Wikia

Wiki Star Wars

Confédération des Systèmes Indépendants

Discussion0
1 594pages sur
ce wiki


Confédération des Systèmes Indépendants
Informations générales
Création 24 av.BY
Dissolution 19 av.BY (Mort des dirigeants sur Mustafar)
Informations sociétales
Capitale Raxus
Langage officiel Basic
Monnaie Crédit Galactique Standard

La Confédération des Systèmes Indépendants (CSI), également connue sous le nom de séparatistes ou plus simplement de Confédération, fut le gouvernement et le mouvement séparatiste dirigé par le Comte Dooku, alias Dark Tyranus, secrètement apprenti de Dark Sidious. Elle fut formée par les différentes planètes et les différents secteurs y ayant adhéré, ainsi que par certaines mégacorporations; qui déclarèrent leur intention de quitter la République Galactique.

Cette volonté de scission a finalement abouti à l'une des guerres les plus meurtrières de l'Histoire Galactique, la Guerre des Clones, suite à la capture d'Anakin Skywalker, d'Obi-Wan Kenobi et de Padmé Amidala, condamnés à mort sur Geonosis. Un groupe de Jedi mené par Mace Windu tenta de leur venir en aide. La République devoilant son armée de clones au cours de la bataille, les séparatistes ont dû battre en retraite, avant d'entamer la guerre, qui dura plusieurs années, plongeant la galaxie dans un effroyable chaos.

La CSI fut l'objet de la peur de nombreux citoyens de la République, notamment à cause du sanglant Général Grievous, commandant suprême des armées droïdes. La Confédération gagna de nombreuses batailles au cours de la guerre, mais elle se fit dissoudre lorsque ses dirigeants furent tués sur Mustafar, permettant à Palpatine de réformer la République en Empire.

HistoireModifier

La montée du mouvement séparatisteModifier

Dans les décennies précédant la Guerre des Clones, beaucoup commençaient à considérer la République comme un échec, en proie à la corruption. La volonté de sécession s'est amplifiée avec la crise de Naboo; les guildes de commerce durent par la suite payer des impôts sur l'ensemble des routes hyperspatiales.

Cette situation de crise fut renforcée par le Comte Dooku, ancien Maître Jedi qui ne croyait plus en la République et en l'Ordre Jedi qui la servait. Il parvint à faire naître un sentiment anti-républicain sur de nombreux mondes. Une organisation séparatiste se forma, avec Dooku à sa tête, afin de pousser un nouveau gouvernement à prendre la place de la République. Ce mouvement s'autodéclara Confédération des Systèmes Indépendants, un organisme formellement opposé à la République Galactique et voulant s'affranchir de celle-ci.

La Guerre des ClonesModifier

La Confédération mobilisa une gigantesque armée, qui pourrait éventuellement être utilisée pour renverser la République et envahir sa capitale, Coruscant. La Fédération du Commerce, au lieu de réduire ses effectifs de droïdes de combat comme le voulait la République, après l'incident de Naboo, a élargi ses forces en secret. Le Techno Syndicat vint y joindre son armée, également composée de droïdes. Il existait de nombreuses fonderies à travers la galaxie, comme sur Geonosis ou Hypori. Des milliards de droïdes de combat furent finalement prêts à combattre.

La CSI perdit cependant l'effet de surprise quand Obi-Wan Kenobi, traquant le chasseur de primes Jango Fett, découvrit les installations de Geonosis et réussit à envoyer un message à Anakin Skywalker et au Chancelier Suprême Palpatine. Alors qu'il envoyait le message, il fut attaqué par un droïdeka, incitant Anakin et Padmé à aller le sauver. En arrivant sur Geonosis, ils ont été capturés dans les fonderies de droïdes, et furent condamnés à mort.

Lorsqu'ils allaient être tués dans l'arène, Mace Windu et deux cents Jedi arrivèrent, engageant le combat avec les Geonosiens et les droïdes de combat. Malheureusement, le nombre de droïdes s'est avéré trop important, et seulement une dizaine de Jedi survécut.

Heureusement pour eux, Yoda arriva avec la toute nouvelle armée de clones pour les sauver. En amenant ses soldats sur Geonosis, la République déclencha la Guerre des Clones. La CSI dût battre en retraite, mais cela n'eut pas de graves conséquences.

Pendant plusieurs années, la République et la CSI s'enlisèrent dans cette guerre dévastatrice. À l'insu de tous, elle n'était qu'une étape du plan de Dark Sidious visant à la domination des Sith sur la galaxie.

La chute de la CSIModifier

En 19 av.BY, après la bataille de Coruscant et la mort du Comte Dooku, de la main d'Anakin Skywalker, les dirigeants séparatistes étaient réunis sur Utapau. Le nouveau chef de la CSI, Grievous, obéissant aux ordres de Sidious, envoya les leaders de la CSI sur la planète volcanique de Mustafar. Le général fut tué suite à un long combat contre Obi-Wan Kenobi. Nute Gunray prend le contrôle de la CSI après la mort de Grievous. Après sa chute vers le côté obscur, Dark Vador est parti assassiner les dirigeants sur Mustafar, selon les ordres de son maître.

Après le massacre de Mustafar, l'héritage de la Confédération prit forme avec l'Etoile de la Mort, devenue la superarme de l'Empire.

Après la GuerreModifier

Les sociétés qui composaient la Confédération furent absorbées dans la machine de guerre impériale, et la plupart des mondes séparatistes furent assimilés à l'Empire. La majorité des habitants de ces planètes devinrent des esclaves, tandis que d'autres, comme les Trandoshans, s'allièrent avec l'Empire. La majorité des usines de droïdes furent fermées; aucune opposition aux stormtroopers n'était alors envisageable. Le projet étoile de la mort fut également récupéré par l'Empire.

Cependant, les droïdes de combat furent parfois réutilisés par des contrebandiers voire des seigneurs de guerre comme Zann. De vieux droïdes furent utilisés par des Wookiees au cours d'une bataille contre les forces impériales. Un contingent de droïdes de combat B1 continua à fonctionner sur Geonosis, mais il a été défait par une escouade de stormtroopers qui s'étaient écrasés sur la planète. Même après le déclin de l'Empire, des droïdekas étaient encore utilisés.

Lors de la sortie de Star Wars resurection, nous apprenons que les séparatistes ont reformés leur armée et détruits les vestiges de l'empire. Mais suite à cela, les soldats de la nouvelle république ont tués les dirigeants de cette nouvelle CSI et détruits les usines.

Organisations membres de la CSIModifier

Territoire de la CSIModifier

ArméeModifier

La CSI possède une grande armée de droïdes.

Infanteries DroidesModifier

Infanterie OrganiqueModifier

  • Soldats neimoidiens

Véhicules de GuerreModifier

Flotte spatialeModifier

Vaisseaux connusModifier

En coulissesModifier

La désignation de l'ennemi de la République en tant que Confédération, et de la République en tant que Grande Armée, est clairement inspirée de la guerre civile américaine, où le gouvernement du Sud et l'armée du Nord portaient ces noms.

Le nom de «Confédération des Systèmes Indépendants» est probablement inspiré de la CEI (Communauté des États indépendants), qui se compose de presque toutes les anciennes républiques de l'Union soviétique.

L'emblème de la CSI pourrait être inspirée de l'aile d'un chasseur TIE de la trilogie originale ou du logo de l'Empire.

Wikis de Wikia à la une

Wiki au hasard