Fandom

Wiki Star Wars

Dantooine

8 091pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Dantooine était une planète isolée, recouverte de prairies et de rivières, au cœur du secteur Raioballo, dans la Bordure Extérieure. Située à l'embouchure de la route hyperspatiale du nom de Flèche de Myto, Dantooine était relativement éloignée des voies hyperspatiales largement fréquentées. De ce fait, elle abritait une petite population divisée en colonies et autres communautés, principalement humaines. Etant majoritairement recouverte de décors naturels, la vie animale y était abondante, et incluait les Kinraths, les Grauls, et encore les Iriazs – des créatures potentiellement dangereuses. Relativement éloignée des routes commerciales galactiques, Dantooine était un monde quasiment vierge. Pourvue de deux lunes et d’un soleil, la planète était morcelée en quatre continents, et les colons profitèrent de cette abondance d’espace pour installer des colonies éloignées les unes des autres.

HistoireModifier

ColonisationModifier

Vers 30000 av.BY, la galaxie était dominée par une espèce mystérieuse et extrêmement puissante : les Rakatas. Fort d'une technologie supérieure, ils avaient fondés un Empire Rakata afin d'unir les différents mondes de la galaxie sous une même bannière. Parmi ces planètes figurait Dantooine, où les Rakatas édifièrent plusieurs structures tout autant mystérieuses. C'est d'ailleurs au cœur des ruines d'un temple Rakata qu'une des cartes stellaires menant à la fameuse Forge Stellaire fut cachée. Outre les héritages architecturaux, certains spécialistes pensaient que les autochtones, connus sous le nom de Dantari, étaient un peuple qui avait été transporté sur la planète par les Rakatas, afin de coloniser des territoires pour les générations futures.

Les Anciennes Guerres SithModifier

En 4000 av.BY éclatèrent les Anciennes Guerres Sith. À l'époque, Dantooine était déjà en phase de colonisation massive, sur ordre de la République Galactique. Etant déjà aux prises avec la menace Sith, toutes les forces armées de la République étaient engagés dans le conflit, ce qui laissait Dantooine sous la seule protection de l'Ordre Jedi qui avait érigé une enclave Jedi secrète dans les murs d'anciennes ruines abandonnées. Malheureusement, c'est cette académie Jedi secrète qui vit naître quelques uns des pires ennemis de la République, et aussi de l'Ordre Jedi : les seigneurs Sith Exar Kun, Revan, et Malak.

La Guerre Civile des JediModifier

Après la conclusion des Guerres Mandaloriennes, un autre conflit naquit : la Guerre Civile des Jedi. À l'époque, Dantooine reçut la visite d'un personnage hors du commun. Il s'agissait du Seigneur Noir des Sith Revan. Seulement, à ce moment, Revan n'avait aucune idée de son passé, et cherchait une raison d'être. Il finit par la trouver à l'Enclave Jedi. Malheureusement, la présence d'un individu si potentiellement dangereux pour les deux camps ne pouvait manquer d'attirer l'attention du nouveau Seigneur Noir des Sith, Malak. Malak, qui souhaitait écraser tous ceux qui pouvaient menacer son statut de Seigneur Noir des Sith, décida de s'attaquer à la planète. Bien que la planète ne représentait aucun intérêt d'un point de vue technologique, elle abritait l'un des berceaux de l'Ordre Jedi, et ainsi, Dark Malak n'hésita pas à faire bombarder la surface de la planète afin d’y éradiquer toute trace des Jedi. L'opération fut un succès, et les Jedi ne furent pas les seules victimes. Certaines colonies voisines furent détruites. Les activités commerciales et agricoles se détériorèrent, et les échanges financiers avec la République se firent plus rares. La guerre ravageait la galaxie, et même Dantooine n'y échappait pas.

Une reconstruction difficileModifier

Après la fin de la Guerre Civile Jedi, l'administratrice de l'agriculture Terena Adare prit la décision de raviver les activités à la surface de la planète. Ainsi fut crée un gouvernement autonome, Khoonda, à la tête duquel fut placée Adare. Il fallait tout reconstruire, et accueillir de nouveaux colons. Cependant, le déficit monétaire, et le manque d'application de la loi par une force militaire, faisaient obstacle au projet. Les colons ne disposaient pas d'assez de fonds pour reconstruire et réinvestir, et la milice n'était pas suffisamment nombreuse pour contrer les raids des mercenaires et autres pilleurs – généralement vétérans de la guerre - qui usaient de la force pour s'emparer de ce qu'ils désiraient prendre, y compris piller les ruines de l'Enclave. Mais les colons étaient également victimes des attaques de Kinraths et de chiens Kaths, des animaux dangereux et parfois mortels.

La reconstruction semblait largement compromise, jusqu'à un Jedi fasse son arrivée. En 3951 av.BY, Khoonda reçut la visite d'un vaisseau immatriculé sous le nom d'Ebon Hawk, un cargo de classe Dynamic très connu des contrebandiers et autre hors-la-loi. Son actuel propriétaire était un Jedi, connu sous le nom de Meetra Surik, qui avait perdu la mémoire, et qui cherchait à détruire la menace du Triumvirat Sith. Grâce aux efforts de l'Exilé, les colons virent leur quotidien s'améliorer. À l'origine venu pour calmer les choses sur Dantooine, l'Exilé finit par provoquer la Première bataille de Dantooine, qui vit tout de même la défaite des mercenaires d'Azkul . Malgré le sang versé, la population de Dantooine fut reconnaissante envers l'Exilé et ses compagnons, car désormais, la reconstruction et l'expansion étaient possibles. Après cela, l'Enclave fut ravivée grâce au retour des derniers Maîtres du Conseil Jedi encore en vie – Maître Vrook Lamar, Maître Kavar, et Maître Zez-Kai Ell. Les trois Maîtres espéraient rebâtir l'Enclave, mais une femme mystérieuse, qui prétendait être un ancien Maître Jedi, fit son arrivée et détruisit cet espoir, révélant ainsi sa vraie nature. Il s'agissait de Dark Kreia. Mais la Seigneur Sith, ainsi que son Triumvirat Sith, finirent par être détruits par l'Exilé, au cœur de la planète en ruines Malachor V. La guerre était finie.

La Guerre des ClonesModifier

Trois millénaires plus tard, alors que la galaxie était ravagée par la Guerre des Clones, et que l'Ordre Jedi tentait tant bien que mal de mettre un terme au conflit, tout en sauvant son héritage, Dantooine fut le théâtre d'un nouvel affrontement. À l'époque, la Confédération des Systèmes Indépendants choisit les étendues désertiques de Dantooine afin de lancer une attaque contre les vaisseaux d'assaut de la République formant un blocus autour du quartier général du Clan Bancaire Intergalactique. Mais l'Ordre Jedi eut vent de l'opération et décida d'envoyer le Maître Jedi Mace Windu et ses forces armées pour contrer l'avancée Séparatiste. Disposant d'une force de frappe largement inférieure en nombre aux forces Séparatistes, Mace Windu parvint cependant à défaire les armées de super droïdes de combat B2, ainsi que les gigantesques tanks sismiques. Les pertes furent extrêmement lourdes du côté des soldats clones, mais les Séparatistes présents sur Dantooine étaient vaincus. Cette bataille vint embellir la légende du Maître Jedi Mace Windu, qui était parvenu à détruire une grande partie des forces droïdes B2 sans même dégainer son sabre laser. Dantooine était de nouveau libre.

La Guerre Civile GalactiqueModifier

Ce n'est que plus tard, en pleine Guerre Civile Galactique, que Dantooine fut de nouveau le théâtre d'événements importants. À l'époque, l'Alliance Rebelle, qui était à la recherche d'une planète retirée pour établir une base secrète, choisit Dantooine. Son éloignement et sa population limitée en faisaient un lieu suffisamment discret. Pour des raisons évidentes, les leaders rebelles choisirent les ruines de l'ancienne Enclave Jedi pour bâtir leur quartier général, ainsi qu'une base de lancement.

Cependant, en 2 av.BY, une balise de repérage Impériale fut découverte dans les murs de la base, et sans grande surprise, l'ordre fut donné d'évacuer la planète, ainsi que toutes les structures permanentes et les véhicules. Quelques temps après, la nouvelle base des rebelles fut relocalisée sur Yavin IV. Mais les Impériaux se rendirent tout de même sur Dantooine afin de fouiller les lieux, car la Princesse Leia Organa, qui avait été capturée puis interrogée par le Grand Moff Tarkin, leur avait donné une fausse piste afin de les éloigner des rebelles. Ce n'était qu'une question de temps avant que Tarkin ne découvre la supercherie. Et afin de punir l'affront de la Princesse, Il ordonna qu'on détruise la planète Aldérande, grâce à sa nouvelle arme : la Première Étoile de la Mort. Sur Dantooine, les impériaux ne trouvèrent aucune trace d'activité rebelle. En revanche, ils découvrirent un laboratoire de clonage, abandonné depuis l'Attaque sur Dantooine en 3956 av.BY qui avait vu la destruction de l'Enclave Jedi. Une trouvaille que l'Empire Galactique comptait bien s'approprier.

En 4 ap.BY, la bataille d'Endor vit la destruction de la Seconde Étoile de la Mort, la mort de Dark Sidious , et la défaite de l'Empire Galactique. L'Alliance avait vaincue, et ainsi naquit la Nouvelle République. Dantooine était de nouveau sous la protection de la République. Malheureusement, Sidious ressuscita sous la forme d'un clone de Palpatine. L'ordre fut troublé à nouveau, alors que Sidious rassemblait ce qui restait de son ancienne organisation. Afin de protéger certaines de ses populations, et sur demande du Maître Luke Skywalker, la Nouvelle République fit de Dantooine une terre d'émigration, en y amenant des réfugiés Eol Sha. Cependant, les réfugiés ne parvinrent jamais à rejoindre les autochtones, car les Impériaux envoyèrent une division de blindés afin de les massacrer. En 25 ap.BY, la galaxie entière fut attaquée par un ennemi inconnu et extrêmement puissant : les Yuuzhan Vongs. Même les Jedi furent dépassés par cet opposant quasiment invisible dans la Force. Face à l'invasion Yuuzhan Vong, le gouvernement de la Nouvelle République dispersa ses forces aux quatre coins de la galaxie afin de défendre les mondes attaqués. L'une de ces forces, qui incluait des Jedi tels que Luke Skywalker, ainsi que Jacen et Anakin Solo, fut contrainte de s'enfuir sur Dantooine. Mais les Yuuzhan Vong les encerclèrent et leurs coupèrent toute possibilité de quitter la planète. Finalement, une flotte de la République fit son arrivée et récupéra ses soldats piégés. Mais la planète fut abandonnée aux griffes des Yuuzhan Vong, qui ne tardèrent pas à la conquérir. Et comme à leur habitude, ils massacrèrent les Dantari en offrande à leurs dieux. En 29 av.BY, les Yuuzhan Vong furent enfin vaincus, et la Fédération Galactique des Alliances Libres récupéra Dantooine afin de rebâtir ce qui avait été détruit.

ApparitionModifier


Sommaire :
Planète - A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard