FANDOM


Gial Ackbar était un vétéran Mon Calamari et un leader révolutionnaire durant la Guerre des Clones, la Guerre Civile Galactique et le conflit opposant la Résistance et le Premier Ordre. Au cours de ces soixante années de services, Ackbar était considéré comme un brillant tacticien.

BiographieModifier

La Guerre des ClonesModifier

Gial Ackbar était capitaine de la Garde Mon Calamari durant la Guerre des Clones et il participa à la bataille de Mon Cala au cours de laquelle il aida le Prince Lee-Char a devenir roi de Mon Cala et à repousser les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants.

Sous l'EmpireModifier

Après l'avènement de l'Empire Galactique, Ackbar devint le plus important commandant de l'Alliance Rebelle devenant un symbole du refus de l'oppression de non-humain perpétré par l'Empire. Sa présence encouragea Mon Cal, sa planète natale, à soutenir la Rébellion qui leur fournit des Croiseurs Calamarien.

L'évacuation de Yavin 4Modifier

Suite à la bataille de Yavin, l'Empire était désormais au courant que les Rebelles possédaient une base dans l'un des Temples Massassi de Yavin 4. Ackbar faisait partie des dirigeants Rebelles qui organisèrent le rassemblement de la flotte afin de permettre l'évacuation de la base.[7]

Peu de temps après la bataille de Yavin, les forces Rebelles bombardèrent les Chantiers navals de Kuat et une base d'approvisionnement sur Imdaar. Ackbar informa la princesse Leia Organa de ces attaques lors d'une réunion qui eut lieu suite à l'assaut de l'usine d'armement Alpha sur Cymoon 1.[8]

Quelques jours plus tard, la flotte reçut un appel de détresse de R2-D2, le droïde astromech de Luke Skywalker. Le droïde rapporta que Skywalker avait été capturé par Grakkus le Hutt, un puissant seigneur du crime de Nar Shaddaa. Jan Dodonna rencontra Mon Mothma et Ackbar pour échanger sur la situation et exprima en premier lieu sa confusion pour comprendre les raisons de la présence de Skywalker sur Nar Shaddaa. Ackbar proposa qu'ils portent secours au héros rebelle. Mon Mothma fit remarquer que l'Alliance pouvait difficilement se permettre d'agir ouvertement contre le cartel des Hutts et que personne ne serait suffisamment courageux pour se porter volontaire afin d'aller secourir Skywalker. La réunion fut interrompue par Chewbacca et Dodonna nota que le Wookiee et le droïde de protocole C-3PO semblait disposer à porter secours au jeune homme.[9] Par la suite, Chewbacca sauva Luke Skywalker avec l'aide de la Princesse Leia, de Han Solo et de Sana Starros - qui avaient appris la situation et s'étaient immédiatement rendus sur Nar Shaddaa.[10]

La bataille d'EndorModifier

Depuis son vaisseau de commandement, le Home One, Ackbar dirigea la flotte de l'Alliance Rebelle au cours de la bataille d'Endor. La Rébellion tomba dans un piège et se retrouva face à une puissante flotte défendant la seconde Étoile de la Mort et une station spatiale entièrement opérationnelle. Grace au commandement d'Ackbar, la Rébellion parvint à détruire le Super Destroyer Stellaire Executor, plusieurs Destroyers Stellaires et la seconde Étoile de la Mort. De même, l'Empereur Galactique Sheev Palpatine fut vaincu par Luke Skywalker, aidé de son père, Dark Vador, repenti.[6]

L'après EndorModifier

Malgré la défaite de l'Empire à Endor, certaines de ses factions continuèrent le combat et lancèrent l'Opération : Cendres, initié à titre posthume par l'Empereur Palpatine. Environ trois mois après la Bataille d'Endor, l'Alliance fut réorganisé en une Nouvelle République continuant de se défendre contre les attaques Impériales ; Ackbar devint alors le Grand Amiral de la flotte. Envoyé pour localiser les chaînes d'approvisionnement Impériales, le capitaine Wedge Antilles effectua des reconnaissances sur diverses planètes de la Bordure Extérieure dont la planète Akiva où il tomba par hasard sur une réunion Impériale ultra secrète. En apprenant la disparition d'Antilles, Ackbar détacha sur place deux A-Wings RZ-1 qui furent détruis puis l'Oculus qui ne parvint pas à confirmer la présence Impériale dans le système d'Akiva jusqu'à ce qu'un message du capitaine Antilles lui soit transmis. En réponse, il expédia une petite flotte qui partit combattre les forces Impériales et remporta la victoire. Un mois plus tard, Ackbar remis une médaille à Norra Wexley pour son implication dans le sauvetage d'Antilles.

Par la suite, il conduisit la Nouvelle République à la victoire sur l'Empire en remportant la bataille de Jakku. Quand la paix fut établit après la signature du Concordat Galactique, Ackbar se retira sur Mon Cala.

Le Conflit contre le Premier OrdreModifier

Trois décennies plus tard, la menace du Premier Ordre conduisit la Princesse Leia Organa à former la Résistance sans le soutien officielle de la Nouvelle République. Organa, générale de la Résistance, demanda à Ackbar de sortir de sa retraite pour l'aider dans la lutte. Le tacticien participa à la bataille qui permit la destruction de la base Starkiller, planète mobile et super-arme ayant détruit le système Hosnian.[3]

Il mena à bien l'évacuation de D'Qar en commandant le vaisseau amiral résistant, le Raddus. Lors de la course-poursuite menée par le Premier Ordre contre la flotte de la Résistance, des chasseurs TIE des Forces Spéciales firent feu à l'aide de torpilles et firent exploser la passerelle de commandement du Raddus, où se trouvaient tous les officiers supérieurs et le principal poste de pilotage. Ackbar et tous les officiers présents sauf un périrent : ce fut la fin d'un grand tacticien hors pair, ayant participé aux plus grandes batailles de l'histoire de la Galaxie, de la Guerre des Clones au conflit contre le Premier Ordre en passant par la Guerre Civile Galactique.[2]

En coulissesModifier

L'Amiral Ackbar fut introduit en 1983 dans le film Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi où il était joué par Tim Rose et doublé par Erik Bauersfeld. Tous deux reprirent leurs rôles pour Star Wars épisode VII : Le Réveil de la Force en 2015. Dans la série Star Wars: The Clone Wars, il était doublé par Artt Butler. Son prénom fut révélé en 2012 dans le livre de référence The Essential Guide to Warfare. Cette information fut rendue canon par le livre Star Wars : Tout ce que vous devez savoir.

En français, Ackbar fut doublé par Claude Joseph dans Le Retour du Jedi,[11] et Patrick Raynal dans Le Réveil de la Force.[12] Ce fut José Luccioni qui doubla Ackbar dans The Clone Wars.[13]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

GalerieModifier