FANDOM


La 501ème Légion était une légion de la Grande Armée de la République créée après la bataille de Geonosis, en 22 av.BY. Elle fut intégrée à l'Empire Galactique à sa formation.

HistoireModifier

FormationModifier

La 501ème Légion d'infanterie de soldats clones était l'une des nombreuses légions de clones fabriquées sur Kamino et composant la Grande Armée de la République. C'était la légion ayant participé aux batailles les plus notables de l'histoire de la Guerre des Clones, elle a été créée après la bataille de Geonosis et elle ne fût pas entraînée sur Kamino comme la plupart des autres légions de l'armée Républicaine mais dans des complexes sur Coruscant, extrêmement secrets à tel point que seul quelques proches de Palpatine connaissaient l'existence de ces complexes. Elle fut placée sous le commandement de Appo, un clone ayant reçu une formation spéciale afin de pouvoir diriger une armée correctement.

La Guerre des ClonesModifier

Les soldats clones de la 501ème Légion furent mit sous les ordres du Jedi Anakin Skywalker tout au long de la Guerre des Clones mais ils collaborèrent aussi avec de nombreux autres Jedi tel que Obi-Wan Kenobi. La 501ème Légion fut surtout déployée pour servir d'appuie aux autres légions, bataillons et régiments qui pouvaient être dépêchés sur les champs de batailles. 

Peu avant la fin de la guerre, ils avaient été déployés sur la planète Mygeeto afin d'épaule le Général Jedi Ki-Adi-Mundi et les soldats de la Marine Galactique. Ils furent rapatriés sur la capitale par Palpatine, sachant proche l'heure de l'Ordre 66. En effet, la 501ème Légion gagna en réputation tout au long de la guerre, à tel point que Palpatine lui-même avait d'ors et déjà prévu d'en faire son instrument suprême pour venir à bout des Jedi.

Par ailleurs, tout au long de la guerre, la 501ème vit ses rangs être gonflés par des clones entraînés dans le plus grand des secrets sur Coruscant, il s'agissait toujours des clones de Jango Fett, mais ils suivaient un entraînement plus poussé visant à en faire un atout considérable au sein de la Grande Armée de la République. 

Au lancement de l'Ordre 66, ils furent responsables de la mort de la plupart des Jedi en participant à l'extermination de ces derniers au cœur même de leur temple sur Coruscant.

Rôle dans l'EmpireModifier

Après l'exécution de l'Ordre 66 ordonnée par le Seigneur Sith Dark Sidious, connu à ce moment là sous l'identité du Chancelier Suprême Palpatine , ils devinrent la légion d'élite la plus connue et la plus crainte de la galaxie, dirigée par Dark Vador lui même pour faire respecter l'ordre dans toute la galaxie. Ils rejoignirent bientôt un nouveau corps de combat fraîchement conçu, le Corps des Stormtroopers de l'Empire Galactique.

Alors que la plupart des clones étaient démobilisés pour être remplacés par du personnel non cloné, les hommes de la 501ème Légion restèrent actifs durant les temps sombres de l'Empire, mais face aux nombreuses pertes qu'ils subirent tout au long de l'Empire, du personnel non cloné vint rapidement remplacé les effectifs manquants. La 501ème Légion fut rapidement surnommé "Le poing de Vador", du fait que c'était le Seigneur Sith lui-même qui commandait la légion. Elle était en quelque sorte son détachement militaire personnelle. Ils étaient les meilleurs et les plus redoutés, même au sein des Stormtroopers Impériaux. En effet, quand le commandant Appo périt, un autre clone prit la tête de la légion, le commandant Bow, mais ce dernier ne resta pas en fonction bien longtemps, et à sa mort, c'est Vador lui-même qui prit la tête de la légion et en fit sa garde personnelle. La 501ème Légion l'accompagnait toujours dans ses déplacements.

Ainsi, la 501ème Légion fut notamment chargée d'assassiner la Reine Apailana de Naboo, étant considérée comme non-impérialiste. Elle fut également chargée d'assurer la sécurité lors du chantier de construction de l'Étoile Noire.

Par la suite, Gizor Dellso, un Geonosien, tenta de remettre sur pied une armée de droïdes depuis la planète en fusion Mustafar mais fût arrêtée par la 501ème. Puis sur Kamino, une révolte de clones éclata et la 501ème dût aller sur place afin de tuer les rebelles, aidé de Boba Fett, fils de Jango Fett, le modèle utilisé pour les soldats clones.

Mais l'une des batailles où s'illustra la 501ème Légion fut deux ans après le début de l'Empire. Nombre de Jedi fut traqués et éliminés par Vador et ses agents, et certains Jedi, huit en tout, se rendirent sur Kessel et montèrent un plan pour forcer le Sith à venir jusqu'à eux. Ils lui tendirent un piège auquel il ne pouvait résister, et firent courir le bruit d'une réunion allait avoir lieu sur la planète, à laquelle participeraient plusieurs Jedi, dont Obi Wan Kenobi. Dark Vador s'y précipita, sans même prévoir un plan au préalable ou s'entourer de troupes, il se jeta dans la gueule du loup, et fut rapidement attaqué par une coalition Jedi farouche. Bien qu'il réussit à en tuer plusieurs, il fut rapidement débordé par le nombre de Jedi et manqua de périr de leurs mains. Vador ne dut son salut qu'a l'arrivée in extremis de la 501ème Légion, qui massacra les derniers Jedi de Kessel. L'Empereur ayant apprit que son apprenti était partit se venger de Kenobi sans plan au préalable ni même de renforts, et craignant pour la vie de son bras armé, il ordonna à la 501ème Légion de se lancer à sa suite et de l'aider.

Peu de temps avant la bataille de Yavin et la destruction de l'Étoile Noire, la 501ème participa à la capture de la princesse Leia Organa a bord d'une corvette corellienne.

Avec la destruction de l'Étoile Noire, une partie de la légion mourut mais la plus grande partie était dispersée sur des planètes afin de retrouver des plans volés par les rebelles. Ils contribuèrent ainsi à l'une des plus grandes défaites de l'Alliance Rebelle, la bataille de Hoth.

ApparitionsModifier