Wikia

Wiki Star Wars

Anakin Skywalker

Redirigé depuis Dark Vador

5 871pages sur
ce wikia
Discussion0
Cet article parle d'un sujet considéré comme Canon.
Cet article couvre la version Canon de ce sujet.  Cliquer ici pour voir la version Légendes de ce sujet. 

Pour les articles homonymes d'"Anakin", voir "Anakin (homonymie)"

Anakin Skywalker est un Chevalier Jedi qui servit la République Galactique dans ses dernières années, et qui devint par la suite le Seigneur Sith Dark Vador, second commandant de l'Empire Galactique derrière son maître, Dark Sidious.

Fils de Shmi Skywalker, il fut l'époux secret de la sénatrice Padmé Amidala de Naboo et le père de Luke Skywalker et de Leia Organa.


BiographieModifier

Rencontre avec les JediModifier

Garçon esclave sur Tatooine, il ne rêve que d'une chose, parcourir les étoiles et les découvrir toutes à bord d'un vaisseau spatial. Très jeune, il est pilote de modules de course. Ce sont des véhicules extrêmement rapides qu'il est difficile de contrôler, sans perdre la vie. Il est également très bricoleur et fait figure de mécanicien pour Watto, son maître Toydarien.

Puis, un jour, alors qu'il a neuf ans, un étrange trio entre dans le magasin dans lequel il travaille. Il y a Qui-Gon Jinn, Jar Jar Binks, et bien entendu, Padmé Amidala, qui se masque alors sous le nom de Naberrie. Le trio est à la recherche d'un générateur Hyperdrive T-14. Qui-Gon s'affaire donc avec Watto pendant que Jar Jar fait des pitreries et que Padmé découvre Anakin.

Si ce trio est là, c'est qu'en fait ils sont coincés sur la planète car leur hyperpropulseur, qui leur permet de traverser l'espace en vitesse luminique, est complètement hors-service. Ils doivent donc en trouver un nouveau. Mais ils n'ont pas d'argent à proposer à Watto qui est le seul commerçant à posséder ce genre d'hyperpropulseur. Ils doivent donc parier sur la course de la Bounta. Mais que parier ? C'est là qu'Anakin sauve la situation. Il a personnellement construit, même si cela semble impossible pour son âge, un podracer extrêmement rapide. Celui-ci, qu'il pilotera lors de la course, sera l'objet du pari, après qu'Anakin l'ait donné à Qui-Gon. Le Maître Jedi parie donc contre Watto le bolide, et le vaisseau Naboo avec lequel ils sont arrivés là, en échange de l'hyperpropulseur et de Anakin. Il tente de parier aussi la mère d'Anakin, Shmi Skywalker, mais le Toydarien n'accepte pas.

Départ de TatooineModifier

Départ de Anakin.jpg

Anakin quitte sa mère.

Mais soit, Anakin emporte la course, et peut partir avec le Jedi loin de sa planète sablonneuse. En abandonnant, à son plus grand regret, sa mère. Arrivés sur Coruscant, Qui-Gon, qui est déjà le maître de Obi-Wan Kenobi, propose de prendre Anakin sous sa responsabilité au Conseil Jedi. Mais cela lui est refusé tant que l'embargo de la planète Naboo par la Fédération du Commerce est en vigueur, et surtout, tant que Obi-Wan est son padawan attitré. Anakin reste donc avec un avenir indécis, alors qu'il s'avère être l'un des plus grands élus de la Force.

Padmé Amidala, frustrée du Sénat Galactique, décide qu'il faut retourner sur Naboo pour faire cesser l'embargo commercial, par ses propres moyens. Qui-Gon et Obi-Wan sont chargés par le conseil de la suivre, et Anakin reste avec le Maître Jedi pour son plus grand plaisir. Arrivés sur Naboo, Anakin se réfugie dans un chasseur N-1 Naboo alors que la guerre fait rage autour de lui et que les deux Jedi affrontent Dark Maul. Par mégarde, il actionne le chasseur et s'envole en compagnie de R2-D2 vers la bataille spatiale qui fait rage. Là, avec beaucoup de chance, mais surtout de talent, il arrive a faire exploser de l'intérieur le vaisseau amiral de la Fédération du Commerce, désactivant du même coup tous les droïdes de combat qui, au sol, avaient vaincu la Grande Armée Gungan et arrêté l'escouade d'assaut de la reine Amidala à l'encontre de Nute Gunray, le Vice-Roi de la Fédération du Commerce. La victoire est donc à portée de blaster grâce à ce coup de maître qui annihile l'armée droïde. Cependant, il n'aura rien pu faire pour empêcher la mort du Jedi Qui-Gon face au Sith Dark Maul.

Obi-Wan cependant venge son maître et, prêt à suivre les dernières demandes de celui-ci, il entreprend d'éduquer Anakin, qui devient alors son padawan, tandis que lui-même vient juste d'être nommé chevalier Jedi après avoir vaincu le dangereux Sith.

Padawan de KenobiModifier

Dix ans après la mort de Qui-Gon, Anakin est devenu l'un des padawan les plus prometteurs de l'Ordre Jedi. Et il reçoit pour mission, avec son maître, Obi-Wan Kenobi, de protéger Padmé Amidala d'éventuelles menaces d'assassinats. Car visiblement, quelqu'un veut la tuer.

Quand Anakin la revoit, c'est le coup de foudre. Il se souvient encore de sa beauté qu'il avait rencontrée sur Tatooine, et maintenant, il en tombe amoureux.

Une chasseuse de primes s'attaque à Padmé, et après une course poursuite dans Coruscant en airspeeder, Anakin et son maître arrivent à la capturer. Mais un mystérieux autre chasseur de prime la tue d'une fléchette empoisonnée avant qu'elle n'avoue quoique ce soit, puis s'enfuit avec son réacteur dorsal. Obi-Wan fait des recherches sur l'origine de la fléchette tandis que Anakin est chargé de ramener Padmé sur Naboo et de la surveiller de près. Et une fois sur Naboo, tandis qu'Obi-Wan mène une enquête fastidieuse, qui le mènera dans la Bordure Extérieure, Anakin charme Padmé, qui malgré ses sentiments pour ce jeune Jedi, décide qu'il n'est pas bon d'entretenir une relation. Anakin en souffre, mais s'y plie. Puis, il voit sa mère mourir dans ses rêves, et décide d'aller sur Tatooine la retrouver pour la sauver de son destin visiblement funeste, Padmé l'accompagne.

Mais ils arrivent trop tard. Enlevée par une horde de Tuskens et battue à mort, Shmi Skywalker, rend l'âme dans les bras de son fils qui cède alors au côté obscur pour un court instant en massacrant tous les Tuskens. De retour dans les bras de Padmé, il pleure son erreur et culpabilise terriblement. Mais le temps n'est pas à l'inactivité, il reçoit un message urgent de son maître dans lequel ce dernier se fait visiblement capturer, il doit retransmettre ce message à Coruscant. Anakin décide d'abord de ne pas bouger de Tatooine, mais Padmé décide qu'il faut partir sur Géonosis à la rescousse de Obi-Wan. Anakin sourit et s'incline.

La Guerre des ClonesModifier

Le début de la guerreModifier

Arrivés sur Géonosis, Padmé et Anakin se font capturer. Et c'est sur le chariot qui les mène vers l'arène qui doit leur servir de cercueil qu'ils s'avouent enfin, et s'embrassent amoureusement. Dans l'arène, ils retrouvent Obi-Wan, déjà attaché à un pilier. Puis tandis qu'à trois, ils affrontent d'énormes bestioles : un Acklay, un Nexu et un Reek ; de nombreux Jedi dont Mace Windu, font irruption, pour les sauver mais aussi pour mettre à bas le nid Séparatiste qu'est devenu Géonosis. C'est alors qu'un combat sans merci contre une horde de droïdes se produit. Anakin protège Padmé et alors que tout espoir semble perdu, Yoda, le plus grand des Maître Jedi que l'Ordre Jedi ait connu, débarque accompagné d'une armée de soldats clones qui mettent vite en déroute les droïdes de combat et emporte la victoire sur Géonosis.

Duel sur Géonosis.jpg

Anakin contre Dooku.

Mais pour Anakin, la victoire n'est pas complète. Chargé avec son maître de poursuivre le Comte Dooku, le dirigeant du mouvement Séparatiste qui s'avère être un ancien Jedi, lui même padawan de Yoda et maître de Qui-Gon Jinn, Anakin ne peut supporter de laisser Padmé seule et faillit arrêter la course-poursuite pour elle. Cependant Obi-Wan le raisonne et ils continuent jusque dans un hangar secret. Anakin en rage se lance sur Dooku qui d'un éclair l'envoie valser, et soudain, il ne reste plus que Kenobi pour affronter l'un des meilleur duellistes de la galaxie, qui est devenu un Seigneur Sith : Dark Tyranus.

Obi-Wan est mis en déroute et alors que Dooku s'apprête à l'exécuter, Anakin saute et le sauve. Un nouveau duel s'ensuit, mais Dooku est bien trop expérimenté pour le jeune Jedi et le bat également en lui coupant un avant bras. Le duo de choc serait mort sans l'intervention de Maître Yoda, qui encore une fois, sauva la mise. Et donc, un troisième duel s'enchaîne. Lui que l'on croit vieux et faible est en fait l'une des plus grandes fine lame. Mais Tyranus s'en sort en menaçant de mort les deux jeunes Jedi par un lourd container. Yoda est donc contraint de retenir le lourd objet tandis que le comte s'enfuit à bord d'un voilier solaire.

Anakin aura survécu à son duel, mais il aura quand même perdu une main. Puis, alors que Obi-Wan rentre sur Coruscant, Anakin est chargé de raccompagner Padmé sur Naboo, et là, l'épouse en secret avec R2-D2 et C-3PO en tant que témoins. C'est alors que la Guerre des Clones commence.

Une nouvelle padawanModifier

Durant la guerre, Anakin reçu une apprentie nommé Ahsoka Tano. Ils se rencontrent pour la première fois sur Christophsis. Anakin n'est pas content d'avoir une padawan mais il commence à la respecter quand elle le sauve des droïdes.

Ils ont pour mission de ramener le fils de Jabba le Hutt. En parallèle de cette mission, les Sith complotent pour faire croire aux Hutts que les Jedi sont responsables de l'enlèvement. La sénatrice Padmé Amidala fait arrêter Ziro le Hutt, l'oncle de Jabba, à temps pour sauver Ahsoka et Anakin d'une condamnation à mort.

Anakin devient Dark VadorModifier

En 19 av.BY, Anakin et Obi-Wan se voient remettre la mission de délivrer le Chancelier Suprême des griffes du Général Grievous, dont le vaisseau amiral, la Main Invisible, tente de fuir Coruscant. Cette mission fut un succès puisque Anakin réussit à tuer le comte Dooku tout en libérant le chancelier, cet acte est un premier pas vers le côté obscur pour Anakin.

Par la suite, Palpatine charge Anakin de le représenter au Conseil Jedi, les Jedi ripostent en lui ordonnant d'espionner le Chancelier Suprême. De plus, le Conseil ne donne pas à Anakin le titre de Maître, en dépit de ses succès. Cet acte écœure Anakin qui se sent trahie par les Jedi. Il est aussi torturé par plusieurs cauchemars à répétition, comme ceux qui ont précédé la mort de sa mère. Cette fois, c'est son épouse Padmé Amidala qui est en danger.

Lors d'une représentation à l'Opéra Galactique, le chancelier Palpatine lui parle d'une ancienne légende Sith, qui décrit l'histoire de Dark Plagueis, capable de commander à la vie, à la mort : de l'éviter. Anakin s'intéresse irrémédiablement à ce savoir, qui permettrait de sauver Padmé. Ainsi, lorsque Palpatine se révèle être Dark Sidious en personne, Anakin, conscient de faire du mal mais torturé par la possible mort de sa femme, se remet à son enseignement. Après avoir condamné Mace Windu à sa mort et a le torturer d'une façon perverse, il est fait Seigneur Sith par son nouveau maître, et devient Dark Vador.

Pour prouver à son maître sa totale loyauté en sa nouvelle allégeance, il part au Temple Jedi pour tuer tous les Jedi et apprentis présents. Accompagné par des milliers de soldats clones, il tue Cin Drallig, Maître Jedi renommé, ainsi que tous les Jedi du Temple, aussi bien professeurs, qu'apprentis. La plupart des chevaliers Jedi valides étant loin de Coruscant, les jeunes Jedi ont vu leur formation interrompue. Même le plus adroit des maîtres du sabre laser ne peut résister à Anakin Skywalker et aux soldats clones de la 501e Légion. Aucun chevalier, aucun enfant ne survivra au carnage. Dark Sidious convainc son nouvel apprenti que le meurtre de ceux qu'il aime le rapprochera davantage des pouvoirs que confère le Côté Obscur de la Force. Les Jedi doivent périr les premiers - tous les Jedi.

Il part ensuite sur Mustafar, planète chaotique en permanence secouée par les éruptions volcaniques, où les dirigeants Séparatistes sont réunis. Il se charge de tous les éliminer, mettant fin à la Guerre des Clones, laissant place à la suprématie de l'Empire Galactique.

Anakin brûle.png

Anakin brûlé par les laves de Mustafar.

Toujours sur Mustafar, Dark Vador étrangle sa femme Padmé Amidala pensant la tuer, mais ne la tue pas, elle ne mourra plus tard parce qu'elle ne veut plus vivre, persuadé qu'elle était venue pour le tuer, accompagnée d'Obi-Wan Kenobi. S'ensuit un combat mythique entre lui et son ancien maître. Obi-Wan, qui cherchait à ramener son ancien ami du bon côté, perd tout espoir. Il finit par lui couper les deux jambes et un bras.
Loupe.png Article détaillé : Duel sur Mustafar.

Dark Vador, vaincu, est brûlé quasi-totalement par la lave, mais survit. Dark Sidious vient en secours et lui fait installer une combinaison de survie. Quand il reprend conscience sur la table du laboratoire de Sidious, il apprend que Padmé est morte. Le hurlement qu'il pousse détruit en partie le laboratoire et les médidroïdes. Il restera hanté pour le restant de ses jours par le fait d'avoir tué celle qu'il aimait plus que tout, rendant ainsi son passage du côté obscur inutile, c'est une source inépuisable de colère pour son maître. Vador brûle de haine envers lui mais il se rend compte qu'il est tout ce qu'il lui reste.

Sidious constate avec plaisir que sa rage est demeurée intacte : Dark Vador rêve de retrouver Obi-Wan et de le faire payer. Mais il n'est pourtant pas le parfait apprenti destiné à perpétuer l'héritage des Sith. Il ne pourra jamais employer la Foudre Sith ni y être insensible à cause de ses bras artificiels.

La Guerre Civile GalatiqueModifier

Début de la rébellionModifier

Très rapidement après son accession au pouvoir, Palpatine dut faire face à une rébellion de plus en plus hostile. Après une quinzaine d'années se forme le réseau rebelle. L'Empereur envoya alors Dark Vador sur Lothal pour neutraliser la cellule conduite par Kanan Jarrus et son padawan Ezra Bridger. En effet, ces deux Jedi représentent l'espoir plus que toute autre cellule, ce que Palpatine ne peut pas se permettre, de plus, ils avaient déjà tué l'Inquisiteur.

The Siege of Lothal.png

Duel contre Kanan.

Vador élabore un plan pour attirer de nouveau les rebelles sur Lothal, en se servant de Maketh Tua comme d'un pion, puis en la tuant dès qu'elle devint inutile. Les rebelles de retour sur la planète, il décréta un blocus strict. Quand ceux-ci voulurent fuir à bord d'une navette impériale, il affronta Kanan et Ezra , et les mit à mal, mais ceux-ci parvinrent à s'enfuir. Il changea alors de stratégie, et les força cette fois à fuir la planète, qu'ils n'osaient pas quitter, en faisant brûler Tarkin-ville. Les rebelles firent ce qu'il attendait d'eux et rejoignirent la flotte du réseau rebelle. Un mouchard était cependant posé sur la navette et Vador attaqua la flotte, tuant plusieurs membres de l'escadron Phoenix . Il sentit cependant la présence de son ancienne apprentie, Ahsoka Tano, avant que les rebelles ne fuient. Ils prévint son maître qui lui dit de rester patient et de dépêcher un autre Inquisiteur pour détruire les rebelles.

Traquant les rebellesModifier

Quelques années plus tard, après qu'il ait capturé la princesse Leia Organa en possession des plans secrets de la Première Étoile de la Mort, Vador tenta de faire parler la jeune espionne pour lui faire avouer le lieu de la base secrète de l'Alliance Rebelle. Pour des raisons qui lui apparaissaient comme inconnues à l'époque, le Seigneur Noir des Sith trouva en la princesse une résistance incroyable. Il était cependant loin de se douter qu'il faisait face à sa propre fille, adoptée par Bail Organa et élevée sur Alderaan. Face à son entêtement, le Grand Moff Tarkin, qui commandait la station spatiale impériale, menaça de faire exploser Alderaan. La princesse céda au chantage, mais donna de fausses informations aux Impériaux. Néanmoins, sans même attendre les résultats des investigations, Tarkin ordonna de détruire la pacifique planète.

Sauvetage de la Première Étoile de la Mort.png

Duel contre son ancien maître.

Lorsqu'un petit commando parvint juste après ces événements à s'infiltrer à bord de la Première Étoile de la Mort et à délivrer la princesse Leia, Vador ressentit une présence dans la Force qu'il n'avait pas ressentie depuis fort longtemps. Au détour d'un des nombreux couloirs de la station de combat, il fit face à son ancien mentor, Obi-Wan Kenobi. Trop âgé pour mener un tel affrontement, Kenobi se sacrifia pour laisser le temps à Luke Skywalker et à ses amis de s'enfuir ; Dark Vador vint facilement à bout de son pire ennemi et Obi-Wan ne fit plus qu'un avec la Force.

La bataille de YavinModifier

Utilisant les plans dérobés à l'Empire Galactique, les rebelles parvinrent à déceler une faille dans l'Étoile de la Mort. Quand la gigantesque station spatiale entra dans le système Yavin et repéra la base rebelle sur Yavin IV, les pilotes de l'Alliance Rebelle n'eurent d'autre choix que d'affronter l'Empire. Le rapport de force était ridicule : une trentaine de chasseurs stellaires légers contre la plus puissante station de combat jamais construite dans l'Histoire. Curieusement, c'est peut-être ce déséquilibre qui joua en faveur de l'Alliance : les officiers impériaux, étaient trop sûrs de leur avantage et seule une poignée de chasseurs TIE fut envoyée pour neutraliser les chasseurs X-Wings et Y-Wings de l'Alliance Rebelle.
TIE Étoile de la Mort.png

Vador poursuit les rebelles.

Mais quand il s'avéra que plusieurs chasseurs rebelles quittaient la formation principale pour s'engager dans une tranchée de la station, avec pour objectif un puits d'aération vulnérable, Dark Vador ressentit une menace dans la Force : il décida alors de prendre les commandes de son TIE x1 avancé personnel, accompagné de ses deux ailiers. Dans l'espace, le Seigneur Sith élimina les rebelles les uns après les autres, pour se retrouver finalement en lutte avec Luke Skywalker. A ce moment, il ignorait qu'il poursuivait son propre fils. Seule l'intervention inopinée de Han Solo, qui détruisit l'un des ailiers de Vador, empêcha ce dernier de presser la gâchette et de tuer le jeune rebelle. Son vaisseau endommagé par l'impact de son second ailier qui vint le percuter sous le coup de la surprise, le Seigneur Noir mit quelques secondes à reprendre le contrôle de son appareil parti en vrille. Un temps que mit à profit Luke Skywalker, qui tira ses torpilles dans l'objectif. L'Étoile de la Mort et son commandant, ainsi qu'un grand nombre de soldats, d'officiers et de vaisseaux disparurent dans l'explosion. Cette bataille marqua le tournant de la Guerre Civile Galactique.

Contre-attaque de l'Empire sur HothModifier

Trois années après la déroute que les Impériaux avaient subi à Yavin IV, l'Empereur était plus que jamais décidé à venir à bout de la rébellion. Il ordonna une fois de plus à Vador de faire le maximum pour retrouver la trace de la nouvelle base rebelle et d'en exterminer tous les occupants. Toujours obnubilé par son fils, Vador n'en était pas moins conscient de ses devoirs envers Palpatine. Il ordonna que soient déployés des millions de droïdes sondes Vipère à travers la galaxie pour en explorer chaque système. C'est ainsi qu'il découvrit une présence non répertoriée sur la lointaine et glaciale planète Hoth. Bien que les signes de vie repérés pouvaient aussi bien appartenir à des colons ou des contrebandiers, le Seigneur Sith vit dans la Force qu'il s'agissait bien les rebelles, dont faisait partie son fils, qui s'y cachaient.

Une fois arrivé dans le système Hoth, Dark Vador et son Escadron de la Mort, composé de plusieurs destroyers stellaires et de son vaisseau amiral, le Super Star Destroyer Executor, entamèrent la bataille de Hoth. Vador n'était pas prêt à renouveler l'échec du blocus de Yavin, et il espérait bien mener une attaque-éclair pour s'emparer de la base rebelle. Malheureusement, ses plans furent contrecarrés par l'incompétent Amiral Kendal Ozzel qui, en ordonnant un retour en espace normal trop près de la planète, alerta les rebelles de la présence de la flotte impériale, qui déployèrent instantanément leur bouclier planétaire, empêchant ainsi tout bombardement.
Vador sur Hoth.jpg

Vador sur Hoth.

Pour cet ultime acte d'incompétence, Ozzel fut exécuté par Vador. Le capitaine Firmus Piett, qui commandait l'Executor, devint amiral en l'espace d'une seconde. Totalement surpassées par les forces impériales, les troupes de l'Alliance Rebelle tentèrent néanmoins une résistance courageuse à terre. Mais les puissants TB-TT du général Maximilian Veers maîtrisèrent le champ de bataille et enfoncèrent les lignes rebelles. Lorsque les Snowtroopers pénétrèrent dans la Base Echo, c'est le Seigneur Sith en personne qui dirigea ses hommes. Malheureusement pour lui, ses principales cibles, et notamment les occupants du Faucon Millenium, lui filèrent entre les doigts à la dernière minute.

La traque de son filsModifier

Après que les derniers vaisseaux rebelles en fuite se soient échappés ou aient été détruits par le blocus Impérial, Dark Vador reçut dans ses quartiers une communication personnelle de l'Empereur, qui lui annonça la venue d'un nouvel ennemi : le fils de Skywalker. Pour de multiples raisons, Dark Vador avait caché la découverte de Luke à son maître. Mis cette fois au pied du mur, il ne put qu'acquiescer lorsque Sidious lui donna l'ordre de le capturer et de le lui remettre afin qu'il devienne leur allié. A ce moment, Vador ne savait pas que son fils était parti sur Dagobah pour suivre l'enseignement de Yoda, qui vivait reclus depuis la Guerre des Clones. Il décida alors de retrouver les amis de son fils, Leia Organa et Han Solo, pour qu'ils lui servent d'appât. Il mandata pour cela des chasseurs de primes pour retrouver leur trace. Il ne fallut pas longtemps à Boba Fett pour découvrir la localisation des fugitifs, sur Bespin. Leia et ses amis y avaient en effet trouvé refuge, dans la Cité des Nuages administrée par un vieil ami de Solo, Lando Calrissian. Vador se rendit à son tour sur Bespin et captura facilement le petit groupe de rebelles. Au même moment, Luke, en plein entraînement sur Dagobah, perçut que Leia était en danger. Contre l'avis de Yoda, il décida de se rendre sur Bespin pour lui venir en aide, mais tomba dans le piège que lui avait tendu son père.

"Non. Je suis ton père."
―Dark Vador à Luke, Épisode V


Je suis ton père.png

Dark Vador révèle la vérité à Luke: il est son père.

Les deux combattants s'engagèrent dans un affrontement au sabre laser. Bien que moins expérimenté que Vador, Luke parvint à accomplir quelques prouesses. Mais face à la puissance du Côté Obscur, il se fit trancher la main droite. Vador lui révéla alors sa réelle identité. En lui révélant qu'il était son père, il lui proposa également de le rejoindre pour terminer sa formation. Ensemble, dit-il, ils pourraient renverser l'Empereur et régner sur la galaxie. Effondré par cette accablante information, Luke décida de se jeter dans le vide, peut-être poussé par une soudaine intuition. Vador assista à la chute, impuissant puis regagna son vaisseau. Mais Luke n'était pas mort, et le Faucon Millenium arriva à son secours. Lorsque ce dernier sauta dans l'hyperespace, Vador ressentit dans la Force la présence de son fils, mais ne put l'arrêter.

La fin de l'EmpireModifier

Loupe.png Article détaillé : Duel sur l'Etoile de la Mort.

HéritageModifier

Casque de Vador.jpg
Trente ans après sa mort et ses funérailles sur la lune Forestière d'Endor, Kylo Ren récupéra le casque brûlé et abîmé de Dark Vador pour le conserver. Dans la même période son ancien sabre laser changea aussi de propriétaire.

ApparitionsModifier

  • Saison 1
  • Saison 2

NotesModifier

  • Anakin est surnommé "Ani" par ses proches.
  • Dark Vador se dit Darth Vader en anglais, "Vader" signifiant "père" en néérlandais
  • Il porte une armure noire qui le maintient en vie depuis qu'il a été brûlé par les laves de Mustafar. Son trait caractéristique est sa respiration sonore, provoquée par la combinaison pour le maintenir en vie.


Maître Jedi Apprenti
Obi-Wan Kenobi Anakin Skywalker Ahsoka Tano


Maître Sith Apprenti
Dark Sidious Dark Vador Inquisitorius