FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 
"Cette journée est un jour de fête ! Nous sommes venus à bout de l’infamie et de l’oppression, nous avons donné à notre Alliance – et à la galaxie tout entière – l’opportunité de respirer et de reprendre son avenir en main, de regagner la liberté que l’Empire nous avait volée."
―Amiral Gial Ackbar, après la bataille d'Endor.[src]

La bataille d'Endor fut une bataille décisive de la Guerre Civile Galactique au cours de laquelle l'Alliance Rebelle brisa la domination de l'Empire Galactique. L'Étoile de la Mort II fut détruite pendant l'affrontement. La disparition de l'Empereur Sheev Palpatine et de Dark Vador permit à la Rébellion de former la Nouvelle République qui finit par remporter la guerre un an plus tard au cours de la bataille de Jakku.

Après quatre années de conflit, l'Alliance Rebelle découvrit que l'Empire s'était lancé dans la construction d'une nouvelle Étoile de la Mort. Des espions Bothans employés par la Rébellion révélèrent que la nouvelle super-arme se trouvait en orbite de la lune Forestière d'Endor et que l'Empereur devait s'y rendre pour superviser en personne les phases finales de la construction. Cette fuite d'informations avait toutefois été organisée par l'Empire afin de détruire Luke Skywalker, dernier Jedi et fils de Dark Vador, ainsi que l'Alliance Rebelle.

La bataille débuta après que l'Alliance eut rassemblé sa flotte non loin de Sullust et déployé groupe d'attaque à la surface de la lune pour désactiver le bouclier déflecteur qui protégeait l'Étoile de la Mort. Quand la Flotte Rebelle arriva dans le système, elle découvrit qu'elle était attendue par la Marine Impériale et que la super-arme était opérationnelle. Sous le commandement des généraux Han Solo et Leia Organa, le groupe d'attaque parvint à détruire le bunker du générateur de bouclier d'Endor permettant à l'Alliance Rebelle de s'attaquer à l'Étoile de la Mort. À bord de la station spatiale, Luke Skywalker se confronta à Vador et l'Empereur qui tentèrent sans y parvenir de le faire succomber au Côté Obscur de la Force. Alors que Palpatine allait tuer Luke, Vador se retourna contre lui et tua l'Empereur – accomplissant ainsi la prophétie de l'Élu et ramenant l'équilibre dans la Force. Peu de temps après la mort de Palpatine, l'Alliance réussit à détruire l'Étoile de la Mort.

PréludeModifier

"L'heure de l'Empire a sonné."
―Iden Versio.[src]

Le dernier affrontement majeur qui opposa l'Alliance Rebelle et l'Empire Galactique sur la planète glacée Hoth fut une défaite désastreuse pour la Rébellion. La perte de la base Echo[18] – dans laquelle les Rebelles venaient de s'installer – força le Haut commandement de l'Alliance à fragmenter sa flotte en petits groupes d'attaque obligés de rester perpétuellement en mouvement.[19]

Death Star II revealed

La réunion du Haut Commandement où l'existence de l'Étoile de la Mort II est révélée

Plusieurs mois plus tard, des espions Bothans interceptèrent des informations révélant que l'Empire s'était lancé dans la construction d'une seconde Étoile de la Mort en orbite de la lune forestière d'Endor sous la supervision du Moff Tiaan Jerjerrod. Grâce à ces espions, l'Alliance Rebelle apprit que l'Empereur devait venir constater l'avancement de la construction par lui-même. La Rébellion était bien loin de s'imaginer qu'en réalité cette fuite d'information faisait partie du plan de l'Empereur Palpatine pour rassembler et détruire la flotte rebelle. Le super-laser de la station de combat était opérationnel devait permettre de détruire les vaisseaux capitaux rebelles. Une large flotte Impériale serait cachée derrière Endor et pourrait empêcher toute retraite de la Rébellion.[1]

Une semaine après la découverte de ces informations, la Chancelière Mon Mothma organisa une réunion sur Zastiga pour transmettre cette information aux autres dirigeants rebelles. Aux côtés de l'Amiral Gial Ackbar, commandant de la flotte de l'Alliance, et du général Airen Cracken, chef des services de renseignements de l'Alliance, Mothma transmit ces informations aux amiraux Massa et Nantz, aux généraux Tantor et Veertag et au reste du Haut Commandement rebelle – qui comprenait les généraux Carlist Rieekan et Crix Madine ainsi que la Princesse Leia Organa. Après avoir enjoints les dirigeants rebelles à garder cette révélation secrète, Mothma ajourna la réunion au lendemain.[19]

Le Haut Commandement conçut un plan d'attaque pour détruire la station : une flotte de vaisseaux attaquerait les défenses de la station spatiale tandis que des chasseurs pénétreraient à l'intérieur de la structure pour détruire le cœur du réacteur. Avant l'arrivée de la flotte Rebelle, un groupe d'attaque des Forces Spéciales de Madine serait envoyé sur la lune forestière afin de détruire le générateur de bouclier déflecteur protégeant la super-arme.[1] Dans le cadre de l'Opération Lune Jaune, Leia Organa et son équipe vola la navette de classe T-4a Lambda Tydirium[19] qui servirait à infiltrer la lune d'Endor.[1]

Une flotte Impériale constituée entre autres Destroyers Stellaires, de croiseurs d'attaques, de croiseurs légers se rassembla dans le système Hudalla. Leur mission était d'attirer l'attention de l'Alliance Rebelle en confirmant l'arrivée de l'Empereur sur Endor. En réponse, Ackbar envoya l'escadron Corona effectuer une mission de reconnaissance afin d'obtenir le plus d'informations possible. Pendant la mission, l'escadron Corona se retrouva attaqué par des chasseurs TIE et Corona Trois (Smikes) fut abattu. Les forces Impériales laissèrent l'escadron Rebelle prendre la fuite dans l'espoir que le Haut Commandement arriverait à la conclusion que la Marine Impériale était dispersée.[9]

Home One briefing room

Le briefing de l'attaque contre l'Étoile de la Mort II

Quand la flotte de l'Alliance eut presque fini d'être rassemblée, les différents commandants qui auraient un rôle à jouer dans la bataille à venir furent briefés par Mothma, Ackbar et Madine. Ackbar prendrait le commandement de la flotte Rebelle et s'assurerait de couvrir les chasseurs. Le général Lando Calrissian prendrait l'indicatif Gold Leader et mènerait l'assaut de l'escadron Gold et le reste des groupes de chasseurs contre le réacteur principal de l'Étoile de la Mort. Le général Han Solo, sauvé tout récemment des griffes de Jabba Desilijic Tiure sur Tatooine,[1] prendrait le commandement de l'équipe d'assaut du major Lokmarcha (tombé au combat peu de temps auparavant).[19] Organa, Chewbacca et le commandant Luke Skywalker ainsi que les droïdes C-3PO et R2-D2 se portèrent volontaire pendant le briefing pour être l'équipage qui piloterait la navette Tydirium et assister le groupe d'attaque de Solo.[1]

Après son arrivée sur l'Étoile de la Mort, et en dépit des rapports indiquant que la flotte Rebelle se rassemblait massivement près de Sullust, l'Empereur chargea son apprenti, Dark Vador, d'envoyer la flotte Impériale protégeant son projet de l'autre côté d'Endor où elle devrait attendre jusqu'à recevoir le signal. Vador fut ensuite envoyé à bord de son propre vaisseau de commandement, le Super Destroyer Stellaire Executor, où il devrait attendre ses ordres suivants.[1]

La batailleModifier

L'assaut terrestreModifier

L'équipe de Solo, composée notamment de Tuck Tyrell et du sergent Kes Dameron des Pathfinders, partit pour Endor.[14] Quand ils arrivèrent dans l'orbite d'Endor, la navette Tydirium fit face à l'Executor et deux Destroyers Stellaires de classe Impérial. Solo demanda la désactivation du bouclier déflecteur et transmit les codes d'autorisation à un contrôleur de vol[4] sous l'œil attentif de l'amiral Firmus Piett. Alors que les rebelles attendaient de voir si les codes valaient réellement le prix qu'ils les avaient payés, Vador sentit la présence de son fils, Luke Skywalker, à bord de la navette et intervint pour permettre leur arrivée sur Endor.[1]

FlyingCasual-ROTJHD

Le Tydirium doit passer l'Executor pour se poser sur Endor.

Après s'être mis d'accord pour ne recourir aux comlinks qu'en cas d'extrême urgence,[4] les rebelles commencèrent leur avancée dans la forêt jusqu'à tomber sur quatre Scout troopers et leur motojets 74-Z. Bien que Solo et Chewbacca en abattirent deux, Skywalker et Organa furent forcés de se lancer à la poursuite de deux derniers qui avaient pris la fuite. Pendant la poursuite, Organa se retrouva séparée du groupe et fut amenée au village de Bright Tree par l'Ewok Wicket W. Warrick. En conséquence, Solo sépara ses forces : les Pathfinders allaient rejoindre le bunker du générateur de bouclier tandis que Solo, Skywalker, Chewbacca et les deux droïdes partiraient à la recherche d'Organa puis rejoindraient le point de rendez-vous.[1]

De son côté, Vador retourna auprès de son maître pour lui rapporter l'arrivée de la navette Rebelle et la présence de Skywalker. Malgré une certaine méfiance à l'égard de l'impartialité de Vador vis-à-vis de son fils, l'Empereur permit à son apprenti de rejoindre la surface de la lune. Affirmant que Skywalker irait aussitôt le rejoindre, Vador devrait ensuite amener le Jedi auprès de Palpatine afin qu'il puisse le faire succomber au Côté Obscur de la Force.[1]

Wicket and Rebels

Les rebelles et les Ewoks travaillent de concert pour renverser l'Empire.

Pendant la recherche de la princesse, Solo et son équipe tombèrent dans un piège Ewok. Ils furent capturés par les Ewoks et ramenés au village de Bright Tree pour être servis au banquet organisé en l'honneur de C-3PO (élevé au rang de déité par les Ewoks). Grâce aux pouvoirs de Skywalker, les rebelles firent croire aux Ewoks que C-3PO utiliserait sa magie si les prisonniers n'étaient pas immédiatement relâchés. Après avoir retrouvé Organa, les rebelles, par l'entremise de C-3PO, expliquèrent la raison de leur venue sur Endor. Chef Chirpa discuta de la situation le chaman Logray et ses deux meilleurs chasseurs, Teebo et Asha Fahn. Bien que Logray estimait qu'ils ne devaient pas mettre en danger la tribu, Chirpa décida d'aider les rebelles,[4] devenus des membres honoraires du village.[1] Avec l'aide de C-3PO, Solo et les Ewoks se mirent d'accord pour lancer l'assaut sur le bunker du générateur de bouclier aux premières lueurs du jour.[4]

Pendant la nuit, Skywalker décida de quitter le village. Pendant la narration de C-3PO, le Jedi avait senti l'arrivée de Dark Vador sur la lune.[4] Conscient qu'il ne pourrait se cacher, il révéla à Organa qu'ils étaient frères et sœurs ainsi que leur lien de filiation avec Vador. Skywalker partit ensuite pour faire face au Seigneur Sith.[1] Il se livra à une patrouille et qui le transporta à bord d'un Transport Blindé Tout Terrain jusqu'au générateur de bouclier.[4] Après une courte conversation entre Vador et Skywalker au cours de laquelle le fils tenta de ramener son père vers la lumière, le Seigneur Sith escorta son prisonnier à bord de l'Étoile de la Mort. De plus, le commandant Impérial Igar qui avait conduit Skywalker jusqu'au générateur mena quelques recherches supplémentaires dans l'espoir de trouver d'autres rebelles.[1]

Au milieu de la nuit, les Ewoks tinrent un conseil de guerre dans le village de Bright Three. Rappelant que l'Empire était responsable de la mort de membres de la tribu et de la destruction de villages, Chirpa convainquit le village de prendre les armes aux côtés des rebelles. Des messagers furent dépêchés auprès des autres tribus pour leur expliquer la situation et leur demander leur aide.[4]

TempestForceEndor-ROTJ

Les rebelles attaque la position Impériale.

Le matin suivant, les rebelles découvrirent le village presque entièrement déserté. Quelques Ewoks – Romba, Wicket et Paploo – restèrent pour aider Solo et ses compagnons à rejoindre le point de rendez-vous plus facilement. Solo présenta les Ewoks aux Pathfinders avant d'aller repérer les lieux environnants la base militaire et le générateur de bouclier[4] à peu près au même moment où Skywalker et Vador quittèrent la surface de la lune à bord de la navette ST 321. Constatant que l'entrée principale était lourdement gardée, les Ewoks montrèrent à Solo une entrée secondaire gardée par quelques Impériaux seulement.[1]

Paploo vola une motojet devant l'entrée secondaire afin de distraire les gardes qui la surveillaient. Menés par Solo, les membres de l'équipe d'assaut entrèrent dans le bunker avec la ferme intention de poser les explosifs qui permettraient de détruire le bunker. Toutefois, comme prévu par l'Empereur, une légion de ses meilleures troupes attendaient les rebelles et les repoussa hors du bâtiment. Avec le générateur toujours en fonctionnement, la flotte Rebelle se retrouva à devoir affronter les forces Impériales à son arrivée dans le système. Les Ewoks passèrent bientôt à l'attaque infligeant de nombreuses pertes aux forces terrestes Impériales.[1]

Pendant l'affrontement, les Impériaux se séparèrent pour combattre les Ewoks laissant ainsi la possibilité au groupe d'attaque de prendre position devant l'entrée du bunker. Le code d'autorisation ayant été changé, Solo et Organa que R2-D2 se charge de son ouverture. Toutefois, le droïde astromech fut touché par le tir d'un Stormtrooper. Le Corellien se retrouva forcé d'essayer de pirater le panneau de contrôle pour forcer l'ouverture de la porte.[4] Sans qu'ils ne soient au courant, la chasseuse de primes Zabrak Jas Emari visait Leia Organa. Cependant, Emari comprit que la bataille pouvait tourner en faveur de la Rébellion et retint finalement son tir.[3]

La bataille spatialeModifier

Prêts à initier l'attaque contre la seconde Étoile de la Mort, Ackbar lança le compte à rebours du saut dans l'hyperespace depuis le pont du Croiseur Stellaire MC80a Home One et ordonna à tous les groupes de se rendre aux coordonnées d'attaque. À son signal, la flotte entière sauta dans l'hyperespace et rejoignit le système Endor – à l'exception du vaisseau de Mon Mothma qui après un moment rejoignit un lieu sûr où attendre des nouvelles de la bataille en cours.[4]

La flotte apparue juste au-dessus de la lune forestière avec Calrissian menant la charge à bord du Faucon Millenium dont l'équipage était constitué de Nien Nunb,[1] du lieutenant Blount et de Cracken.[5] Par Comlink, Calrissian était en contact avec les commandants de sa force d'attaque[4] : Red Leader (Wedge Antilles), Gray Leader (Horton Salm), et Green Leader (Arvel Crynyd).[20] Sur l'ordre de leur dirigeant, tous les escadrons de chasseurs déployèrent leurs volets et initièrent l'attaque contre la seconde Étoile de la Mort. Toutefois, Nunb se rendit compte qu'il n'y avait aucune trace du bouclier déflecteur et que leurs transmissions semblaient brouillées. Supposant à juste titre que le bouclier était encore en place, Calrissian suspendit l'attaque.[1] Le Faucon et les chasseurs X-Wings T-65B qui le suivaient décrochèrent juste à temps pour ne pas s'écraser contre le bouclier.[4]

HesGoodButNotTHATGood-ROTJHD

La flotte Impériale vue depuis le cockpit du Faucon Millenium.

À bord du Home One, Ackbar ordonna au vaisseau de se lancer dans des manœuvres d'évasion. L'escadron Green se trouvait près du secteur MV-Sept lorsqu'un de ses contrôleurs l'informa de l'apparition de navires ennemis dans le secteur 47.[1] Comme prévu par l'Empereur, la flotte Impériale cachée derrière Endor sortit de sa cachette et libéra un véritable essaim de chasseurs TIE, intercepteurs TIE et de bombardiers TIE contre la flotte Rebelle.[1] Dans le même temps, les escadrons se trouvant à l'arrière garde comme l'escadron Blade reçurent l'ordre d'annuler leur mission et d'attaquer la flotte Impériale.[8]

Calrissian ordonna à tous ses escadrons de passer en vitesse d'attaque et de lui suivre pour prendre d'assaut l'Executor.[1] Le reste des chasseurs rebelles affrontèrent les TIE Impériaux. L'amiral Piett manœuvra l'Executor légèrement hors de la bataille afin d'être dans la mesure de faire feu sur les croiseurs de l'Alliance, dont celui d'Ackbar. Toutefois, le Super Destroyer Stellaire ne passa pas à l'action : sans que Piett ne sache la raison,[4] les ordres de l'Empereur stipulait que l'Executor et les vaisseaux Impériaux devaient empêcher la flotte Rebelle de prendre la fuite.[1]

À bord du Vigilance, la Vice Amiral Rae Sloane ordonna au Sapphire Leader (Maus Monare) de repositionner ses chasseurs TIE dans le périmètre de défense. Elle demanda à ses contrôleurs de transmettre des solutions de ciblages aux équipes des turbolasers. En prenant cette posture défensive, Sloane obéit aux ordre de Piett consciente qu'empêcher la flotte de l'Alliance de prendre la fuite faisait partie du plan de l'Empereur. Au-dessus de son navire, des vaisseaux interdicteurs maintenaient la position pour bloquer la retraite de la flotte rebelle.[11]

Dsiipown1

Le Liberté est détruit par le super-laser de l'Étoile de la Mort.

Sur l'ordre de Blade Leader (Adon Fox), son escadron de B-Wings et son escorte de A-Wings RZ-1 se dirigèrent vers le Devastator, l'ancien vaisseau personnel de Vador. Le Destroyer déploya des douzaines d'intercepteurs TIE, commandé par Gradd. Leur audace semblant sans limites, les B-Wings engagèrent le combat contre les chasseurs ennemis non loin du Devastator.[8] Quelques instants plus tard, les Rebelles et les Impériaux découvrirent enfin quel était le plan de l'Empereur. Palpatine, en présence de Vador et de Skywalker, ordonna à Jerjerrod, commandant de l'Étoile de la Mort, de faire feu dès qu'il serait prêt. Malgré ses réticences, Jerjerrod donna l'ordre de mise à feu. Les commandants rebelles et Impériaux eurent la surprise de découvrir que l'Étoile de la Mort était opérationnelle et que ce sont super-laser fonctionnait.[1] Le Croiseur Stellaire MC80 de type Liberté Liberté fut touché de plein fouet,[9] et détruit par la super-arme.[1] Peu de temps après, le Nautilian subit le même sort.[12]

Ne pouvant encaisser le tir du super-laser, Ackbar ordonna la retraite des vaisseaux rebelles. Cependant, Calrissian convainquit le Mon Calamari de continuer le combat et de laisser plus de temps à l'équipe au sol pour désactiver le bouclier.[1] Suite à la nouvelle perte d'un vaisseau, Calrissian recommanda à Ackbar d'attaquer la flotte Impériale espérant que l'Étoile de la Mort n'oserait pas tirer contre sa propre flotte. Le commandant de la flotte Rebelle accepta.[4] Malgré le désavantage, les forces de l'Alliance réussirent à remporter quelques affrontements – comme la destruction d'un dôme de générateur de bouclier qui coûta tout de même la vie de Red Cinq (Grizz Frix).[1][21] Gray Trois (Ekelarc Yong) de l'escadron Grey, dont le chasseur avait été endommagé par des TIE ennemis, réussit à envoyer son vaisseau sur le pont d'un Destroyer Stellaire Impérial se trouvant à proximité.[21]

Sur l'ordre de Crynyd, l'escadron Green s'attaqua à l'Executor. Pendant l'assaut, Green Six (Kokely) perdit la vie tandis qu'ils abattaient plusieurs chasseurs ennemis.[14] Le leader de l'escadron Corona, la Comtesse, ainsi que Corona Deux (Yendor), Corona Quatre (Thane Kyrell) et Corona Cinq (Kendy Idele) s'attaquèrent au Destroyer Stellaire Subjugator. Kyrell et Idele, tous deux d'anciens officiers de l'Empire, utilisèrent leurs connaissances pour détruire l'un des moteurs du Destroyer Stellaire.[9]

Sous le regard attentif de Emarr Ottkreg, Sloane commença à avoir des doutes lorsque l'officier Nymos Lyle fit remarquer que la flotte Rebelle ne battait pas la retraite malgré les attaques de l'Étoile de la Mort. Elle demanda au lieutenant Habbel de la tenir au courant des nouvelles provenant de la garnison déployée à la surface d'Endor. En parallèle, l'escadron Sapphire du Vigilance affrontait des chasseurs rebelles et alla à la rencontre de trois corvettes CR90. Les trois corvettes furent détruites par les attaques conjuguées de l'escadron Saphhire et des turbolasers du Vigilance.[11] De son côté, la Commandante Ciena Ree prit un intercepteur TIE et nettoya la zone se trouvant au-dessus du pont de l'Annihilateur.[9]

Actions finalesModifier

Devastator devastated

La destruction du Devastator.

Au cœur de la bataille spatiale, la mort de Blade Un permit à Gradd de prendre le Leader Blade pour cible. Il se lança dans des manœuvres d'évasion quand Gradd activa ses canons laser. Malgré de lourds dégâts, Fox effectua un tonneau et tua Gradd qui n'avait pas su anticiper l'action. Avant de mourir, Fox ordonna à son escadron de terminer la mission qui leur avait été assigné. Tandis que Blade Deux (Braylen Stramm) prenait le commandement de l'escadron, Blade Quatre (Fanty) quitta la formation. Blade Trois (Gina Moonsong) tira plusieurs torpilles à proton contre le point faible du bouclier de navigation du Devastator détruisant son hyperdrive et ses générateurs principaux provoquant la destruction du navire.[8]

À l'instar du Devastator, le Pride of Tarlandia subit de lourds dégâts et cessa de répondre. Le Véhément et le Destroyer Stellaire de classe Tector Harbinger fut tous deux détruit. Les boucliers du Vigilance tinrent bon malgré quelques avaries et l'escadron Sapphire perdit six de ses pilotes. Sloane demanda à son équipage de se préparer à deux scénarios différents : soit de continuer la destruction des vaisseaux rebelles restants, soit de se lancer à la poursuite de la concentration de vaisseaux ennemis les plus proches dans le cas où la flotte Rebelle rompait l'attaque et tentait de s'enfuir.[11]

À la surface de la lune, tandis que les Ewoks continuaient de combattre l'armée Impériale, Chewbacca, Widdle Warrick et Wunka[4] s'emparèrent d'un Transport de Surveillance Tout Terrain après avoir jeté dehors ses pilotes, le major Newland et Blanaid. Le TS-TT volé fut amené jusqu'au bunker où il arriva peu après qu'Organa eut été blessée par un Stormtrooper. Han Solo se servit du comlink vidéo du véhicule pour attirer le personnnel Impérial hors du bunker. Croyant envoyer des renforts pour permettre la poursuite des ennemis, le commandant de la base ouvrit les portes et envoya trois escouades qui furent aussitôt capturées par les rebelles. Solo et son équipe placèrent ensuite des explosifs qui détruisirent le générateur de bouclier déflecteur.[1]

Loin au-dessus de l'explosion, Ackbar annonça la désactivation du bouclier et ordonna le début de l'attaque contre le réacteur principale de l'Étoile de la Mort.[1] Stramm informa le Mon Calamari que la route de Calrissian était dégagée grâce à la destruction du Devastator. Les survivants de son unité et lui vinrent renforcer l'attaque contre la station de combat.[8] Un autre B-Wing, Blue Cinq (Ten Numb), contribua également à l'assaut.[21] Sur les ordres de Crynyd, les membres de son escadron – Green Quatre (Shara Bey), Sept et Trois – escortèrent le Faucon Millenium pendant son trajet vers l'Étoile de la Mort.[14] Afin de respecter ses ordres initiaux, l'escadron Corona protégea également le Faucon et ses escadrons lors du travers vers la station de combat.[9]

Endorshaft

Wedge Antilles and un pilote de A-wing pilot volent devant le Faucon Millenium à l'intérieur de la seconde Étoile de la Mort.

Suivi de près par le Faucon Millenium et deux A-Wings, Wedge Antilles mena la charge à l'intérieur de la structure de la station de combat.[1] Seuls le Y-Wing de Norra Wexley,[3] et le X-Wing de Keir Santage les suivaient. Le groupe fut pris en chasse par plusieurs chasseurs TIE tandis qu'il se faufilait à travers les conduits de ventilation de l'Étoile de la Mort. Un pilote Impérial parvint à abattre l'appareil de Santage. Calrissian ordonna au reste du groupe de se séparer et de retourner vers la surface de la structure tandis qu'Antilles et lui continuaient leur route vers le coeur de la station.[1] À peu près au même moment, Sloane interdit à Maus Monare de pénétrer à l'intérieur de l'Étoile de la Mort.[11]

FleetJunkiesCloseYourEyes-ROTJHD

La chute de l'Executor.

Afin de donner plus de temps à Calrissian pour mener son attaque, Ackbar ordonna de concentrer toute la puissance de feu contre l'Executor. Le Dreadnought perdit bientôt ses boucliers déflecteurs. Piett ordonna d'intensifier le tir des batteries de turbolasers. Les canonniers de l'Executor parvinrent à détruire un X-Wing rebelle et à endommager l'appareil de Crynyd.[1] Cienna Ree tenta de l'empêcher de se crasher en vain,[9] et l'A-Wing termina sa course dans la passerelle de commandement de l'Executor tuant Piett et tout le personnel présent.[1] Consciente du rôle prépondérant que l'Executor pourrait encore occuper dans la bataille en cours ainsi que dans la Bordure Extérieure, Sloane ordonna au Vigilance de se positionner sur le flanc du Super Destroyer Stellaire.[11]

Toutefois, il était trop tard. La destruction du pont provoqua bientôt une perte de puissance et de contrôle du vaisseau qui alla s'écraser à la surface de l'Étoile de la Mort.[1] Devenue l'officier le plus haut gradé de la Marine Impériale suite à la perte de contact avec l'Empereur, Sloane demanda à l'officier des communications, Ives, d'ordonner aux capitaines survivants de rappeler leurs chasseurs TIE et de les regrouper autour du Vigilance.[11] Ciena Ree se conforma à l'ordre tout en essayant de protéger ses camarades pilotes de TIE.[9] En réponse, l'amiral Garrick Versio demanda à l'Escouade Inferno de faire son rapport. Iden Versio, commandante de l'escouade, confirma que le générateur de bouclier avait été détruit. L'amiral leur ordonna de retourner à bord du Corvus et d'en finir avec les rebelles.[10]

À l'intérieur de l'Étoile de la Mort, Calrissian et Antilles rejoignirent le réacteur principal. Antilles tira des torpilles à proton contre le régulateur de puissance de la tour nord. Alors le régulateur était détruit,[1] Ackbar ordonna à toute la flotte de l'Alliance de s'éloigner de l'Étoile de la Mort.[4] Tandis que la flotte Rebelle rompait l'attaque et s'éloignait en toute hâte, Sloane tua Ottkreg afin qu'il n'interfère pas avec les événements à venir.[11] Calrissian tira des missiles à concussion sur le réacteur provoquant la réaction en chaîne qui allait provoquer l'explosion de la station.[1] Recevant ses ordres du Home One, le reste des escadrons Green et Yellow interceptèrent plusieurs vaisseaux décollant de la station en train d'agonir. Green Quatre (Shara Bey) tenta dé détruire la navette ST 321 pilotée par Skywalker avant que ce dernier ne décline son identité. Bey stoppa son attaque et le protégea de plusieurs chasseurs TIE.[14]

Ds2destroyed

L'explosion de l'Étoile de la Mort II vu depuis Endor.

Au même moment, les flottes Impériales et Rebelles s'éloignèrent de l'Étoile de la Mort. Le Faucon Millenium dépassait l'explosion de la station et échappait de justesse à la destruction de la super-arme.[1] Sloane fit parvenir des coordonnées aux vaisseaux Impériaux et leur ordonna de se rendre immédiatement dans le système Annaj.[11] Seul Garrick Versio resta avec l'Éviscérateur afin d'attendre que ses Forces Spéciales aient fini d'évacuer Endor.[10]

Fuite d'EndorModifier

Après avoir assisté à la destruction de l'Étoile de la Mort, Iden Versio se vit ordonner de faire quitter la lune à l'Escouade Inferno et de rejoindre le Corvus. La flotte Rebelle commença à envoyer des U-Wings pour déployer des renforts à la surface d'Endor et affronter le reste des forces Impériales. Iden et ses compagnons aidèrent une escouade de Stormtroopers alors qu'ils se rendaient vers la plate-forme 4. Après avoir nettoyé la plate-forme de la présence rebelle, l'Escouade Inferno prit des chasseurs TIE et quitta la lune tandis que de nouveaux renforts arrivaient en U-Wings.[10]

Après avoir traversé le champ de débris laissé par la destruction de la station, l'Escouade Inferno découvrit que le Corvus avait été endommagé par l'explosion. Trois Croiseurs Stellaires MC80 attaqué la corvette de classe Raider tandis qu'un quatrième affrontait l'Éviscérateur. Les croiseurs déployèrent plusieurs X-Wings et Y-Wings pour détruire le Corvus mais les chasseurs furent interceptés par l'Escouade Inferno. Dès que les réparations furent effectuées, Del Meeko retourna à bord de la corvette tandis qu'Iden était convoquée à bord de l'Éviscérateur. Les deux vaisseaux quittèrent le système pour Vardos.[10]

ConséquencesModifier

Presque immédiatement après la fin de la bataille, Organa révéla à Solo que Skywalker était son frère. Ils retournèrent au village de Bright Three en compagnie des Pathfinders.[1] Au-dessus d'eux, les pilotes rebelles se posèrent à bord des vaisseaux capitaux, comptèrent leurs pertes et envoyèrent leurs blessés à bord des frégates médicales.[14] Afin d'éviter qu'une pluie de débris ne dévaste Endor, l'Alliance Rebelle déploya un ensemble de bouclier et de rayons tracteurs.[22] En dépit de la crainte d'une contre-attaque Impériale, le personnel de l'Alliance rejoignit la surface de la lune où rebelles et Ewoks fêtèrent leur victoire pendant la nuit.[1][14]

The Ghost and the Falcon

Réunion entre Solo et Syndulla.

Suite à la bataille, les Ewoks tentèrent de faire rotir plusieurs Stormtroopers. Ils furent stoppés par Solo et Organa qui réussirent à les convaincre de les épargner en échange de rations de survies de la générale Hera Syndulla. La Twi'lek accepta de les céder à la condition que Han Solo reconnaisse que le cargo Léger VCX-100 Ghost était supérieur au Faucon Millenium. En privé, Organa confia à Solo que le Faucon était un meilleur vaisseau que le Ghost.[23]

Pendant les célébrations de l'Alliance sur Endor, l'officier de probité Sinjir Rath Velus saisit l'opportunité de changer de vie. Il abandonna son poste, tua un Pathfinder dont il vola l'identité et les vêtements.[3]

Emeute Coruscant

Coruscant célébrant la défaite de l'Empire.

Les célébrations gagnèrent toutes la galaxie tandis que la nouvelle de la mort de l'Empereur se propageait. Le jour même, Organa envoya une transmission holographique dans différents endroits comme le secteur Anoat pour encourager les citoyens à se soulever contre l'Empire.[24] Des protestations anti-Impériales éclatèrent notamment sur Bespin, Tatooine, Naboo et même sur Coruscant.[1] Les autorités Impériales réagirent en attaquant les émeutiers sur la Place des Monuments où la statue de Palpatine fut détruite.[3]

Nouvelle Republique Canon

Grâce à sa victoire à Endor, l'Alliance peut former la Nouvelle République.

Le matin suivant, Solo mena un assaut sur un avant-poste Impérial sur la face opposée d'Endor. Après avoir capturé la base, les rebelles découvrirent des enregistrements et des plans concernant les futures actions de l'Empire.[14] simultanément, la Marine Impériale se regroupa pour planifier l'assaut suivant et nommer le prochain Empereur. Coruscant resta dans la tourmente et le Grand Vizir Mas Amedda essaya de maintenir l'Empire unit tandis qu'il menaçait de s'effondrer suite à la disparition de la chaine de commandement.[9]

Suite à sa victoire à Endor, l'Alliance Rebelle commença à se réorganiser pour former la Nouvelle République. Malgré une contre-attaque orchestrée de manière posthume par l'Empereur,[9][10] et un sommet organisé en urgence sur Akiva,[3] l'Empire fut définitivement battu un an plus tard au cours de la bataille de Jakku.[9] Suite à cet affrontement, l'Empire signa le Concordat Galactique mettant ainsi un terme à la Guerre Civile Galactique.[25]

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. 1,000, 1,001, 1,002, 1,003, 1,004, 1,005, 1,006, 1,007, 1,008, 1,009, 1,010, 1,011, 1,012, 1,013, 1,014, 1,015, 1,016, 1,017, 1,018, 1,019, 1,020, 1,021, 1,022, 1,023, 1,024, 1,025, 1,026, 1,027, 1,028, 1,029, 1,030, 1,031, 1,032, 1,033, 1,034, 1,035, 1,036, 1,037, 1,038, 1,039, 1,040, 1,041, 1,042, 1,043, 1,044, 1,045, 1,046, 1,047, 1,048, 1,049, 1,050, 1,051, 1,052, 1,053, 1,054, 1,055, 1,056, 1,057, 1,058, 1,059, 1,060, 1,061, 1,062, 1,063, 1,064, 1,065, 1,066, 1,067, 1,068, 1,069, 1,070, 1,071, 1,072, 1,073, 1,074, 1,075, 1,076, 1,077, 1,078, 1,079, 1,080, 1,081, 1,082, 1,083, 1,084, 1,085, 1,086, 1,087, 1,088, 1,089, 1,090, 1,091, 1,092, 1,093, 1,094, 1,095, 1,096, 1,097, 1,098, 1,099, 1,100, 1,101, 1,102, 1,103, 1,104, 1,105, 1,106, 1,107, 1,108, 1,109, 1,110, 1,111, 1,112, 1,113, 1,114, 1,115, 1,116, 1,117, 1,118, 1,119, 1,120, 1,121, 1,122, 1,123, 1,124, 1,125, 1,126, 1,127, 1,128, 1,129, 1,130, 1,131, 1,132, 1,133, 1,134, 1,135, 1,136, 1,137, 1,138 et 1,139 Star Wars épisode VI : Le Retour du Jedi
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Star Wars Atlas Galactique
  3. 3,0, 3,1, 3,2, 3,3, 3,4, 3,5 et 3,6 Riposte
  4. 4,00, 4,01, 4,02, 4,03, 4,04, 4,05, 4,06, 4,07, 4,08, 4,09, 4,10, 4,11, 4,12, 4,13, 4,14, 4,15, 4,16, 4,17, 4,18 et 4,19 Le Retour du Jedi : Prends garde au pouvoir du Côté Obscur !
  5. 5,0 et 5,1 Star Wars : Tout ce que vous devez savoir
  6. 6,0 et 6,1 Rebels-mini-logo Star Wars: Rebels – "Réunion de famille"
  7. StarWars-DatabankII Major Bren Derlin dans la Databank
  8. 8,00, 8,01, 8,02, 8,03, 8,04, 8,05, 8,06, 8,07, 8,08, 8,09, 8,10, 8,11 et 8,12 SWInsider "Escadron Blade" – Star Wars Insider 7 & 8
  9. 9,00, 9,01, 9,02, 9,03, 9,04, 9,05, 9,06, 9,07, 9,08, 9,09, 9,10, 9,11, 9,12, 9,13, 9,14, 9,15, 9,16 et 9,17 Étoiles Perdues
  10. 10,00, 10,01, 10,02, 10,03, 10,04, 10,05, 10,06, 10,07, 10,08, 10,09, 10,10, 10,11, 10,12 et 10,13 Star Wars Battlefront II
  11. 11,00, 11,01, 11,02, 11,03, 11,04, 11,05, 11,06, 11,07, 11,08, 11,09, 11,10, 11,11, 11,12, 11,13, 11,14, 11,15, 11,16, 11,17 et 11,18 "The Levers of Power"–The Rise of the Empire
  12. 12,0, 12,1 et 12,2 Riposte : Dette de vie
  13. Star Wars: Collection de Cartes
  14. 14,00, 14,01, 14,02, 14,03, 14,04, 14,05, 14,06, 14,07, 14,08, 14,09 et 14,10 Les Ruines de l'Empire 1
  15. Star Wars: Galactic Defense
  16. Ultimate Star Wars
  17. Star Wars : Les archives secrètes des Rebelles
  18. Star Wars épisode V : L'Empire contre-attaque
  19. 19,0, 19,1, 19,2 et 19,3 Cible mouvante
  20. SWCustom-2011 Galerie biographique du chasseur A-Wing sur StarWars.com (lien de sauvegarde sur Archive.org) images 1, 4
  21. 21,0, 21,1 et 21,2 StarWars-DatabankII Galerie biographique des pilotes Rebelles dans la Databank
  22. TwitterLogo @starwars (Star Wars) sur Twitter. “It was almost armageddon on Endor.”
  23. Star Wars Forces of Destiny logo Star Wars : Forces du Destin – "Le festin Impérial"
  24. Star Wars : Insurrection
  25. Star Wars : Le Réveil de la Force : L'Encyclopédie Illustrée
Guerre Civile Galactique
Chronologie galactique

Précédent: Première rébellion contre l'Empire Galactique · Purge Jedi

Concurrent: Insurrection sur Ryloth · Campagnes des Partisans de Saw Gerrera

Suivant: Conflit Premier Ordre - Résistance

Batailles de la Guerre Civile Galactique
0 ABY Scarif · Tatooine (I) · Le Désastre · Étoile de la Mort · Yavin
0 PBY Taanab · Yavin 4 · Cyrkon · Survivants d'Alderaan · Giju · Llanic · Denon · Pasher · Devaron · Cymoon 1 · Tatooine (II) · Nébuleuse de Monsua · Nar Shaddaa · Vrogas Vas · Coruscant (I) · Lune Fantôme · Harbinger · Siège sur Tureen VII · Skorii-Lei (II)
1 PBY Retraite dans la Bordure Médiane (Haidoral Prime · Coyerti · Système Chonsetta) · Système Redhurme · Flotte Rebelle
3 PBY Hoth · Cité des Nuages · Duel sur Bespin
Opération Ringbreaker (Mardoma III · Nakaia · Obuumbo · Najan-Rovi · Ceinture d'astéroïdes de Kuliquo · Naator · Xagobah) · Inyusu Tor
4 PBY Opération Lune Jaune (Basteel · Sesid · Jeresh)
Indéfectible · Tatooine (III) · Système Hudalla · Endor (I) (Étoile de la Mort) · Guerre civile de Coruscant (Place des Monuments) · Endor (II) · Beltire · Cawa City
Opération : Cendres (Fondor · Vardos · Naboo (I) · Abednedo)
Tayron · Blocus de Fer · Malastare · Akiva (I) · Naalol · Geonosis · Uyter · Akiva (II) · Bespin
5 PBY Vetine · Arkanis · Nag Ubdur · Kuat (II) · Kashyyyk · Naboo (II) · Jakku
Autre Kuat (I) · Imdaar · Skorii-Lei (I) · Berok 4 · Gorma
Articles et sujets connexes
Empire Galactique · Jedi · La rébellion · Alliance Rebelle · Sith · Nouvelle République · Étoile de la Mort · Étoile de la Mort II · Dissolution du Sénat Impérial · Cérémonie royale · Funérailles d'Anakin Skywalker · Jour de la Libération · Concordat Galactique
  [Source]