Fandom

Wiki Star Wars

Jyn Erso

9 171pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Je suis ton père.png

Attention, cet article contient des spoilers.

Cet article contient des informations à propos de Catalyst qui est sorti récemment ou qui sortira sous peu.

Jyn Erso, aussi connu sous les noms de Liana Halik, Tanith Ponta et Kestrel Dawn, était une humaine soldat et une ancienne criminelle qui fut un membre clé de l'Alliance Rebelle lors du début de la Guerre Civile Galactique. Née dans une prison Séparatiste sur la planète Vallt pendant la Guerre des Clones, Jyn était la fille de Lyra et de Galen Erso, un scientifique dont l'expertise était recherchée autant par la République Galactique que la Confédération des Systèmes Indépendants. Sauvée à l'âge de six mois par un vieil ami de son père, Orson Krennic, Jyn passa les premières années de sa vie sur Coruscant.

Vers la fin de la Guerre des Clones, Jyn vivait sur la planète Lokori avant de retourner sur Coruscant lors de l'avènement de l'Empire Galactique. Quand ses parents découvrirent que les recherches de Galen sur les cristaux Kyber seraient employées pour développer une super-arme, les Erso, avec l'aide du rebelle Saw Gerrera, s’exilèrent sur Lah'mu, un monde reculé et désolé.

Des années plus tard, leur position fut découverte par Krennic qui captura Galen afin qu'il continuât son travail. Sauvée par Gerrera, Jyn devint un des membres de sa cellule rebelle avant d'être abandonnée à l'âge de seize ans. Ne pouvant compter que sur elle-même pour survivre, Jyn développa de nombreux talents dont le combat au corps à corps.

Peu de temps avant le début de la Guerre Civile Galactique, Jyn fut capturée par l'Alliance Rebelle et envoyée en mission sur la lune sacrée de Jedha afin de prendre contact avec Gerrera. Si dans un premier temps, elle ne montra que peu d'intérêt pour la cause rebelle, le visionnage d'un hologramme de son père concernant la super-arme de l'Empire, l'Étoile de la Mort, la décida à rejoindre la cause. Sur le monde d'Eadu, elle tenta de délivrer son père, qui mourut sous les torpilles à proton de l'Alliance. Sachant que les plans de l'Étoile de la Mort se trouvait sur Scarif, Jyn, accompagnée de l'escouade Rogue One, infiltra le complexe Impérial sur la planète et vola les plans de la station spatiale. Après avoir transmis les fichiers à la Flotte Rebelle, Jyn fut tuée par une explosion résultant d'un tir de l'Étoile de la Mort.

BiographieModifier

Guerre des ClonesModifier

Quelques mois avant sa naissance, les parents de Jyn, Galen et Lyra Erso se rendirent sur la planète Vallt pour participer à un projet de recherche pour Zerpen Industries alors que la Guerre des Clones venait de débuter. Au cours de leur séjour, le roi Chai fut renversé et remplacé par Phara dont la loyauté allait à la Confédération des Systèmes Indépendants. Galen et Lyra furent capturés le jour du coup d'état et le nouveau gouvernement accusa Galen, scientifique renommé pour son expertise dans l'étude des cristaux Kyber, d'être un espion républicain dans l'espoir de l'amener à prendre part à des projets militaires Séparatistes. Ainsi Jyn Erso vint au monde sur Vallt près de vingt-deux ans avant la bataille de Yavin tandis que son père croupissait au fond d'une cellule et que sa mère était gardée en otage.[1]

Alors qu'elle était âgée d'environ six mois, le Lieutenant Commandant Orson Krennic parvint à monter une opération de sauvetage en procédant à l'échange de prisonniers Séparatistes contre la famille Erso. Suite à leur libération, ils vécurent pendant de nombreux mois sur Coruscant où la famille fut forcée d'attendre dans son appartement du District Central le résultat des enquêtes des services de renseignements de la République du statut suspect de Galen. En effet, entre sa détention sur Vallt et son refus de prendre parti dans le conflit ouvert qui opposait la République Galactique à la Confédération, Galen eut tôt fait d'être qualifié de traître ou de lâche tant par des membres du gouvernement que par ses pairs scientifiques. L'aide - encore une fois salutaire - de Krennic permit à Galen de trouver un travail sur Lokori pour le compte de Helical HyperCom où Jyn et ses parents s'installèrent. Toutefois, la planète se retrouva bientôt attaquée par les Séparatistes. Le bouclier déflecteur du centre de recherche où travaillait Galen supporta les raids continus des chasseurs Vautour pendant plusieurs mois avant de céder. À l'instar de la population locale, Galen et Lyra tentèrent s'enfuir avec leur fille à travers les forêts avoisinantes. Toutefois, leur retraite fut coupée par l'Armée Droïde Séparatiste. Les droïdes de combat commencèrent à abattre les civils et les Erso ne purent trouver de cachette et tandis qu'ils allaient être tué, les droïdes furent soudainement désactivés. Cet inopiné salut venait en fait de Mustafar où le signal de désactivation de l'Armée Droïde avait été envoyé par Dark Vador après le massacre du Conseil Séparatiste. La Guerre des Clones venait de prendre fin.[1]

Ère de l'Empire GalactiqueModifier

CoruscantModifier

Au cours des années suivantes, Jyn vécut avec ses parents sur Coruscant. Son père rejoignit un projet de recherche devant permettre de produire une source d'énergie infini à partir des cristaux Kyber et sa mère s'assura d'élever la petite fille pleine de vie qu'était Jyn. Lyra emmena sa fille avec elle lorsqu'elle partit en mission plusieurs mois sur Alpinn pour vérifier la présence de cristaux Kyber. A leurs retours, la situation se dégrada : les manigances d'Orson Krennic et de l'Empire commencèrent à faire comprendre aux Erso que quelque chose n'allait pas. Si Galen tenta de se convaincre que ses recherches permettait de protéger l'avenir de sa fille, Lyra tenta d'en apprendre un peu plus. Le couple finit par découvrir que l'Empire avait oblitéré une de ses propres bases pour éviter les fuites d'informations et que les recherches de Galen étaient détournées à de sombres desseins. Après une ultime confrontation avec Orson au cours de laquelle le couple s'assura de donner le change, la petite famille s'enfuit en toute hâte du centre de recherche. Avec l'aide de Saw Gerrera, ils échappèrent de Coruscant et s'installèrent sur Lah'mu, une planète lointaine, un peu désolée mais tranquille.[1]

En fuiteModifier

Jyn given a kyber.png

Jyn recoit le cristal Kyber de sa mère.

Pendant les quatre années qui suivirent, Jyn vécut avec ses parents dans une ferme sur Lah'mu. Craignant d'être découverts par l'Empire, les Erso avaient prévu que Lyra et Jyn se cacheraient dans un abri souterrain caché sous un rocher, tandis que Galen prétendrait qu'elles étaient déjà mortes. Ce plan fut mis en œuvre lorsqu'Orson Krennic, accompagné d'un contingent de Death Troopers, débarqua un beau jour chez eux. Après avoir contacté Saw Gerrera, Galen fit ses adieux solennel à sa fille avant de partir à la rencontre de Krennic, tandis que Lyra s'enfuyait par derrière avec Jyn. En chemin, Lyra s'arrêta pour confier à Jyn le cristal Kyber qu'elle portait en guise de collier, et lui dit de rejoindre la cachette. Toutefois, Jyn décida de suivre sa mère et se cacha dans les hautes herbes. Depuis sa position, elle vit sa mère rejoindre le groupe et braquer un blaster sur Krennic. Ce dernier ordonna à ses hommes de l'abattre mais Lyra parvint à tirer sur Krennic avant d'être tuée. Après ce sinistre événement, Jyn courut rejoindre sa cachette pendant que Krennic embarquait son père et ordonnait à ses troupes de partir à la recherche de la petite fille.[2]

Après avoir passé quelques temps dans son bunker souterrain, Jyn entendit des pas s'approcher. Quand la trappe s'ouvrir, elle aperçut Saw Gerrera qui l'invita à la rejoindre.[2] Pendant les huit années qui suivirent ce jour, Jyn rejoignit les forces rebelles d'Onderon sous les ordres de Gerrera. Si Jyn devint l'une des meilleures combattantes, Gerrera l'abandonna quand elle eut seize ans. En effet, il estimait que les origines de la jeune femme pourraient compromettre sa cause. Jyn, livrée à elle-même, se concentra sur sa propre survie et utilisa de nombreux pseudonymes pour cacher sa véritable identité. Elle se fit appeler ainsi Tanith Ponta, Kestrel Dawn ou encore Liana Hallik.[3]

Sauvetage et capture par l'Alliance RebelleModifier

Sauvetage de Jyn Erso.png

Jyn est sauvée par les rebelles sur Wobani.

Près de deux décennies après que Palpatine se soit autoproclamé Empereur, Jyn Erso était incarcéré dans un camp de travail sur Wobani. Lors d'un déplacement terrestre, son transport fut attaqué par l'équipe d'extraction Bravo de l'Alliance Rebelle. Après avoir identifié Jyn, le sergent Ruescott Melshi la libéra de ses chaînes. Lorsque le prisonnier voisin lui demanda de le libérer également, Jyn profita de l'occasion pour frapper le rebelle et s'enfuir. Elle affronta un second rebelle en rejoignant la porte avant d'attraper une pelle et de l'utiliser contre le sergent et un troisième membre de l'équipe rebelle. Se précipitant à travers la sortie, Jyn fut saisie avec force par K-2SO, un ancien droïde de sécurité de série KX de l'Empire, qui l'a jeta au sol et lui demanda de ne pas résister l'informant qu'elle était sauvée.[2]

Après avoir été amenée dans la base secrète de l'Alliance Rebelle sur la lune de Yavin IV, Jyn fut remise au général Davits Draven et à la fondatrice de l'Alliance, Mon Mothma. Après avoir fait un rapide état des lieux du casier judiciaire de Jyn, Draven présenta le capitaine Cassian Andor, un agent des services de renseignements rebelles, qui demanda à la jeune femme à quand remontait son dernier contact avec son père et Saw Gerrera. Confuse et irrité par la situation, Jyn se contenta de répondre vaguement aux questions avant de demander une explication. Le trio révéla qu'un déserteur Impérial prétendait avoir été chargé par Galen Erso de transmettre des informations à l'Alliance concernant une super-arme développée par l'Empire. En raison de son lien avec Gerrera, Draven et Mothma lui demandèrent de le rencontrer sur Jedha, une lune sacrée aux yeux des nombreux disciples de la Force se trouvant sous occupation Impériale. Sa mission était de récupérer le message dans l'espoir de pouvoir localiser et organiser l'extraction du scientifique. Toutefois, Jyn ignorait qu'Andor avait été chargé d'assassiner Galen Erso, solution plus sûre aux yeux de l'Alliance.[2]

Se préparant à partir à bord d'un chasseur / véhicule de soutien U-Wing UT-60D avec Andor et K-2SO, le droïde porta à l'attention du capitaine rebelle que Jyn s'était procurée un blaster. Peu disposé à prendre de risque, Andor ordonna à la jeune femme de lui remettre l'arme. Jyn refusa arguant que la confiance devait aller dans les deux sens.[2]

Mission sur JedhaModifier

Jyn firing.png

Jyn tirant sur des stormtroopers.

A leur arrivée sur Jehda, Jyn et Andor convinrent que K-2SO resterait à bord du vaisseau afin qu'ils puissent se déplacer dans les rues de la ville sainte avec plus de discrétion. Quelques temps après avoir pénétré dans les murs de la ville, Jyn fit la connaissance de Chirrut Îmwe, un humain aveugle qui l'appela. Îmwe lui parla des Gardiens des Whills, de leur grand Temple et de la raison de la présence Impériale : les cristaux Kyber présents sur ce monde. La conversation fut interrompue quand Andor rappela Jyn à l'ordre et lui demanda de rester concentrer sur leur mission. Ils poursuivirent leur progression dans les artères de la cité jusqu'à déboucher dans une place où un char d'assaut Impérial escorté par plusieurs Stormtroopers transportait des containers de cristaux Kyber. Du coin de l'oeil, Jyn repéra plusieurs personnages armés aux sommets des bâtiments environnants. Les forces Impériales subirent rapidement une attaque venant de toute part. Alors qu'elle était à couvert, Jyn aperçut une enfant perdue au milieu du combat. Jyn courut récupérer la jeune fille avant de la remettre à sa mère. Elle se retrouva ensuite encerclée et dut s'abriter derrière le tank. Andor ayant repéré un rebelle qui s’apprêtait à lancer une grenade lui tira dessus le faisant chuter au milieu des insurgés où la grenade explosa. Jyn profita de cette distraction pour sortir de sa cachette. Les rebelles neutralisèrent les derniers Impériaux et s'emparèrent de la cargaison du char. Alors que Jyn et Andor tentaient de s'éloigner de la place, un groupe de Stormtroopers les rattrapa. Jyn déplia un bâton et frappa plusieurs soldats Impériaux. A l'aide d'un fusil blaster E-11, elle fit feu sur deux soldats qui venaient de pénétrer dans la ruelle avant de tirer sur un droïde de sécurité de série KX. Alors qu'elle se demanda si elle venait juste de tuer K-2SO, le droïde s'écroula révélant le vrai K2 qui se tenait derrière. En marchant vers l'un des Stormtroopers qui reprenait conscience, K-2SO attrapa une grenade au vol et la jeta en arrière dans un groupe de soldats qui devaient de débouler dans la ruelle tout en reprochant à Andor sa décision de le laisser sur le vaisseau.[2]

En déboulant sur une place, le trio se retrouva face à une autre patrouille Impériale. Un des Stormtroopers ordonna à K-2SO de lui dire où il emmenait ces "prisonniers". Trouvant la réponse de ce dernier peu convaincante, les soldats annoncèrent au droïde qu'ils prenaient le relais et qu'il allait devoir subit un diagnostic. Avant que les deux rebelles ne soient embarqués, le moine aveugle rencontré un peu plus tôt par Jyn s'approcha du groupe. Malgré l'ordre de circuler, Îmwe continua sa progression. Lorsqu'il fut suffisamment proche, il utilisa ses mains et son bâton de marche pour affronter les soldats Impériaux. Se servant de certains d'entre eux comme d'une couverture pour éviter les tirs de blaster, Îmwe parvint à se débarrasser de la patrouille complète. Toutefois, un autre groupe déboula dans la place mais ils furent tous soudainement tué par Baze Malbus, un ami d'Îmwe armé d'un canon à répétition lourd. A la fin du combat, plusieurs rebelles de Saw Gerrera les capturèrent et Jyn exigea d'être amené devant leur chef en leur dévoilant son identité.[2]

Amenés à pied jusqu'à la base cachée de Gerrera non loin de la ville sainte, Andor, Îmwe et Malbus furent enfermés dans une cellule adjacente à celle où se trouvait le déserteur Impérial. Jyn, quant à elle, fut amenée jusqu'à Saw comme elle l'avait exigé. Le rebelle remarqua la colère plus qu'évidente de la jeune femme et lui demanda s'ils étaient encore amis. Jyn lui reprocha de l'avoir abandonné et Saw se justifia en lui expliquant que ses origines avaient commencé à la mettre en danger au sein de son groupe. Gerrera commença à ensuite paniquer et à envisager que Jyn ne soit un agent Impérial chargée de l'assassiner. La jeune femme lui expliqua la tâche que lui avait confié l'Alliance Rebelle. Peu ravi d'apprendre au passage que Jyn se désintéressait de la cause rebelle, il activa la projection du message holographique de Galen en espérant provoquer un déclic chez elle. La projection holographique de Galen révéla qu'il avait accepté d'aider à développer une super-arme pour l'Empire nommée l'Étoile de la Mort, afin de pouvoir y placer volontairement une faille dans sa conception. Galen s'adressa directement à sa fille faisant éclater cette dernière en sanglot. Il lui demanda de transmettre cette information à l'Alliance et voler les plans de la station. Alors que le message arrivait à sa fin, le bâtiment commença à trembler et Andor, qui s'était échapper avec Îmwe, Malbus et l'ancien pilote Impérial Bodhi Rook, courut vers elle et lui dit qu'ils devaient s'enfuir. Retrouvant son sang-froid, Jyn demanda à Gerrera de les suivre mais il refusa en disant qu'il était las de s'enfuir. Alors que le groupe s'échappait vers l'immense mur de débris créé par le tir d'essai de l'Étoile de Mort sur Jedha City, K-2SO débarqua avec le U-Wing leur permettant de monter à bord avant de sauter dans l'hyperespace.[2]

Tandis qu'ils étaient dans l'hyperespace, Andor reçut une transmission de l'Alliance l'informant que l'ordre d'assassinat était maintenu. Bodhi les ayant informés que Galen se trouvait actuellement sur la planète Eadu, Jyn révéla le contenu du message de son père. Toutefois, lorsqu'Andor lui demanda des preuves, la jeune femme lui apprit que les événements s'étaient enchaînés avec trop de rapidité pour qu'elle ne puisse récupérer le message. Andor interrogea le reste du groupe pour savoir si l'un deux avaient pu le visionner et ne vit que des têtes faire signe que non provoquant la colère de Jyn qui leur reprocha de ne pas la croire.[2]

Escarmouche sur EaduModifier

Jyn Erso on Eadu.png

Jyn sous la pluie torrentielle d'Eau.

En pénétrant dans l'atmosphère orageuse d'Eadu, K-2SO et Andor luttèrent pour manœuvrer le vaisseau à travers le paysage de la planète en écoutant les consignes plus qu'approximatives de Bodhi Rook. Lorsqu'ils s'approchèrent du dépôt Impérial, le moteur droit du U-Wing butta contre une des falaises, provoquant la chute du vaisseau, sans toutefois occasionner la moindre égratignure à ses occupants. Andor partit officiellement en reconnaissance en compagnie du déserteur Impérial – bien qu'il comptât en réalité assassiner Galen Erso. Suite à une remarque de Îmwe sur l'aura de l'espion rebelle, Jyn se hâta de suivre le chemin emprunté par ses deux compagnons un peu plus tôt. En arrivant au bord d'une falaise qu'Andor et Rook avaient longé, Jyn remarqua une échelle permettant de rejoindre le complexe Impérial. Comprenant que son père s'y trouverait sûrement, la jeune femme se dirigea vers cette dernière. Alors qu'elle était non loin du sommet, la navette du directeur Orson Krennic se posa au bout de la plate-forme. Quand elle atteignit le sommet, Jyn agrippa un stormtrooper et le fit basculer dans le vide avant de ramasser son fusil blaser E-11. Avant qu'elle ne puisse faire quoi que se soit, la plate-forme fut attaquée par plusieurs X-Wings de l'Alliance Rebelle envoyés suite à la disparition présumée du groupe. L'attaque tua la plupart des agents Impériaux présents et alors que Krennic ordonnait que Galen soit emmenés à bord de sa navette, le scientifique fut touché par l'explosion d'une torpille à protons larguée par un Y-Wing. Jyn, sonnée par la déflagration, était encore à terre quand Krennic fut relevé par ses hommes et conduit à bord de sa navette. Lorsque le vaisseau décolla, le souffle des moteurs propulsa en arrière la jeune femme qui venait tout juste de se redresser sur ses jambes. Elle réussit à se raccrocher à la plate-forme juste avant de basculer dans le vide. Après avoir réussi à se hisser, Jyn courut rejoindre son père. Dans un bref échange, elle réussit à lui dire qu'elle avait eu son message et avant qu'il ne puisse dire tout ce qu'il aurait voulu, Galen mourut dans ses bras. Andor qui avait repéré Jyn pendant son ascension dans la lunette de son fusil A280-CFE, rejoignit la jeune femme à ce moment-là et lui dit qu'ils devaient s'enfuir. Lorsqu'ils parvinrent à rejoindre Îmwe et Malbus, les rebelles se retrouvèrent cernés par une escouade de Stormtroopers. Toutefois, une navette cargo de classe Zeta, volée et pilotée par Rook et K-2SO, arriva et fit feu sur les soldats Impériaux. Lorsque tous les rebelles furent montés à bord, la navette décolla et se dirigea vers Yavin IV. Tandis que la vaisseau se trouvait dans l'hyperespace, Jyn se confronta à Andor ayant réalisé que ce dernier avait reçu l'ordre d'assassiner son père. Andor se fâcha et lui fit remarquer que tout le monde n'avait pas eu le luxe de cette dernière en choisissant quand s'impliquer dans la lutte contre l'Empire.[2]

Retour sur YavinModifier

De retour à la base rebelle de Yavin, une réunion du Conseil de l'Alliance fut organisée afin de débattre de la manière dont la Rébellion devrait réagir face à l'Étoile de la Mort. Plusieurs membres du Haut-commandement convinrent que l'Alliance serait incapable de voler les plans de la station spatiale et que la parole d'une "criminelle" n'était pas suffisante pour prendre un tel risque. Jyn intervint en leur rappelant qu'ils faisaient face à un choix et que s'ils ne contestaient pas la suprématie d'une entité aussi malfaisante, ils condamnaient la galaxie à l'oppression. Si son discours permit d'influencer plusieurs membres du conseil, il échoua à obtenir l'unanimité de ce dernier – condition sine qua non pour se lancer dans une telle entreprise. Lorsque Mon Mothma lui exposa la triste vérité, Jyn quitta la salle désemparée.[2]

Dans un des hangars du Grand Temple, Andor rejoignit Jyn avec un groupe composé de membres des Forces Spéciales et de Marines. D'accord sur le fait qu'ils ne pouvaient rester sans rien faire, Andor offrit ses services en lui expliquant qu'il ne supporterait de pas de vivre avec les actions qu'ils avaient commis au nom de la Rébellion s'il n'allait pas au bout de la lutte. Îmwe et Malbus se joignirent au groupe. Lorsque le groupe se dispersa pour se préparer, K-2SO annonça également à Jyn qu'il se battrait à ses côtés mais uniquement parce qu'Andor lui en avait donné l'ordre.[2]

En embarquant dans la navette Impériale qu'ils avaient dérobé sur Eadu, le groupe se prépara au décollage. Toutefois, ils furent contactés par un membre de l'Alliance qui leur annonça qu'ils n'étaient pas autorisés à quitter la base avant de leur demander leur indicatif de vol. Essayant désespérément d'en trouver un, Bodhi Rook balbutia "Rogue One" et avant que l'opérateur ne puisse répondre, Rook fit décoller le vaisseau dans la direction de Scarif, planète où se trouvait les plans de l'Étoile de la Mort.[2]

ScarifModifier

Loupe.png Article détaillé : Bataille de Scarif.
Scarif infiltration.png

Jyn, Andor et K-2SO infiltrent le complexe Impérial de Scarif.

Quand la navette sortit de l'hyperespace, Scarif apparut ainsi que son bouclier déflecteur planétaire. Bodhi Rook pilota le vaisseau vers le portail-bouclier – unique point d'entrée pour rejoindre la surface de la planète – et notifia le poste de contrôle qu'il souhaitait atterrir. K-2SO transmit les codes de sécurité de la navette à l'officier Impérial. Pendant les quelques instants où l'escouade attendit la réponse, Jyn prit son cristal Kyber dans sa main. Lorsque l'officier impérial reprit contact, ce fut pour leur autoriser l'accès. Alors que tout le monde exprimait son soulagement dans le cockpit du vaisseau, Jyn rejoignit le reste de la section pour les informer.[2]

Une fois la navette posée sur la plate-forme d'atterrissage 9, une équipe d'inspection composée de deux stormtroopers, d'un officier et d'un technicien, monta à bord. Ils furent conduits dans le compartiment inférieur du vaisseau pour vérifier le manifeste de vol et furent capturés par les rebelles. Après avoir récupéré leurs vêtements, Jyn, Andor et K-2SO rejoignirent le complexe de sécurité Impérial tandis que les rebelles sortirent de la navette en toute discrétion en empruntant une trappe sous cette dernière. Pendant que le trio progressait à travers la Citadelle, les autres préparèrent une diversion en posant des explosifs sur différentes plate-formes d'atterrissage. Ayant trouvé un droïde de sécurité de Série KX, K-2SO put accéder à sa banque de données et récupérer une carte du complexe. Constatant le trop grand nombre de soldats sur leur itinéraire pour arriver jusqu'à la crypte des données où étaient stockées les informations de l'Empire, Andor ordonna à Melshi de lancer l'attaque afin d'attirer le maximum de troupes à l'extérieure.[2]

Citadel data vault.png

Jyn et Cassian à l'intérieur de la crypte des données.

Le trio se rendit jusqu'à la crypte des données sans rencontrer de résistance. K-2SO assomma le technicien en poste et prit le contrôle de son ordinateur. Après avoir ouvert la porte, le droïde les informa que la Flotte de l'Alliance avait engagé le combat avec les forces de l'Empire en orbite de Scarif et que le portail-bouclier avait été fermé. Jyn réalisa qu'ils étaient pris au piège. Toutefois, K-2SO leur suggéra d'envoyer les plans à l'Alliance par transmissions. Compte-tenu de la volumétrie des données, il serait nécessaire de faire disparaître le bouclier et de transmettre les plans en utilisant la parabole se trouvant au sommet de la tour de la Citadelle. Avant de pénétrer dans la crypte, Jyn remit son pistolet blaster à K-2SO. Le droïde lui confia que son comportement était continuellement inattendu. Alors que Jyn et Andor parcouraient la base de données à la recherche des plans, un groupe de Stormtroopers approcha de K-2SO et découvrit le corps du technicien. Tandis qu'il tentait – avec toute la conviction dont un droïde était capable – de leurrer les soldats, K-2SO ferma la porte d'accès à la crypte. Andor, inquiet, contacta la droïde forçant ce dernier à éliminer les soldats. Jyn continua de chercher dans les fichiers et s'arrêta lorsqu'elle tomba sur "Nébuleuse", le surnom que son père lui avait donné depuis sa naissance, réalisant que ce devait être les plans. Alors que K-2SO combattait les renforts Impériaux, il leur indiqua la position des plans dans la tour de données. Andor commença à utiliser le sélecteur de cartouche pour les récupérer. Cependant, avant qu'il ne puisse les extraire, K-2SO verrouilla l'accès à la crypte pour protéger ses compagnons provoquant l'extinction du système. Peu avant d'être mis hors service, le droïde implora Jyn et Andor d'escalader la tour des données. Jyn tira sur la verrière avant de sauter dans le vide et de s'agripper à la tour de données. Suivi de près par Andor, elle rejoignit la position des plans et retira la cartouche de données du rack de la section Ingénierie Structurelle. Alors qu'ils grimpaient pour rejoindre le sommet de la tour, une porte s'ouvrit dans le mur révélant Orson Krennic et deux Death Troopers. Andor couvrit Jyn, tuant les deux soldats avant qu'un tir de Krennic ne le fasse chuter et le laisse inconscient sur une plate-forme plusieurs mètres plus bas. Consciente qu'elle ne pourrait pas le sauver, Jyn continua son ascension jusqu'à atteindre une trappe à ouverture / fermeture à travers laquelle la jeune femme se faufila.[2]

En arrivant au sommet de la tour de la Citadelle, Jyn inséra la cartouche de données dans une console connectée à la grande parabole la surplombant. Toutefois, l'ordinateur l'avertit que la parabole était mal alignée. La jeune femme traversa une plateforme attenante pour rejoindre la console d'orientation qui lui permit d'aligner la parabole avec la Flotte Rebelle. Alors qu'elle retournait vers la parabole, un Agresseur TIE la prit pour cible et tira sur la plate-forme. Jyn perdant l'équilibre se rattrapa à la balustrade pour éviter une chute mortelle. De retour sur ses deux pieds, elle se dirigea à nouveau vers la console contrôlant la parabole mais Krennic s'interposa. Le directeur l'interrogea sur son identité, et la jeune femme lui révéla qu'elle était Jyn Erso, la fille de Galen et de Lyra, et qu'il avait perdu. Krennic lui fit remarquer que le portail-bouclier était encore en place et que la seule chose qu'il perdait était son temps. Avant qu'il ne puisse éliminer Jyn, Andor rejoignit la plate-forme et tira sur Krennic le laissant inconscient. Jyn courut jusqu'à la console et lança la transmission des plans vers le vaisseau Rebelle Profundity. Elle soutint ensuite Andor qui l'empêcha de libérer sa colère sur Krennic. Ils quittèrent la Citadelle sans savoir que Îmwe, Malbus, Bodhi et tous les autres étaient déjà morts.[2]

MortModifier

En sortant du turbo-élévateur sur la place, Jyn et Andor virent au loin que l'Étoile de la Mort avait utilisé son super-laser sur Scarif à plusieurs kilomètres de leur position. Quand l'onde de choc brûlante les engloutit, Jyn et Andor se serrèrent dans leurs bras[2] avant de ne faire qu'un avec la Force.[4]

HéritageModifier

Exds.png

L'Étoile Noire est détruite au cours de la bataille de Yavin.

La détermination et la bravoure de Jyn l'amenèrent à devenir l'une des figures importantes de la Guerre Civile Galactique. Ses actions permirent à l'Alliance Rebelle d'exploiter la faiblesse de l'Étoile de la Mort avec l'aide de Luke Skywalker rendant ainsi possible la défaite de l'Empire lors de la Bataille de Jakku près de cinq ans plus tard.[4]

Rétrospectivement, le choix de Jyn de se rendre sur Scarif pour voler les plans de la station de combat Impériale reflétait l'intention de cette dernière de devenir un martyr. Cette attitude fut fortement désapprouvée par Mon Mothma. Dans ses écrits évoquant ses brèves rencontres avec la jeune femme, Mothma estima que Jyn avait voulu mettre ses meilleures et ses pires qualités au service d'une cause qu'elle trouvait digne. Tout en admettant qu'elle n'était pas certaine de ce qu'il s'était passé sur Scarif, la chancelière de l'Alliance Rebelle admit que Jyn aurait certainement eut une vie extraordinaire si elle avait vécu.[4]

Traits et personnalitéModifier

Jyn Erso 2.png

Jyn Erso.

Mesurant près de 1,60 mètres,[3] Jyn Erso était une humaine avec des cheveux bruns courts, les yeux verts et la peau claire.[2] Dès sa plus tendre enfance, Jyn commença à développer une attitude rebelle,[1] mais ses parents s'assurèrent pour lui inculquer la distinction entre le bien et le mal lors de leur vie reculée sur Lah'mu. Pendant les années qu'elle passa en compagnie des Partisans, Jyn développa un lien émotionnel très fort avec les insurgés. Après avoir été abandonné à l'âge de seize ans, elle fut obligée de s'adapter et développa ses capacités à ses battre ainsi qu'une connaissance aiguisée de la pègre galactique.[3] Si Jyn ne se souciait pas vraiment de la cause rebelle, un message holographique de son père lui permit de réaliser combien il était important que l'Empire soit annihilé et se sacrifia pour y parvenir.[2]

Suite à sa vie avec Saw Gerrera et après avoir été abandonné par ce dernier, Jyn adopta une attitude calme et froide lors de ses interactions avec autrui. Toutefois, la douleur qu'elle ressentit et exprima en voyant le message holographique de son père parvint à briser sa carapace la faisant tomber à genou et monter les larmes aux yeux. De plus, elle était méfiante et agressive, repoussant ainsi l'escouade rebelle qui vint la libérer sur Wobani et gardant une certaine distance avec ses compagnons jusqu'à la bataille de Scarif. Malgré ce comportement, elle était capable de se montrer altruiste et attentionnée sauvant un enfant de la mort lors d'une escarmouche entre les soldats de l'Empire et les partisans sur Jedha.[2]

La relation de Jyn avec le Capitaine Cassian Andor fut compliquée dès les premiers instants étant donné qu'aucun des deux ne faisaient confiance. Après avoir appris que l'Alliance avait ordonné de tuer Galen, elle apprit l'histoire d'Andor et les deux deviendraient plus tard des alliés une fois qu'ils firent le choix de refuser la décision du Haut commandement Rebelle et de rejoindre Scarif.[2]

En coulissesModifier

Jyn Esro, incarnée par Felicity Jones, est un personnage créé et développé pour le film Rogue One: A Star Wars Story. La participation de Felicity Jones au film fut annoncé le 12 mars 2015 et qu'elle incarnerait un soldat rebelle à la convention Star Wars Celebration Anaheim. Ce sont les actrices Beau et Dolly Gadson qui prêtent leurs traits à Jyn enfant dans le films. La première intervient au début de l'intrigue lorsqu'Orson Krennic débarque sur Lah'mu et la seconde dans le court flashback sur Coruscant. En français, c'est l'actrice Chloé Berthier qui assure le doublage du personnage.

Son nom est phonétiquement proche de Jan Ors, un personnage de l'univers Légendes introduit dans le jeu-vidéo Dark Forces. Si Jyn et Jan jouèrent toutes les deux un rôle dans le vol des plans de l'Étoile Noire, c'est leur seul point commun. En effet, ces deux personnages ont des origines et des fins très différentes. Si Jyn mourut en martyr sur Scarif, Jan épousa le Jedi Kyle Katarn.

ApparitionsModifier

Apparition non-canoniqueModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard