dans la Nébuleuse Utegetu

Rien ne se passa finalement comme prévu : une fois établis sur quatorze planètes dans la nébuleuse, dont Qoribu (pour le Nid Saras), les Killiks entreprirent de construire toujours plus d'infrastructures et perturbèrent l'écosystème local au point de réactiver un ancien mécanisme d'autodéfense environnemental très perfectionné : le Pétillement, tel qu'il fut appelé par les Killiks, s'avéra être un système basé sur la nanotechnologie, élaboré probablement des millénaires auparavant, et capable de "dissoudre" les matériaux de construction, les véhicules, et même les êtres vivants - Killiks et Affiliés. Ce qu'UnuThul avait pris pour un petit paradis s'avéra rapidement être un enfer, et le Nid Obscur - renforcé depuis peu par l'arrivée d'Alema Rar dans ses rangs - saisit l'occasion pour faire croire à Raynar et aux Killiks que les Jedi connaissaient l'existence du Pétillement et leur avait tendu un piège. La paix n'allait pas durer longtemps. 

En l'an 36 donc, le problème des Killiks refit surface, ces derniers refusant de rester dans la Nébuleuse Utegetu . Le Nid Obscur, qui tirait toujours les ficelles dans l'ombre, s'arrangea pour blâmer l'Alliance Galactique et les Jedi, et décida de quitter la Nébuleuse pour raviver le conflit avec les Chiss. Grâce à quatorze immenses vaisseaux-nids, escortés par des myriades de chasseurs-flèches, les Killiks tentèrent de forcer le blocus instauré par l'Alliance Galactique à la sortie de la Nébuleuse. Fort heureusement pour le reste de la galaxie, la plupart des vaisseaux-nids furent immobilisés, mais UnuThul et Alema Rar parvinrent à capturer le destroyer Amiral Ackbar et à s'enfuir à son bord avec plusieurs vaisseaux-nids. La Guerre de l'Essaim avait débuté. 

La Guerre de l'Essaim marqua l'arrêt de l'expansion killik. Malgré l'appui de plusieurs espèces insectoïdes dont la plupart des membres étaient devenus soit dépendants de la membrosie, soit des Affiliés, le Nid Obscur ne parvint pas à vaincre les forces conjointes de l'Alliance, des Chiss et des Jedi. Alema Rar fut tuée par Leia Organa Solo , Lomi Plo par Luke Skywalker, et Raynar Thul fut capturé - et son lien mental avec les Killiks brisé. Suite à ces derniers événements, les Killiks perdirent tout ce que Raynar, Lomi Plo et Welk leur avaient apporté quelques années auparavant, et sans esprit de cohésion ils retombèrent à leur état d'avant le conflit et retournèrent dans la Nébuleuse Utegetu. 

MorphologieModifier

Les Killiks constituent probablement l'espèce capable d'arborer le plus grand panel de différences physiques. On trouve en effet chez eux toutes sortes de tailles, corpulences, apparences et couleurs. Comme la plupart des espèces insectoïdes, les Killiks sont des êtres spécialisés, et l'on peut déduire de l'apparence morphologique le groupe et le travail de chaque membre de la Colonie. 

Ainsi, la plupart des ouvriers sont de taille moyenne - environ un mètre - et disposent de pinces puissantes pour soulever et porter de lourdes charges, mais ils ne possèdent à côté de cela aucune résistance particulière. Au contraire des soldats, qui sont des insectes d'environ deux mètres, capables d'emporter une arme dans chacun de leurs quatre pinces, et disposant d'une véritable armure en guise de carapace. Lors des combats, la plupart des soldats killiks utilisent deux armes longue portée (des blaster dans certains cas, plus fréquemment d'antiques armes à projectiles) et deux armes courte portée (des tridents ou des couteaux), ce qui fait d'eux des combattants redoutables quel que soit le contexte, et ce malgré un armement souvent obsolète au regard des standards galactiques. 

Le Nid Obscur possède ses propres types de Killiks, dont les plus redoutables sont peut-être aussi les plus petits : les assassins gorog (le nom Killik pour désigner le Nid Obscur) sont en effet des insectes grands comme un pouce humain, capable de tuer un être normal en quelques secondes grâce à leur poison virulent. Ces assassins furent utilisés notamment pour tuer l'équipage de l'Amiral Ackbar et en prendre le contrôle plus facilement. 

Structure socialeModifier

Comme la plupart des espèces insectoïdes, les Killiks sont organisés en nids ou ruches, sous la houlette d'un Roi, le Unu. Durant la Guerre de l'Essaim, les Killiks étaient ainsi dirigés par UnuThul, un ancien Jedi. Chaque nid possède son propre nom, ses propres membres, et remplit une tâche bien précise pour le bien de l'ensemble de l'espèce, réunie sous la simple dénomination de Colonie. 

La Colonie, qui représente donc l'ensemble des Nids, n'exista réellement qu'avec l'arrivée de Raynar Thul, Lomi Plo et Welk, et donc la création du Nid Obscur et l'unification des nids. Avant cette date, le terme de Colonie ne revêtait qu'un sens purement théorique pour symboliser l'espèce killik, non unifiée et donc virtuellement inexistante. 

Tous les Killiks, quel que soit leur nid, partagent un esprit collectif, auquel s'ajoute l'Unu et les Affiliés. Toutes ces personnes sont donc reliées, en permanence et sur de grandes distances, par un lien psychique très fort et qui constitue l'une des grandes forces des Killiks. Car en plus de partager instantanément les informations et les ordres, les Killiks profitent des connaissances des Affiliés et peuvent ainsi progresser beaucoup plus rapidement qu'une espèce normale. Après l'arrivée d'UnuThul, les Killiks passèrent ainsi en quelques années du stade d'espèce insectoïde primitive à la conception de vaisseaux stellaires - certes rudimentaires et nécessitant l'apport de technologies extérieures - et à la colonisation de planètes lointaines. Cette force est également leur plus grande faiblesse car, privés de leur Unu, les Killiks perdent toute unité et retrouvent leurs comportements primitifs. Ce qui se passa à la fin de la Guerre de l'Essaim, lorsque UnuThul fut capturé et son lien mental rompu. 

Voici une liste des quelques nids killiks connus, dont la plupart furent impliqués dans la Guerre de l'Essaim :  • Aebea  • Alaala  • Gorog (le Nid Obscur)  • Horoh  • Iesei  • Jooj  • Kolosolok  • Lizil  • Mollom  • Mueum  • Oroboro  • Qeeq  • Rekker  • Saras  • Sotatos  • Taat  • Togot  • Unu  • Wuluw  • Yoggoy 

Niveau technologiqueModifier

Les Killiks vécurent leur apogée avant la création de la République Galactique, et connurent par la suite une spectaculaire régression, pour finalement n'être plus qu'une espèce primitive à l'époque de la guerre entre l'Alliance Galactique et les Yuuzhan Vong. Après l'arrivée d'UnuThul et la création du Nid Obscur, les choses changèrent radicalement, et en quelques années l'espèce killik avait fait des progrès importants dans tous les domaines, notamment en matière d'armement. 

Armes individuelles : totalement dépendants des mondes extérieurs pour équiper leur armée, les Killiks n'étaient pas assez riches pour se payer le nec plus ultra en matière d'équipement individuel, l'essentiel de leurs fonds passant dans l'achat de carburant pour vaisseau, d'équipements d'hyperpropulsion et d'armes lourdes. Ainsi, l'essentiel des forces Killiks était équipé de simples armes blanches, les groupes principaux disposant eux d'armes à projectiles jugés comme rudimentaires. Une fraction de soldats alignait cependant quelques blasters hors d'âge, mais en nombre très réduit. 

Chasseurs stellaires : composée uniquement de vaisseaux-flèches, des petits appareils complètement démodés, la chasse killik n'aurait jamais pu infliger le moindre mal à un appareil moderne si ce n'avait été son nombre : en opérant en larges groupes, composés de milliers de chasseurs-flèches, les Killiks parvinrent dans tous leurs engagements contre les Chiss et l'Alliance Galactique, à occasionner des pertes importantes, allant parfois jusqu'à la destruction d'un bâtiment lourd, et ce sans le moindre armement approprié pour ce type d'attaque. Utilisant des tactiques pratiquées par les Yuuzhan Vong, à savoir les attaques kamikazes, les Killiks parvinrent par ce biais à saturer les boucliers de vaisseaux lourds et à en détruire un certain nombre. 

Vaisseaux-nids : lorsqu'ils se trouvaient dans la Nébuleuse Utegetu, les Killiks construisirent, en un temps record et sans disposer apparemment de chantier naval adéquat, quatorze imposants vaisseaux-nids (un pour chaque Nid de la Colonie). Ces appareils massifs, de conception très rudimentaires, n'en étaient pas moins efficaces : avec une moyenne de huit kilomètres, dotés d'un armement léger mais d'une armature exceptionnellement résistante, on peut dire que les vaisseaux-nids donnèrent du fil à retordre à l'Alliance Galactique lorsqu'ils tentèrent - et parvinrent pour certains d'entre eux - de forcer le blocus situé à l'entrée de la Nébuleuse. De forme oblongue, ressemblant de loin à un oeuf, les vaisseaux-nids n'étaient en fait que des structures primitives auxquelles les Killiks avaient accolé quelques équipements modernes, hyperpropulsion en tête. Ces vaisseaux ne disposaient en revanche d'aucun système d'écran déflecteur, mais leur structure particulière constituait à elle seul un moyen de défense efficace, bien qu'une seule salve d'un destroyer stellaire ait suffit à détruire 10% de la masse d'un de ces mastodontes lors de l'accrochage à l'entrée de la Nébuleuse Utegetu.

CommerceModifier

Durant leur bref retour sur le devant de la scène, les Killiks n'eurent pas le temps d'établir des liens commerciaux très forts, mais assez cependant pour entraîner quelques conséquences gravissimes un peu partout dans leur galaxie, par le biais de la membrosie, un alcool entraînant une dépendance quasi immédiate, surtout parmi les espèces insectoïdes, telles que les Verpines ou les Géonosiens. L'addiction était telle qu'elle entraîna nombre d'accidents un peu partout et constitua une des raisons pour lesquelles le chef de l'Alliance Galactique, Cal Omas, se décida à instaurer le blocus de la nébuleuse Utegetu. 

L'autre produit-phare des Killiks, des maquettes et bustes en verre filé, fut également utilisé à des fins guerrières car tous les objets fabriqués par le Nid Saras, spécialisé dans le domaine artistique, et qui se retrouvèrent un peu partout à bord de l'Amiral Ackbar, renfermaient des assassins gorogs qui tuèrent une grande partie de l'équipage, permettant ainsi à UnuThul de s'emparer du destroyer pour quitter les lieux avec les quatre autres vaisseaux-nids dont les hyperpropulseurs n'avaient pas pu être détruits par les forces conjointes de l'Alliance Galactique et des Jedi. 

Quoi qu'il en soit, après la Guerre de l'Essaim et le déclin annoncé des Killiks qui se retrouvaient sans Unu pour les gouverner convenablement, les objets d'art killiks ainsi que la membrosie devinrent plus difficiles à trouver, et il n'en fut plus fait commerce à grande échelle, ce qui, quand on sait à quoi ils servirent, n'est pas un mal en soi.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.