FANDOM


Cliquer ici pour voir la version Canon de ce sujet.  Cet article couvre la version Légendes de ce sujet. 

Chandrila est une planète tellurique de plaines et de forêts située dans les Mondes du Noyau, dans le secteur Bormea. Elle possède un soleil et deux lunes. Mon Mothma est native de cette planète et elle en fut la sénatrice pendant plusieurs années. Bien plus tard, une Jedi de la Nouvelle République est aussi native de ce monde, Octa Ramis.

DescriptionModifier

Les deux principaux continents de cette planète agricole sont couverts de plaines verdoyantes. Un monde idyllique, Chandrila reste à une température modérée toute l'année avec des hivers doux et des étés agréables. Les saisons sèches donnent lieu à quelques pluies fines, amenant à une absence de sécheresse. Même les vents sont modérés. Les Chandriliens vivent en harmonie avec la nature, éduqués dès la naissance pour protéger et maintenir un écosystème équilibré.

Les principales curiosités de Chandrila sont les jardins nationaux de Gladea, une immense étendue de parcs à coté de Hanna City la capitale, l'Académie Militaire du Brionelle Memorial et une dacha qui appartient au leader de l'Alliance Rebelle, Mon Mothma, sur les rives du lac Sah'ot. Au large de Hanna est présent un superbe récif corallien.

Culture et gouvernementModifier

Les habitants de Chandrila sont quasi exclusivement humains (96%). De par la politique gouvernementale requérant de petites familles, Chandrila possède un taux de natalité remarquablement bas de sorte que la population de la planète reste stable à 1,2 milliards d'habitants. Cette politique s'inscrit dans la volonté de conserver un écosystème et un environnement équilibré. Les Chandriliens ont tendance à vivre dans de petites communautés dispersées plutôt que dans de grandes métropoles. Les maisons chandriliennes possèdent toujours des jardins de fleur, des mares à poissons, des ruches à insectes ou d'autres symboles de la beauté de la nature.

Tous les citoyens ont une voie directe dans le gouvernement et sont connus pour des argumentations féroces sur la politique. Les places des villes étaient équipées de rotondes où avaient lieux ces débats. La planète était gouvernée démocratiquement par la Maison Chandrilienne. La valeur de la démocratie était si forte chez les habitants que le gouverneur Impérial Gerald Weizel choisi de ne pas dissoudre la Maison Chandrilienne. Même si les débats étaient pour la grande majorité civilisés, ils devenaient certaines fois assez intenses pour provoquer la violence. Bien que Chandrila ait eu peu d'expériences en terme de guerre ouverte, certains habitants on été connus pour nourrir de la rancune et même de tenter des assassinats, d'où le développement d'armes personnelles tel que la datadague.

Les Chandriliens ont acquis une réputation d'arrogants et d'argumentateurs, provenant en partie de leur éducations politique et des débats. Puisque Chandrila est un monde avec un climat parfait et une vie animale docile, les Chandriliens d'origine ne sont pas familier avec la vie dans des environnements moins confortables. Enthousiaste à l'idée de partager leur manière de vivre paradisiaque, la résistance à leurs idées les déroute. Ceux qui quittent leur monde natal trouvent typiquement des emplois en tant que diplomates, négociateurs ou artistes.

HistoireModifier

Durant 25000 ans, l'histoire de Chandrila fut aussi idyllique que son climat. Elle ne fut pas une fois le site d'une bataille majeure, d'un désastre industriel ou écologique durant son adhésion à la République Galactique. Important la plupart de ses biens manufacturés, c'était un monde agricole paisible possédant une économie forte. Le Programme Législatif pour la jeunesse, un faux sénat pour enfant, se réunit sur Chandrila pour mettre l'accent sur le discours politique chez les jeunes (un des membres de cette assemblée fut Padmé Amidala). La planète possédait aussi un temple Jedi ainsi que la tombe d'un maître Jedi inconnu.

La planète resta loyale envers la République durant la Guerre des Clones. La sénatrice Mon Mothma, dont la mère était la gouverneure Tanis Mothma et le père le médiateur général de la République, devint une des critiques les plus entendues et les plus éloquentes de l'Empereur Palpatine après son refus de céder ses pouvoirs d'urgence. Elle continua ses critiques après la proclamation de l'Empire Galactique. Mothma fut nommé dans le Comité Loyaliste et fut finalement décrétée traîtresse envers l'Empire.

L'Ordre Nouveau ImpérialModifier

Sous l'Ordre Nouveau la Maison Chandrilienne est supervisé par un Gouverneur Impérial, tout d'abord Grandon Holleck qui fut ensuite remplacé par Gerald Weizel. Weizel règne depuis la base Impériale située dans la banlieue de Hanna, la capitale. Weizel est responsable devant le Moff Khol Seerdon (lui-même chandrilien).

Canna Omonda fut nommée représentante de Chandrila au Sénat Impérial après la "démission" de Mon Mothma. Quand la Sénatrice Omonda critiqua l'Empereur pour avoir dissous le Sénat, Palpatine la déclara traîtresse et envoya trois Destroyers Stellaires sur Chandrila pour la capturer - son exécution publique ayant été programmée durant la semaine des Festivals de Coruscant.

Plus tard l'Empire plaça des tarifs douaniers important sur les produits agricoles dans le secteur Bormea, ce qui était clairement destiné à faire souffrir Chandrila, l'une des plus grosse planètes agricoles exportatrices des Mondes du Noyau.

ApparitionsModifier

SourceModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard