FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 
Ki-Adi-Mundi est un puissant maître Jedi Céréen de Céréa siégeant au Conseil Jedi durant les dernières années de la République Galactique.

BiographieModifier

La crise de NabooModifier

Mundi Skywalker

Ki Adi Mundi rencontre Anakin Skywalker pour la première fois au Temple Jedi.

Lorsque le Jedi Qui-Gon Jinn a rapporté une attaque des Sith durant les événements entourant la bataille de Naboo, Ki-Adi-Mundi était choqué. "Impossible," a t-il remarqué, "Les Sith ont disparu depuis un millénaire." Pour ne pas avoir détecté la menace des Sith à temps, les Jedi ont perdu un de leurs plus grands maîtres, Qui-Gon Jinn. Ki-Adi-Mundi a voyagé sur Naboo pour assister aux sombres funérailles de Qui-Gon. Il était aussi présent à la célébration qui marquait la libération de Naboo et la réconciliation des peuples humain et Gungan.[3]

Naissance des SéparatistesModifier

Une décennie plus tard, le maître Jedi Ki-Adi-Mundi continuait de servir le Conseil. Il était présent lors d'une des plus grandes crises auxquelles faisait face l'Ordre Jedi : le mouvement Séparatiste qui menaçait de diviser la République Galactique. Comme plusieurs dans l'Ordre, Ki-Adi-Mundi refusait de croire que l'architecte du mouvement, le Comte Dooku, ancien Jedi, était derrière ces actions les plus violentes. Étant un idéaliste politique entraîné dans les philosophies Jedi, de tels actes seraient au-dessous de Dooku, raisonna Ki-Adi-Mundi.[4]

La Guerre des ClonesModifier

Les débuts sur GeonosisModifier

Ki-Adi-Mundi n'était pas le seul Jedi à s'être trompé sur les limites de Dooku. L'ancien Jedi supervisa l'exécution d'Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Padmé Amidala. L'arrivée soudaine des Jedi, incluant Ki-Adi-Mundi, a permis de libérer les trois prisonniers. Ki-Adi-Mundi et plusieurs membres du Conseil Jedi se sont battus contre les Geonosiens et les forces des Séparatistes. Les Jedi étaient préparés à s'occuper des Geonosiens, mais ils furent surpris par l'immensité de l'armée des Séparatistes. Plusieurs Jedi ont succombé durant cette bataille, Ki-Adi-Mundi était un des survivants.[4]

Lorsque les forces de la Grande Armée de la République sont arrivées, Ki-Adi-Mundi monta à bord d'un Transport d'Infanterie Offensif/Basse Altitude et dirigea des unités de soldats clones dans le cœur de la bataille. La bataille de Geonosis est devenue la première bataille de la dévastatrice Guerre des Clones.[4]

MygeetoModifier

La mort de Ki-Adi-Mundi

Mort de Ki-Adi-Mundi.

Ki-Adi effectuera de nombreuses campagnes durant la Guerre des Clones.[2]

Au cours de la dernière année du conflit, maître Mundi était aux commandes des forces Républicaines sur la planète Mygeeto. En plein cœur de l'action, il fut trahi par les soldats clones qui le tuèrent sans aucune pitié. Ki-Adi-Mundi fut l'une des nombreuses victimes de l'Ordre 66, c'est le commandant clone Bacara qui commandait les soldats sur Mygeeto.[2]

Traits et personnalitéModifier

La caractéristique physique la plus distingue de Ki-Adi-Mundi est son crâne conique qui contient un cerveau binaire.[5]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Mini logo wiki2
Star Wars Wiki possède 8 images en lien avec Ki-Adi-Mundi.

Notes et référencesModifier