FANDOM


A'Sharad Hett est né sur Tatooine, il est le fils du Jedi Sharad Hett et de K'Sheek, une humaine. Il fut le padawan de Ki-Adi-Mundi et de la Femme Sombre. Il est devenu Dark Krayt par la suite.

BiographieModifier

JeunesseModifier

Né sur Tatooine, A'Sharad Hett a été élevé parmi les hommes des sables, mais toujours selon les enseignement Jedi. Il a débuté son apprentissage à la mort de son père dans la guerre des Tuskens, provoquée par les Hutts lorsqu'il avait 15 ans. Son père lui légua son sabre laser. A'shad continuera d'ailleurs à l'utiliser même après avoir conçu le sien. Son entrainement fut d'abord pris en charge par Ki-Adi-Mundi pour le compte duquel il fit des missions sur Malastare et une autre planète clamée par le Sénateur Tikkes.

C'est d'ailleurs là qu'A'Sharad faillit passer du côté obscur de la Force au cours du combat contre le meurtrier de son père, Aurra Sing. Il demanda alors à Ki-Adi-Mundi de terminer son apprentissage et de le laisser s'exiler comme son père avant lui. Au lieu de ça, An'ya Kuro, la Femme Sombre, se proposa pour reprendre l'entraînement d'A'Sharad et obtint l'accord de Ki-Adi-Mundi. Dans les années qui suivirent, il acheva sa formation de Chevalier Jedi et prit un padawan : Bhat Jul.

La Guerre des ClonesModifier

Durant la Guerre des Clones, il lutta en tant que Général Jedi du côté de la République Galactique, pilotant un chasseur Jedi en tant que soutien aérien durant la Bataille de Geonosis. Il dirigea également des clone troopers sur Metalorn et Aargonar. Après la soi-disant mort d'Obi-Wan Kenobi, Hett se prit d'amitié avec Anakin Skywalker et, accompagnés par Bhat Jul, ils prirent la défense d'Aargonar. Après le crash de leur vaisseau, Anakin et A'Shad se retrouvèrent seuls derrière les lignes ennemies, Bhat Jul ayant péri dans l'accident.

Inconscient des griefs d'Anakin contre les Tuskens, A'Shad dit d'Anakin qu'il avait les qualités requises pour faire un bon Tusken, ce qu'il prit comme une insulte à la mémoire de sa mère.

A'Sharad Saleucami

A'Sharad sur Saleucami.

À cause de la différence de rang, Anakin ne releva pas et libéra sa colère sur un groupe d'ennemis à la place. Dans sa rage, Anakin attaqua A'Shad mais ce dernier le désarma. Honteux, Anakin avoua ce qu'il s'était passé sur Tatooine. Pour calmer le jeune homme, A'Sharad retira ses habits tuskens ainsi que les peintures qu'il portait sur le visage pour n'être plus qu'un Jedi, espérant qu'Anakin serait capable de surmonter son problème.

Plus tard, Hett servit avec d'autres Jedi sur Saleucami en compagnie de Quinlan Vos et Oppo Rancisis. Après le siège de Saleucami, il prit part à une mission sur Boz Pity au cours de laquelle Adi Gallia fut tuée.

L'Ordre 66Modifier

A'Sharad Hett fut l'un des rares survivants de la Grande Purge Jedi. Il retourna alors sur son monde natal pour livrer sa propre bataille contre l'Empire Galactique, habillé en guerrier tusken. Plus tard, il deviendra Dark Krayt et créera le Nouvel Ordre Sith.

Vers l'an 25 ap.BY Krayt commenca la création de son Nouvel Ordre Sith. Pour la création de son ordre, Krayt recruta plusieurs êtres sensibles à la force, tout en convainquant plusieurs Jedi Noirs de le rejoindre, attirant même une Sœur de la Nuit.

RecrutementModifier

Son basculement du Côté Obscur de la Force pourrait être lié à son hypothétique rencontre avec Vergere, Apprenti Sith déchu de Palpatine. Autrefois Chevalier de l'Ordre Jedi connu sous le nom A'Sharad Hett, Dark Krayt - Seigneur Noir - fut le fondateur du Nouvel Ordre Sith en 30 ap.BY. Mais, à l'instar de Dark Bane en son temps, Krayt se décida à rompre avec ses prédécesseurs. Aussi, il choisit d'initier à des membres la Règle de l'Unité : ambitions personnelles au profit des intérêts de l'Ordre tout entier, et condamnant par là la limitation désastreuse de ces derniers qu'avait engendrée la Règle des Deux. Cette réglementation plus souple lui permit de s'entourer de nombreux lieutenants comme Dark Wyyrlok III, Dark Wyyrlok II et Dark Wyyrlok I. Remarquons néanmoins que Krayt avait choisi de conserver le fameux titre de « Dark », montrant par là une certaine volonté de se placer dans la continuité des Seigneurs Noirs d'antan autant que de légitimer sa position de dirigeant des Sith.

Découverte inattendueModifier

La galaxie plongea dans la guerre vers 40 ap.BY, alors que la Seconde Guerre Civile Galactique, sous Dark Caedus autrefois Jacen Solo , vit le retour de l'Ordre Sith. Mais tandis qu'il espérait détruire les Jedi , les Sith de Krayt virent en lui un épouvantail qui leur permit de passer dans la clandestinité sans être découverts par les Jedi durant la décennies qui suivirent.

Dark Krayt 2

Dark Krayt durant la seconde Guerre Civile Galactique

Vers 41 ap.BY, une Jedi Noire du nom d'Elema Rae, corrompue par Dark Caedus, vint rendre visite aux Sith du Nouvel Ordre Sith sur Korriban ; et après un interrogatoire, Elema fut reçue par le groupe qui répondit aux questions qu'elle avait.

Par la suite Elema fut tuée, ce qui cacha l'existence du Nouvel Ordre Sith au yeux de la galaxie. Dark Caedus fut finalement vaincu tandis que les Sith de Korriban en profitèrent pour se multiplier en tout tranquillité.

Son envie de disposer d'un groupe aussi soudé que possible s'étendait aussi au reste de la Galaxie, qu'il jugeait faible car fracturé. Une pensée on ne peut plus compréhensible pour un homme qui avait connu les ravages provoqués par l'invasion Yuuzhan Vong. Celle-ci avait d'ailleurs eu un impact indéniable sur Dark Krayt. Physiquement, il était très visible : en effet, le Seigneur Noir avait l'habitude de porter une armure en carapace de Crabe Vonduum - ne laissant sa peau à nu qu'en de rares endroits, mais suffisamment pour qu'on la sache tatouée. De même, si l'un de ses yeux - brûlant de la flamme du Côté Obscur de la Force - oscillait entre le jaune et l'orange, l'autre, lui, était bleu, et suggérait peut-être l'apposition d'un implant. Enfin, un mal étrange le rongeait... Mais cela ne l'empêchait pas de bénéficier d'une longévité incroyablement étendue pour un Humain - bien que tout de même surpassée par celle d'Arden Lyn.

Maniant deux Sabre lasers à lame carmin qu'il plaçait en croix dans son dos lorsqu'ils étaient désactivés, Dark Krayt et ses sbires s'étaient appropriés le savoir d'anciens Holocrons oubliés, trouvés dans les temples de Korriban. Fort de ces connaissances, et puisant dans la Force, il ourdit patiemment pendant un siècle le complot qui devait permettre l'accomplissement de son but « supérieur » : réunifier la Galaxie.

En route vers le trôneModifier

En 127 ap.BY, Dark Krayt, entouré de ses plus fidèles acolytes, profita du vaste projet visant à restaurer de nombreux mondes dévastés au cours du conflit orchestré par l'envahisseur Yuuzhan Vong. Il envoya plusieurs de ses agents effectuer des missions de sabotage, ce qui jeta le discrédit sur l'Alliance Galactique. Grâce aux accords souterrains qu'il avait conclus avec Nyna Calixte, il s'assura qu'en réponse le Nouvel Empire Galactique de Roan Fel entre en guerre, proposant - une fois la guerre impériale Sith amorcée - de joindre ses forces à la leur.

KraytWyyrlok Badass

Dark Wyyrlok III aux côtés de Krayt

La victoire revint à cette coalition belliciste en 130 ap.BY et, lors du Massacre du Grand Temple Jedi d'Ossus, le Nouvel Ordre Jedi subit d'énormes pertes - la survie de Cade Skywalker ayant cependant été faiblement perçue. Accompagné de Dark Wyyrlok III, Dark Nihl - le Poing de Dark Krayt - et Dark Maladi, le leader du Nouvel Ordre Sith assassina alors celui qui était censé être Roan Fel et réclama des Moffs qu'ils lui prêtent serment - Morlish Veed en tête. Le Renversement de l'Empire par Dark Krayt ; voilà quelle était l'intention cachée du Seigneur Noir. Une intention qu'il avait soigneusement planifiée ; l'Holocron de Dark Krayt regorgeait de détails sur cette conspiration.

Son intronisation terminée, le nouveau souverain impérial fit part de son mécontentement à Dark Maladi, la directrice des Renseignements et Assassinats de l'Ordre Sith. Car ce n'était pas le vrai Fel III qu'il avait tué, mais un sosie. Le véritable Empereur était toujours en vie. Il demanda à son acolyte de faire en sorte de corriger cette erreur. Lui-même étant une fois de plus trop affaibli par son mystérieux mal...

EspoirModifier

Quelques sept ans passèrent. Dans le Temple Sith qu'il avait fait bâtir sur Coruscant, Dark Krayt fit la connaissance de Dark Talon en 137 ap.BY, le meilleur Apprenti Sith qu'ait formé Dark Ruyn - selon les propres dires de ce dernier ; ce fut Krayt en personne qui la baptisa ainsi, lorsqu'il en fit l'une de ses Mains - après qu'elle lui ait obéi et qu'elle ait tué son propre mentor à sa demande. Le Seigneur Noir lui donna pour mission de retrouver la trace du véritable Empereur, avec l'aide involontaire de sa fille - Marasiah Fel - , et de lui ôter la vie. Il faut dire que Roan Fel avait déclenché une véritable petite insurrection, entraînant de sévères dissensions au sein même des rangs de l'Empire. Dark Krayt, en conséquence, devait avoir recours à ses laquais afin de saper les soutiens de son rival - comme il le fit en envoyant Dark Maleval éliminer la 908th.

KraytTalon

L'empereur Krayt sur le trône de l'empire sith

Malheureusement pour son maître, Talon échoua dans sa mission. Cependant, elle ne fut pas exécutée, en raison des précieuses informations qu'elle avait su rapporter. Ainsi, Dark Krayt apprit que son ennemi Roan Fel avait gagné la planète Bastion. Conscient que c'était une forteresse quasiment inexpugnable, il ordonna à Dark Maladi d'y faire infiltrer son meilleur assassin - Dark Kruhl - mais ce fut un lamentable échec. Détail tout aussi intéressant - si ce n'est plus - pour le Seigneur Noir : il eut également la confirmation que Cade Skywalker - héritier de la célébrissime lignée - était en vie ; et, comme on lui fit part des extraordinaires pouvoirs curatifs qu'il semblait posséder, il vit là une solution pour contrecarrer définitivement le fléau maladif qui l'accablait. Il avait précédemment demandé son aide à trois puissants Esprits Sith qu'il avait rappelés du Chaos - Dark Bane, Dark Nihilus et Dark Andeddu -, mais ceux-ci ayant jusqu'à même refusé de le reconnaître comme étant un Sith, se contentèrent de le désigner que comme un simple prétendant. Une condamnation prévisible de leur part puisque la lignée « légitimiste » avait été continuée par Dark Caedus, à qui Krayt avait refusé d'apporter son soutien, ceci même après la visite d'Alema Rar sur Korriban. Pire, les trois Esprits du Côté Obscur avaient même tenté de précipiter sa déchéance en laissant sa peur le consumer. S'il était finalement parvenu à leur résister, Krayt avait tout de même momentanément cédé la place à une monstrueuse créature mutée. Son mal plus présent que jamais à son esprit, il ordonna qu'on lui amène le dernier des Skywalker. Un espoir de guérison se profilait à l'horizon pour le Seigneur Sith.

La révélation n'eut cependant pas énormément d'impact sur le jeune Skywalker, ce nom ne signifiant absolument rien pour lui. Krayt expliqua alors au jeune homme comment il avait survécu à la Grande Purge des Jedi sous l'Empire Galactique de Palpatine, avant d'être humilié par Obi-Wan Kenobi, et ce longtemps avant que Luke Skywalker, l'ancêtre de son prisonnier, ait décidé de se consacrer à l'établissement d'un Nouvel Ordre Jedi. Mais Cade n'en avait pas grand chose à faire, et Dark Talon, rendue furieuse par son insolence, chercha à le rendre un peu plus respectueux. Le fils de Kol Skywalker, toutefois, répliqua en utilisant ses pouvoirs insolites sur elle... pour la blesser grièvement. Krayt lui proposa de se joindre aux Sith et de commencer son entraînement. Cade accepta, et le fondateur du Nouvel Ordre Sith le libéra de ses menottes ; puis il l'obligea à guérir Talon, qui deviendrait son instructrice sur les voies du Côté Obscur de la Force, ainsi qu'il en avait décidé. Les projets du Seigneur Noir des Sith se concrétisaient peu à peu... Du moins c'est ce qu'il espérait : si le fils de Kol Skywalker passa trois semaines sous la tutelle de l'une de ses Mains, il n'en devint pas un Sith pour autant. En effet, malgré la certaine puissance dont il faisait preuve lors de ses entraînements et l'attachement auprès de son maître, il ne trompait personne, et sa tentative d'évasion allait confirmer les soupçons qui pesaient sur lui. Cade fut amené aux pieds de l'Empereur qui lui proposa un dilemme : tuer Hosk Trey'lis et ainsi achever son passage vers le Côté Obscur, ou bien mourir. Finalement, ce fut Krayt qui se chargea de la mort du Bothan, ce qui provoqua une grande colère chez Cade. Celui-ci récupéra l'arme de son père, exposée dans une vitrine et engagea le combat contre les deux Mains de Dark Krayt, Dark Talon et Dark Nihl, qu'il défit. Krayt donna ainsi l'ordre à Cade d'achever Dark Nihl, inconscient et mutilé, mais l'entêté Skywalker refusa et commença à combattre le leader des Sith.

Pendant ce temps-là, la mère de Cade, Morrigan Corde, avait planifié l'évasion de son fils. La phase finale consistait à saboter les hangars du Temple, et à arriver à la rescousse de Cade en Jet-Pack. Elle tira dans le dos de Krayt au moment où celui-ci allait achever son fils, et ce dernier sauta dans le vide, avant d'être rattrapé par son compagnon Jariah Syn. Quelle ne fut pas la colère de l'Empereur quand il réalisa pleinement ce qui venait de se passer ; il ordonna à toutes ses troupes de partir immédiatement à la recherche de Cade et de le lui ramener vivant. Le combat avec Skywalker lui avait coûté beaucoup d'énergie, et il lui fallait aller se reposer dans un champ de stase afin de reprendre le dessus sur les implants Vong.

La fureur du dragonModifier

Dark Krayt 3

La fureur du dragon

Quelques jours plus tard, il apprit que sa troisième flotte en charge de la Bordure Extérieure avait été mise à mal lors de la Bataille de Mon Calamari par l'Amiral Rebelle Gar Stazi. Naturellement, Krayt eut vent de l'aide dont Stazi avait bénéficié au sein même de la planète. Ainsi, il se rendit à Ackbarea, la capitale Mon Cal sur la planète Dac, afin d'annoncer aux habitants de la planète (ainsi qu'à ceux de la Galaxie toute entière) que la trahison était passible de mort, comme celle de Gial Gahan.

En l'occurrence, cela entraînera le massacre de plus de dix pour cent de la population de Mon Calamari et Quarren, à commencer par les membres de l'assemblée qui l'écoutaient. Krayt lâcha ainsi une meute de Stormtroopers et de Seigneurs Sith sur une foule de Mon Calamari désarmée. Au final, l'Empereur pouvait se réjouir, car le coup médiatique qu'il venait de faire tiendrait en respect une bonne partie de la Galaxie. Une autre de ses décisions, qu'il estimait tout aussi juste, était d'enfermer toute la population Mon Calamari dispersée dans la Galaxie, au sein de camps de travail.


Vers la fin d'un règneModifier

Il semblait que Morne commençait à perdre le contrôle qu'elle exerçait sur Karness Muur, étant donné le fait qu'elle ordonnait aux Rakgoules d'attaquer tout le monde, alliés y compris, à l'exception de Dark Krayt. Elle n'avait pas totalement perdu le contrôle d'elle-même pour autant, mais était en lutte contre plusieurs Sith à la fois. La victoire de Krayt semblait inévitable. Mais Azlyn Rae, qui jusque-là n'avait pas été remarquée par les Sith, parvint à trouver un vecteur d'attaque sur Krayt, et à lui porter un coup mortel au niveau de la clavicule. C'est tout ce qu'il fallut à Celeste Morne pour lui lancer une salve d'éclairs de Force afin de le projeter par-dessus la rambarde et ainsi le faire tomber de plusieurs dizaines de mètres.

Plusieurs minutes plus tard, Wyyrlok apparut afin de récupérer ses compagnons Sith, Krayt y compris. Ce dernier avait été très affaibli par sa chute et sa défaite face aux Jedi. Quand il reprit ses esprits, il ordonna faiblement à son bras droit de l'amener jusqu'à un réservoir Bacta. Wyyrlok se vit ici dans l'obligation d'appliquer l'une des plus anciennes règles Sith : celle de la trahison. Le Chagrien était convaincu par le combat que menait Krayt afin d'unifier la Galaxie, mais il pensait que cette tâche lui revenait, étant donné la faiblesse de Krayt, ainsi que ses récents échecs. C'est pourquoi il lui lança une salve de Foudre Sith afin d'achever son maître. Ainsi mourut celui qui avait réussi à recréer la Sith et à reconquérir presque totalement la Galaxie depuis le règne de Dark Sidious, plus d'un siècle auparavant.

RésurrectionModifier

Krayt ressuscité

Krayt réssucité

Plus tard, alors que Dark Nilh crut que Dark Talon , sous les dires de Dark Wyyrlok III, avait tué Krayt, se diriga vers une des Vallées ou étaient les tombeaux Sith pour tomber nez à nez avec un Tuk'ata. Mais grâce à la force il parvint à le convaincre qu'il n'était pas un ennemi, et le dressa pour que la créature le guide à travers la vallée, avant que Talon ne découvre le Seigneur du Dragon dans un des tombeaux de la vallée.

Après un bref duel entre les 2 seigneurs Sith , Dark Krayt réapparut en pleine forme, guéri et plus puissant que jamais.

Son sabre laserModifier

Krayt a maîtrisé plusieurs sabre lasers au cours de sa vie ; dernièrement 2 pairs jumelées placées dans le dos, accrochées a ses excroissances.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard