FANDOM


"Jamais ! Aucun étranger ne régnera jamais sur Mandalore"
―Bo-Katan Kryze à Dark Maul.[src]

Bo-Katan Kryze, une humaine de la Maison Kryze, était une guerrière Mandalorienne de la Death Watch pendant la Guerre des Clones. Déterminée à rétablir les anciennes traditions sur Mandalore, elle rejoignit le groupe dissident de Pre Vizsla dans le but de renverser le gouvernement pacifiste dirigé par sa sœur, la duchesse Satine Kryze. Fidèle lieutenant de Vizsla, Bo Katan commandait l'unité d'élite Nite Owls.

Après plusieurs coups d'état avortés, la Death Watch et Bo-Katan rejoignirent le Collectif des Ombres de Dark Maul. Bien que cette alliance permit à la Death Watch de prendre le pouvoir, elle mena également à la mort de Vizsla qui périt sous la lame de Maul au cours d'un combat singulier. Bo-Katan refusa de reconnaître la légitimité de Maul créant une guerre civile entre ses partisans et ceux de Maul. Alors que le conflit ravageait Mandalore, Bo-Katan implora le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi de révéler les actions de Maul à la République Galactique préférant subir une invasion militaire de cette dernière que d'accepter le règne de Maul.

BiographieModifier

Guerre des ClonesModifier

BoKatanNightOwls-AFIN

Bo-Katan et les Nite Owls.

A l'époque de la Guerre des Clones, Bo-Katan était une membre active de la Death Watch et servait Pre Vizsla en tant que lieutenant. Elle dirigeait également l'unité d'élite des Nite Owls. Après que la Death Watch eut établi un campement sur Carlac, elle rencontra l'ancien Séparatiste Lux Bonteri et son amie Ahsoka Tano. Quand Bonteri et Tano se retournèrent contre eux, Bo-Katan et deux de ses hommes les prirent en chasse.[4]

De nouveaux alliésModifier

"Nous nous sommes déjà alliés avec des Sith. Le Comte Dooku nous a trahis. Les Sith ne valent pas mieux que les Jedi. Ils prétendent être puissants mais c'est nous qui avons secouru ces deux-là après que les Jedi les ait éventrés."
―Bo-Katan concernant l'idée d'une alliance avec les deux frères[src]
MaulTorturesBoKatan-Eminence

Dark Maul utilise la Force sur Bo-Katan quand elle doute ouvertement de ses capacités.

Après ses événements, Bo-Katan et Vizsla découvrirent une capsule de sauvetage dérivant dans l'espace. À son bord, l'ancien Seigneur Sith Dark Maul et son frère Savage Opress agonisaient lentement suite à leur dernier affrontement avec le Maître Jedi Obi-Wan Kenobi et le gang de Hondo Ohnaka sur Florrum. Ils ramenèrent les deux blessés à leur camp sur Zanbar où ils les prirent en charge leurs blessures. A son réveil, Maul se montra agressif avec les membres de la Death Watch. Le Sith se ravisa dès lors que Bo-Katan eut menacé la vie d'Opress en pointant son pistolet blaster vers la tête de ce dernier. Vizsla et Maul se présentèrent l'un à l'autre et se découvrirent le Jedi Kenobi comme ennemi commun. Tandis qu'émergeait l'idée d'une alliance entre le Sith et la Death Watch, Bo-Katan fit part de son scepticisme rappelant la trahison de Dooku. Elle laissa également entendre que les deux frères ne possédaient pas la puissance qu'ils prétendaient avoir étant donné que la Death Watch avait du les sauver. À ces mots, Maul se mit en colère et commença à étrangler Bo-Katan avec la Force clamant qu'ils vaincraient les Mandaloriens pacifistes, Dooku et tous les ennemis communs. Après cela, il relâcha Bo-Katan qui sourit à Pre Vizsla. Les frères Sith travaillèrent ensuite de concert avec la Death Watch pour les aider à renverser la duchesse Satine Kryze.[5]

MustafarModifier

Après avoir souligné que les guerriers de la Death Watch n'étaient pas encore prêts à s'emparer de Mandalore, Maul suggéra d'obtenir l'aide du Soleil Noir, un syndicat du crime. Ils se rendirent jusqu'à la forteresse sur Mustafar. Aux côtés des deux frères Sith et de Pre Vizsla, Bo-Katan mena un groupe d'attaque. Après la mort des chefs du Soleil Noir, Maul donna à Ziton Moj l'opportunité de se joindre à eux. Peu de temps après leur retour sur Zanbar, le Syndicat Pyke se présenta pour faire savoir qu'ils étaient prêts à conclure une alliance avec le Collectif des Ombres.[5]

Nal HuttaModifier

"Je vois que les négociations se sont déroulées comme prévu."
―Bo-Katan Kryze après que la tentative de convaincre le Conseil Hutt eut échoué.[src]

Le Collectif des Ombres prit ensuite la direction de Nal Hutta pour demander l'aide du Grand Conseil Hutt. Après l'échec des négociations, les chasseurs de primes engagés par les Hutts pourchassèrent les frères Zabraks et Vizsla jusqu'à l'extérieur du bâtiment où Bo-Katan et ses Nites Owls attendaient leur retour. Tandis que Bo-Katan et ses hommes affrontaient les gardes des Hutts, Maul, Vizsla et Opress combattirent Sugi et Embo. Après l'affrontement, les chasseurs de primes réussirent à s'enfuir malgré quelques légères blessures. Les guerriers Death Watch capturèrent Oruba, un membre du conseil Hutt. Il fut tué après avoir révélé que ses compagnons avaient pris la direction de Tatooine.[5]

TatooineModifier

DeathWatchElite-Eminence

Bo-Katan et deux autres lieutenants Death Watch.

Peu de temps après avoir appris que les Hutts s'étaient réfugiés dans le palais de Jabba sur Tatooine, les frères et la Death Watch lancèrent une petite attaque pour laisser une ultime chance à Jabba de se rejoindre à eux. Lorsqu'il eut constaté de quoi était capable le Collectif des Ombres, les Hutts acceptèrent de conclure une alliance. Toutefois, à l'extérieur du palais, Vizsla demanda à Bo-Katan de rester sur ses gardes : une fois Mandalore reconquise, ils en finiraient avec Maul et Opress.[5]

La reprise de SundariModifier

"La duchesse Satine et les nouveaux dirigeants mandaloriens ont lâchement fui pendant les Death Watch emmenaient ces criminels pour être jugés. Votre nouveau Premier Ministre, Pre Vizsla, chef des Death Watch, gouverneur en exil de Concordia et véritable fils de Mandalore, vous offre les seigneurs des familles criminelles les plus redoutéesde la galaxie !"
―Bo-Katan Kryze présentant les criminels capturés et clamant la victoire de Pre Vizsla.[src]

Une fois que le Collectif des Ombres eut atteint son plein potentiel, Maul et les Death Watch conçurent un plan visant à attirer les faveurs de la population de Mandalore vis-à-vis de Pre Vizsla. Les seigneurs du crime s'attaquèrent à plusieurs endroits de Sundari, la capitale. Tandis que la duchesse était enjointe à mettre un terme à ces attaques, Pre Vizsla et ses hommes se posèrent en protecteurs de Mandalore. Ils participèrent aux arrestations allant jusqu'à organiser un duel entre Opress et Vizsla. Bo-Katan captura Ziton Moj alors que ce dernier s'en prenait à une zone civile. Une fois le criminel arrêté, elle aida deux enfants à sortir de leur cachette.[6]

Les barons du crimes capturés, Pre Vizsla s'arrangea pour emprisonner Satine, Maul et Opress. Bo-Katan clama la victoire de Vizsla devant la population de Sundari. La victoire fut toutefois de courte durée. Les deux frères Zabraks s'échappèrent de la prison royale et Maul vint trouver Vizsla. Il le défia en combat singulier. Le duel tourna à l'avantage du Sith qui retourna la propre lame de Vizsla contre lui. Après avoir été le témoin de la mort de son chef, Bo-Katan refusa de prêter allégeance au Zabrak. Elle partit en emmenant avec elle quelques guerriers encore loyaux.[6]

Trêve avec KenobiModifier

"Pardonnez-moi, je ne crois pas que nous nous connaissions... Vous êtes ?"
"Bo-Katan. Je suis ici pour vous secourir. Vous ne devez rien savoir d'autre.
"
―Obi-Wan Kenobi et Bo-Katan Kryze[src]
BoKatan-Kenobi BattleOfSundari

Bo-Katan et Kenobi pendant la bataille de Sundari.

Bo-Katan, accompagnée du neveu de Satine, Korkie Kryze, et des Nite Owls, libéra la duchesse Satine et tenta d'occuper les supers commandos Mandaloriens pendant leur fuite à travers Sundari. Satine eut tout juste le temps de faire parvenir un holo-message à Coruscant sollicitant l'aide d'Obi-Wan Kenobi. Mandalore étant un monde neutre, l'Ordre Jedi ne fut pas dans la mesure d'intervenir officiellement. Kenobi fit le choix de s'y rendre seul et Bo-Katan assista son arrivée à Sundari. Le Maître Jedi parvint à rejoindre Satine et les deux tentèrent de s'évader. L'évasion fut un échec et Maul assassina Satine sous les yeux de Kenobi. Tandis que Kenobi était amené à la prison royale, Bo-Katan et ses Nite Owls intervinrent pour le libérer. La guerrière mandalorienne l'escorta jusqu'à un chasseur de classe Kom'rk tandis qu'une guerre civile ravageait Sundari. Alors que le Maître Jedi embarquait, Bo-Katan demanda de parler de la situation de Mandalore à la République. Quand Kenobi souligna que Mandalore risquait d'être envahie, la Mandalorienne répondit : "Mandalore survivra. Nous survivons toujours." Kenobi devina que Satine était la sœur de Bo-Katan. Il lui présenta ses condoléances avant de décoller.[7]

Sous l'EmpireModifier

Moins d'un an plus tard,[8] la République envoya l'aide espérée par Bo-Katan. La 501ème Légion de la Grande Armée de la République, menée par le Capitaine clone Rex et Ahsoka Tano, organisa le siège des forces de Maul.[9] Kryze fut nommée régente de Mandalore.[2] Lorsque la République devint l'Empire Galactique, l'occupation Impériale causa une nouvelle vague de violence.[9] Le clan Saxon jura fidélité au nouveau Régime et Gar Saxon, un ancien membre du Collectifs des Ombres, devint le Vice-Roi et le Gouverneur Impérial de Mandalore.[10]

Bo-Katan-Darksaber

Avec le soutien des Wren, Bo-Katan brandit le sabre noir.

Près de deux décennies plus tard, le clan Wren de Krownest décida de s'opposer à l'Empire et les loyalistes du clan Saxon. La Comtesse Ursa Wren tua Saxon quand ce dernier tenta d'assassiner sa fille Sabine. Mandalore plongea dans une guerre civile. Environ un an avant la bataille de Yavin, Bo-Katan fit la rencontre de Sabine tandis que la jeune femme cherchait quelqu'un digne de porter le sabre noir et le titre de Mand'alor. Après avoir réussi à libérer Alrich Wren et détruire la "Duchesse", une super-arme créée par Sabine, Bo-Katan accepta de porter le sabre noir et de diriger les Mandaloriens.

En coulissesModifier

Bo-Katan DaveFiloni

Peinture de Bo-Katan de Dave Filoni.

Bo-Katan Kryze apparut pour la première fois dans la quatrième saison de la série animée Star Wars: The Clone Wars dans l'épisode appelé "Un ami dans le besoin". Toutefois, son visage ne fut pas révélé immédiatement. Il fallut attendre le retour du personnage dans la cinquième saison. Bien que le lien de parenté entre Satine et Bo-Katan fut révélé dans l'épisode "Sans foi ni loi", son nom de famille n'apparut que dans la galerie d'images de l'épisode sur le site internet StarWars.com.

Dans la série Star Wars: The Clone Wars, Bo-Katan est doublée par l'actrice américaine Katee Sackhoff. Le 10 septembre 2016, Katee Sackhoff a révélé que Bo-Katan ferait une apparition dans la série animée Star Wars: Rebels.[11]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 Encyclopedia-Logo Bo-Katan Kryze dans l'Encyclopedia (lien obsolète ; lien de sauvegarde sur Archive.org)
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Les Héros de Mandalore"
  3. SWCustom-2011 Rebels Recon: Inside "The Protector of Concord Dawn" sur StarWars.com (lien de sauvegarde sur Archive.org)
  4. 4,0, 4,1 et 4,2 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Un ami dans le besoin"
  5. 5,0, 5,1, 5,2, 5,3 et 5,4 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "L'Alliance"
  6. 6,0 et 6,1 TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "La Conspiration"
  7. TCW mini logo Star Wars: The Clone Wars – "Sans foi ni loi"
  8. Star Wars Atlas Galactique
  9. 9,0 et 9,1 Ahsoka
  10. Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "L'Héritage de Mandalore"
  11. FacebookIcon Katee Sackhoff at Oz Comic-Con Sydney. Darryl James (10 septembre 2016). "We're at Sydney Comic Con today and heres hot actress Katee Sackhoff onstage now. She just announced she's just voiced her Star Wars role again for Rebels." (copie d'archive créé le 10 septembre 2016)