Fandom

Wiki Star Wars

Bail Organa

9 428pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager
Bail Organa était un politicien humain qui fut le sénateur d'Alderaan pendant les dernières années de la République Galactique. Époux de la Reine Breha Organa, Bail Organa portait le titre de Vice-Roi et fit partie des fondateurs de l'Alliance Rebelle durant le règne de l'Empereur Sheev Palpatine et de l'Empire Galactique.

Avec son épouse, il adopta Leia Amidala Skywalker, la fille secrète du Chevalier Jedi déchu Anakin Skywalker et de la regrettée Sénatrice Padmé Amidala de Naboo. Élevant leur fille comme la princesse de la couronne d'Alderaan, Leia finit par suivre les traces de son père en devenant la représentante de sa planète au Sénat Impérial et un membre active de l'Alliance Rebelle.

BiographieModifier

Jeunesse et début de carrièreModifier

Bail.jpg

Le sénateur Organa avant le début de la Guerre des Clones.

Né au sein de la famille royale d'Alderaan, Bail Organa était destiné à devenir un politicien.[2] Quelques temps après l'Invasion de Naboo, il devint le représentant de sa planète au Sénat Galactique, remplaçant Bail Antilles, son parent par mariage.[11] Organa était aussi le Vice-Roi de son monde et l'époux de Breha Organa, la Reine d'Alderaan.[4]

Dès son entrée au sein de l'arène politique intergalactique, il se lia étroitement avec des sénateurs partageant ses sensibilités, dont les sénatrices Padmé Amidala de Naboo et Mon Mothma de Chandrila faisaient partie. Il était également un proche de l'ancien Chancelier Suprême Finis Valorum.[11] En raison de son honnêteté et de son sens profond pour la justice, Organa gagna le respect de ses pairs sénatoriaux et devint un politicien très estimé. En dépit de ses efforts, le gouvernement galactique fut de plus en plus en proie à la corruption, conduisant finalement les mécontents à prendre une décision extrême : sous le leadership de Dooku, Comte de Serenno et ancien Jedi, plusieurs systèmes stellaires formèrent la Confédération des Systèmes Indépendants et firent sécessions. Avec la montée du Séparatisme à travers la galaxie, Organa rejoignit le Comité Loyaliste du Sénat, dont les membres soutenaient ouvertement la République et son chef, le Chancelier Suprême Sheev Palpatine. Dans le cadre de ce comité, Bail Organa travailla en étroite collaboration avec Padmé Amidala.[2]

Avec le temps, la Crise Séparatiste s'aggrava jusqu'à déboucher sur un conflit à grande échelle qui devint la Guerre des Clones. Organa, opposé à la guerre mais conscient de son caractère inéluctable, mit sur pied bon nombre d'opérations humanitaire de missions de secours. Dans ce contexte, il lui arriva régulièrement d'être en contact avec les membres de l'Ordre Jedi.[2]

La Guerre des ClonesModifier

ChristophsisModifier

"Aidez-nous, Général Kenobi, vous êtes notre seul espoir."
―Sénateur Bail Organa demandant de l'aide sur Christophsis.[src]
BailOrgana-Christophsis.png

Organa menant le groupe de soutien.

Peu de temps après la bataille de Christophsis, Organa mena un groupe de soutien jusque sur la planète pour aider les troupes assiégées de la République et la population. Toutefois, il se retrouva bientôt piégé à la surface de Christophsis lorsque les forces Séparatistes menées par l'Amiral Trench entamèrent un blocus. Le Chevalier Jedi Anakin Skywalker mena une flotte pour tenter de briser le blocus mais se vit ordonner de battre en retraite lorsqu'Obi-Wan Kenobi rejoignit le système avec une vaisseau furtif. Alors que le vaisseau furtif était en train de franchir le blocus, Trench lança plusieurs escadrons de chasseurs Vautour attaquer le camp d'Organa. Grâce à une stratégie audacieuse de Skywalker, le blocus fut brisé et la vaisseau rejoignit la surface.[12]

ToydariaModifier

Suite aux événements de Christophsis, Organa fut ensuite envoyé en mission commerciale qui s'avéra être une réussite. Il fut ensuite contacté par les Maîtres Jedi Yoda, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi qui l'informèrent de la destruction de la flotte de la République protégeant Ryloth. Après cela, les Jedi l'enjoignirent à aider Jar Jar Binks, le représentant de Naboo, dans les négociations d'un accord avec les Toydariens pour permettre d'utiliser leur planète comme base pour envoyer des fournitures de secours à Ryloth.[13]

Cependant, les négociations furent ralenties par la vive opposition du sénateur de la Fédération du Commerce Lott Dod à un tel accord arguant que cela violerait la neutralité de Toydaria. Le roi Katuunko accepta la requête de la République à l'insu de la Fédération du Commerce. Au cours d'un dîner d'état, Organa chargea Binks de distraire Lott Dod pendant que les fournitures et les provisions étaient chargés à bord des navires. Suite à cette mission, Dod découvrit finalement l'affaire se confronta au trio et accusa Organa d'en être le responsable. Le sénateur Alderaanien l'invita à présenter ses preuves aux Sénat. Frustré de ne pouvoir prouver qu'il avait raison, Lott Dod se retira mais prévint Organa que ce dernier jouait à un jeu dangereux.[13]

Conférence sur AlderaanModifier

Bail Organa, aidé de la sénateur Amidala, organisa une conférence sur Aldeeran. La sénatrice de Naboo fut la cible d'une tentative d'assassinat perpétrées par la chasseuse de primes Aurra Sing. Organa et la Padawan Ahsoka Tano tentèrent de convaincre Amidala de quitter Alderaan pour se mettre à l'abri. La jeune femme refusa vivement et un droïde fut chargé de transmettre le discours d'Amidala pendant la conférence. Organa et le capitaine Typho rejoignirent Amidala dans ses quartiers juste à temps pour empêcher Sing de l'assassiner qui fut arrêtée.[14]

Prise d'otageModifier

Organa demanda ensuite à Amidala de se rendre avec lui à la réunion du sénateur Philo avant le vote sur la loi d'atteinte à la vie privée. Après la réunion, Cad Bane et ses chasseurs de primes assassinèrent Philo avant de prendre Organa et les autres sénateurs en pris en otage. Lorsque Bane voulut fouiller Amidala pour récupérer son comlink, la sénatrice le repoussa en lui disant qu'il ne valait mieux pas s'en prendre à elle car elle était armée d'un sabre laser. Même si Organa s'interrogea sur les raisons qui avaient mené Amidala à entrer en possession de ce sabre, il fut d'avantage préoccupé par l'idée de le rendre à son propriétaire. Après que Bane et ses hommes se furent enfuis, Organa et les autres sénateurs furent sauvés des explosifs par Anakin Skywalker.[15]

Derniers jours de conflitModifier

Sithdelscener1pic2.jpg

Organa parle avec des sénateurs partageant ses convictions.

Suite à la bataille de Coruscant, Organa s'entretint avec plusieurs sénateurs tels que Mon Mothma et Padmé Amidala. Ils évoquèrent les inquiétantes manigances de Palpatine. En effet, le Chancelier Suprême venait de s'immiscer dans les affaires du Conseil Jedi en y imposant la présence d'Anakin Skywalker. De plus, il s'était approprié le contrôle de plusieurs systèmes stellaires. Organa convint qu'ils ne pouvaient pas laisser une démocratie millénaire disparaître sans combattre. Il se reprit toutefois rapidement et s'excusa de ses propos qui pouvaient sonner comme ceux d'un Séparatiste. Toutefois, Mon Mothma le rassura en lui faisant remarquer qu'ils n'étaient pas des Séparatistes souhaitant faire sécession mais qu'ils étaient des loyalistes ayant à cœur de protéger ceux à quoi ils tenaient.[16]

Avènement et règne de l'EmpireModifier

Avènement de l'EmpireModifier

Pendant l'attaque du Temple Jedi par les soldats clones, Bail Organa se rendit sur place et demanda à accéder à l'intérieur du bâtiment. Un Jedi qui tentait de s'enfuir fut abattu sous ses yeux. Le sénateur se dépêcha de rejoindre son vaisseau, le Tantive III, afin d'essayer de secourir tous les Jedi qu'il pourrait retrouver. Les Maîtres Yoda et Obi-Wan Kenobi furent tous les deux récupérés. Ils ramena sur Coruscant afin qu'ils puissent avertir les Jedi survivants de rester cachés. A la fin de la Guerre des Clones, le chancelier Palpatine transforma la République en un Empire autoritaire et s'autoproclama Empereur Galactique.[5] Organa, avec d'autres membres dissidents du Sénat Impérial s'organisèrent pour former une rébellion afin de restaurer la démocratie dans la galaxie.[2] Après l'exécution de l'Ordre 66, Bail Organa adopta Leia, la fille de la sénatrice Padmé Amidala et du Jedi déchu Anakin Skywalker. Bail et sa femme, la reine Breha Organa avaient toujours voulu une petite-fille et élèvent Leia comme la princesse d'Alderaan.[5] Avec le temps, Leia suivit les traces de son père. Elle devint une politicienne à part entière et un membre dévouée de l'Alliance Rebelle.[2] Malgré son soutien à la Rébellion, Organa resta le représentant d'Alderaan au Sénat Impérial.[6]

Les rebelles de LothalModifier

"Montre-moi ce que tu as sur tes rebelles."
―Bail Organa à R2-D2[src]
BailR2Rebels.png

Organa insère une datacarte dans R2-D2 à bord du Tantive IV.

Lors de la quatorzième année de règne de l'Empire Galactique,[6] Bail Organa envoya le droïde astromech R2-D2 accompagné du droïde de protocole C-3PO afin de récupérer des informations sur les rebelles de Lothal. Après la mission, le droïde fut ramené auprès d'Organa sur le Tantive IV par le chef de ces derniers, Kanan Jarrus. Bail Organa remercia Jarrus en le dédommageant pour les efforts fournis par les rebelles avant de prononcer un dicton Jedi. Une fois que C-3PO eut quitté les lieux, Organa visionna les enregistrements de R2.[10] Lorsque les rebelles de Lothal se lancèrent dans une mission de sauvetage en orbite de Mustafar pour libérer Kanan Jarrus des griffes de l'Empire, "Fulcrum" découvrit leur plan. Alors que les chasseurs TIE de la flotte cernaient les rebelles, une petite flotte de navires commandés par Fulcrum sortie de l'hyperespace et permit l'évasion des rebelles de Lothal. Une fois à bord du navire, Chopper, le droïde astromech des rebelles, transmis une communication du sénateur Organa qui fut présentée par Hera Syndulla. Il parla des différentes cellules rebelles qu'Ahsoka Tano et lui avaient contacté à travers la galaxie et de leur plan pour s'unir en une plus grande rébellion.[7] Après le blocus d'Ibaar, Organa fut en mesure de trouver un constructeur afin de pouvoir produire les chasseurs B-Wing conçus par l'ingénieur Mon Cal Quarrie.[17] Lorsqu'Organa fut mis au courant des pertes subis par les rebelles sur Garel, il envoya la Princesse Leia, qui l'assistait au sénat et dans ses affaires avec la rébellion, ainsi que trois corvettes Hammerhead sur Lothal pour renforcer leur flotte. Sous prétexte de venir pour une mission humanitaire, Leia était chargée d'organiser le vol de ces corvettes par les rebelles évitant ainsi de laisser transparaître au grand jour l'implication d'Alderaan dans le mouvement rebelle.[18]

Deux ans avant la bataille de Yavin, Saw Gerrera et quelques uns de ses Partisans furent envoyés pour enquêter sur la disparition des Géonosiens. Après avoir perdu le contact avec l'équipe de Gerrera, le Sénateur Organa et le commandant de la cellule rebelle Phoenix, Jun Sato, chargèrent le groupe de Syndulla et l'ancien soldat clone Rex de retrouver Saw et de terminer l'investigation. Au cours de leur mission, les rebelles sauvèrent Gerrera, aidèrent le Géonosien Klik-Klak et découvrirent que l'Empire avait perpétré un génocide. De retour de leur mission, Hera et Kanan livrèrent leurs conclusions au sénateur. Si Organa jugea que le manque de preuve ne permettrait pas d'influencer le Sénat Impérial, il reconnut que ses révélations permettraient certainement de rallier de nouveaux mondes contre l'Empire.[8]

Dernière implication dans la RébellionModifier

Près de dix-neuf ans après l'avènement de l'Empire Galactique, Bail Organa était présent lors de la réunion du Haut commandement de l'Alliance Rebelle – l'entité formée après la fusion des différentes cellules rebelles de la rébellion – pour débattre de la menace exercée par la nouvelle super-arme Impériale, l'Étoile de la Mort. Organa exprima son soutien pour l'idée de Jyn Erso d'aller affronter l'Empire.[9]

Suite à cette réunion, Organa parla brièvement à Mon Mothma l'informant qu'il allait retourner sur Alderaan pour préparer la guerre qui semblait maintenant inévitable. Mothma demanda à Organa de demander l'aide d'Obi-Wan Kenobi qui se trouvait sur Tatooine.[9]

Mort sur AlderaanModifier

"Prenons un instant pour rendre hommage aux âmes perdues d'Alderaan. Au Vice-Roi Bail Organa et à la Reine Breha Organa."
―Leia Organa pendant la Cérémonie Royale[src]
Peu de temps après son retour sur Alderaan, le Grand Moff Wilhuff Tarkin perpétra la destruction de la planète Alderaan en utilisant l'Étoile de la Mort, une immense station spatiale équipée d'un puissant super-laser. Bail Organa ainsi que son épouse moururent dans l'explosion de leur monde.[19]

HéritageModifier

Breha and Bail statues.png

Les statues de commémoration dans la base rebelle.

"Le plus simple geste de bonté peut emplir la galaxie d'espoir."
―Bail Organa[src]
Des statues d'Organa et de son épouse furent érigées dans la chambre cérémonielle du Grand Temple Massassi, d'où l'Alliance Rebelle avait lancé avec succès un assaut sur l'Étoile de la Mort. Plusieurs membres de l'Alliance vinrent se recueillir devant les statues et leurs rendre hommage. La pilote rebelle, Evaan Verlaine, qui avait été une des élèves de la Reine Breha dans sa jeunesse, rendit hommage à ses souverains disparus en observant un moment de silence au pied des statues.[4]

En coulissesModifier

Bail Organa est incarné par l'acteur Jimmy Smits dans les films Star Wars épisode II : L'Attaque des Clones et Star Wars épisode III : La Revanche des Sith. Il reprit son rôle pour le film Rogue One: A Star Wars Story sorti en 2016.

Il est doublé par Phil LaMarr dans les séries animés Star Wars: The Clone Wars et Star Wars: Rebels.

En 2016, dans le livre de référence Star Wars : L'Encyclopédie des personnages, il est indiqué qu'Organa mesure 1.91 mètres,[1]' tandis que la Databank officielle sur le site StarWars.com précise qu'il mesure 1.99 mètres. Selon Jimmy Smits, le costume d'Organa dans Rogue One n'est pas aussi majestueux que ceux qu'il portait dans les épisodes II et III étant donné que le personnage n'est plus aussi haut dans la hiérarchie politique.

ApparitionsModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard