FANDOM


Tab-canon-white  Tab-legends-black 
L'armure mandalorienne désignait l'armure traditionnelle portée par les guerriers humains des clans de Mandalore. Elle était assortie d'un casque avec une visière en forme de T dissimulant ainsi les traits de son porteur. L'armure incluait habituellement différents dispositifs tel qu'un réacteur dorsal, un lance-flammes ou un lance-corde.

L'histoire sanglante des Mandaloriens fit de leur armure un symbole de peur. Bien qu'ils ne fussent pas Mandaloriens, des chasseurs de primes comme Jango et Boba Fett portaient tout deux une armure mandalorienne personnalisée selon leur soin.

Généralement, l'armure était faite de beskar, un alliage extrêmement résistant capable d'encaisser des décharges de blaster. En raison de la durabilité du beskar, certaines armures, comme celle de Sabine Wren, étaient âgées de plusieurs centaines d'années.

Le Générateur de Pulsations Arc, une super-arme Impériale, était capable de surchauffer le beskar d'une armure mandalorienne et de désintégrer son porteur.

HistoireModifier

Death Watch

Les membres de la Death Watch portaient l'armure traditionnelle des Mandaloriens

Les anciens croisés Mandaloriens portaient des casques au-dessus de capes. Après avoir rencontré les Jedi au cours de leurs premières croisades, la guerre Mandalorien–Jedi débuta.[4] Ce fut pour contrer les Jedi et leur capacité à manier la Force que les Mandaloriens développèrent leur style de combat, leurs armes et leurs armures.[5] À l'époque de la Guerre Civile Mandalorienne, deux types d'amures mandaloriennes existaient : celles des pacifiques Nouveaux Mandaloriens,[3] et celles portées par les clans guerriers.[6]

Jango Fett portait une de ces armures[7] bien qu'il ne fusse pas mandalorien.[3] Quand les Kaminoens le sélectionnèrent pour créer la Grande Armée de la République Galactique, le design de l'armure des soldats clones fut inspirée de celle de Fett.[2]

Guerre des ClonesModifier

Super commando Mandalorien

Les Supers Commandos Mandaloriens

Après la mort de Fett au cours de la bataille de Geonosis, son casque fut transformé en bombe par son fils, Boba, et fut utilisé pour tenter de tuer Mace Windu.[8] Sous le règne de l'Empire Galactique, Boba acquit sa propre armure mandalorienne.[9]

L'ancien Seigneur Sith Dark Maul devint le dirigeant de Mandalore pendant la Guerre des Clones quand il affronta Pre Vizsla en duel. Les membres de la Death Watch qui jurèrent fidélité à Maul devint des super commandos Mandaloriens. Ils modifièrent la peinture de leur armure et ajoutèrent des cornes à leur casque pour symboliser leur nouvelle allégeance.[10]

Les Protecteurs, comme ceux qui servirent aux côtés de Fenn Rau dans l'escadron Skull, portaient une armure lorsqu'ils combattirent pendant la troisième bataille de Mygeeto.[11]

Ère ImpérialeModifier

Suite à la fin de la Guerre des Clones, les Protecteurs continuèrent de porter leur armure tandis qu'ils s'occupaient de surveiller le système Concord Dawn pour le compte de l'Empire.[12] Gar Saxon, le Vice-Roi de Mandalore, et les super commandos Impériaux portait une armure ressemblant à celle des Stormtroopers.[13] Les membres du clan Wren, comme la comtesse Ursa Wren, portait une armure avec des marques jaunes.[14]

Quelque temps après la bataille d'Endor, une armure mandalorienne rongée par l'acide se retrouva en vente dans un char des sables de Jawas sur Tatooine. Un homme, Adwin Charu, alors à la recherche de biens à acheter pour son employeur Lorgan Movellan, découvrit une caisse contenant l'armure. Toutefois, Charu ne put se l'approprier. Cobb Vanth, un autochtone qui l'avait aidé à accéder au char des sables, tira sur Charu au niveau de l'épaule et s'empara de l'armure.[15]

ConceptionModifier

L'armure traditionnelle mandalorienne était composée d'un casque, de protèges-épaules, d'un plastron, de gantelets et de protèges-tibias. Les casques mandaloriens possédait souvent d'une visière équipée de macrojumelles, d'un affichage tactique, d'un comlink et d'une antenne équipée d'un télémètre.[16] Sabine Wren avait programmé un holo-imageur dans son télémètre afin qu'il puisse prendre des photos. Les chaussures d'une armure mandalorienne étaient magnétiques.[17]

Les gantelets mandaloriens contrôlaient les nombreuses armes[17] conçues pour contrer les capacités des Jedi.[18] Ils pouvaient inclure :

Les Mandaloriens utilisaient de nombreux modèles de réacteurs dorsaux, dont le réacteur dorsal Z-6, leur permettant de rejoindre les zones de combat. Ils pouvaient être équipés d'un missile.[2]

ApparitionsModifier

Apparitions non-canoniqueModifier

SourcesModifier

Notes et référencesModifier