Fandom

Wiki Star Wars

Arihnda Pryce

8 048pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Share

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Je suis ton père.png

Attention, cet article contient des spoilers.

Cet article contient des informations à propos de Star Wars: Rebels qui est sorti récemment ou qui sortira sous peu.

Arihnda Pryce était une humaine servant en tant que gouverneur de Lothal dans la Bordure Extérieure environ 14 ans après la formation de l'Empire Galactique. Il lui arrivait de s'absenter et le ministre Tua dirigeait la planète en son absence.

BiographieModifier

Gouverneur de LothalModifier

Arihnda Pryce était une humaine originaire de Lothal, une planète de la Bordure Extérieure. Elle n'hésita pas à laisser l'Empire Galactique s'établir sur son monde natal pour répondre à ses ambitions personnelles. Pryce fut nommée gouverneur du secteur Lothal lorsque Ryder Azadi, son prédécesseur, fut accusé de trahison envers l'Empire et emprisonné.[2] Sous le mandat de Pryce, Lothal devint le principale point d'entrée de l'Empire dans le secteur. Capital City devint une place forte accueillant de nombreux soldats impériaux. Le paysage de la planète se couvrit de mines, de zones industrielles, et la population fut exploitée afin de bénéficier d'une main d'oeuvre bon marché. Le règne de Pryce vit aussi l'émergence d'une rébellion, en particulier à Capital City.

4 ans avant la bataille de Yavin, le Sénateur Bail Organa prêta à Pryce ses deux droïdes, C-3PO et R2-D2, pour l'aider à négocier un accord sur des armes impériales. Lorsque les droïdes furent capturés par les rebelles de Lothal, C-3PO tenta d'appeler le gouverneur Pryce à l'aide. Toutefois, son appel fut intercepté par Kallus, un agent du Bureau de Sécurité Impériale.[3]

Lors des festivités du Jour de l'Empire marquant le quinzième anniversaire de la création de l'Empire, Pryce fut invitée sur Coruscant par l'Empereur Palpatine. Lorsqu'elle devait s'absenter de Lothal, le gouvernement tombait alors sous la supervision du ministre Maketh Tua.[4]

Affronter les rebellesModifier

Durant son mandat de gouverneur, différentes cellules rebelles s'organisèrent à travers la galaxie déstabilisant peu à peu l'Empire. Lothal n'y fit pas exception. Deux ans avant la bataille de Yavin, Pryce rencontra le Grand Moff Tarkin pour échanger sur la menace croissante représentée par l'insurrection rebelle. Le gouverneur informa Tarkin que les choses étaient plutôt calmes dans le secteur Lothal si on exceptait l'évasion de Hondo Ohnaka d'une prison de Naraka. Insatisfaite des performances de l'amiral Kassius Konstantine - qu'elle estimait être d'avantage un politicien qu'un militaire - elle fit savoir que seule une personne capable de prendre du recul serait apte à éliminer la rébellion. Tarkin ne put qu'abonder en ce sens et accepta sa demande : la Septième Flotte serait réaffectée au secteur Lothal.[1]

Plus tard, Tarkin rencontra l'amiral Konstantine et l'agent Kallus à bord d'un Destroyer Stellaire Impérial. Konstantine fit savoir qu'il jugeait que Pryce surestimait grandement la menace représenté par les rebelles de Lothal. En effet, il ne voyait en eux qu'une petite insurrection très localisée. Le trio fut rejoint par le gouverneur Pryce et le Grand Amiral Thrawn, le commandant de la Septième Flotte récemment promu après sa victoire sur les insurgés de Batonn. Après avoir examiné les informations sur le sauvetage récent de Hondo Ohnaka dans la prison de Naraka et la récente attaque d'un convoi de la Guilde Minière à l'étape hyperspatiale de Sereeda, le Grand Amiral arriva à la conclusion que la prochaine cible des rebelles seraient les Y-Wing stationnés sur la station Reklam dans le système Yarma.[1]

Suivant les instructions de Thrawn, Pryce, Konstantine et Kallus voyagèrent à bord d'un Destroyer Stellaire pour rejoindre la planète Yarna. Sur la route, ils furent avertis par le Commandant Brom Titus que les rebelles de Lothal attaquaient la station. Pryce lui demanda de tenir bon et lui précisa que les renforts étaient en route. Les rebelles parvinrent à voler plusieurs Y-Wing, libérer les travailleurs Ugnaught et à détruire la station. Le Destroyer Stellaire de Pryce arriva à temps pour intercepter les Y-Wing - qui dépourvu de moteur hyperdrive étaient incapables de fuir le système. Avant que les forces impériales ne puissent éliminer les chasseurs, plusieurs vaisseaux rebelles, dont le Ghost et un croiseur de classe Quasar Fire, émergèrent de l'hyperespace. Après avoir consulté Thrawn, Pryce ordonna à ses forces de laisser les rebelles s'enfuirent.[1]

Traquer les cadets rebellesModifier

Pryce et Kallus arrivent à Skystrike.jpeg

Pryce et Kallus arrivent à l'académie Skystrike.

Après cet incident, Pryce et l'agent Kallus voyagèrent jusqu'à l'Académie Skystrike. Sur place, ils rencontrèrent le commandant Argin Relik et lui apprirent que plusieurs de ses cadets prévoyaient de déserter et de rejoindre la rébellion. Quand Relik protesta et affirma avoir confiance dans la loyauté de ses cadets, Pryce l'avertit qu'il aurait intérêt à coopérer.[5]

Sous la direction de Pryce, l'agent Kallus interrogea les cadets sans parvenir à de résultats. Pryce, insatisfaite, décida qu'il était temps d'adopter une approche plus directe. Quand Relik réitéra son mécontentement - ses cadets étaient privés de vol depuis le début de l'enquête - Pryce lui répondit qu'ils pouvaient arriver à un accord mutuel et lui proposa que les cadets participent à un exercice de vol dans l'espace à bord de chasseurs TIE. Pryce prévoyait que cet exercice serait une occasion trop belle pour que les déserteurs puissent la laisser filer.[5]

Comme elle l'avait anticipé, l'agent rebelle infiltré Sabine Wren et les cadets Wedge Antilles, Derek Klivian et Rake Gahree tentèrent de s'enfuir. Sabine contacta ses compagnons rebelles se trouvant à bord d'une corvette CR90 et tenta de les rejoindre au point de rendez-vous. Pryce ordonna aux pilotes de revenir mais Sabine se contenta de la provoquer. En réponse, Pryce procéda à distance le sabotage des chasseurs : les panneaux solaires de ces derniers se détachèrent et les déserteurs se retrouvèrent à flotter dans l'espace. Sur ses ordres, le capitaine Vult Skerris détruisit le chasseur de Rake avant de prendre pour cible le vaisseau rebelle. Skerris et ses intercepteurs TIE infligèrent suffisamment de dégâts à la corvette pour l'obliger à s'enfuir.[5]

Sabine affronte Pryce.jpeg

Pryce affrontant Sabine Wren.

Après leur capture, le Gouverneur Pryce se confronta aux trois cadets rebelles. Alors qu'elle s'apprêtait à torturer Wedge avec un dispositif électrique, Sabine s'identifia comme l'agent rebelle. Tandis que Kallus conduisait les autres prisonniers dans une cellule, Pryce procéda à l'interrogatoire de Sabine. Lorsque la jeune femme refusa de parler, Pryce consulta ses données pour en apprendre plus sur elle. Avant qu'elle ne puisse placer Sabine sur le dispositif de torture, Sabine se débarrassa des stormtroopers et affronta Pryce. Au cours du combat, Pryce fut accidentellement touchée par l'aiguille électrique de la chaise de torture et perdit connaissance. Sabine, Wegde et Hobbie parvinrent ensuite à s'enfuir grâce à l'aide de l'agent Kallus - qui se considérait comme redevable de Garazeb Orrelios.[5]

ApparitionsModifier

  • Saison 1
  • Saison 3

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard