FANDOM


L'Arène Petranaki est la grande arène basée sur GeonosisObi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Padmé Amidala sont condamnés à mort, en 22 av.BY.

C'est également au même endroit et au même moment que la bataille de Geonosis commence, engageant donc la Guerre des Clones.

De tous les lieux composant l'immense Ruche Stalgasin dirigée par l'archiduc Poggle le Bref, l'arène d'exécution était l'un des rares lieux à ne pas être totalement souterrain. Malgré la présence d'un ciel ouvert, les gradins de l'arène étaient creusés très profondément dans la roche, les semi-voûtes se trouvant juste au-dessus résultant de cette taille faisant office de velum pour la foule. D'une beauté architecturale à couper le souffle, l'arène fut d'abord construite pour être le théâtre des spectacles les plus violents de la galaxie appelés petranaki, ce qui signifie venations en Géonosiens. En effet, il était courant que l'arène présente des batailles entre bêtes de cirque immenses telles que le reek ou le nexu, mais pouvait aussi à l'occasion organiser des combats de gladiateurs ou des exécutions très recherchées en matière de cruauté.

Mais ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'arène, loin d'être uniquement un lieu de divertissement pour les Géonosiens, était un élément essentiel aux chefs géonosiens comme Poggle pour maintenir l'ordre et affirmer leur statut au sein de la société géonosienne. En plus d'offrir des distractions aux millions de drones géonosiens, l'arène d'exécution de la Ruche Stalgasin était un excellent moyen pour les dirigeants au pouvoir de se débarrasser de leurs opposants politiques et de tout autre fauteur de troubles. Autre avantage non négligeable pour les Géonosiens, l'arène était un moyen efficace d'avancement social car, en y combattant, le Géonosien de basse caste pouvait échapper au carcan qui l'enfermait dans sa caste, à condition bien évidemment qu'il gagne, sans quoi l'alternative serait tout sauf plaisante. Offrir du divertissement pour les masses, maintenir une certaine stabilité de la société tout en permettant une éventuelle ascension sociale, voilà quelles étaient les trois fonctions de l'arène où toutes les castes de Géonosiens, qu'ils soient ouvriers, drones ou dirigeants, pouvaient être réunies.

Pour en revenir au bâtiment lui-même, il était impossible, à moins de ne pas regarder dans la bonne direction, de le rater, cet édifice se distinguant du reste de la ruche par ses trois tours irrégulières en pâte de roche formant trois flèches proéminentes. Ces tours ont été ajoutées, à l'instar des galeries d'accès souterraines, au reste de la structure monolithique composant les gradins de l'arène, cette masse rocheuse étant à l'origine une formation géologique naturelle modelée par l'érosion due aux vents. L'origine de la construction de ce complexe remonte à une époque lointaine de Géonosis, baignée dans la légende : dans la culture géonosienne, on raconte que cette arène a été consacrée dans le sang, au temps où les légendaires suzerains géants de la planète faisaient la démonstration de leur aptitude à régner en se livrant des duels à mort dans le sable de l'arène. Si ces événements présumés ne peuvent être réellement cautionnés par les historiens, il est un point sur lequel ils ont raison : l'arène d'exécution, au début de la Guerre des Clones, était bel et bien un lieu où le sang était constamment versé. Ainsi, ces mythes visent sans doute plus à expliquer le fonctionnement de la société géonosienne plutôt qu'à lui conférer une authentique histoire des origines, et cette violence de la société ne trouve pas de meilleur réceptacle et représentation que l'arène d'exécution.

ApparitionModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard