Wikia

Wiki Star Wars

Côté Obscur de la Force

Redirigé depuis Côté obscur

2 056pages sur
ce wikia
Discussion0
180px-Forcelightning1

Éclairs de Force

Le côté obscur de la Force est considéré comme le plus dangereux, le plus offensif et le plus puissant des aspects de la Force. Mais les Jedi refusent de l'utiliser car cela requiert un fort concentré de sentiments, telles la haine ou la peur. Pourtant, certains seigneurs Sith arrivent à l'utiliser tout en restant calmes, Dark Sidious en est le parfait exemple. Le côté Obscur s'oppose au côté Lumineux utilisé par les Jedi.

La doctrine Jedi le définit comme le versant pervers de la Force. Son ombre taraude les Jedi depuis sa découverte, qui a engendré la terrible guerre de la Force entre les érudits tythoniens. Et c'est uniquement pour lutter contre son attraction funeste que les survivants ont fondé l'Ordre Jedi, avec les stricts préceptes qui doivent préserver les recrues de la mégalomanie.

Certains Jedi suffisamment puissant peuvent prétendre parvenir à user du côté obscur sans tomber sous son emprise, mais ce ne sont que de rares cas particuliers. La plupart de ceux qui s'y sont intéressés ont finis par être submergés par leurs sentiments, et devinrent ce qu'on appelle les "Jedi noirs", des Jedi déchus.

Xendor, Freedon Nadd, Exar Kun, Revan, Phanius, Kaan et Anakin Skywalker sont les noms d'autant d'illustres chevaliers qui ont succombé à l'appel du côté obscur, et ils ne représentent certainement qu'une fraction de tous les autres qui n'ont pas laissé de traces. D'autres Jedi noirs sont des sensitifs qui ont échappé au radar de la République, souvent parce que résidant sur une planète isolée de la Bordure Extérieure, et qui ont appris par eux-mêmes à utiliser la Force. Sans supervision Jedi, il est alors grandement probable qu'ils s'accoutument à se laisser envahir par leurs émotions pour décupler leur puissance facilement, et se laissent aller ainsi au côté obscur. L'Ordre devaient régulièrement s'occuper de leurs cas lorsque les autorités locales, dépassées par la situation, finissaient par demander de l'aide en dépit de leur réticence à laisser la République mettre son nez dans leurs affaires.

La méthode pour les combattre a toujours été un véritable casse-tête pour l'Ordre Jedi, surtout lors des trois vagues de Grand Schisme. Leur faire la guerre et les tuer n'est guère efficace, car chaque coup porté ne fait que décupler leur rage, tandis que le Jedi lumineux risque de prendre lui-même goût au sang et sombrer à son tour. Les emprisonner ou les exiler ne fait que reporter le problème car les Jedi noirs sont obnubilés par la vengeance et la haine, et ils finissent tôt ou tard par l'exécuter. Seuls les guérisseurs Jedi pensent détenir une solution avec leurs techniques de méditation qui permettent de libérer le forcené de l'emprise du côté obscur, mais ils prennent le risque d'être eux-mêmes contaminés par une volonté plus forte que la leur.

Parmi tous, le côté obscur de la Force est principalement incarné par les Sith, qui sont à l'origine un peuple ayant basculé collectivement dans les ténèbres sous l'influence d'un groupe de Jedi noirs issus du Second Grand Schisme. Les Sith sont en quelque sorte les doubles maléfiques des chevaliers Jedi, usant du même pouvoir (avec des variantes) ils l'orientent vers des buts radicalement opposés; alors que les Jedi se servent de la Force et de leurs pouvoirs pour le bien-être de la communauté, les Sith ne sont attirés que par leur propre puissance et se servent de la Force dans cette quête.

Le sénateur Palpatine (qui n'est autre en réalité que le sombre Seigneur Sith Dark Sidious, un des plus terrifiants de tous) souligne auprès d'Anakin Skywalker cette ambivalence, cette parenté entre Jedi et Sith, bien qu'ils soient pourtant si fondamentalement différents.

Les Sith reçoivent lorsqu'ils embrassent la face sombre de la Force un nom de baptême : lorsque Anakin Skywalker bascule dans le côté obscur de la Force, il devient dès lors le redoutable Dark Vador. Le comte Dooku devint après son « adoubement » le Sith Dark Tyranus. Sheev Palpatine a été renommé Dark Sidious par son maître, Dark Plagueis, qui s'appelait lui-même Hego Damask auparavant.

Le côté obscur peut donner des capacités contre nature à ses plus puissants adeptes. D'après Palpatine/Dark Sidious, son maître le Seigneur Sith Dark Plagueis aurait acquis une maîtrise du côté obscur de la Force si grande que son pouvoir pouvait diriger les Midi-chloriens, et conférer l'immortalité et la jeunesse éternelle. Mais il faut quand même signaler les prouesses de l'Empereur Palpatine qui, après nous avoir étonné dans les films avec ses éclairs, déclenchera sur la planète Byss un autre pouvoir obscur, qui est reconnu comme la plus puissante des attaques de la Force : une tempête de Force, gigantesque tourbillon d'énergie capable de détruire une flotte toute entière.

Autre ambiguïté : bien qu'il soit ardemment combattu par des valeureux héros, le côté obscur apparaît dans Star Wars comme une source de pouvoirs infinie, très séductrice. L'Empereur (Dark Sidious) témoigne de cette puissance absolutiste. On peut aussi penser que c'est le pouvoir du côté obscur qui permit à Vador de survivre à ses terribles blessures (suite à son combat contre Obi-Wan Kenobi).

Personnages sujets au côté obscurModifier

Dans les différents volets de la saga on croise notamment les personnages suivants :